background preloader

L'innovation technologique au service du tourisme

L'innovation technologique au service du tourisme
Related:  Tourisme et technologie

Innovation - Nouvelles Technologies - E-Tourisme Assemblée nationale, Commission des affaires économiques, Daniel Fasquelle - Mme Pascale Got, février 2015 Le bureau de la coordination des politiques européennes de la DGE établit chaque mois une veille des principales aides d’Etat en faveur de l’innovation, au sein de l’Union européenne.Cette veille permet d’effectuer une comparaison des mesures mises en place par les Etats membres, elle permet également d’appréhender les activités subventionnées des entreprises implantées en Europe. BLOG-ETOURISME.COM : Nouvelles technologies appliquées au tourisme et veille etourisme. Innovation, tourisme et nouvelles technologies Comme vous l’avez sûrement déjà remarqué dans les autres posts de mon blogue, je suis une passionnée du tourisme et particulièrement de l’utilisation et des applications des nouvelles technologies dans ce secteur. Ainsi, j’ai décidé de traiter dans ce post des innovations technologiques dans le domaine touristique. En effet, quelles sont les dernières innovations dans le secteur touristique? Quelles sont les applications concrètes de ces technologies et comment feront-elles évoluer l’offre de produit touristique? Comment innover en tant qu’entreprise touristique? Les dernières innovations dans le secteur touristique en 2008: un portrait L’innovation dans le secteur touristique détient bel et bien sa place et c’est d’ailleurs le sujet des Tourism@ Awards 2008 dont j’ai traité dans un billet précédent de mon blogue. Logiciel de navigation touristique sur téléphone mobile en 3D L’importance d’innover en tant qu’entreprise touristique Karine Karine Miron

Nouvelles technologies - www.tourisme.gouv.fr L'Internet mobile d'aujourd'hui et de demain Aujourd'hui, plus d'un tiers de la population mondiale surfe sur Internet grâce à son smartphone. On estime, rien qu'en France, le nombre de mobinautes à plus de 12 millions ! Les TIC ont bouleversé le processus d'achat des consommateurs. S'informer sur une destination, réserver son voyage, s'orienter sur place, rester connecté avec sa communauté pour partager son expérience. Le m-tourisme : un enjeu de taille pour les destinations et les professionnels du secteur Le mobile est en passe de devenir LE canal de diffusion privilégié des annonceurs pour mieux toucher leur clientèle. Un colloque « Tourisme et usages des TIC » le 2 décembre 2011 la Dgcis organise un colloque « Tourisme et usages des TIC : comment intégrer les technologies mobiles à la stratégie des professionnels du secteur ? Crédits photo : © Virginie Valdois / Air France - © Presselite / Application Metro Paris sur iPhone - © Virginie Valdois / Air France - © CultureClic

i-Tourisme | L'innovation technologique au service du tourisme Innovations Publié le décembre 12th, 2012 | Par La rédaction Pour vos déplacements professionnels, ou si vous êtes un voyageur fréquent, une nouvelle application vient d’être lancée afin de vous permettre de réserver une chambre d’hôtel le jour même en ayant la garantie d’accéder à la meilleure offre. Comment avoir la certitude de sélectionner la meilleure réservation ? Les hôtels, à partir de 12 heures, savent exactement quel est le taux de remplissage du jour. i-tourisme : Vous lancez en France une application pour permettre aux voyageurs de réserver une chambre d’hôtel le jour même. Heather Leisman : Celui d’avoir la garantie d’obtenir la meilleure chambre au meilleur prix. i-tourisme : Comment est-ce possible ? Heather Leisman : Grace à un réseau d’hôtels que nous avons présélectionné dans les grandes villes du monde avec lesquels nous avons passé des accords. i-tourisme : N’y a-t-il pas un risque de vous confondre avec toutes les centrales de réservation qui existent déjà ?

On pourra bientôt voler dans un avion transparent EN IMAGES - Admirer la vue par 270° degrés à 10.000 mètres d'altitude sera bientôt possible. Un centre de recherche britannique a présenté son projet d'avion transparent qui pourrait bien transformer les vols en véritable attraction. Voler avec la tête dans les nuages ne sera plus réservé aux personnes distraites. L'idée du centre britannique est de remplacer les hublots et la majeure partie du fuselage de l'appareil par des panneaux OLED ultra-mince, semblables à des écrans sur lesquels seront diffusés en continu les images prises par des caméras installées à l'extérieur. Sur ces parois, non seulement les passagers pourront admirer le ciel mais aussi lire leurs mails, voir des vidéos ou surfer sur la Toile. Un projet réalisable d'ici 10 ans Le site Internet du centre précise qu'il faut encore au moins cinq ans avant de pouvoir fabriquer des écrans susceptibles d'être achetés par les compagnies aériennes. Néanmoins, l'installation des panneaux miroirs posent toujours un problème.

Quelles évolutions pour les technologies du voyage et du tourisme ? Quelles évolutions pour les technologies du voyage et du tourisme ? Souplesse, personnalisation et « SOPO » Bertrand Figuier | Jeudi 30 Mai 2013 Le voyage et le tourisme ont vite digéré les diverses déconvenues technologiques qu’ils ont connues pour s’adapter à la demande avec un nouveau crédo : souplesse de solutions, personnalisation des outils, sécurisation des paiements mobiles et développement des solutions « SOPO » (search on line/purchase off line) pour multiplier les passerelles entre le off et le on line. Georges Rudas, le Pdg d’Amadeus France, estime que les technologies se nourrissent de leurs « échecs », et que leur progrès passent parfois par de vraies ruptures, comme pour le Smartphone ou les tablettes, mais aussi par des développements plus linéaires et forcement moins médiatiques. Dans le voyage et le tourisme, la technologie est sûrement le plus structurant des piliers du marché actuel. Mais combien d’échecs ont émaillé son déploiement ? « En fait le global ne suffit pas.

Onlylyon vous met le wifi dans la poche nov42014 Si vous suivez l'actu du etourisme ailleurs que sur notre blog, vous n'avez pas pu raté cette info : depuis 15 jours, Onlylyon Tourisme met à la disposition de ses visiteurs un petit boîtier, le pocket wifi, connecté en 4G LTE, qui permet de connecter jusqu'à dix appareils en wifi, pour un coût de 8€ par jour, ramené à 4€ seulement pour ceux qui achètent une Lyon City Card. L'offre permet d'utiliser une bande passante de 300Mb/jour, encore un peu juste pour du streaming ou un participant moyen des #ET10, mais largement suffisant pour le reste des activités touristiques ou professionnelles classiques. Il s'agit d'une extension de l'offre proposée par une startup lyonnaise Hippocket, qui a découvert ce produit au Japon et a eu la bonne idée de l'importer en France. Le service aujourd'hui proposé consiste en une mise à disposition dans un lieu au choix du client, le coût étant dès lors grevé par l'expédition et la mise à disposition du boîtier. Cet article vous a plu?

Comment mieux intégrer l’innovation dans la politique nationale du tourisme ? Etourisme.info oct302014 À l’occasion de son audition par les instances organisatrices des Assises Nationales du Tourisme en février dernier, puis du Conseil de Promotion du Tourisme en octobre dernier, le Welcome City Lab a organisé une vaste enquête pour connaître les souhaits, propositions et requêtes des start-up du tourisme. Ce sondage a été réalisé auprès du fichier de 650 start-up du tourisme, qui ont contacté l’incubateur depuis l’annonce de son ouverture il y a un an. Le taux de réponse s’est élevé à plus de 10%, ce qui permet de présenter des résultats significatifs. Ce qui frappe, c’est que toutes les propositions tournent autour de la même demande : « améliorer l’accès des start-up à …». En effet, la principale difficulté des jeunes pousses est de pouvoir s’intégrer à un écosystème professionnel, de se connecter à des interlocuteurs, de trouver des financements adéquats, d’utiliser librement des informations. Les propositions s’articulent donc en 4 grands chapitres :

i-Tourisme | L'innovation technologique au service du tourisme Les agences de voyage traditionnelles peuvent, elles aussi, profiter des innovations de certaines jeunes entreprises numériques. Cosmopolit Home, déjà présenté sur TourMaG.com, est un portail basé sur le concept du « Nightswapping ». Il offre la possibilité aux particuliers, propriétaires comme locataires, de loger des voyageurs et de profiter d’hébergements gratuits lorsqu’ils sont en vacances. Le site utilise une monnaie virtuelle : la nuit. « Je vois le Nightswapping comme un complément de l’offre hôtelière traditionnelle« , explique Serge Duriavig, le fondateur de Cosmopolit Home. Selon lui, l’hébergement représente les deux tiers des dépenses pour un séjour touristique. Cela représente peut-être une opportunité pour les agences de voyages : en conseillant le site à leurs clients qui disposent de petits budgets de vacances, elles peuvent éventuellement conclure des dossiers qui auraient pu leur échapper, faute de moyens.

i-Tourisme | L'innovation technologique au service du tourisme i-tourisme : Comment vous y êtes-vous pris ? Quels ont été les grands chantiers de la nouvelle stratégie digitale que vous avez impulsée ? ACP : « D’abord rendre le site plus simple, avec une offre claire. Une analyse ergonomique du site a été effectuée parWasabi pour voir où se situait le taux de chute des internautes. Nous nous sommes aperçus que nous avions trop d’offres. 97% des internautes n’allait pas sur la deuxième page des offres. Cela nous a mené à des ajustements. Nous avons fait remonter les promotions, affiné les critères du moteur de recherches. Le site était trop dense. Pour rendre le site plus attractif, un travail visuel a aussi été réalisé. On a recruté des photographes professionnels pour aider les départements à faire des shootings et de bonnes photos des hébergements. Sur Internet, on vend bien ce qui est cher quand il y a de belles photos. » i-tourisme : Vous parliez de votre offre, trop dense. ACP : « Nous avons fait disparaître des rubriques du site.

» À quoi servent les avis en ligne? Avec ses 150 millions de commentaires à propos de 4 millions d’hébergements, de restaurants et d’attraits touristiques à travers le monde, la popularité de TripAdvisor ne se dément pas. Et ce site n’est pas le seul à offrir une telle vitrine aux consommateurs. Des géants tels qu’Expedia, Booking.com et même Google permettent aux utilisateurs d’émettre un avis envers une prestation touristique. Les jeunes les utilisent davantage L’entreprise de consultation Web Software Advice publiait en juin 2014 les résultats d’une étude portant sur la consultation des avis en ligne par les Américains. D’abord, un peu moins de la moitié (46%) des répondants consultent les avis en ligne «parfois», «la plupart du temps» ou «toujours» avant de réserver une chambre d’hôtel (voir le graphique 1). Parmi ceux qui le font «toujours», 60% sont âgés de 18 à 44 ans, dont 45% de 18 à 34 ans. Les avis s’inscrivent dans le processus de décision TripAdvisor: l’incontournable Source: TripAdvisor Source(s)

Related: