background preloader

ÔFémininPointConne

ÔFémininPointConne
Related:  lol féministesBlogs féministes/-ninsla presse féminine 18-25 ans

untitled Growing Out My Bush Day 180 - From Bare to Bush It’s been 180 days since the inception of this (almost accidental) project. True, I meant to start a blog that documented my pubic hair regrowth, but I never in a million years envisioned that it would become such a renown and adored fixture within Tumblr society. I never thought I’d create a post that received over 100 thousand notes on it on this platform alone and has appeared within countless other venues on the internet. I never thought I’d receive so many messages that my fingers started to burn after hours of responding. I am humbled, grateful and flattered that you, strangers who have never even met me, have given me so much of your love. This project has always been about me, and about the regrowth of my pubic hair. I will not be taking down any of my posts, or deleting my Tumblr or website. I want to say one more thing and it has to do with the question of, “why?” Go get ‘em, tiger. - www.baretobush.com

Analyse de la presse féminine Qui sommes-nous ? « Leurs univers ? Le cinéma, les nouvelles technologies mais aussi la philosophie… Ils s’accrochent à cette idée pas vaine que les gens prennent toujours le temps de lire quel que soit le support (écran d’ordinateur, smartphone, liseuse ou tablette…). »Thomas Bourdeau, RFI « Le site a été créé par cinq jeunes entre 25 et 35 ans qui souhaitaient faire découvrir au lectorat français ce que les Américains appellent des long stories, c’est-à-dire des reportages, des enquêtes et des récits long format dont les sujets sont tellement étonnants qu’ils pourraient être racontés au coin du feu. ». « L’équipe a déjà mis en ligne une soixantaine d’articles, parmi lesquels l ’histoire d’un collectionneur compulsif d’orchidées qui a fini devant la justice et une enquête sur Europacorp, la société de production de Luc Besson. » Anaïs Moutot, Les Échos « Ce qui donne envie de parier sur cette aventure ? « Le Long Form donne la part belle aux textes et aux histoires.

Your Guide to 'Not All Men,' the Best Meme on the Internet While I understand the place where this comes from (people hate being stereotyped even as they stereotype others), I think people miss the goddamn point: it doesn't matter if not all of group x or y does a or b. If you are not guilty of said action, then it doesn't apply to you. So, not all ____ people are racist against ____ people. If the topic of that is brought up, and you chime in with, "OMG BUT NOT ALL!" On the other hand, generalizations are often unhelpful, so it can be useful to consider when and how you apply them. But really "not all ____" is not helpful in nearly all cases. It's a sure sign of someone thinking everything is always about them. I mean, I did once take affront to an article on here years ago, because I thought it was overly broad and prescriptive.

Vie de meuf Les 18-25 ans, la tribu de l'éphémère À peine sortis de l'adolescence, les 18-25 ans sont en quête de sensations et d'expériences. Ils veulent accéder très vite aux plaisirs de la consommation, mais restent connectés à la réalité. Difficiles à capter, ces nomades n'en sont pas moins des leaders d'opinion. Ils peuvent déjà gagner leur vie ou être encore à la fac, vivre chez eux ou habiter chez papa-maman, être célibataires ou en couple... À première vue, cerner les jeunes de 18 à 25 ans ne semble pas être une mince affaire, tant cette population est hétérogène. Au-delà des disparités, ces jeunes ont pourtant des traits communs. À peine affranchis de l'autorité parentale, ils ont une grande soif de liberté et vont multiplier les expériences. « Les 18-25 ans veulent tout et tout de suite. Mais si ces consommatrices accordent autant d'importance à la lingerie, c'est aussi parce qu'elles sont dans une démarche de séduction. Superexigeants, ces jeunes sont sans pitié pour ceux qui les déçoivent.

Le Blog | Usbek & Rica | Explore le futur Cent ans de colonisation planétaire La planète Garance était déjà peuplée cent mille ans avant que les hommes ne posent leur pied encombrant sur son sol. Emportant avec eux leurs instruments de défrichage, machines d’extraction de minerais, mais surtout leurs rêves de conquête et leur intarissable besoin d’aventure, les colons de Garance font vivre le nouveau roman de Laurent Genefort, Lum’en. Sorti le mois dernier aux éditions Le Bélial’, ce space opera mêle luttes intestines pour le pouvoir et découverte des pilas, étranges autochtones dotés de tentacules. Lire l'article en entier Frédéric Tordo : « La robophobie n’est pas une phobie simple » Et si, à force de fréquenter des robots au quotidien, la robophobie finissait par devenir le mal du siècle ? Lire l'article en entier Boris Razon : « Nous sommes tous des générateurs de fiction » Le 12 mai, France Télévisions a lancé Uchroniques, une web-série interactive qui mêle fiction, jeu et documentaire. Lire l'article en entier

15 Rape Jokes That Work Lindy West, Jessica Valenti, and Jonnie Marbles have already written everything I would have to say, and quite a bit more, about the latest Daniel Tosh rape joke controversy. So here’s what I have to add to the conversation: an even longer list (including some mentioned by Lindy, Jessica, and Jonnie) of rape jokes that work as jokes–which is to say, A) they’re constructed so that rape victims are not the butt of the joke, and B) they made me laugh. Emphasis on the “me” there. Not everyone’s going to agree, and some people are going to think I’m a bad feminist, which, what else is new. But I want to be able to link to this post in the future, when this happens again–because it always does–and hordes of young men start screaming–because they always do–that feminists are trying to take all the funny out of comedy AGAIN. I am a feminist. 1. Wouldn’t it be wonderful if our pussies were detachable? 2. 3. 4. I was raped by a doctor, which is so bittersweet for a Jewish girl. 5. Hello! 6. 7. 8.

Libérons le téton ! — Le dessin de Cy. IMG 1043

Related: