background preloader

Les 12 travaux du manager de demain

Les 12 travaux du manager de demain
Quels sont les grands chantiers à venir pour les entreprises ? Comment les managers envisagent-ils l'avenir ? C'est à travers une large étude menée auprès de 1500 leaders RH et business à travers 90 pays que le cabinet Deloitte a tenté de répondre à ces questions. L'enquête fait apparaître 12 tendances-clés, listées ici par ordre décroissant d'importance : Des leaders à tous les niveaux : alors que le développement du leadership apparaît en tête des préoccupations des managers, seuls 13% se disent préparés à relever le défi. Si cette étude soulève beaucoup de sujets et d'axes de développement pour les managers dans les années à venir, celle-ci ne révèle malheureusement pas comment, concrètement, les entreprises envisagent d'opérer ces changements...

http://www.actionco.fr/Thematique/manager-1020/management-10095/Breves/Les-travaux-manager-demain-245820.htm

Related:  Management - en cours de classement...MANAGEMENT STMGManagement et LeadershipAdapter son management à ses salariés

Connaissez-vous les 12 conditions du plaisir au travail ? - Management de l'intelligence collective Jean-Luc Tremblay est un dirigeant québécois hors norme. Il fait la promotion d’un livre et d’une offre de service originale : “La performance par le plaisir“. Selon lui, il y a 12 ingrédients pour créer du plaisir au travail. Un peu comme une recette de cuisine, il suffit de mettre ces 12 ingrédients dans l’assiette d’un collaborateur, il aurait alors du plaisir et ce plaisir le rendrait plus performant. Recevant des messages promotionnels, ma première réaction a été très négative : “Encore un marchand de rêve, de bonheur,… avec la méthode à 2 centimes…yaka, faukon,..”.

Facebook, Youtube, Meetic... Peut-on tout se permettre au bureau Les cadres passeraient une heure par jour sur le Net pour des motifs purement privés. Certains employeurs tolèrent, d'autres cadenassent. Etat des lieux. Mais que faisait donc Pascal tous les jours, enfermé durant des heures dans son bureau ? Ce responsable de la publicité numérique de « l'Est éclair», censé analyser les allées et venues sur la page Web du journal, étudiait en réalité d'autres mouvements : ceux des travailleuses du sexe. C'était un secret de polichinelle dans la rédaction et l'on pouffait dans l'open space à chaque fois qu'il claquait sa porte.

Les trois « méga » tendances qui vont façonner la société et le monde du travail en 2020 Les employés eux-mêmes et les technologies qu'ils choisissent en tant qu'individus sont les principaux facteurs qui détermineront le monde de l'entreprise de demain. Nous devons nous y préparer car d'ici cinq ans, de nouvelles façons révolutionnaires de vivre et de travailler auront émergé. Par Eric Kline, Vice-président de Citrix pour l'Europe de l'Ouest. Il est désormais connu et reconnu par les entreprises à travers le monde, peu importe leur taille, que les personnes souhaitent de plus en plus réconcilier vie professionnelle et vie privée.

Le choc des générations Vous avez envie de savoir comment pensent, agissent et vivent les Baby Boomers, la Génération X et la Génération Y ? Voici quelques éléments de réponses. À l'ère où quatre générations travaillent ensemble, parfois avec une différence d'âge d'un demi-siècle, Hudson s'interroge sur leurs façons de penser, d'être et d'agir. Une étude internationale menée par le cabinet de conseil en recrutement et en talent management auprès de 28 000 professionnels dans 22 langues différentes (via le BAQ, un questionnaire développé par son propre centre de R&D) met en parallèle les manières d'aborder le monde du travail, d'appréhender l'entreprise et le management des baby-boomers, X, Y et Z. Si l'étude pose certaines évidences, comme le fait que l'ambition s'atténue avec l'âge ou que les hommes sont moins enclins à soutenir les autres, elle révèle aussi des informations plus surprenantes : les baby-boomers seraient plus persuasifs, décideurs et extravertis que les Y.

Adidas, Nike, Asics...les équipementiers sont passés à l'ère du high-tech La course aux innovations est sans fin entre Asics, Nike, Adidas et les autres. A ce jeu, les ­français tirent leur épingle du jeu. Mais au fait, leurs technologies sont-elles efficaces ? A Annecy-le-Vieux, au pied du mont Veyrier, Jean-Luc Diard doit jouer à cache-cache lorsqu’il part tester de nouvelles chaussures de running. La machine Accor : un nouvel hôtel chaque jour Roberto Okura-Martinez ouvre la marche d'un pas conquérant. «Ne restez pas là avec votre chariot, on a de la visite !», souffle le gérant de ce nouvel Ibis Styles parisien à un employé. Comment fonctionne Google? Eric Schmidt vous l'explique > Laissez tomber les plans Autre erreur monumentale, que tout le monde commet pourtant : le plan. Dès qu'on a un projet ambitieux, on a le réflexe d'établir un plan pour le mener à bien. Autrement dit, de créer un environnement de travail encadré. Et c'est là agir de manière «totalement ridicule», selon M. Schmidt.

Et si on laissait les employés choisir leurs managers L'enthousiaste Henry Stewart (@happyhenry, blog) semble avoir toujours un large sourire accroché au visage. Il est le PDG de Happy, une entreprise de formation en informatique londonienne qui dispense des cours à quelque 20 000 personnes chaque année. Cette PME est souvent citée comme l'une des meilleures entreprises britanniques en ce qui concerne le bien-être au travail (elle a plusieurs fois remporté le concours Best Place to work). Est-ce que s'appeler Happy suffit à rendre son personnel et ses clients heureux ?

Pourquoi la FNAC s'est-elle invitée chez Intermarché En quête de nouveaux terrains de jeu, l'agitateur culturel s'est rapproché du distributeur alimentaire. Et pénètre ainsi dans les petites et moyennes villes. Tout y est. Du noir et du jaune, couleurs emblématiques de la Fnac, des produits high-tech, des vendeurs incollables sur leur rayon, une billetterie spectacles, un espace adhésion. Et le tour est joué : une mini Fnac a pris pied dans une ville de moins de 10.000 habitants, comme à Crest, dans la Drôme, ou à Aubenas, dans l'Ardèche. Pourquoi choisir la franchise ? La franchise pour créer son entreprise en limitant les risques, voilà certainement l'argument le plus largement cité par les créateurs lorsqu'on leur demande pourquoi ils ont opté pour ce mode de développement. Dans les faits, s'il n'existe pas de statistiques récentes et vérifiées, on estime que 80% des entreprises créées en franchise sont toujours actives après cinq ans de fonctionnement. Pour réussir en franchise, il faut avant tout s'assurer du sérieux de son franchiseur et de la pertinence du concept tout en évaluant sa capacité à évoluer.

Cinq conseils pour en finir avec le management à l'ancienne Management Le 16/09/2014 La transformation du travail à l’ère de la mondialisation numérique s’accélère. On choisit de plus en plus d’être son propre patron, et un nombre croissant d’entreprises et de travailleurs indépendants traitent par le biais de plateformes en ligne. Dans certains secteurs du monde des affaires, des stratégies innovantes sont en train d’émerger et misent sur une plus grande liberté et un plus grand choix accordés à tous les employés quant à leur lieu et leurs méthodes de travail. Des forces majeures sous-tendent cette mutation du travail, comme les rapides avancées que connaît le domaine des technologies de la communication, la mondialisation, les changements démographiques en matière de main-d’œuvre et le besoin urgent de lutter contre le changement climatique.

Génération Z : la définir et la manager Nés à partir de 1995, les successeurs de la génération Y ne vont pas tarder à débouler dans les bureaux… et à chambouler pas mal d'habitudes. Rythmes plus souples, hiérarchie pyramidale dynamitée, dématérialisation des postes... Les premiers Z nés en 1995 arrivent en stage et changent déjà les règles du jeu dans l'entreprise. Comment se préparer à les accueillir pour réussir à les intégrer ? "Il vaut mieux leur donner des objectifs et les laisser travailler par eux-mêmes"

Volvo : dur d'être un petit parmi les grands constructeurs automobiles Créée en 1927, la marque suédoise a toujours eu deux idées fixes : construire les autos les plus sûres du monde et trouver un allié pour croître à l'export. Aujourd'hui pilotée par le chinois Geely, elle espère atteindre enfin la taille critique sans trahir ses valeurs. «J'ai acheté cette voiture le 30 juin 1966, j'ai parcouru plus de 2.000 kilomètres le premier week-end. Aujourd'hui, elle en a 5 millions au compteur. Or, elle roule toujours.»

Related: