background preloader

Ces Italiens qui ont fait la Renaissance.

Ces Italiens qui ont fait la Renaissance.

Musée de l'Inquisition de Carcassonne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'inquisition à Carcassonne[modifier | modifier le code] En 1234 un tribunal d'Inquisition est installé à Carcassonne, les frères dominicains obtiennent du pape Grégoire IX les pleins pouvoirs pour chasser et juger les hérétiques, ils s'installent dans la Cité à la Tour de Justice. Dès 1237, la répression est sans pitié, l'inquisiteur Ferrier mène des actions particulièrement musclées, il est même surnommé le marteau des hérétiques. En 1286, le Consul de Carcassonne adresse une plainte au roi de France sur la cruauté des inquisiteurs du lieu. En 1303, la population est exaspérée par les abus, elle obtient l'appui du franciscain Bernard Délicieux, défenseur des opprimés et en opposition avec les ordres ecclésiastiques, pour chasser l'Inquisiteur général. L'inquisition de Carcassonne a été rétablie, en 1321, le dernier dignitaire cathare, Guilhem Bélibaste, est brûlé vif à Villerouge-Termenès. Le musée[modifier | modifier le code]

3e – HISTOgraphie Le Blog de l'École des lettres Avant même d’ouvrir le livre, avant même de le retourner et de lire au dos les lignes de présentation qui y figurent, la première page de couverture offre à elle seule des indices quant au contenu et à la tonalité de l’ouvrage. Tout d’abord, le choix du rouge respecte la tradition symbolique : cette couleur renvoie à la Charité, l’une des trois vertus théologales, qui dans l’absolu synthétise l’amour sous toutes ses formes. Le vert eût dit l’Espérance, le blanc la Foi. Si le rouge de la couverture sollicite aussitôt le regard et l’imagination, le velouté du papier, sous la main du futur lecteur, suggère les impressions tactiles d’une Caresse. Continuer la lecture →

Related: