background preloader

Huit scénarios extrêmes pour imaginer comment nous travaillerons demain

Huit scénarios extrêmes pour imaginer comment nous travaillerons demain
En 2011, pour son exercice de prospective annuel « Questions numériques », la Fing avait décidé de s'intéresser aux « ruptures ». Collectivement, sur la base de scénarios décrivant les discontinuités, bifurcations ou basculements qui pourraient venir prochainement changer la donne dans un secteur, pour une catégorie d'acteurs, sur un marché, nous avions cherché comment anticiper ces ruptures et leurs conséquences, pour en faire des opportunités. De nombreux scénarios prenaient pour thème le monde du travail, l'activité économique et les changements pour les individus. C'est de là qu'est née l'expédition Digiwork. Qu'est-ce que le numérique change au travail ? Et réciproquement... En partant de ces axes, et en exploitant les tendances numériques observées dans la veille, ces fameux « signaux faibles », l'équipe Digiwork a fait émerger une vingtaine de scénarios extrêmes. L'individu au travail Fini le temps où l'individu était rattaché à une organisation pour le restant de sa vie.

http://www.latribune.fr/carrieres/20141017tribf52bdbf6a/huit-scenarios-extremes-pour-imaginer-comment-nous-travaillerons-demain.html

Related:  Généralités sur le RSEMémoireoutils comlaboratifs et RSEFormation continueManager le changement

LES RESEAUX SOCIAUX D’ENTREPRISES ET LES HOMMES. Le Réseau Social d’Entreprise, c’est « The » sujet qu’il faut traiter pour être « tendance ». Par quel bout commencer ? Pour faire court : « Le réseau social est un ensemble d’outils de communication permettant à des individus d’être en relation pour partager leur savoir-faire et leurs connaissances ». Jean-Christophe LAISSY, VP IS&T Application Development and Maintenance & Operations, dans un groupe industriel mondial fait le constat suivant :

Comment travaillerons-nous demain A l’heure où les robots et les algorithmes sont perçus de plus en plus souvent comme une dépossession, nous subtilisant notre pouvoir, notre travail, notre connaissance, nous avons certainement besoin d’entendre d’autres manières d’interagir avec eux. « Nous avons besoin de nous engager directement avec les machines », clame l’architecte Fabio Gramazio sur la scène de la conférence Lift, qui se tenait du 5 au 7 février 2014 à Genève. Fabio Gramazio est architecte au cabinet Gramazio & Kohler. Il enseigne l’architecture et la fabrication numérique à l’École polytechnique fédérale de Zurich et au Future Cities Laboratories de Singapour… A priori, on peut avoir tendance à penser que l’architecture n’a rien à voir avec la robotisation ou la fabrication numérique, et pourtant, l’architecte va brillamment nous prouver le contraire… Travailler avec les robots La fabrication numérique a le potentiel de créer une différenciation à coût zéro, estime Gramazio. Travailler pour se réaliser soi-même

FORMATION À DISTANCE : RÉALITÉ OU MIRAGE? SEPTEMBRE 2013, volume 4, numéro 3 Marcelle Parr, Conseillère recherche et développement, SOFAD Dans un contexte où le développement des compétences et l’apprentissage sous toutes ses formes prennent place au cœur des activités quotidiennes et productives, la nécessité de se former juste en temps et de façon autonome propulse à l’avant-scène les dispositifs de formation à distance (FAD). Des vocables se sont installés dans le paysage de la formation : e-learning, classe virtuelle, blended learning, mobile learning, synchrone, asynchrone... Un langage technopédagogique gravite autour de la formation et, s’il traduit plusieurs réalités de la FAD, il ne suffit pas à en circonscrire l’approche.

La communication transversale : moteur du changement ? - Le blog-notes du manager et de ses équipes Une bonne connaissance des préférences cérébrales, des champs sémantiques et de l’intelligence émotionnelle ouvre la communication entre deux personnes. Cependant, si nous parlons de management transversal, nous confions la résolution du projet à l’intelligence collective. Comment pouvons-nous motiver nos équipes qui appartiennent à des entités hiérarchiques distinctes ?

Evaluer les risques liés aux réseaux sociaux d'entreprise - Les Echos Accueil La mise en oeuvre de médias sociaux dans l'entreprise est un projet à dimension organisationnelle. Les sponsors de ce projet se situent au sein de la direction de la communication, de la DRH et dans le comité exécutif. Comment travaillerons-nous en 2025 ? Dans 12 ans, comment les jeunes de la génération Y, devenus grands travailleront-ils ? Dans un ouvrage prospectif, en vente depuis le 6 février, Sandra Enlart, directrice générale d’Entreprise et Personnel et Olivier Charbonnier, directeur général du cabinet Interface, anticipent les tendances de demain. Interview. Le 22 février 2025, 8h30. Mme Dupont, 43 ans, 3 enfants, 2 garçons et une fille, les yeux embrumés, s’appuie sur le mur de sa cuisine, sa tasse de café bientôt terminée dans la main.

Catherine BECCHETTI BIZOT : Quelle feuille de route pour la Direction du Numérique Educatif « Il faut laisser pousser, laisser germer, s’épanouir ces expériences …puis architecturer tout ça pour que tout le monde en profite. » " La qualité des enseignants fait la richesse de la pédagogie en France. … ce sont des gens de très haut niveau .. qui sont des intellectuels et qui sont tout à fait capables de réfléchir sur leurs pratiques.. " affirme Catherine BECCHETTI BIZOT, directrice du Numérique pour l’Education au Ministère de l’Education Nationale dans le long entretien qu’elle a bien voulu nous accorder pour Educavox, et dont je publie aujourd’hui la dernière partie. Comment détecter les initiatives de ces personnels enseignants comme Sophie GUICHARD qui crée des centaines de vidéos de mathématiques pour ses élèves, ou bien d’autres collègues, expérimentant dans leurs classes des pratiques originales et innovantes pour mieux faire réussir leurs élèves ? Cela donne confiance et doit permettre d’oser.

Management : plus ça change, plus c'est pareil ! Le management qui le porte évoque le phénomène de résistance au changement pour expliquer l'absence de mobilisation. La résistance s'expliquerait d'abord par la méconnaissance des salariés des enjeux impérieux à changer, réformer, évoluer, s'adapter... «Je ne sais pas que je ne sais pas » Selon cette logique, il suffirait de communiquer plus, ou mieux, sur le sens du changement. En écho à l'idée platonicienne de double ignorance - «Je ne sais pas que je ne sais pas » -, l'explication du sens devient un leitmotiv en vue de faire dire aux salariés : « Je sais, donc j'adhère. » Dans les faits, les salariés ou leurs représentants expriment très souvent une parfaite compréhension des mobiles du changement : réalité économique, obligation réglementaire, évolution sociétale...

Eclaireur en e-transformationBlog Arctus - Le « RSE » : entre homonymes et synonymes en acronymes ! » Arctus Chez Arctus, nous faisons particulièrement appel à l’un d’entre eux. Retour sur le cas d’usage du « RSE », mode d’emploi et définition de cette notion clé à la croisée des concepts linguistiques. RSE vs RSE : les homonymes A propos de transformation digitale, le « RSE » tel que nous le citons souvent désigne le « Réseau Social d’Entreprise ». A côté de cette signification, coexiste la « RSE » en tant que thématique liée à l’engagement en matière de développement durable, alias la « Responsabilité Sociétale d’Entreprise ».

Joseph Schumpeter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il est l'auteur d'une Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 et qui fait encore référence. Ni keynésien, ni néoclassique, on le rapproche parfois de l'École autrichienne d'économie, mais Ludwig von Mises considérait qu'il n'en faisait pas partie[1]. Il est considéré comme l'économiste de l'effervescence et on le qualifie d’économiste hétérodoxe pour ses théories sur l’évolution du capitalisme dans la démocratie, qu'il estime voué à disparaître pour des raisons sociales et politiques. Biographie[modifier | modifier le code] En 1908, il publie son premier ouvrage, devenu très vite un classique de la statistique économique, Nature et essence de l'économie théorique, ce qui lui permet d'obtenir en 1909 un poste de professeur associé en économie politique à l'université de Czernowitz.

Engagement hors norme – Pourquoi 1 intrapreneur vaut mieux que 100 employes ‘engages’ … - bluenove Chez bluenove, nous considérons qu’un des facteurs clés qui permet aux entreprises de traverser cette phase si fragile et aléatoire de l’idée à l’innovation réside dans le niveau d’engagement des porteurs du projet … les INTRAPRENEURS. Cet article de Forbes l’illustre … On apprend dans un document de Gallup qu’aux Etats-Unis 30% des employés sont impliqués dans leur entreprise. En conséquence, au fil des ans, les professionnels des ressources humaines dépensent beaucoup de temps, d’énergie et d’argent à essayer de réimpliquer les 70% restants, avec un succès modéré.

Les réseaux sociaux d'entreprise à l'épreuve du communautarisme - Les Echos Politique En direct Présidence de l’UMP : le taux de participation a... Le taux de participation a franchi la barre des 50% à 16H, a annoncé Luc Chatel, le secrétaire général du parti.

Related: