background preloader

Accaparement de terres : la Chine, l'Inde et les États-Unis aussi...

Accaparement de terres : la Chine, l'Inde et les États-Unis aussi...
Lors d’une présentation au cours de laquelle je parlais de la série de cartes des appropriations de terres à l’étranger par les entreprises européennes, quelqu’un dans le public me posa cette question : Vous évoquez les pays européens, soit, mais et la Chine en Afrique, et les milliers de paysans chinois qui s’installent en Afrique, vous en dites quoi ? La Chine fait peur, à tort ou à raison, mais avec tous ses Chinois, elle fait peur. Les Chinois, donc, sont nombreux. Avec l’élévation du niveau vie, la demande en viande a explosé alors que les terres arables du pays ne représentent toujours qu’environ 8 % ou 9 % du territoire chinois. Comme les pays développés, la Chine s’est elle aussi lancée dans la conquête de terres fertiles hors de ses frontières. Alors que j’établissais la liste des pays convoités par la Chine, je me disais qu’il serait intéressant de faire quelques recherches exploratoires du côté de l’Inde et des États-Unis. La Chine

http://visionscarto.net/accaparement-chine-inde-etats-unis

Related:  Les Etats-Unis et le mondeles territoires de la mondialisationland grabbing

Chronologie des interventions américaines dans le monde Voici une chronologie non-exhaustive des différentes interventions impérialistes des États-Unis dans le monde depuis le Manifest Destiny de 1845. Une idéologie de colonisation, sous la présidence de James Polk, selon laquelle les États-Unis ont pour mission divine d’apporter la démocratie et la civilisation vers l’Ouest, sur les terres amérindiennes. Au début du XXème siècle, le président Théodore Roosevelt a repris le concept afin de justifier l’expansionnisme et l’interventionnisme des États-Unis hors de ses frontières quand les intérêts américains étaient menacés. Il déclara notamment : « Je crois que Dieu a présidé à la naissance de cette nation et que nous sommes choisis pour montrer la voie aux nations du monde dans leur marche sur les sentiers de la liberté. » 1846 : Mexique.

Géographie de la finance mondiale - Sciences Ce mercredi 26 janvier, Planète Terre reçoit deux invités pour un débat autour de la géographie de la finance mondiale : Olivier Crevoisier, directeur de recherche à l’Institut de Sociologie de l'Université de Neuchâtel et Maude Sainteville, chercheuse associée à l'université Paris I au sein de l’UMR Géographie-Cités au sein de l'équipe C.R.I.A. et professeur en classe préparatoire A/L au lycée Descartes à Tours. Paradis fiscaux et capitalisation ©umr géographie-cités ums riate 2007 Comment la géographie appréhende-t-elle la structuration des territoires de la finance mondiale, et avec quels outils théoriques et empiriques ? La crise financière de 2008 a-t-elle affecté la répartition des grands centres financiers à l'échelle du globe, et si oui, comment ?

L'Europe à l'assaut des terres agricoles mondiales C’est la ruée sur les terres arables. La main mise par les sociétés agro-industrielles et les spéculateurs, notamment européens, sur les terres agricoles mondiales n’a jamais été aussi vigoureuse. En 2014, selon Land Matrix, le site internet qui recense les contrats documentés — tous ne le sont pas, c’est un business encore assez opaque —, près de 36 millions d’hectares de terres, à l’échelle mondiale, ont fait l’objet de transactions foncières, et 14 millions d’hectares sont en cours de négociation. Certes, l’historique de ces données permet de voir qu’environ un contrat sur sept (13 %) n’aboutit pas.

L'intervention des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale Contexte historique L’intervention des Américains Les Etats-Unis, qui avaient d’abord résolu de rester neutres, en 1914, sont entrés en guerre, le 6 avril 1917, aux côtés de l’Entente – France, Royaume-Uni, Russie – et de ses alliés – Belgique, Serbie, Japon, puis Italie, Roumanie, Portugal, Grèce et Chine. La « guerre sous-marine à outrance » décidée par les Allemands qui torpillent les navires commerciaux neutres et leurs intrigues au Mexique ont précipité les Américains dans l’autre camp.

Vol de terres en Ethiopie « Vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n’est à personne ! »Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes. Etat parmi les plus densément peuplé du continent africain, l’Ethiopie compte 85 millions d’habitants dont 83 % en milieu rural, vivant essentiellement de l’agriculture familiale. C’est une république fédérale composée de neuf régions fondées à l’origine sur la distribution géographique des familles ethno-linguistiques. Mais le pouvoir autoritaire, détenu par le tigréen Meles Zenawi (mort en 2012) depuis la chute de la junte militaire en 1991, s’est appliqué à placer ses hommes à la tête de toutes les régions.

Histoire de la politique étrangère américaine - Thucydide.com La fondation des Etats-Unis s’est réalisée sur une base religieuse et idéaliste : les immigrants européens arrivant dans le « nouveau monde » voulaient y construire un état idéal, qui s’opposerait aux états belligérants et décadents de la vieille Europe. De là découlent deux caractéristiques essentielles et en partie contradictoires, nées aux XVIIè, XVIIIè et XIXè siècles qui guident encore aujourd’hui en grande partie les différents concepts de la politique étrangère américaine : - d’une part, les Etats-Unis ont développé une croyance en leur degré de perfection, ce qui les a amenés à concevoir l’idée d’une « destinée manifeste », c’est à dire d’une mission civilisatrice qui leur était dévolue pour propager leur modèle sur leur continent et au-delà (expansionnisme messianique). Alors que l’année 2000 avait vu l’arrivée au fauteuil de Président d’un homme élu majoritairement sur un programme de politique intérieure, quatre ans plus tard la nouvelle campagne présidentielle de George W.

La Chine déménage! Aspects territoriaux d'une présence croissante en Afrique - Globe Globe vous propose cette semaine de poursuivre la réflexion de Géraud Magrin, invité de Planète le mercredi 12 octobre 2011, en parcourant les conséquences de la présence chinoise en Afrique, tant sur le modelage du territoire, que sur les ressources du continent, ou sur les économies locales. Pour écouter l’emission, rendez-vous ICI. (photo vignette : l'entrée du site de forage de la centrale géothermique Olkaria, dans la vallée du Rift au Kenya, exploitée par une entreprise chinoise. Laure Birckel - 2009)

Terres volées d’Ethiopie, par Agnès Stienne (Le Monde diplomatique, décembre 2013) Vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n’est à personne ! (Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes.) L’Ethiopie, un pays riche en terres agricoles, qui souffre de la faim… Le monde peut-il se passer du leadership américain ? La question du leadership américain est aujourd'hui très clairement posée. Lors d'un discours à la nation au moment de la crise syrienne, Barack Obama, voulant expliquer pourquoi il ne voulait pas passer par le Congrès pour accepter des frappes limitées sur la Syrie, a dit : "J'entends souvent dire que nous ne sommes pas les gendarmes du monde". Il a alors ajouté : "En effet, nous ne sommes pas les gendarmes du monde."

Related: