background preloader

Voyages en résistances

Voyages en résistances

http://www.voyagesenresistances.fr/

Related:  Seconde Guerre mondialespeedydanyRésistancesA Classer 3La Résistance

Les deux Albums d'Auschwitz Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard Création graphique David Tessier

À propos de l'ONU L'Organisation internationale des Nations Unies a été fondée en 1945, après la Seconde Guerre mondiale, par 51 pays déterminés à maintenir la paix et la sécurité internationales, à développer des relations amicales entre les nations, à promouvoir le progrès social, à instaurer de meilleures conditions de vie et à accroître le respect des droits de l'homme. Les Nations Unies ont quatre buts principaux : Maintenir la paix dans le monde; Développer des relations amicales entre les nations; Aider les nations à travailler ensemble pour aider les pauvres à améliorer leur sort, pour vaincre la faim, la maladie et l’analphabétisme et pour encourager chacun à respecter les droits et les libertés d’autrui; Coordonner l’action des nations pour les aider à atteindre ces buts. De par son statut unique à l'échelon international et les pouvoirs que lui confère sa Charte fondatrice, l'Organisation peut prendre des mesures pour résoudre un grand nombre de problèmes.

« Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique Louis Aragon, « Strophes pour se souvenir » Pistes pédagogiques En 1955, à l’occasion de l’inauguration d’une rue « Groupe Manouchian » à Paris, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir », dans lequel il rend hommage à ces résistants « étrangers » arrêtés par les Allemands et fusillés le 21 février 1944. Onze ans après la fin du conflit, l’heure n’est plus à la lutte mais au devoir de mémoire. enfant déporté : Ida Grinspan, témoignage RésuméIda Grinspan née le 19 novembre 1929 à Paris, de parents juifs polonais, de nationalité française par déclaration volontaire de ses parents ; elle a un frère né en 1924. Son père était artisan-tailleur ; la famille habite rue Clavel dans le 19ème. Dès le printemps 1940, elle vit chez une famille de fermiers, Alice et Paul Marché, dans le hameau de Lié, par Melle (Deux-Sèvres), et fréquente l’école de Sompt. Sa mère est arrêtée le 16 juillet 1942 et déportée par le convoi n°11, le 27 juillet 1942, son père et son frère ont pu se cacher. Ida est arrêtée à son tour le 31 janvier 1944 et déportée le 10 février, par le convoi n°68.

Premiers combats du dossier « Jean Moulin, un héros de l’ombre » - Pour mémoire - CNDP « Signez, me dit l'officier blond, où vous serez ce qu'il vous en coûte de narguer des officiers allemands. » Comme je ne me résous pas à me pencher pour prendre la plume, je reçois entre les omoplates un coup qui me fait chanceler. C’est l’officier qui se trouver derrière moi qui m’a frappé violemment avec le canon de son arme. Je proteste contre ces odieux traitements : « On m’a amené ici pour voir le général ? C’est avec lui que je veux traiter. » Mon appel au général est accueilli par des rires bruyants accompagnés de plaisanteries en allemand que je n’arrive pas à saisir. « Il n’est plus question du général, me dit enfin le jeune officier blond, mais nous allons vous conduire à un autre officier », et il appelle un des fonctionnaires de l’entrée auquel il donne un ordre.

La Seconde Guerre mondiale (1939-1945) La marche à la guerre En Europe arrivée au pouvoir de Mussolini et d’Hitler, remilitarisation de la Rhénanie 1936, l’Anschluss 1938, Conférence de Munich 1938, pacte germano-soviétique 1939. En Asie protectorat du Japon sur la Mandchourie 1931, offensive japonaise sur la Chine 1937. La guerre en Europe 1939 - mai 1941

Utiliser le livre de Michel Viotte " La guerre d’Hollywood : 1939-1945. Propagande, patriotisme et cinéma" - Clio-Lycée Utiliser le livre de Michel Viotte " La guerre d’Hollywood : 1939-1945. Propagande, patriotisme et cinéma" mercredi 12 mars 2014, par Jean-Pierre Costille En terminale, les États-Unis sont abordés dans la troisième partie d’histoire autour du thème des « chemins de la puissance ». Les bornes chronologiques varient selon la série considérée, mais en terminale ES/L, le point de départ est 1918. Un des aspects est de comprendre « comment se construit et évolue » une puissance.

Un nouveau souffle pour le Concours national de la Résistance et de la Déportation Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, ont reçu ce jour le rapport sur le Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) au musée Jean Moulin à Paris. À l’occasion du 70e anniversaire de la fin du second conflit mondial, le Président de la République a souhaité relancer le Concours national de la Résistance et de la Déportation, premier concours scolaire et héritage précieux d’une volonté de transmission née des résistants et déportés eux-mêmes, mais dont la participation a connu une certaine érosion. Le pilotage territorial du concours sera également renforcé, avec une organisation académique plutôt que départementale, en laissant le choix aux recteurs et aux DASEN de l’échelon le plus pertinent.

lycéen déporté : Raphael Esrail Jeune résistant A 18 ans, élève ingénieur à l'Ecole Centrale de Lyon, il est arrêté le 8 janvier 1944, dans une officine de faux papiers, place des Célestins. On achetait une carte dans les bureaux de tabac, une photo, un timbre. Il fallait des cartes de travail, des Ausweis, des cartes d'alimentation. Il faisait aussi du lavage de vrais papiers et changeait les identités.

Dissidence 44 Dissidence 44 est une association dédiée à l'histoire de la Résistance Française de 1940 à 1945 qui rassemble des passionnés d'Histoire et de reconstitution historique. L'association est composée de collectionneurs sérieux et motivés ayant souhaité se réunir pour travailler ensemble sur la transmission de la mémoire résistante. Cette mémoire est pour nous véhiculée bien évidemment et avant tout par les anciens qui sont les porteurs de cet héritage, mais aussi les objets qui les ont accompagné au cours des ces années de résistance : uniformes (quand ils existaient), armement, iconographie, ... Notre principal centre d'intérêt se porte donc sur la collecte des témoignages des témoins de l'époque mais aussi à la collecte d’artéfacts qui sont autant de souvenirs de la vie sous l'occupation (et parfois les derniers témoins), mettant à contribution nos membres qui tous passionnés d'histoire de la résistance sont aussi collectionneurs.

Les femmes létales du IIIe Reich Ce titre, un peu racoleur, se réfère sans doute au surnom du public féminin de la Révolution : «les furies de la guillotine», réputées plus cruelles que les hommes. L’historienne, consultante à l’US Holocaust Memorial Museum, veut donc comprendre cette transgression de genre que signe la participation à la Shoah de femmes, assignées par leur éducation à une douceur dite naturelle. «Sacrifice». Avant de saisir le comment, l’ouvrage s’attache au pourquoi : quels motifs ont conduit un tiers des Allemandes, selon Lower, à soutenir une idéologie virilisante à l’extrême qui les vouait aux «trois K» (Kinder, Küche, Kirche, soit enfants, cuisine, église) ? Hitler estime que l’héroïsme de «la femme», une mère au service de l’Allemagne, est par «sa persévérance et son sacrifice éternels» l’équivalent de celui des hommes au combat. Gibier.

Enseigner la mémoire ? - La capitulation allemande... - Les affiches de la victoire Une victoire prévisible et annoncée dès 1944 Les Nations unies combattent pour la liberté Affiche américaine, Musée des deux guerres mondiales La Seconde Guerre mondiale à travers l'affiche, CNDP, 1980 Affiche française, 1944 La Seconde Guerre mondiale à travers l'affiche, CNDP, 1980 Affiche française, 1945 Archives départementales de la Marne Affiches américaines diffusée après le débarquement de 1944 Archives départementales de la Marne Le Jour se lève, CDDP de la Marne, 1985

Related: