background preloader

Documentation.planning-familial.org/imag/vignettecentredoc/pdfdosdoc/2014_09_focus_chiffres_cle_france.pdf

Documentation.planning-familial.org/imag/vignettecentredoc/pdfdosdoc/2014_09_focus_chiffres_cle_france.pdf

http://documentation.planning-familial.org/imag/vignettecentredoc/pdfdosdoc/2014_09_focus_chiffres_cle_france.pdf

Related:  stat IVGStat contraceptionDroits des femmesmultisexualitésCouples et familles

Contraception : des obstacles perdurent chez les jeunes et les précaires PureStock/SIPA Deux ans après le début de la controverse des pilules de troisième et quatrième génération, le paysage contraceptif français s'est nettement modifié. « Sans que l’on puisse dire aujourd’hui si cet effet sera durable », considèrent des chercheurs de l’INED dans une note rendue publique vendredi à l’occasion de la journée mondiale de la contraception. Malgré la polémique entourant ces pilules, « aucune désaffection vis-à-vis de la contraception n’a été observée », soulignent les auteurs. Depuis le débat médiatique de 2012-2013, près d’une femme sur cinq déclare avoir cependant changé de méthode, l’usage de la pilule reculant de 50 à 41 % entre 2010 et 2013, au profit d’autres approches comme le stérilet (+1,9 %), le préservatif (+3,2 %) et des méthodes de type calcul des dates entre deux rapports ou retrait (+3,4 %). Un frein : le prix de la consultation

Tabac et sexe oral accroîtraient le risque de cancers buccaux Fumer et pratiquer du sexe oral accroîtrait nettement le risque de développer un cancer de la bouche et de la gorge causé par le virus papillomavirus, transmis sexuellement, selon une étude publiée mardi 7 octobre dans le "Journal of the American Medical Association" (JAMA). Les chercheurs ont constaté que les infections buccales par le HPV16 sont plus fréquentes chez les personnes qui fument ou chiquent ou ont récemment consommé un produit du tabac. "Ce cancer reste encore rare" Ce papillomavirus, trouvé dans 80% des cancers de la gorge, est transmis par la fellation ou le cunnilingus, précisent les auteurs de cette étude, ajoutant que ce type de tumeur a augmenté de 225% aux Etats-Unis depuis vingt ans.

Vieux moutards que jamais «Un enfant si je veux», ont scandé les féministes. «Un enfant quand on veut», demandent aujourd’hui de plus en plus d’hommes et de femmes qui ont passé la quarantaine. La médecine le leur permet, et les démographes, qui les avaient repérés depuis quelques années, leur dédient maintenant une colonne rien que pour eux. Davantage de femmes et de jeunes filles ont accès aux méthodes contraceptives dans les pays les plus pauvres du monde Deux ans après le Sommet de Londres sur la planification familiale, les financements des programmes de planification familiale et le nombre de femmes et de jeunes filles qui utilisent des méthodes modernes de contraception ont augmenté de manière significative. Londres, le 3 novembre 2014 : Aujourd’hui, Family Planning 2020 (FP2020) publie son deuxième rapport de progrès qui présente ce qui a été accompli depuis le Sommet de Londres de 2012 sur la planification familiale. Le rapport, Partenariat en Progrès, montre que l’initiative fait des progrès réguliers vers l’objectif fixé de permettre à 120 millions de femmes et de jeunes filles supplémentaires vivant dans les 69 pays les plus pauvres du monde d’avoir accès, volontairement, aux informations, services et produits de planification familiale d’ici à 2020. Le rapport comprend le premier ensemble de résultats quantitatifs portant sur plusieurs indicateurs de base conçus pour suivre les progrès menant à l’objectif de FP2020.

L'école où les filles apprenaient "patience et soumission" On entend beaucoup, ces derniers temps, les véhéments pourfendeurs de la soi-disant "théorie du genre" appeler au retour à un prétendu "bon sens" : l’école n’est pas là pour faire jouer les garçons à la poupée et les filles au ballon, car elle n’a pas à se mêler des identités sexuées qui relèveraient de la sphère familiale. On conseillera aux curieux d’ouvrir "La fabrique des filles", l’ouvrage très richement illustré des deux historiennes Rebecca Rogers et Françoise Thébaud, pour réaliser combien l’école s’est, depuis toujours, mêlée d’identité sexuée… et dans des proportions inouïes ! Certes, celle de Jules Ferry a eu le souci de donner à tous, filles ou garçons, une scolarisation digne de ce nom. Mais c’est peu de dire que les gentes demoiselles étaient assignées dès l’enfance à un rôle très, très précis dans la société. "Un métier comme papa"

Enquête sur les différentes formes de sexualité de groupe La France est-elle vraiment la patrie du libertinage? 0inShare Amphore antique, 560 avant J. Sécurité sociale: Ce qui va changer pour les familles en 2015 FAMILLES Le gouvernement tranche dans les dépenses pour les familles afin de faire 700 millions d'économies... Pour combler le «trou de la Sécu», Marisol Touraine met les familles au régime. La ministre de la Santé et des Affaires sociales a dévoilé lundi avec son collègue du Budget Christian Eckert son projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Le gouvernement a tranché: 700 millions d’euros d’économies seront faites sur la branche famille en 2015. Les prestations familiales ne seront pas gelées, mais plusieurs prestations vont diminuer. 20 Minutes fait le point sur les principales mesures présentées par le gouvernement.

Des Françaises avortent encore à l'étranger Quarante ans après sa légalisation, le recours à l'avortement est devenu un acte relativement courant mais des obstacles demeurent, contraignant encore des femmes à partir avorter à l'étranger. Ces dernières années, les fermetures de structures se sont multipliées, "pour des questions de rentabilité financière", souligne un rapport du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes:"5% des établissements publics et 48% des établissements privés pratiquant l'IVG ont fermé ces dix dernières années, soit plus de 130 établissements au total". En outre, "37% des gynécologues partiront à la retraite dans les cinq ans", alerte le Haut conseil, craignant "l'absence d'une relève militante".

Etude de l’impact de la modification récente des méthodes de contraception sur la survenue d’embolies pulmonaires chez les femmes de 15 à 49 ans - Point d'Information Etude de l’impact de la modification récente des méthodes de contraception sur la survenue d’embolies pulmonaires chez les femmes de 15 à 49 ans (07/11/2014) (316 ko) La médiatisation des risques liés aux contraceptifs oraux combinés (COC) en décembre 2012 et le plan d’actions des autorités sanitaires qui a suivi, ont conduit à un changement des habitudes des femmes vis-vis de la contraception en France[1] . Les femmes françaises et les prescripteurs ont donc privilégié les COC 1ère et 2ème génération qui présentent un risque thromboembolique plus faible. L’étude menée par l’ANSM vise à évaluer l’impact de ces changements sur la survenue d’embolies pulmonaires chez les femmes en âge de procréer. Les résultats de cette étude suggèrent que ces évolutions récentes ont eu un effet bénéfique et immédiat : environ 341 hospitalisations pour embolies pulmonaires auraient ainsi été évitées en 2013.

Combattre maintenant les inégalités sexuées, sociales et territoriales dans les quartiers de la politique de la ville et les territoires ruraux f... Concentration de la pauvreté, répartition traditionnelle renforcée des rôles sociaux entre les femmes et les hommes et moindre accès aux droits et aux services, notamment publics : tels sont les facteurs aggravants des inégalités femmes-hommes dans les territoires urbains et ruraux fragilisés, qui sont rappelés dans ce rapport. Ces inégalités sont massives, recoupent largement les inégalités sociales, et se renforcent entre elles. Le rapport du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes a pour objet de propose des outils pratiques à destination des actrices et acteurs de terrain.

Masturbation : avec un coussin ou avec les doigts, ce que racontent nos gestes Pour se masturber, tout le monde n’utilise pas ses doigts. Une femme sur cinq préfère, par exemple, se frotter contre un support. Le geste n’est pas anecdotique, il incarne les évolutions de notre sexualité. Faites un test : quand vous imaginez quelqu’un se masturber (quoi ? Ça ne vous arrive jamais ?) Le nombre d’IVG est stable, mais moins de femmes y ont recours - Conjoncture démographique Le nombre des interruptions volontaires de grossesse (IVG) est à peu près stable en France, autour de 210 000 par an. L’indice conjoncturel s’établit en 2011 à 0,53 IVG par femme au cours de la vie. Le recours à l’IVG augmente entre 18 et 25 ans (la hausse pour les femmes mineures observée entre 1995 et 2005 a ralenti), et diminue aux âges supérieurs à 25 ans. Le changement de la durée maximale légale de grossesse de 10 à 12 semaines en 2001 avait entraîné une hausse des délais moyens ; depuis 2002 la durée moyenne de grossesse a repris sa baisse, en raison de la diffusion des IVG médicamenteuses (55 % des IVG en 2011). La part des premières IVG poursuit sa diminution, tout comme la part des femmes ayant recours à l’IVG au cours de leur vie : d’après les taux de 2011, une femme sur trois aurait recours à l’IVG.

CONTRACEPTION: Plus de protection et moins d’hospitalisations Actualité publiée il y a 10h22mn Diminution de la contraception orale oestroprogestative au profit des stérilets et des implants, redistribution des prescription au sein des COC au profit des pilules de 1ère et 2nde génération, en 1 an et demi, les femmes ont bien changé leur comportement vis-vis de la contraception. Et l’impact sur le risque sanitaire est bien là, selon l’étude menée par l’Agence nationale de Sécurité du Médicament qui parle même d’un bénéfice immédiat, soit près de 350 hospitalisations pour embolies pulmonaires en moins en un an. Ces résultats appellent, avec ce recul, à une plus grande pharmacovigilance, d’autant que les contraceptifs oraux restent le médicament le plus prescrit chez les femmes âgées de 18 à 44 ans. Le principe de la contraception elle-même n’a pas été remis en cause par le risque de thromboembolie veineuse (TEV) ou de formation de caillots sanguins mis en avant avec les COC de 3ème et 4ème générations.

Related: