background preloader

Twitter au service de l’orthographe : découvrez les « #twictées »

Twitter au service de l’orthographe : découvrez les « #twictées »
Les pédagogues ne cessent de trouver de nouvelles utilités au réseau social qu’est Twitter. En voici une récemment apparue, la #twictée, pour renforcer les apprentissages orthographiques. Les #twictées sont des micro-dictées. « Micro », car les mots doivent respecter le format de Twitter, c’est à dire 140 caractères au maximum. Elles sont créées par une #twittclasse à l’attention d’une autre. La #twittclasse est une classe possédant une identité sur Twitter et s’en servant de façon pédagogique. Concrètement, la classe A prépare la dictée et l’achemine à l’attention de la classe B, avec laquelle elle est jumelée. Suite au retour de leur #twictée, les « twictonautes » de la classe A sont invités à rédiger collectivement, toujours en 140 caractères ou moins, des justifications sur les difficultés orthographiques posées par leur texte. Dans cet exercice, les élèves sont tantôt émetteurs, tantôt destinataires, ce qui renforce les apprentissages orthographiques de façon amusante.

http://www.infobourg.com/2014/10/15/twitter-au-service-de-lorthographe-decouvrez-les-twictees/

Related:  Twitter à l'écoletwitéeTwictée : publications - reportagesTICETravail 3/signets

Travailler l’orthographe avec Twitter Le numérique développe chez les jeunes l’habitude et le goût d’écrire : internet ne serait-il pas le lieu où transformer ces appétences en compétences d’écriture ? C’est le pari des « twictées » de Fabien Hobart, conseiller pédagogique ASH Nord en Seine-et-Marne, et de Régis Forgione, professeur à l’école élémentaire la Chapelle de Freyming-Merlebach. Ils ont adapté sur Twitter le principe de la dictée négociée : des défis orthographiques sont organisés entre classes francophones en ligne sur le réseau, les élèves utilisent aussi Twitter pour transmettre les justifications en 140 caractères et fixer ainsi les connaissances. Comment est née l’expérience des twictées ? Comme c'est souvent le cas, les twictées sont le résultat d'une conjoncture et d'un questionnement pédagogique. Conjoncture puisqu'il s'agissait à l'époque de pouvoir répondre à une commande institutionnelle, à savoir la rédaction d'un mémoire dans le cadre d'une certification professionnelle.

Des dictées qui changent des dictées… Bon nous connaissons tous la dictée préparée, non préparée, à trous, à choix multiples… mais il existe plein d’autres types de dictées à explorer avec nos élèves. En effet, une forme de dictée sera plus efficace pour certains élèves et moins pour d’autres, il est donc essentiel de varier les propositions. À ce sujet il est utile de préciser que l’autodictée est une forme à manier avec précautions car le fait d’allier dans un même exercice (noté la plupart du temps qui plus est) un travail de mémorisation d’un texte et d’attention à l’orthographe provoque pour beaucoup d’élèves une surcharge cognitive notamment pour les élèves dys.

Reportage 1h16:42 Twictée Europe 1 Could not load plugins: File not found TéléchargerS'abonner au podcast Comment j’ai bâti mon premier projet transmedia ? Transmédia ? De quoi parle-t-on d’abord ? Wikipédia (seule encyclopédie proposant me semble-t-il à ce jour une définition) définit la narration transmédia comme « une méthode de développement d'œuvres de fiction ou documentaires et de produits de divertissement nouvelle qui se caractérise par l'utilisation combinée de plusieurs médias pour développer des univers narratifs, des franchises, chaque média employé développant un contenu différent. De plus chaque contenu peut être appréhendé de manière indépendante, en général, et sont tous des points d'entrée dans l'univers transmédiatique de l’œuvre. De par la diversité des contenus et la profondeur narrative de l’univers que cela engendre, la narration transmédia est singulière par rapport aux modes de narration classique.

"Enfant de la lune" : vivre à l'abri des rayons UV L’histoire que nous allons vous raconter dans ce reportage est celle d’une famille pleine de courage. La maman, Souhir Chelihi, déploie des prouesses de débrouillardise et de créativité pour protéger son fils Rayan, atteint d’une rare maladie génétique qui ne permet pas à ses cellules de réparer les dommages causés par les rayons UV : la xérodermie pigmentaire. Pour les enfants comme lui, la moindre exposition au soleil peut entraîner des dommages irréversibles, ce qui les force à demeurer constamment à l’intérieur pendant la journée et à ne sortir que le soir. C’est la raison pour laquelle on les appelle souvent les « enfants de la lune ».

Il fait twitter ses élèves de maternelle n jour prochain, dans leur livre d'histoire numérique, ceux-là découvriront avec émerveillement comment leurs ancêtres de grands-parents ont appris à écrire sur les murs d'une caverne avec un Bic ou une plume Sergent-Major. Car, avant même d'avoir goûté aux joies de l'alphabet sur de bons vieux cahiers quadrillés, ces 29 élèves de maternelle publient déjà quotidiennement leurs humeurs sur le réseau Twitter. « L'idée m'est venue à force d'entendre des parents me demander ce que leurs enfants faisaient en classe. À cet âge-là, ce n'est pas facile de raconter », explique ainsi Philippe Guillem, 50 ans, instituteur de grande section à l'école Albert-Camus de Talence (Gironde). Du politiquement correct Ecole de Druye - Les #Twictées La #Twictée, c’est quoi ? C’est un texte de 140 caractères environ (parfois ça dépasse) qui l’on réalise en classe et avec d’autres classes, sur le réseau Twitter. Comment ça se passe ?

La «twictée» s'invite dans les classes A l'école 2.0, la dictée est high-tech : elle s'ecrit sur une tablette, en 140 signes et est corrigée en réseau sur Twitter. Gadget ou révolution pédagogique ? Adieu les points d'exclamation dans la marge, les «0/20» énervés en rouge et les corrections en vert: à l'école 2.0, la dictée se passe désormais sur Twitter. Twictée : la dictée collaborative et active en 140 caractères De plus en plus de professeurs du primaire et du secondaire se lancent dans les twictées, des dictées en ligne, collaboratives et actives, qui reposent sur le réseau social Twitter. Témoignages. Un élève de la classe de l’école de Dabisse écrit un tweet. En 2010, Bruno Mallet, enseignant à l’école publique Fenez, à Le Mée-sur-Seine, lance une Twittclasse. Il s’agit, pour sa classe de CE2, d’utiliser le réseau social Twitter dans ses travaux quotidiens.

Le quart des enfants chinois handicapés ne vont pas à l'école, selon HRW Plus du quart des enfants chinois handicapés ne vont pas à l'école, selon un rapport de Human Rights Watch. Photo : AFP/ROBYN BECK Plus du quart des enfants chinois handicapés ne vont pas à l'école, tandis que les autres sont exclus des institutions publiques ou ont des professeurs insuffisamment formés pour s'adapter à leurs besoins, affirme Human Rights Watch dans un rapport publié mardi en Chine. Le rapport de l'organisation américaine affirme que les jeunes Chinois handicapés ne sont pas admis dans les écoles régulières, sauf s'ils prouvent qu'ils peuvent s'adapter à l'environnement physique de l'école et aux méthodes d'apprentissage en vigueur. Les accommodements pour les élèves handicapés sont pratiquement inexistants en Chine, affirme Human Rights Watch. Le rapport braque les projecteurs sur la façon dont les inégalités sociales grandissantes en Chine s'appliquent aussi aux personnes handicapées, même dans l'éducation de base.

Related:  Recherches Elodie