background preloader

Les villes ne cessent de grossir

Les villes ne cessent de grossir
La planète a chaud. Trop chaud. Parmi les causes de cette poussée de fièvre : la croissance incontrôlée des villes. Aujourd'hui, plus d'un homme sur deux vit en ville. Il n'y en avait qu'un sur dix en 1900. Symbole de cette urbanisation à marche forcée : Lagos, au Nigeria. Autre exemple frappant : Shanghai et ses tours démesurées. Même si, à certains endroits, comme à Los Angeles ou à Paris, l'urbanisation semble marquer le pas, cette tendance n'est pas près de s'inverser.

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/video-les-villes-ne-cessent-de-grossir-la-planete-en-surchauffe_720743.html

Related:  GéographieBazar temporaire 17Géo4 : Urbanisation dans le monde

LES VILLES DANS LA MONDIALISATION D’ici 2020, deux milliards de personnes supplémentaires rejoindront les centres urbains. C’est alors plus de la moitié de la population des pays en développement qui habitera dans les villes. Il aura ainsi fallu à peine deux siècles pour inverser la tendance : à 90 % rurale au milieu du XIXème siècle, la population mondiale sera urbanisée à 70 % au milieu du XXIème siècle. La verticalisation des villes : le retour des tours dans les villes européennes La revue numérique Métropolitiques a publié un dossier intitulé : « Le retour des tours dans les villes européennes », coordonné par Manuel Appert, le 16 décembre 2015. Après une période d’étiage durant laquelle très peu de tours ont été construites (1980‑2000), les villes européennes connaissent un regain d’intérêt pour cette forme architecturale et urbaine. Si le retour des tours est encore modeste en France, il atteint une ampleur sans précédent dans bon nombre de pays européens, témoignant tout autant d’un changement de contexte économique et politique que de la permanence de certaines représentations.

Shrinking cities: measuring the phenomenon in France Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Albecker M.-F., 2010, « The Effects of Globalization in the First Suburbs of Paris: From Decline to Revival?

Des villes toujours plus grosses Les mégacités, ces villes de plus de dix millions d’habitants, sont aujourd’hui plus de trente dans le monde. Elles devraient être cinquante en 2050. Retour sur une tendance lourde et ses conséquences sur nos modes de vie. La ville est-elle l’avenir de l’homme ? Villes en décroissance ▼ Voir le sommaire du dossier ▼ Aux États-Unis, la décroissance urbaine s’est principalement concentrée dans les villes et les régions qui étaient dépendantes de l’industrie au cours du XXe siècle. Ces villes sont entrées en déclin dès l’après-guerre, période à laquelle leur population commence à décroître.

Les villes américaines / Edito Posted by urbanites on mercredi, novembre 9, 2016 · Leave a Comment Flaminia Paddeu et Charlotte Ruggeri « Yes we can ». Le slogan de Barack Obama pour la campagne présidentielle de 2008 était efficace et prometteur.

Related: