background preloader

Une oeuvre expliquée de Gustave Caillebotte (1848-1894) - Le pont de l'Europe 1875.

Une oeuvre expliquée de Gustave Caillebotte (1848-1894) - Le pont de l'Europe 1875.
Caillebotte, 1875, Genève, Petit Palais - Huile sur toile 125 x 181 cm - Cette œuvre est conservée à Genève, au musée du Petit-Palais - Elle représente une scène urbaine de la vie quotidienne Avec la collaboration de: - L'année 1875-1876 se situe dans la 3ème République, le début de la France contemporaine. Le XIXème siècle est fortement marqué par la révolution industrielle, par ses nombreuses inventions, l'idée de progrès est une valeur communément partagée. Cliquerpour agrandir Le décor Le point de fuite décentré sur la gauche donne son plein développement à l’énorme tablier, constitué de poutrelles d’acier entrecroisées. Peintre en batiment Outre la structure même du décor, d’autres détails se retrouvent d’un tableau à l’autre : le lampadaire devenu réverbère et les deux fiacres : l’un qui roule (celui de droite) et l’autre à l’arrêt. Les badauds Les passants Les trois figurants du Pont de l’Europe, démarquent donc précisément ceux de Peintres en bâtiments. Une impression de déjà-vu Le flâneur

http://lapalettedecouleurs.over-blog.com/article-dessin-et-peinture-video-1182-une-oeuvre-expliquee-de-gustave-caillebotte-le-pont-de-l-124439376.html

Related:  Analyses & Sémiologie...Les chefs-d'oeuvre expliqués de la peinturelecture d'images, de textes diversbenromdhane5eme

Analyse d'oeuvre : L'oeil cacodylate de Francis Picabia Sommaire Présentation générale. 3 Repérage chronologique. 3 Vie de l’artiste / de l’auteur. 3 Contexte historique de création. 10 vidéo 1194 : "L'absinthe" (1876), une oeuvre expliquée d'Edgar Degas (1834-1917), (4 points de vue sur ce chef d'oeuvre et le point de vue de lapalettedecouleurs).. Pour analyser ces forces contradictoires qui travaillent l’oeuvre de l’intérieur, nous allons demander leur opinion à quatre spécialistes : un témoin de l’époque, un prof, un psy et un philosophe. Témoignage d’un Montmartois hypothétique, qui se souvient bien d’Edgar et des habitués du café. La Nouvelle Athènes

vidéo 904 : Une oeuvre expliquée de Jean-François Millet (1814-1875) "L'angelus" - peinture à l'huile sur toile (1858). Fils aîné d’une modeste famille de paysans, Jean-François Millet, peintre, pastelliste, graveur et dessinateur normand, est né le 4 octobre 1814 au hameau de Gruchy situé sur la commune de Gréville-Hague, dans le département de la Manche. Berger dès son enfance, tout en s’adonnant aux travaux de la terre, il s’instruit et découvre, grâce à son oncle, les grands auteurs classiques tels Homère et Virgile mais aussi Montaigne, Shakespeare, Milton, Chateaubriand et Victor Hugo. En 1833, passionné par le dessin, Jean-François Millet quitte la ferme familiale pour rejoindre l’atelier cherbourgeois de Paul Dumouchel et de Lucien Théophile Ange Sosthène Langlois de Chèvreville où il s’initie à la peinture jusqu’en 1837. Muni d’une bourse offerte par la municipalité de Cherbourg, il rejoint l’école des beaux-arts de Paris où il devient l’élève de Delaroche. La vision de S.

18 banques d’images gratuites, libres & sans inscription On sait qu’il peut être long et compliqué de trouver une image qui nous convienne, qui soit libre de droits et gratuite. C’est encore plus pénible, lorsqu’on est pressé par le temps et que l’on ne veut pas s’inscrire sur plein de sites Voici pourquoi je vous ai préparé une liste de banques d’images gratuites, libres de droits et sans inscription. Stockvault : une des banques d’images de référenceEverystockphoto : le moteur de recherche de référence pour les images gratuites et libre de droits.Flickr : Flickr est un des plus gros sites d’échanges de photos. Vous pourrez ainsi y trouver un très grand choix d’images mais celles-ci proviennent souvent d’amateurs. Attention cependant, vous devez passer par la recherche avancée afin de trouver des photos sous licence Creative Commons.Pixabay : une base de belles images de qualité.

Le Pop Art et la Publicité On le sait, l'art a toujours eu une relation particulière avec la publicité. Elle l'inspire, l'alimente et lui permet de se renouveller. Aujourd'hui nous parlons de Pop Art, un art singulier, moderne, aux protagonistes reconnus et qui, on va le voir, se retrouve dans la communication internationale. Mais d'abord qu'est ce que le Pop Art ? Feat Wikipédia Le Pop art est un mouvement artistique qui trouve son origine en Grande-Bretagne au milieu des années 1950, sous l'impulsion de Richard Hamilton et Eduardo Paolozzi. e-cours-arts-plastiques Juin7 Ne cherchons pas à enfermer Hundertwasser dans une technique artistique ou un courant quelconque. Même si son style est bien reconnaissable et ne s’assimile à personne d’autre, il demeure un artiste aux multiples casquettes qui érige l’art comme un lien entre l’homme et la nature. Voici un panorama du parcours de cet artiste qui voulait apporter de la joie et du bien-être aux hommes, sans perdre son lien à la nature. La fin de l’article vous proposera aussi des piste de comparaison avec d’autres artistes et leurs oeuvres.

vidéo 907 : Une oeuvre expliquée de Vincent van Gogh ( 1853- 1890 ) "La nuit étoilée" - peinture à l'huile sur toile (1889). La peinture de Vincent Van Gogh "La nuit étoilée" est l'une des rares peintures visionnaires d'inspiration religieuse qui symbolise la puissance de l'imagination humaine. Elle est caractéristique du peintre par sa représentation d'un ciel nocturne transfiguré. Vincent en avait déjà donné en Arles une version plus sobrement lyrique, bien que poussé par le désir qui le hantait d'exprimer son aspiration vers l'infini de la nature; dans cette interprétation, à l'enchantement des minuscules étoiles, il ajoutait les lumières de la ville, réfléchies dans l'eau, et deux amoureux au premier plan. nous allons essayer de donner une technique qui est écrit ce modèle, le dynamisme inhérent de ce travail, le rythme, la course pastoznost. Nous allons essayer de transmettre l'ambiance et l'énergie de l'image. La vidéo précédente est un essai de copiste, à partir de la palette et du dessin proposés,

Analyse de "Persepolis" de Marjane Satrapi Cette œuvre est riche et peut être abordée en histoire des arts pour des questions autour de l’autobiographie, l’autoportrait, la mémoire, l’histoire. Par exemple : comment l’art permet-il de se raconter ? Comment se met-il au service de la mémoire ? De l’histoire ? Comment une oeuvre peut-elle faire preuve d’engagement ? Elle permet de traiter de l’identité de la diversité, de la période charnière qu’est l’adolescence, ici en réponse à la politique et aux différents changements au gouvernement iranien de l’époque, aux règles…

Propositions pédagogiques - Histoire des arts Les fiches histoire des arts qui vous sont proposées ont été élaborées à la suite d’un stage qui s’est déroulé durant l’année 2008-2009. Elles ont été pensées par des enseignants de toutes les disciplines, de collège comme de lycée. Elles sont la résultante d’une réflexion alimentée par des ateliers, et la visite du château de Versailles autour du thème des fêtes. Le château comme ce thème suscite par excellence ces regards croisés auxquels l’histoire des arts – enseignement obligatoire - nous invite. Le syndrome de la Laitière jaune Omer Pesquer, vieux renard du ouèbe et consultant culture + numérique qui oeuvre pour différents musées, a retouité hier un lien vers un article en langage grand-breton intitulé Le syndrome de la Laitière jaune - des tableaux avec des problèmes d'identité. La Laitière par Johannes Vermeer, 1658 Quand un tableau est célèbre, nous dit l'article, on en trouve de multiples versions sur les internets électroniques. Une simple recherche sur Google Images permet d'ailleurs d'évaluer en une seconde l'ampleur du problème, ici quelques versions aux colorimétries aléatoires du Massacre des Innocents de Giotto : > Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Œuvres à la loupe Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Oeuvres à la loupe Œuvres à la loupe Les Œuvres à la loupe sont conçues dans l'esprit de deux collections : Palettes, bien connue du grand public et l'Œuvre en scène, présentée à l'Auditorium du musée. vidéo 1408 : Une oeuvre expliquée d'Eugène Delacroix ( 1798-1863 ) - "Madeleine dans le désert" (1845). Remarquée par le poète-critique d’art Charles Baudelaire lors de sa présentation au Salon de 1845, La Madeleine dans le désert est une des pièces maîtresses des collections du musée. De toutes les œuvres d’inspiration religieuse de Delacroix, celle-ci est assurément l’une des plus exceptionnelles, tant par sa composition que par le mystère qui émane de cette femme à la chevelure lourde et somptueuse. Elle figura parmi les œuvres choisies par Delacroix pour être présentée à l’Exposition universelle de 1855. Une œuvre insolite et unique Depuis son exposition au Salon de 1845 (n°435), ce tableau n’a guère laissé indifférent ; œuvre insolite, unique à dire vrai dans la production religieuse de Delacroix par l’intensité émotionnelle qui émane du personnage au regard et au sourire énigmatiques, lumineuse apparition aux tonalités rubéniennes sur un fond de paysage sombre et austère.

Related:  couleurs