background preloader

Jérôme Darmont - Tutoriel SQL

Jérôme Darmont - Tutoriel SQL

http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/tutoriel-sql/

Related:  IT LEARNINGLe langage SQL

Cours SQL - Tutoriel SQL SQL (Structured Query Language) est un langage de programmation informatique destiné à stocker, à manipuler et à retrouver des données enregistrées dans des bases de données relationnelles. Le langage SQL est apparu pour la première fois en 1974, lorsqu’un groupe d’IBM a mis sur pied le premier prototype d’une base de données relationnelle. La première base de données relationnelle a été commercialisée par Relational Software (plus tard Oracle). SGBD, SQL et types de données Parler du SQL de nos jours comme d'une nouveauté, serait une gageure… cependant, ne faut-il pas voir en cet indestructible langage, une tentative un peu tardive, mais souhaitable, au travers des différents middleware disponibles, de standardisation d'un mode d'interrogation des données ?Force est de constater que même les bases de données objet et le web se mettent au SQL. Le poids du passé sans doute... Mais alors que faire ? Squeezer SQL ou s'en accommoder ?

La lettre : mentions obligatoires et disposition La lettre : les différentes mentions et les règles de disposition Difficile, pour les débutantes, de faire abstraction des règles de mise en page apprises lors de leurs études. Pourtant, la norme AFNOR NZ-11-001 relative à la disposition de la lettre commerciale n'a valeur que de recommandation : aucun "gendarme" ne viendra jamais sanctionner une entreprise pour non respect de cette norme ! Fort heureusement d'ailleurs car il ne faut pas oublier qu'un courrier véhicule une image d'entreprise et qu'à codifier outre mesure une mise en page, on en viendrait à une uniformisation sans saveur !

Exercices sql corrigés Soit la Base de données hôtel qui contient 3 Tables " Chambre", "Client" et "Réservation" qui sont définis comme suit: Chambre (Num_Chambre, Prix, Nbr_Lit, Nbr_Pers, Confort, Equ) Client (Num_Client, Nom, Prenom, Adresse) Reservation ( Num_Client#, Num_Chambre#, Date_Arr, Date_Dep) Exprimer les requêtes suivantes en SQL : SQL Syntaxe Dans cette page, nous listons la syntaxe SQL pour chacune des commandes SQL dans ce didacticiel. Pour des explications détaillées au sujet de chaque syntaxe SQL, veuillez consulter la section individuelle en cliquant sur le mot-clé. L’objectif de cette page est d’avoir une page de référence rapide pour la syntaxe SQL.

Cours SQL et Algebre Relationnelle - D. BOULLE (c) 1997, 2009 Didier Boulle "La conception et l'utilisation de bases de données relationnelles sur micro-ordinateurs n'est pas un domaine réservé aux informaticiens". C'est en tout cas ce que pensent beaucoup d'utilisateurs en voyant ce type de logiciel intégré aux suites bureautiques les plus connues. Introduction aux jointures SQL Avant d'utiliser les jointures, il faut que votre base de données relationnelle soit correctement conçue. Vous apprendrez dans cette partie quelques règles de base (loin d'être exhaustives) dans la conception des bases de données. Pour ce faire, utilisons un exemple. Citation Vous êtes informaticien dans une agence de presse et vous devez stocker les articles des journalistes de l'agence dans une base de données relationnelle. Vous devez stocker pour chaque article son titre, son contenu et sa date, ainsi que le nom, le prénom et l'adresse e-mail de l'auteur.

SELECT SQL Table : Distinct, Limit. SELECT COUNT Max, Min, Between Et Unique On a maintenant une table remplie de données et optimisée de façon à ce que l'on puisse manipuler les données de façon simple. Profitons alors du fait que notre fameux langage SQL soit aussi un langage de manipulation de données (LMD). Le plus souvent, c'est la manipulation de données qui intervient au niveau des scripts de programmation comme PHP. Les fonctions OLAP et la clause WINDOW de fenêtrage Il existe deux catégories de fonctions OLAP. La première appelées fonctions analytiques concerne des fonctions bien connues de SQL, les fonctions d'agrégation telles que SUM, COUNT, MAX, MIN, AVG ou encore EVERY, ANY (ou SOME), STDDEV_POP, STDDEV_SAMP, VAR_POP, VAR_SAMP, PERCENTILE_CONT, PERCENTILE_DISC (voir annexe A). Ces fonctions sont purement relationnelles, dans le sens ou elles obéissent à une logique ensembliste. Elles ont besoin d'opérer des calculs directement sur les données de la requête. La seconde est appelée fonctions de classement et permet d'enrichir un résultat par un classement reposant sur un ordre définit dans l'application de la fonction. Ce sont les fonctions RANK, DENSE_RANK, PERCENT_RANK, CUME_DIST, ROW_NUMBER, NTILE, LEAD, LAG, FIRST_VALUE, LAST_VALUE, NTH_VALUE (voir annexe B).

Les requêtes avec regroupement (Somme et Compte) À quelles occasions a-t-on besoin d'opérer des regroupements dans une requête Access ? (Opération de regroupement accessible lors du clic sur le bouton dans l'interface QBE(1), ou directement en langage SQL grâce à la clause de regroupement GROUP BY). XML et STG XML, GED, Quelle mise en oeuvre en STG, « communication et gestion des ressources humaines » ? (mis à jour le 2 octobre 2006) La gestion électronique de documents (GED) et la production de documents numériques prenant appui sur un langage spécialisé comme XML (eXtensible Markup Language) sont inscrits dans le programme de terminale STG « communication et gestion des ressources humaines ». Si l’organisation, la structuration et la gestion performante des documents électroniques, permettant de multiples canaux de diffusion, sont reconnues comme facteur de performance d'une organisation, leurs mises en oeuvre, souvent complexes ou nécessitant outils et infrastructures adaptés, posent la question de la transposition de ces techniques dans nos enseignements.

SQL Alias Il existe deux types d’alias qui sont fréquemment utilisés : alias de colonne et alias de table. En résumé, les alias de colonne concourent à améliorer la lisibilité d’une requête. Dans l’exemple précédent, les ventes totales sont listées comme SUM(Sales). Les fonctions analytiques Nous allons d'abord voir un premier exemple d'utilisation des fonctions analytiques pour calculer une moyenne mobile. Supposons qu'on ait une table de cotation boursière (les cotations ont lieu les jours ouvrés uniquement) : create table COTATION ( isin varchar2 (20), dte date, ouv number, max number, min number, clo number, volume number, constraint pk_cotation primary key (isin, dte)) Remarque : le lecteur pourra se reporter à l'annexe afin de créer les deux tables utilisées dans cet article. La moyenne mobile à 5 jours est la moyenne des clôtures du jour en cours ainsi que des 4 jours précédents. La méthode traditionnelle est :

Related: