background preloader

Arguments rhétoriques fallacieux

Arguments rhétoriques fallacieux
Related:  dicophilo

Les 3 discours (Aristote/Chaïm Perelman) Hyper-Spinoza - Traité de la réforme de l’entendement (et plan) Avertissement au lecteur Ce Traité de la Réforme de l’Entendement que nous te donnons ici, lecteur bienveillant, dans son état d’inachèvement, a été composé il y a bien des années, par l’auteur. Il eut toujours dans l’esprit de le terminer ; d’autres soins l’en ont empêché, et la mort finit par l’enlever avant qu’il eût pu, comme il l’eût désiré, mener son oeuvre jusqu’au bout. Comme elle contient toutefois un grand nombre de choses remarquables et utiles, qui seront, nous n’en saurions douter, d’un grand prix pour le poursuivant sincère de la vérité, nous n’avons pas voulu que tu en fusses privé ; d’autre part, pour te faire paraître plus aisément pardonnables les obscurités, la rudesse et les imperfections qui s’y rencontrent çà et là, nous avons tenu à te prévenir et avons rédigé à cet effet le présent avertissement. Adieu.(1) (1)Cet Avertissement au lecteur apparaît en latin dans les Opera posthuma, en 1677, puis en hollandais dans les Nagelate Schriften en 1677.

Interactions entre fonctions cognitives Les fonctions cognitives n’agissent pas indépendamment les unes des autres. Il est souvent nécessaire de faire appel à plusieurs d’entre elles selon la tâche que nous sommes en train d’effectuer. Par exemple, les jeux HAPPYneuron sont présentés et classés par catégorie, cependant ils stimulent la plupart du temps plusieurs aspects cognitifs. Les jeux de mémoire notamment requièrent une attention particulière pour optimiser le processus de mémorisation. L'attention et la mémoire L'interaction entre les deux fonctions cognitives attention et mémoire est très grande. L'attention se portera sur une information familière principalement si elle diffère du contexte habituel (dans notre exemple, un élément aurait été déplacé) ou si nous recherchons volontairement un objet dans l'environnement. Notons que notre (pré)nom, entendu dans des contextes divers (dans la rue, au restaurant...) captera aussi immédiatement notre attention, même si cette information nous est extrêmement familière.

Séminaire 2014-2015 | Le site de Geoffroy de Lagasnerie 2014-2015: « Actualité de la philosophie et des sciences sociales. » (ENSAPC-Université Paris 1) Cette année, Ronan de Calan et moi-même organisons le séminaire intitulé « Actualité de la philosophie et des sciences sociales. » Il se tiendra une fois par mois, à la Sorbonne. Les trois premières séances auront lieu les mercredi 22 octobre 2014, 19 novembre 2014 et 17 décembre 2014, de 18h30 à 20h30, à Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, 75005 Paris. Les salles seront annoncées selon les séances. - Séance 5 : Mercredi 18 mars 2015: Didier Eribon L’invité sera Didier Eribon à l’occasion de la parution de Théories de la littérature. La séance se tiendra le mercredi 18 mars 2015, à l’Université Paris 1, Amphithéâtre Descartes, 19h-21h, 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris. Séance 4 : Mercredi 21 janvier 2015 : Chantal Jaquet. L’invitée sera Chantal Jaquet à l’occasion de la parution de son ouvrage Les Transclasses ou la non-reproduction, aux PUF. - Séance 8. - Séance 7. - Séance 6. – Séance 5.

La beste transformée en machine : divisée en deux dissertations prononcées à Amsterdam / par J. Darmanson... Aller au contenu NOTION / Le dénigrement - Les devenirs de la philosophie à Paris 8 Nous vous avions déjà parlé du déni et de la dénégation , reste un mode volontairement affirmer à l'extérieur de soi de sa propre incompréhnsion : le dénigrement. C'est l'un des modes les plus marqués par les pensées subjective ontre les pensées de haute définition. L'un des cas les plus marqués reste cet extrait de l'Art d'avoir toujours raison d'Arthur Schopenhauer : Quand l'on a rien à faire valoir conte les raisons exposés par l'adversaire, que l'on se déclare incompétent, avec une ironie subtile : " Ce que vous dites là dépasse mes faibles facultés de compréhension ; cela peut-être tout à fait juste ; seulement je n'y entends rien et je renonce à tout jugement". Remarquez bien qu'avec le dénigrement on en reste à une pensée rationnelle en tant qu'elle s'estime ,n'avoir même pas à opposer des raisons à d'autres raisons, s'en avouant pas mestime de l'adversaire bien incapable : d'où le dénigrement concupiscent.

S’affranchir des automatismes - THEMA : Fabuleuses mutations Pour cette carte blanche, le philosophe Bernard Stiegler a choisi d'évoquer les mutations de l’homme et de notre société au contact des machines numériques. Pour cela, il échange avec un spécialiste des techniques digitales et un comédien. L’invention technique est au fondement même de l’humanité. L’homme se dote d’organes artificiels, aujourd’hui numériques, et acquiert de nouveaux automatismes. Mais pour continuer à créer, donc à penser, il est indispensable de préserver une capacité à bifurquer, à prendre une décision, à sortir du cadre… Adopter la technique pour la dépasser, c’est ce qui distingue le grand musicien du virtuose. De la même façon, le Big Data et les nouveaux algorithmes n'ouvriront de nouveaux horizons aux humains que si ceux-ci “désautomatisent” les automatismes et interprètent les donnéesnumérisées. Avec : Partenariats : Observatoire B2V des Mémoires

Camus par Sartre Il y a six mois, hier encore, on se demandait: «Que va-t-il faire?» Provisoirement, déchiré par des contradictions qu'il faut respecter, il avait choisi le silence. Mais il était de ces hommes rares, qu'on peut bien attendre parce qu'ils choisissent lentement et restent fidèles à leur choix. Nous étions brouillés, lui et moi: une brouille, ce n'est rien - dût-on ne jamais se revoir -, tout juste une autre manière de vivre ensemble et sans se perdre de vue dans le petit monde étroit qui nous est donné. Son silence que, selon les événements et mon humeur, je jugeais parfois trop prudent et parfois douloureux, c'était une qualité de chaque journée, comme la chaleur ou la lumière, mais humaine. Il représentait en ce siècle, et contre l'Histoire, l'héritier actuel de cette longue lignée de moralistes dont les oeuvres constituent peut-être ce qu'il y a de plus original dans les lettres françaises. Il était pour ainsi dire cette inébranlable affirmation. Je ne le crois pas. Jean-Paul Sartre

« L'Homme révolté » de Camus éclaire les révolutions arabes Albert Camus, 1957 (Robert Edwards/Wikimedia Commons). Si l’auteur de « L’Homme révolté », publié il y a soixante ans, était toujours vivant, il dirait que les événements qui se déroulent aujourd’hui dans son Afrique du Nord natale nous rappellent que la Méditerranée a une rive sud dont la jeunesse incarne les principes de son essai : « La plus orgueilleuse des races, nous autres Méditerranéens », déclarait-il, « vivons toujours de la même lumière ». Alors que le monde plongeait dans les profondeurs glaciales de la guerre froide au début des années 50, Albert Camus ne pouvait trouver de chaleur intellectuelle ni à l’Est, ni même à l’Ouest. Son regard était fixé sur la Méditerranée, où « la jeunesse du monde se trouve toujours autour des mêmes rivages ». C’est tout sauf cela. Ils ne sont pas prêts pour la démocratie ? Le monde, pour Camus, était le théâtre de deux formes d’absurdité : Camus écrivait évidemment en opposition aux sophismes meurtriers du communisme. Révolte ou révolution ?

Christianisme et philosophie dans l’Antiquité Le christianisme s’oppose-t-il à la raison philosophique ? Ce questionnement d’ordre général peut trouver une première réponse dans l’étude historique de la confrontation entre christianisme et philosophie dans l’Antiquité. Cette confrontation a joué un rôle très important dans la constitution de la doctrine chrétienne. Ce cours constitue une introduction au christianisme des origines ainsi qu’au monde intellectuel de l’Empire romain.

Apprendre la Philosophie PHILOBOOK | La communauté des professeurs et amateurs de philosophie Philomag.com par Philosophie Magazine

Plutôt "qu'appel aux émotions", j'aurais plutôt écrit: "manipulation des émotions".
Le néologisme "rhétologiques" n'a pas lieu d'être, me semble t il: utiliser le terme rhétorique me semble amplement suffisant.
Tous les arguments répertoriés ici parlent de manipulation, certes, mais peut être serait il intéressant de reformuler tout cela, afin que ce soit plus simple d'accès... plus simple tout court. by fuertes_groupe1_psy Apr 10

Related: