background preloader

National Geographic

National Geographic
This interactive was built in conjunction with National Geographic’s Future of Food series. The data was sourced from FAOSTAT. Values reflect domestic utilization for food consumption in each country or region from 1961 to 2011. Food groupings and units of measure vary slightly from those depicted on the FAOSTAT site. Download the data from here. Values for China refer to FAO’s "China, mainland." *Measures for Russia preceding 1992 are represented with U.S.S.R. data. **"Pulses" refers to lentils, beans, and peas. This project was made possible with support from the Grace Communications Foundation. Built and designed by Fathom Information Design © National Geographic Magazine close

http://www.nationalgeographic.com/what-the-world-eats/

Related:  interculturelInternationalTH2 - CH1 - Nourrir les hommesrebeccazerne

Top 5 des cadeaux à offrir et à ne pas offrir lors d'une visite Lorsque vous rendez une simple visite à une connaissance chinoise, il est bon d'offrir un petit quelque chose mais pas n'importe quoi, afin d'éviter de lui faire perdre la face ou de le mettre dans l'embarras. Top 5 des cadeaux à faire lors d'une visite chez un Chinois N°1 : FRUITS Les fruits frais font toujours plaisir en Chine. C'est l'option "sécurité", un peu équivalente aux fleurs que l'on offrirait en France.

Nourrir l’humanité sans détruire de nouvelles forêts L’agriculture est la principale cause de déforestation dans le monde ; pourtant il est possible de nourrir l’humanité sans détruire de nouvelles forêts, démontre l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), dans un rapport sur la situation des forêts du monde publié lundi 18 juillet. Entre 1990 et 2015, la superficie forestière mondiale a diminué de 129 millions d’hectares (3,1 %) et compte aujourd’hui un peu moins de 4 milliards d’hectares. Bien que la perte forestière nette, au niveau planétaire, ait ralenti – passant d’une moyenne de 7,3 millions d’hectares par an dans les années 1990 à 3,3 millions d’hectares par an sur la période 2010-2015 –, la déforestation reste « très préoccupante », s’alarme la FAO. Et notamment sous les tropiques et dans les pays à faible revenu, où le phénomène prédomine.

Productions agricoles en 2014 et leur dynamique depuis 1990 L’IBGE (Institut brésilien de géographie et statistique) publie chaque année des données sur la production agricole et de l’élevage par commune[1], organisées sur en bases connues comme PAM (production agricole par commune) et PPM (production de l’élevage par commune). Les deux sont librement et gratuitement accessibles sur le site de l’IBGE, via la base de données Sidra ( La PAM indique, pour chaque production agricole, la superficie ensemencée, la superficie récoltée, la quantité produite et la valeur de la production, pour les années de 1990 à 2014. Le PPM donne pour les mêmes années le nombre de têtes de chaque type de cheptel, la production de lait, d’œufs, de miel, de cocons de ver à soie et de laine, plus le nombre de vaches traites et de moutons tondus. Élevage Tableau 1 Cheptels bruts et en UGB

La Russie vue par une française Vous êtes dans la partie finale de la trilogie, à dominante sociologique, “Conversations interculturelles” avec Stéphanie Dehling-Prusinski spécialisée en expatriation au féminin. Naturellement, après 6 ans vécues par cette française en Russie, je ne pouvais pas omettre la question “Qu’est-ce que la Russie pour vous ? Comment vous l’avez perçue ?”. Ainsi, après ses deux réçits sur l’expatriation féminine et les différences sociales d’expatriation homme / femme, voici son regard sur la Russie – sans censure. Préface

Où en est la faim dans le monde aujourd'hui ? La production agricole n’a jamais été aussi abondante. Dans le même temps, la malnutrition et la sous nutrition touchent encore 800 millions de personnes. comment expliquer ce paradoxe ? La pire sécheresse depuis 50 ans en Ethiopie fait resurgir le spectre de la famine dans toute l’Afrique de l’Est. Alors que la FAO tient sa 29° conférence régionale africaine, Planète Terre évoque ce sujet lancinant de la faim dans le monde. Mais d'abord quelles situations désignent cette expression de “faim” ? Développer ses compétences interculturellesRegards Interculturels Développer ses compétences interculturelles est devenu un atout majeur pour la coopération internationale à la DGAC qui a organisé cette conférence pour sensibiliser ses collaborateurs. Odile Grisaud, chef du bureau de la formation à la Direction Générale de l’Aviation Civile, qui est à l’initiative de cette conférence, explique : « La DGAC est par essence tournée vers la coopération multilatérale : les règles de l’aviation civile mondiales sont formulées en liaison avec tous les États membres de l’OACI, et celles qui concernent plus spécifiquement l’Europe sont discutées avec tous les pays européens. L’aviation (le transport aérien) est par nature internationale.

Le Brésil prend un tournant négatif sur l’environnement et la déforestation São Paulo (Brésil), correspondance La plus grande puissance économique d’Amérique du Sud a pour habitude de se présenter comme un « bon élève » lorsqu’il s’agit de lutte pour le climat. En effet, le Brésil n’est responsable que de 2,48 % des émissions globales (se plaçant comme le 7e plus grand émetteur de CO2 de la planète), des chiffres plus flatteurs que ceux des autres puissances, telles que la Chine, les Etats-Unis ou l’Union européenne. La 3ème révolution agricole du numérique et de la connaissance Ce mardi 26 Janvier 2016, le thème de la soirée est la 3ème révolution agricole du numérique et de la connaissance. Michel Sivignon nous présente Rémi Dumery, « cultivateur expérimentateur en agriculture sociétale » et grand fan des nouvelles technologies et de l’innovation. Rémi Dumery possède une exploitation de 130 ha en Beauce, au Sud-ouest de Paris, à Boulay-les-Barres. Il cultive des céréales, mais aussi des oléagineux et des betteraves.

Les 50 styles de management et de leadership dans le monde Au delà des méthodes managériales à la mode, chaque pays a sa propre culture organisationnelle. Les origines des styles de leadership sont en effet profondément ancrées dans les traditions. Voici, expliqués en images, les styles de 50 pays ou régions du monde. Vous aviez déjà pu découvrir 24 styles de management tirés du livre du linguiste britannique Richard Lewis. Le site Business Insider vient de dévoiler une nouvelle série de diagrammes détaillant les rapports hiérarchiques et le leadership de 26 nouveaux pays. La culture, fondement du management

La faim du monde (4/4) : Nourrir 10 milliards d’êtres humains : le défi du siècle En 2008, la hausse des prix des denrées alimentaires provoquait une série de manifestations et grèves sans précédent d’est en ouest sur le continent africain mais aussi en Asie, en Indonésie notamment. Neuf ans après et alors que nous serons vraisemblablement 10 milliards d’êtres humains dans à peine 35 ans, nos dirigeants ont-ils conscience de l’ampleur du défi ? Au moment où près de 20 millions de personnes dispersées dans 4 pays (Soudan du Sud, Nigeria, Yémen, Somalie) sont confrontées à une situation de famine ou « préfamine », l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publiait récemment un rapport sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord affirmant que la malnutrition s’accentue dans ces régions du monde. La situation s’est « considérablement aggravée au cours des cinq dernières années, sapant les progrès constants réalisés avant 2010 », indique cet aperçu régional. Une émission préparée par Clémence Allezard.

Related: