background preloader

- Tendances du marketing relationnel, consommation- La Poste entreprise : Le'Hub

- Tendances du marketing relationnel, consommation- La Poste entreprise : Le'Hub
En cas d’accident, Esurance propose de faire l’expertise par chat vidéo depuis un smartphone Les conducteurs assurés aux Etats-Unis auprès de la compagnie Esurance peuvent désormais faire expertiser par téléphone les dégâts sur leur véhicule. Le service s’intitule « video appraisal » et il est d’une telle simplicité qu’il est étonnant qu’il ne soit pas plus développé dans le monde de l’assurance. Pour faire évaluer les dégâts sur son véhicule, l’automobiliste prend rendez-vous téléphonique, grâce à l’application mobile de Esurance, avec un conseiller de la compagnie. Il suffira alors de filmer pendant l’entretien les parties endommagées. L’assureur fixe immédiatement le montant des réparations prises en charge et envoie aussitôt le paiement électronique. Plus besoin de déposer sa voiture chez un garagiste et d’attendre le passage de l’expert. Plus d’infos : engadget Nicolas lance une hotline sur Twitter pour répondre à toutes les questions sur le vin marketing-pgc.com Les Taxis Bleus Creapills

http://www.laposte.fr/lehub/-9-services-innovants-et-malins-qui-

Related:  Bac pro commerceL'expérience de consommationquestion 1rationnalité consoMarketing opérationnelmercatique 2014

La Grande Récré, un programme de fidélité qui mise sur les services 1 - Le brief Voici un exemple typique de grand écart. La Grande Récré, distributeur bien connu de jouets en tout genre, ne s'était jusqu'à présent jamais penché sur la qualification de sa base de données. L'hypertesting renouvelle la relation client Laisser les clients tester les produits avant de les acheter et les soumettre ainsi à l'épreuve de la réalité, telle est la tendance mise en avant par le dernier cahier de tendances IfopTrends Marques S, et dont notre magazine Marketing s'est fait l'écho cet été (article publié dans le n°177, juin-août 2014). Les consommateurs apprécient ce service et les marques relèvent le défi en faisant preuve d'imagination. Elles créent des outils digitaux perfectionnés, qui reproduisent les conditions du réel, voire les amplifient. Elles organisent des événements qui mettent en scène produits et services. En parallèle, les marques transforment les vendeurs en coachs ou consultants capables de délivrer un conseil de haut niveau, quitte à enrichir leur formation initiale.

Le besoin du client naît toujours d'une insatisfaction ! Il faut créer le besoin du client ! Combien de fois ai-je entendu cette phrase fourre-tout de la part de commerciaux ou de formateur en techniques de vente ? Qui peut se prévaloir d'avoir créé un besoin qui n'existait pas ? Personnellement je n'en connais pas. Il convient déjà de rassurer les commerciaux, un besoin ne se crée pas, il se révèle. Il est existant chez le client ou le prospect.

Les effets de la TV pour les marques - News Depuis huit ans, Kantar mène une étude qui mesure les effets de la TV sur les ventes et les leviers d'efficacité. TNS a également mesuré la perception de la TV par les distributeurs spécialisés. Découvrons les principaux enseignements de ces travaux. Le panel consommateurs WorldPanel de Kantar fait référence en matière de mesure des achats de foyers. Depuis 2007, TF1 Publicité réalise chaque année une grande étude à partir de ces résultats pour vérifier l'impact des communications TV sur les ventes de produits de grande consommation1. En 2014, l'analyse a porté sur un échantillon représentatif de six cents campagnes TV diffusées au cours des trois dernières années2.

Découvrez votre profil: maîtrisez-vous la phase de découverte d'un prospect ? Laurent Lacroix, spécialiste de la prospection et de la négociation commerciale chez Demos " Osez poser les bonnes questions lors de la phase de découverte d'un prospect " Le cycle de vente comporte quatre étapes. La première est la phase "connaissance". Souvent très courte, elle permet de se présenter au téléphone et d'introduire le motif de l'appel, ou tout simplement de passer par les convenances usuelles qui permettront de briser la glace lors d'un face-à-face physique avant d'aborder un sujet plus professionnel.

La grande distribution expérimente les supermarchés de demain Paiement biométrique, étiquettes intelligentes sans contact… Les enseignes de la grande distribution alimentaire travaillent à faire rentrer les nouvelles technologies dans les supermarchés. Objectif : développer des nouveaux services pour fidéliser des clients de plus en plus volages. Mardi 27 novembre, Auchan devait détailler l'expérimentation que le groupe mène à Angoulême et à Villeneuve-d'Ascq (Nord) en matière de paiement biométrique. Avec l'aide de Natural Security, une jeune société spécialisée dans les systèmes d'authentification, au capital de laquelle figurent notamment des distributeurs comme Auchan et Leroy-Merlin ou des banques comme BNP Paribas. Concrètement, depuis le mois d'octobre, 1 500 clients des magasins Auchan, qui ont été sélectionnés par la banque Accord (celle du groupe Auchan), n'ont plus besoin de leur carte bancaire pour régler leurs achats.

Son rêve: "enchanter" les clients, les consommateurs et les utilisateurs Vous en avez assez des hot-lines injoignables, des services après-vente incompétents, des livraisons-fantôme ? Le forum de "l'expérience-client" a pour but de recenser les meilleurs initiatives permettant de résoudre ces points noirs et, au-delà, de faire du processus de vente un acte "enchanteur" -pour reprendre l'adjectif favori de Guy Kawasaki, ex-apôtre de l'expérience-client chez Apple. Le forum a lieu du 10 au 12 septembre à La Baule et Manuel Jacquinet, organisateur de l'événement et directeur de la rédaction de En-Contact, le magazine de la relation-client, nous en explique les enjeux. Vous organisez le forum de "l'Expérience client": ce terme est à la fois très connoté "marketing" et semble aussi très vague...

High-Tech : Boulanger, Darty, Fnac... lequel est le mieux armé face à la concurrence du Web Face à Amazon & Co, c'est l'enseigne nordiste Boulanger qui donne le plus envie d'aller en magasin. Mais Fnac et Darty sont plus numérisés. Une information du «Wall Street Journal» a récemment surpris tous les professionnels du commerce : à New York, Amazon envisagerait d'ouvrir une échoppe.

Related: