background preloader

Sigmund Freud

Sigmund Freud
Médecin autrichien, fondateur de la psychanalyse (Freiberg, aujourd'hui Příbor, Moravie, 1856-Londres 1939). Introduction Freud : fondateur de la psychanalyse, titulaire d'une paternité déjà légendaire ; l'homme n'est plus séparable de la science à laquelle il a consacré sa vie entière. L'évaluation de ce qu'on appelle souvent la « révolution freudienne » demande une étude parallèle de la théorie et de l'histoire de Freud : les conditions dans lesquelles la science psychanalytique s'est constituée, son évolution ultérieure permettent en effet d'éclairer le système et d'en mieux comprendre la radicale nouveauté. La formation de Freud Freud est né le 6 mai 1856 en Moravie, province de l'empire d'Autriche-Hongrie, au cœur d'une famille juive nombreuse ; le père de Freud, négociant en laines, n'était pas un homme riche. Le rêve et l'hystérie : langages de l'inconscient L'univers analytique L'anthropologie freudienne Les principales œuvres de S. Related:  Freud

Conscient - Préconscient - Inconscient Psychoanalysis shapes consumer culture Who knew that Sigmund Freud, the father of psychoanalysis and critic of all things American, was an unwitting contributor to the rise of Western consumer culture? Women sporting cigarettes as a symbol of female empowerment and the ubiquitous bacon-and-egg breakfast were two public relations campaigns inspired by Freudian ideas. The link between theory and practice was Edward L. Bernays was born in Vienna, Austria, in 1891 but grew up in New York City. In this case, a cigar did prove to be much more than a cigar. Manipulating behaviors Intrigued by Freud's notion that irrational forces drive human behavior, Bernays sought to harness those forces to sell products for his clients. In 1929, it was taboo for women to smoke in public and those who flouted convention were thought to be sexually permissive. This was the first but not the last time Bernays would consult with psychoanalysts to help shape his public relations campaigns. Bringing home the bacon

Mythe d'oedipe - complexe d'oedipe Vous êtes ici : Mythe d'oedipe - complexe d'oedipe Charger un nouveau document "La psychanalyse nous a appris à apprécier de plus en plus l'importance fondamentale du complexe d'oedipe et nous pouvons dire que ce qui sépare adversaires et partisans de la psychanalyse, c'est l'importance que ces derniers attachent à ce fait" - S. Freud Mythe : vient du grec puis du latin. Complexe est emprunté au XIV eme siècle du latin "composé de divers éléments hétérogènes" il devient progressivement affecté arbitrairement nous dit le Robert comme ce qui est compliqué. L'histoire du complexe d'oedipe est co-extensive de celle de la théorie freudienne et même de l'histoire de la psychanalyse dans son ensemble, les auteurs contemporains continuant en effet à disputer sur certains aspects de l'approche théorique classique et sur ses développements ultérieurs. Tout au long de sa vie Freud élabore sa théorie autour de cette question tout en ne donnant jamais un ouvrage qui l'aborde de façon systématique.

Charcot hysterie nevrose hysterique en psychiatrie adulte pathologie psychiatrique symptome traitement et soin hysterie - formation pour Infirmier de Secteur Psychiatrique - cours de Mr Giffard - hystérie Histoire de l'hystérie Hippocrate a donné ce nom d'après un modèle de représentation où l'utérus, se mouvant dans le corps, stoppait par moments les transmissions nerveuses. Au moyen-âge, à l'époque de l'inquisition, les hystériques sont vécus comme possédés et finissent souvent brûlés. En 1793, Philippe Pinel fait libérer les aliénés et les fait reconnaître comme individus malades. Vers la fin du 19ème siècle apparaissent Jean Martin Charcot, son élève Joseph Babinski et Sigmund Freud. Joseph Babinski pensait que l'hystérique était un simulateur. "Ce qu'il y avait de nouveau au temps de J. la période épileptoïde; la période du clownisme; la période des attitudes passionnelles; et la période terminale avec souvent des hallucinations, où l'on recherchait des stigmates, où l'hypnose apportait son relent de magie. Selon J. L'hystérie exprime un conflit où le désir sexuel est évident. Selon S.

- Psychanalyse et Hypnose - BIOGRAPHIE SOMMAIRE DE Sigmund Freud De Sigmund Freud L’histoire de la psychanalyse est indissociable de la personnalité exceptionnelle de son créateur le médecin viennois Sigmund Freud qui a considérablement marqué son époque. Le créateur et le théoricien de la psychanalyse dispose de la particularité des grands hommes qui est d’être aimé comme un père par les uns et détesté par d’autres. Né en 1856, Sigmund Freud, après avoir terminé ses études de médecine s’est intéressé à la recherche notamment dans le domaine de la neurologie au cours d’un séjour à Paris. Suite à la mort de son père et au grand deuil qui s’en suivit, il pratique sur lui-même une rigoureuse auto-analyse qui est le préalable à la théorisation de ses découvertes. Conscient de créer une nouvelle science, Sigmund Freud organise autour de lui un cercle de collaborateurs venus suivre son enseignement et explorer les nouvelles voies ouvertes par la théorie de la psychanalyse. Fuyant les persécutions Nazies, Sigmund Freud âgé s’exila à Londres.

Le complexe d'Oedipe, explication Sa maladie Oedipe SIGMUND FREUD (1856-1939) Le mythe d'Oedipe Psychopathologie de la vie quotidienne Jean-Martin Charcot Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Charcot. Jean-Martin Charcot Signature Il est le père du médecin et explorateur Jean-Baptiste Charcot. Biographie[modifier | modifier le code] L'ascension sociale par la science[modifier | modifier le code] Jeunesse (1825-1848)[modifier | modifier le code] Jean-Martin Charcot n'a pas laissé d'écrits biographiques, et ce que l'on connaît de son histoire personnelle repose essentiellement sur ses travaux et le témoignage de ses collègues. Il les poursuit par une année consacrée à obtenir le baccalauréat ès sciences, une année préparatoire et une année d'externat, en 1846-1847, à la faculté de médecine, cursus qui inclut des stages à l'hôpital Necker et à celui de la Charité, puis, en 1848, à l'hôpital Saint Louis, auprès du professeur Lugol[4]. Internat (1849-1853)[modifier | modifier le code] Carrière ascendante à l'ombre de Rayer (1854-1861)[modifier | modifier le code]

Sigmund Freud A cette époque, le neurologue soigne ses patients en ayant recours à l'électrothérapie et à l' hypnose, mais abandonne rapidement cette voie, aux résultats spectaculaires mais peu durables. En 1895, il publie, avec son ami, Joseph Breuer, médecin et physiologiste autrichien, Etudes sur l’hystérie. L'ouvrage rassemble les cas traités par les deux médecins depuis 1893, dont celui d'Anna O. Une femme supposée hystérique, patiente de Joseph Breuer, qui la considère comme l'exemple type d'un nouveau type de cure, qu'il nomme cathartique. Le principe : faire raconter au patient, placé sous hypnose, des événements traumatiques et enfouis de son passé et l'en libérer par l'expression de cette parole. Naissance de la psychanalyse Freud passe de longues heures à étudier ce cas. Dès lors, Freud développe sa théorie du conscient, du pré-conscient et de l’ inconscient. Il y décrit pour la première fois le concept d’ association libre, l’un des principes fondamentaux de la psychanalyse.

Related: