background preloader

La méthode Multimalin (tables de multiplication) sur france 3

La méthode Multimalin (tables de multiplication) sur france 3

http://www.youtube.com/watch?v=QI_NZbrvXoY

Related:  Métacognition, mémoire et apprentissageapprentissage scolairegypsyaMéthodes, outils, ...

Neurosciences et pédagogie Dans le monde de l'éducation, c'est une innovation : améliorer l'enseignement et l'apprentissage par ce qu'on connaît du fonctionnement du cerveau. Et cela s'appelle la neuropédagogie. Domaine de recherche relativement nouveau qui fait la jonction entre les neurosciences et les sciences de l'éducation, il s'intéresse aux processus biologiques en jeu dans l'apprentissage ainsi que les expériences sociales et émotionnelles. La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages".

Les fonctions cognitives de l'enfant et leurs dysfonctionnements L’INSERM a organisé et mis en ligne en 2013 un séminaire de formation qui explique, pour les parents et les enseignants, le cerveau de l’enfant, ses principales fonctions cognitives, et la manière dont elles peuvent dysfonctionner chez certains enfants “dys”. Destiné aux associations de parents concernées par les troubles de la cognition chez l’enfant, ce séminaire de formation est organisé à l’initiative de la Mission Inserm Associations. Il a été conçu et animé par Michèle Mazeau, médecin en rééducation, spécialisée en neuropsychologie infantile et Pierre Laporte, psychologue clinicien spécialisé en neuropsychologie, docteur en psychologie. seminaires-de-formation-ketty-schwartz Le Cerveau, organe d’apprentissage, avec Michèle Mazeau & Pierre Laporte

Mémorisez rapidement du vocabulaire avec les flashcards Vous devez étudier de nouveaux mots anglais ou néerlandais pour vos examens ? Et vous ne savez pas par où commencer ? Les « flashcards » peuvent sans doute vous tirer d’affaire. Des mauvaises habitudes d’études à l’apprentissage autorégulé Plus l’on comprend comment fonctionne l’apprentissage grâce à l’apport des sciences cognitives, plus il est possible d’en tirer des leçons pour faciliter les études. Ainsi Drake Baer du Business Insider souligne trois erreurs dans les manières d’apprendre « traditionnelles », tirées du récent livre de Brown, Roediger et McDaniel intitulé Make It Stick: The Science Of Successful Learning (Belknap Press, 2014), soit la relecture des textes (pratiquée par 80 % des étudiants), le bourrage de crâne à la dernière minute (cramming) et l’appariement aux styles d’apprentissage. Si notre collègue Éric Chamberland a longuement discuté des styles d’apprentissage dans le Perspectives SSF, l’idée que la relecture et le bourrage de crâne soient peu efficaces mérite qu’on s’y attarde un peu. D’après les auteurs, le fait de relire un texte à répétition ou d’amasser un grand nombre d’information en peu de temps donne une illusion de maîtrise. Sources:

Astuce pour développer son calcul mental - calcul mental Le calcul mental est une faculté importante à maîtriser pour les enfants, car elle leur permet, entre autres, de développer leur esprit logique et de réflexion. Je voulais ici vous proposer une vidéo qui m’a tout simplement bluffée ! Arthur Benjamin, un génie en mathématiques et professeur, use d’humour et de ses talents de showman pour démontrer que notre esprit est capable d’égaler n’importe quelle calculatrice. Les enfants peuvent faire pareil, pour peu qu’on les habitue à une gymnastique mathématique. Découvrez vite, avec votre enfant, une fascinante démonstration ainsi qu’une astuce pour développer le calcul mental.

Le QCM inversé : un outil qui permet d’apprendre et non plus d’interroger ! Il est impossible de construire un questionnaire à choix multiple (QCM) si on ne connaît pas son cours. Même les professeurs les plus expérimentés sont obligés de lire avec précision le contenu de leur cours pour être capables de rédiger un QCM et d’y proposer tout un choix de bonnes et mauvaises réponses. C’est ce que l’on fait dans les cursus contenant des concours (comme la première année commune des études de santé) et pour lesquels il n’est pas nécessaire de corriger les copies. Un simple tableau avec des cases cochées ou pas y suffit. Aussi, la question s’est posée de l’utilisation d’un QCM, non plus pour interroger des étudiants, mais pour les obliger à connaître leur cours.

L'art de la formulation d'objectifs Chaque fois que je conçois un programme, une formation ou un atelier, je me creuse toujours la tête au moment de la rédaction des objectifs pédagogiques. Plus les objectifs sont orientés en fonction de l'apprentissage de l'apprenant et plus ils ont un véritable sens. Dans les milieux professionnels où j'ai évolué, les objectifs pédagogiques n'étaient pas souvent pris au sérieux. Souvent vu comme un mal nécessaire ou une question d'apparence plutôt que le coeur de toute la démarche d'apprentissage qui s'en suit, j'ai dû souvent convaincre mes experts de l'importance de cet exercice surtout si l'on souhaite réellement obtenir des résultats! Je me rappelle d'un professeur, de la faculté d'éducation!

Ne dites plus nager, mais "se déplacer dans un milieu aquatique standardisé" La lecture de quelques pages du "programme pour le cycle 4", sur les quelque soixante qu'il compte dans sa dernière version (15 avril), et qui couvre trois années de collège (de la cinquième à la troisième), provoque toutes les réactions possibles : on rit, on se tape le front, on hausse les yeux au ciel, on se tape sur les cuisses, on enrage, on invoque les dieux de la brousse australienne. Le plus souvent on hurle. Examinons la forme (car le fond vous donne envie de vous jeter par la fenêtre), et la matière la plus simple : le sport. Il est coupé en : "activités athlétiques", "activités aquatiques", "activité pleine nature", "sports collectifs", "activités de raquette", "activités de combat", "activités artistiques", "activités gymniques".

Related: