background preloader

Le lien entre benzodiazépines et maladie d'Alzheimer est confirmé

Le lien entre benzodiazépines et maladie d'Alzheimer est confirmé
Qu'est-ce que les benzodiazépines ? Les benzodiazépines sont une classe de médicaments psychotropes, c'est-à-dire qui agissent sur le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) en modifiant certains processus chimiques naturels (physiologiques), ce qui entraîne des modifications de la conscience, de l'humeur, de la perception et du comportement. Les benzodiazépines ont des propriétés anxiolytiques (contre l'anxiété), myorelaxantes (décontractant musculaire), hypnotiques (provoquant le sommeil), antiépileptiques (contre l'épilepsie) et amnésiantes (provoquant des troubles de la mémoire). Ils sont couramment utilisés dans le traitement de troubles tels que l'anxiété, les spasmes, l'insomnie, les convulsions, l'agitation ou lors d'un sevrage alcoolique. En quoi l'usage prolongé des benzodiazépines est-il dangereux ? La maladie d'Alzheimer, maladie neurodégérative par excellence, touche près de 900 000 Français. Source : Inserm Lire également : - Tout sur la maladie d'Alzheimer

Actifed, Nurofen, Humex… : les médicaments contre le rhume dangereux pour la santé - 28/11/2012 - LaDépêche Le service de pharmacologie du CHU de Toulouse vient de publier dans son bulletin d’information Bip31.fr une mise en garde contre les médicaments anti-rhume. Ces derniers seraient dangereux pour le système cardio-vasculaire. Actifed Rhume, Nurofen Rhume, Dolirhume, Humex Rhume… Chaque hiver, les pharmacies proposent une large gamme de médicaments anti-rhume en vente libre. Augmentation du risque d’infarctus et d’AVC Vendus sans ordonnance et le plus souvent utilisés par voie orale, ces médicaments contiennent de la pseudoéphédrine, à effet vasoconstricteur. L’usage du sérum physiologique préconisé Le docteur Emmanuelle Bondon-Guitton (Toulouse), auteur du bulletin, regrette que la publicité grand public soit autorisée pour la plupart de ces produits utilisés par voie orale. « En réalité, il faut éviter ces médicaments dont le risque est inacceptable au vu de la pathologie et préconiser plutôt l'utilisation du sérum physiologique » a-t-elle commenté.

Médicaments dangereux : la liste des 77 publiée par l’Afssaps Lors d’une conférence de presse cet après-midi, le Professeur Didier Houssin, Directeur général de la Santé, et Fabienne Bartoli, adjointe du directeur de l’Afssaps, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, ont rendu publique la liste des 77 médicaments « sous surveillance ». Une première liste de 59 médicaments avait déjà été révélée mi-janvier, la liste des 77 est complétée de 12 familles de médicaments également surveillées. Une procédure réclamée par le gouvernement suite au scandale du Mediator, médicament prescrit aux personnes diabétiques qui aurait été à la source de graves problèmes cardiaques et pulmonaires, et causé plus de 500 décès en France. Ce matin l’Afssaps a annoncé le retrait prochain de la vente du Buflomédil, médicament vasodilatateur, et de Nizoral, un anti-mycoses. « L’Afssaps souligne que cette liste ne doit pas provoquer l’arrêt d’un traitement quel qu’il soit sans la consultation de son pharmacien et/ou médecin. »

VIDAL L'information de référence sur les produits de santé

Related: