background preloader

Gallica

Gallica
Visions du monde dans sa globalité ou reflet d’un territoire en évolution, les cartes plongent leurs racines dans l’Histoire et appartiennent à toutes les cultures. Si elles ont perdu aujourd’hui leur apparence d’objectivité et d’évidence, qualités supposées qui enchantèrent naguère des générations d’utilisateurs de la carte d’Etat-major, elles n’ont en rien perdu de leur pouvoir de séduction. Bien au contraire, elles se sont diversifiées et banalisées avec les outils informatiques mis à la disposition de tout un chacun. Conçue par un cartographe professionnel ou un amateur, la carte est tributaire des connaissances, des outils et des objectifs poursuivis tout autant que des conventions sémiologiques de son temps. Découvrir le fonds des cartes

http://gallica.bnf.fr/html/und/cartes/cartes

Related:  Art - Représentations du mondeCartothèque, vieux papiers...

«La carte, une vision subjective du monde» Le géographe Michel Foucher, directeur de la formation à l’IHEDN (1), vient de publier son ouvrage le plus personnel, la Bataille des cartes, analyse critique des visions du monde. L’illustration à partir de cartes anciennes et de cartes inédites très prospectives vient témoigner de l’aspect subjectif de la représentation géographique, véritable carte mentale. Quel est votre premier souvenir de carte ? Pugsley - Cartes Anciennes du Canada If you have any questions concerning the Pugsley Maps, please use the provided feedback form. Digital Collections, McGill University Libraries Feedback

Les cartes de la Documentation française La Documentation Française met à votre disposition plus de 1 000 cartes en accès libre pour comprendre le monde. Elles abordent tous les grands sujets de l’actualité française et internationale, la vie politique, économique, sociale et environnementale, et elles traitent des évolutions du monde depuis l’Antiquité. Vous pourrez ainsi découvrir toutes les régions du monde, dans des formats diversifiés – du planisphère au plan –, grâce à des cartes à différentes échelles, du local au mondial. Comment les cartes sont-elles classées ? Par thèmes Les cartes sont classées par grands thèmes en colonne de gauche de la rubrique carte : vie politique, population et migration, défense et sécurité, etc.

Les Portulans Comparez la forme du continent antarctique dessiné sur les 3 portulans avec la carte ci-dessus à droite, établie par sondage sismique lors de l'Année Géophysique Internationale en 1958. La carte de gauche a été établie par les russes avant 1818. Elle montre la même région, mais le centre de la carte est vide car le continent antarctique était inconnu à l'époque. swisstopo: Cartothèque La cartothèque de swisstopo regroupe pour l’essentiel la totalité des premières éditions et l’intégralité des états de mise à jour des cartes officielles que sont la « carte Dufour », la « carte Siegfried » et les cartes nationales de même que les bases qui leur sont associées, pour partie dessinées à la main. Son catalogue est consultable en ligne. Toutes les feuilles des cartes nationales peuvent être obtenues sous forme numérique. Valeurs clés et caractéristiques

Les cartes marines Considérées comme des « curiosités » ou des « monuments » par les premiers historiens de la cartographie, au milieu du XIXe siècle, les cartes portulans s’attachent à représenter l’espace maritime. Leur nom provient, par glissement sémantique, du portolano, livre d’instructions nautiques décrivant les accès aux ports. Souvent spectaculaires, dessinées sur parchemin, sillonnées d’un enchevêtrement de lignes, elles furent associées à l’image des grands aventuriers qui s’engagèrent sur l’Océan pour découvrir le monde. La définition de ce corpus, que les géographes ont constitué dans les deux derniers siècles, n’est pas simple puisqu’il contient des documents tenant de la mappemonde ou proches de l’insulaire – mais ces catégories elles-mêmes sont des constructions historiques dont les créateurs de cartes n’avaient pas idée autrefois. L'apparition des cartes portulans

Accès géographique A petites échelles, ces cartes permettent de se représenter le territoire, mais sont insuffisantes pour agir sur le terrain. Au contraire, les plans de places fortes, de marches et de batailles ou encore les cartes des frontières et de l’état-major (XIXe siècle) ont été dressés sur place par des ingénieurs militaires pour servir à la défense ou aux accroissements du royaume, en portant si besoin la guerre hors de France. Avec les plans d’arpentage, plans terriers et cadastraux se met en place un outil précieux de l’administration fiscale. Les cartes topographiques –telle la fameuse ‘Carte de Cassini’ (XVIIIe siècle) –, les plans d’embellissements urbains, les cartes des ressources géologiques et minières ou les cartes issues de la Statistique nationale, déploient sous nos yeux une vision rapprochée du territoire, formant autant d’outils d’analyse, de gestion ou de mise en valeur du pays.

Google Earth : la Terre virtuelle Classification de ce dossier Niveaux pédagogiques: Primaire Secondaire 2e cycle 3e cycle 1er cycle 2e cycle Disciplines: Primaire Univers social Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté Général Atlas et outils Espace (1er cycle) Secondaire Univers social Géographie Général Histoire et éducation à la citoyenneté (1er cycle) Histoire et éducation à la citoyenneté (2e cycle - 1re année) Histoire et éducation à la citoyenneté (2e cycle - 2e année) Atlas et outils Atlas et outils Atlas et outils Monde contemporain Général Mobilité des populations Répartition de la richesse Zones de tensions et de conflits Atlas et outils

Cartes marines anciennes Cette page est moche, c'est indéniable, mais elle est quand même conforme aux standards du web, pour être lisible avec n'importe quel navigateur un tantinet sérieux (par exemple firefox). Vous pouvez me contacter à cette adresse : j z a arobase f r e e point f r Par manque de temps cette adresse n'est pas consultée régulièrement et il ne m'est hélas pas possible de répondre à tous les messages. Je remercie ici pour tous les messages d'encouragement. Je n'ai strictement rien à vendre, inutile de me demander des cartes ou des reproductions. La BNF propose un service de reproduction de documents.

The Morgan Library & Museum This is the only copy of the earliest woodcut world map printed on a single sheet of paper in the fifteenth century. Two other maps, now in libraries in Germany and Washington, DC, were based upon this print, and all three were pasted into early printed books from the 1470s. The depiction of the spherical world is based upon earlier medieval traditions that placed Jerusalem at the center, with the Garden of Eden at the top (east) and the Mediterranean Sea to the bottom (west). While the map was produced in Germany, no cities in central Europe are labeled on the map, and Rome ("Rom") is located east of Venice ("Venedig"), with Greece still further to the west. On the edges of the then known world are the mythic and monstrous races, including dog-headed and two-headed people, while in the waters around the edge float islands, such as England ("Engenland") at the bottom left.

Un atlas du monde connu en brouillard de guerre publié en 1830 Cet atlas a été publié en 1830 à Londres pas Edward Quin et utilise 21 cartes en couleurs pour montrer l’évolution des connaissances géographiques à différentes périodes avec la première montrant le monde connu, l’Éden, de la Création au Déluge, en 2348 AEC, jusqu’à la dernière qui montre le monde presque complet et la fin de la paix générale en 1828 avec une vision de l’histoire et de la géographie très occidentale et biblique. Les cartes sont colorées pour montrer les changements géopolitiques et sont accompagnées d’un texte qui explique les événements qui ont amenés les changements dans les cartes. La particularité la plus intéressante de cet atlas est la présence dans les illustrations d’un épais brouillard ou de nuages noirs qui obstruent la vision complète du monde et qui se dissipent au fur et à mesure des découvertes géographiques. C’est à ma connaissance la première fois qu’un « brouillard de guerre » a été utilisé de cette manière pour symboliser des découvertes géographiques.

The Morgan Library & Museum Google Art Project Sign up for E-News Sign up for E-News Google Art Project histoire médiévale: Cartes médiévales (XII - XVIème) Mappemonde dans le Beatus de Turin, 1100-1125, BN Turin Mappemonde d'Henri de Mayence, c1180, manuscrit d'Honorius Augustodunensis (imagine mundi), Cambridge. Provient de l'abbaye cistercienne de Sawley (Yorkshire)

Une ressource : la bibliothèque de New York met en ligne 180 000 images libres de droit - Histoire-géographie - Éduscol Au cours des dernières années, un mouvement d’ouverture des bases de données et une diffusion large des ressources numérisées se sont développés dans les bibliothèques et les musées du monde entier, avec des millions de livres et d’images mis en ligne. La NYPL (bibliothèque publique de la ville de New York) s’inscrit dans ce mouvement alors qu’entrent dans le domaine public des trésors de la collection de la bibliothèque de New York City, qui porte notamment sur « des cartes historiques, illustrations botaniques, manuscrits, photographies uniques, et anciens textes religieux ». Cette bibliothèque met ainsi à disposition plus de 180 000 images libres de droit qui comprennent : L’exploration et le téléchargement des images se fait via un outil de visualisation particulièrement simple et original, très accessible aux élèves comme aux non anglophones. Les images peuvent être triées par siècles, par couleurs, par genres, ou par segments de la collection de la bibliothèque.

Related: