background preloader

» Le voyage virtuel, une vision de l’avenir?

» Le voyage virtuel, une vision de l’avenir?
Un virage à 360⁰ Depuis quelques années, les sites touristiques, les hôtels et les musées proposent des panoramas à 360 degrés de leurs installations. Google a commencé à ajouter des images panoramiques de l’intérieur d’entreprises dans le cadre de son programme Business View en 2010, une extension de Google Street View intégrée à Google Maps. La visite virtuelle apparaît dans les résultats de recherche Google, et il est possible de l’intégrer à son site Web et aux réseaux sociaux. L’Institut culturel de Google contient plus de 63 000 œuvres d’art de 108 musées accessibles en ligne. Quelques grands groupes hôteliers ont emboîté le pas aux musées: Carlson Rezidor Hotel Group (Radisson, Radisson Blu, Country Inns & Suites) — déploiement initial à ses hôtels de Chicago, Miami et Washington, DC, puis dans 100 hôtels Radisson and Country Inns & Suites du continent.Hilton Worldwide— 78 hôtels(voir image).Best Western International — 2200 hôtels nord-américains d’ici la fin de 2014. Source: Vimeo

http://veilletourisme.ca/2014/10/20/le-voyage-virtuel-une-vision-de-lavenir/

Related:  Tourisme et technologieTourisme & TechnologieTourisme et technologieInnovation et révolution E-tourismeTourisme et technologie

Livre “M-tourisme et géolocalisation au service du développement territorial” (version papier et numérique) Le m-tourisme concerne l’usage des technologies mobiles dans le cycle du voyage. Un secteur en pleine croissance où la multiplicité des supports, la connexion permanente et la géolocalisation viennent fortement impacter les comportements voyageurs. J’ai co-écrit le livre « M-tourisme et géolocalisation au service du développement touristique » avec Sébastien Gonzalez sous la direction de François Perroy. Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui s’intéressent au m-tourisme et particulièrement aux personnels des collectivités. Il est publié dans la collection Dossier d’experts aux éditions Territorial. ZeVisit pour iPhone, s’offrir une balade audio géolocalisée c’est possible et gratuit ! Depuis la semaine dernière, l’application ZeVisit est disponible gratuitement sur l’AppStore dans la catégorie « Voyage ». Une bonne occasion pour tester mon iPhone 3GS flambant neuf et reçu le jour même ! ZeVisit est une marque de la société VoxInZeBox qui conçoit, diffuse et promeut des contenus touristiques culturels numériques (principalement des balades audio). Dans ce domaine, on sait que l’art de raconter des histoires, de favoriser l’imaginaire, de susciter des émotions, en bref le « Story Telling » est essentiel pour captiver l’auditeur afin de conserver son attention et par extension son intérêt pour la visite. Un bon exemple avec le Comité Départemental du Tourisme de l’Aisne qui propose notamment un voyage à la découverte de son patrimoine en compagnie de Lila, une jeune journaliste qui enquête sur le mystère de l’abbaye de Vauclair, tout un programme ! Soit dit en passant les vidéos « teasing » pour accompagner le lancement de cette opération sont vraiment réussies.

» Pour une vie culturelle accessible à tous! Différentes fonctions du corps et de l’esprit peuvent être atteintes par de nombreux types de handicaps ou de déficiences. Il peut donc s’avérer laborieux d’assurer l’accessibilité à tous les publics. C’est pourtant le pari qu’a fait l’équipe de la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris, celle du musée londonien Victoria and Albert ainsi que le regroupement montréalais des installations scientifiques Espace pour la vie, en intégrant à leurs responsabilités sociales l’accessibilité à tous les publics. La Cité des sciences et de l’industrie, Paris Madame Hoëlle Corvest a présenté l’approche d’Universcience, qui chapeaute la Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la découverte. Parmi les politiques de l’organisme figure l’accès pour tous les public.

En route vers le tourisme intelligent déc162014 Vendredi dernier, le 12 décembre 2014, s'est tenue la conférence "le numérique au service de l’attractivité des destinations" au grand auditorium de la Bibliothèque Nationale de France à Paris. Une belle et instructive journée organisée par la Direction Générale des Entreprises (DGE), Atout France et Offices de tourisme de France – Fédération nationale. Philippe Fabry vous avait déjà dévoilé son intervention ici même dans son article de vendredi. Durant la matinée, les deux tables rondes, "le numérique au service d'une stratégie d'accueil" animée par Jean-Luc Boulin, et "de l'internet de séjour à la valorisation des marques territoriales" animée par moi-même, ont permis de montrer quelques exemples concrets (Pays d'Aunis, Dinan, Lyon, Atout-France et Luberon en Provence) d'utilisation de services numériques dans des stratégie gagnantes.

Comment IBM Watson pourrait révolutionner le tourisme Lors de la manifestation Insight d’IBM, qui se tenait à Las Vegas la semaine dernière, le fondateur de Travelocity.com et dirigeant de Kayak.com a présenté son nouveau bébé : le site wayblazer.com, censé incarner le futur du secteur du tourisme, toujours aussi dynamique et créatif. Certes, l’exposition médiatique et les 12 000 participants constituent une audience attractive pour un lancement. Néanmoins, l’initiative est innovante et le personnage plus qu’emblématique. Après le Sabre et le Kayak… Innovation, tourisme et nouvelles technologies Comme vous l’avez sûrement déjà remarqué dans les autres posts de mon blogue, je suis une passionnée du tourisme et particulièrement de l’utilisation et des applications des nouvelles technologies dans ce secteur. Ainsi, j’ai décidé de traiter dans ce post des innovations technologiques dans le domaine touristique. En effet, quelles sont les dernières innovations dans le secteur touristique? Quelles sont les applications concrètes de ces technologies et comment feront-elles évoluer l’offre de produit touristique?

Quelles évolutions pour les technologies du voyage et du tourisme ? Georges Rudas, le Pdg d’Amadeus France, estime que les technologies se nourrissent de leurs « échecs », et que leur progrès passent parfois par de vraies ruptures, comme pour le Smartphone ou les tablettes, mais aussi par des développements plus linéaires et forcement moins médiatiques. Photo DR Dans le voyage et le tourisme, la technologie est sûrement le plus structurant des piliers du marché actuel. Mais combien d’échecs ont émaillé son déploiement ? Les Chats en ligne, la téléconférence, et les « fameuses » bornes Bluetooh qui devaient révolutionner le marketing dans les vitrines, les aéroports ou les salons ! Et les promesses du WAP : tout le monde s’en souvient !

Les agences en ligne dans le tourisme Les agences en ligne, Online Travel Agencies en anglais (OTA), occupent une place de choix dans le tourisme. En France le marché est dominé par quelques acteurs tant en termes de volume d’affaires que de traffic. Par exemple selon Médiamétrie//NetRatings, enn avril-juin 2014, en moyenne, plus de 13,3 millions d’internautes (28,7%) ont consulté, chaque mois, au moins un des sites du Top 10 du tourisme. Ces mêmes agences essayent de se positionner à toutes les étapes du cycle du voyageur pour asseoir leur audience et développer leurs parts de marché. Elles cherchent aussi à séduire et à inspirer les internautes. Numérique : Quels enjeux pour le segment culture - patrimoine - tourisme ? 20 Jan 2015 Images & Réseaux mène avec ses experts des études sur l’attractivité de certains segments marché. Le ZOOM (lettre prospective) est l’occasion de vous faire un retour de l’essentiel des réflexions. Nous vous proposons aujourd’hui le segment e-Tourisme/m-Tourisme et une étude qui a permis de révéler qu’une partie non négligeable de l’attractivité du segment e-Tourisme/m-Tourisme était fortement liée au patrimoine culturel disponible sur le territoire. A pouvoir d’achat constant (ce qui n’est pas le cas) l’e-Tourisme (et sa forme mobile m-Tourisme) va changer la part qui reviendra aux activités en ligne mais ne changera pas le volume global d’activité lié au tourisme.

L'innovation technologique au service du tourisme i-tourisme : Le paysage du transport aérien est en train de se redéfinir. L’accroissement des ventes additionnelles avec par exemple les accès au Lounge ou les sièges payants est spectaculaire. Les compagnies low-cost intègrent, les unes après les autres, les GDS. Le dernier exemple en date est celui de Ryanair qui a annoncé avoir contracté un accord, en priorité avec vous, alors qu’il jurait ne jamais vouloir passer par le circuit professionnel. Pourquoi toutes ces évolutions et à qui profitent-elles ?

Related:  epe