background preloader

Documents Didactiques > Méthodologies FLE

Documents Didactiques > Méthodologies FLE
L’évolution des méthodologies en FLE Quelles sont les différentes méthodologies qui sont apparues dans le monde de la didactique du FLE jusqu'à ce que l’on soit arrivé à l’approche communicative et actionnelle ? Quelles sont les raisons qui ont permis à un courant d’apparaître et à un autre de disparaître ? Voici un parcours à travers certaines des méthodologies reconnues pour l’enseignement des langues étrangères, et qui ont eu un impact réel sur la didactique du FLE. Plan: 1- Introduction : méthode / méthodologie L’évolution des méthodologies est marquée par les changements : dans les besoins, les objectifs des concepteurs et le public des apprenants. Quelle est la différence entre une méthode d’apprentissage de langue et une méthodologie d’apprentissage ? Une méthode peut être considérée comme une série de démarches précisées par des outils que nous utilisons afin d’arriver à un but précis qui est, dans notre cas, l’enseignement d’une langue étrangère. 2- La «Préhistoire» de la didactique : Related:  farmalCours didactiqueRessources TICE

Cours d'initiation à la didactique du FLE, initiative microprojet, AUF Ce site constitue un cours de formation de formateurs, conçu comme un guide et une aide pour l’enseignant de FLE en contexte syrien. Il constitue une introduction à un domaine spécifique qu’est la didactique du FLE. En quoi peut-il vous servir ? remettre en mémoire ou découvrir certaines notions didactiques sur chacune des compétences à enseigner. donner des pistes, en proposant des démarches adaptées au contexte arabophone Il s’adresse en priorité : aux professeurs de français de l’institut de l'Enseignement des langues de l’université d’Alep aux professeurs de Français Langue Etrangère du département de français de l’université d’Alep Il a été réalisé par une équipe d’enseignants du Centre de FLE de l’Institut des Langues de l’université d’Alep avec la collaboration du CDP d’Alep et du Campus Numérique Francophone de l’Agence universitaire de la Francophonie.

Cours d'initiation à la didactique du Français Langue Etrangère en contexte syrien 6- La méthodologie Structuro-globale audio-visuelle (SGAV) Suite à la seconde guerre mondiale et à la décolonisation, la France se trouve obligée de lutter contre l'expansion de l'anglo-américain comme langue de communication internationale et cherche à retrouver son rayonnement culturel et linguistique et cela dès le début des années 50. Des équipes de recherches, constituées de linguistes, de littéraires et de pédagogues, s’activent en France et à l’étranger pour trouver les meilleurs outils pour diffuser le FLE. Le plan de travail est fignolé par le ministère de l’Education qui en fait une affaire d’état. - Un français fondamental premier degré constitué de 1475 mots, - Un français fondamental second degré comprenant 1609 mots. Le français fondamental est considéré comme une base indispensable pour une première étape d’apprentissage du FLE pour des élèves en situation scolaire.

Didactique, méthodologie et linguistique appliquée en FLE L’expression Didactique des Langues Étrangères (DLE) a succédé au milieu des années 1970 à l’ancienne dénomination Pédagogie des langues. Ce mot provient du grec didaskein, enseigner. La définition de la didactique n’est pas chose simple et a donné lieu à d’innombrables controverses. quel(s) champ(s) disciplinaire(s) la didactique des langues recouvre-t-elle,quel est son degré d’autonomie par rapport à des disciplines voisines,a-t-elle une place originale dans les sciences humaines, constitue-t-elle une discipline scientifique autonome ? La DLE peut être considérée comme présentant des options d’enseignement/apprentissage communes à toutes les langues. Dans le cadre de son enseignement à tel type de public, un professeur de français langue étrangère (FLE) a le plus souvent recours à une méthode qui est elle-même le reflet d’une méthodologie. Le terme méthode peut être compris de deux façons différentes. Le terme méthodologie désigne : Effectivement, ça fait ringard!.. Michel Billières

Livre gratuit: Top sites pour télécharger des livres en Français Le moyen le plus efficace pour s'approprier de la culture est de lire les livres, celui-ci a pu résister durant des siecles à tous les autres moyens qui ont essayé de le remplacer mais vainement. Le secret de cette résistance farouche est due à sa capacité de s'adapter avec le développement de la technologie moderne qui a engendré ce qu'on appelle le livre électronique désigné aussi par le e-book. Il s'agit d'un livre en plusieurs formats tels que PDF ou ePub qu'on peut lire facilement sur l'écran. Cette nouvelle forme de livres connait une expansion considérable et on y fait recours de plus en plus sans pour autant remplacer le livre en papier. Dans ce billet j'aimerais vous présenter une liste de sites qui offrent le téléchargement gratuit de ces livres. 1) Wikisource: Le géant site de livres relatif au géante encyclopédie qui a battu tous les recours depuis sa création de ce fait il ne peut qu’être génial. Livre gratuit: Top sites pour télécharger des livres en Français Abel Ait

L'utilisation du numérique et des Tice à l'École Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé Un espace numérique de travail (ENT) est un ensemble intégré de services numériques, choisi, organisé et mis à disposition de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance. L'ENT offre des services : pédagogiques : cahier de texte numérique, espaces de travail et de stockage communs aux élèves et aux enseignants, outils collaboratifs, blogs, forum, classe virtuelle, etc.d’accompagnement de la vie scolaire : notes, absences, emplois du temps, agendas, etc.de communication : messagerie, informations des personnels et des familles, visioconférence etc. Élèves, parents, professeurs, personnels administratifs peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel matériel connecté à internet. Depuis la rentrée 2016 : Ressources et usages du numérique à l’École Des programmes adaptés

Accès aux documents de la SIHFLES La revue Documents pour l’Histoire du Français Langue Étrangère ou Seconde est publiée par la SIHFLES (Société internationale pour l’histoire du français langue étrangère ou seconde). Elle traite des aspects historiques, des questions de politique linguistique et éducative, des questions de théorie et de méthode d’enseignement et d’apprentissage du FLE, de l’inventaire des manuels (grammaires, dictionnaires, ouvrages théoriques, ouvrages bilingues, etc.) et des auteurs qui ont marqué ce domaine de recherche, pendant la période qui s’étend de la Renaissance aux années 1970, et cela dans les différents pays où le français a été enseigné. Sont aujourd'hui publiés en ligne, dans leur intégralité, les numéros 37 à 43 des années 2006 à 2009. La revue Documents pour l'histoire du français langue étrangère ou seconde de la SIHFLES est recensée par MLA (Modern Language Association) International Bibliography et LLBA Linguistics and Language Behavior Abstracts.

Usage des technologies de l’information et de la communication et humanisation pour des élèves en soins-études 1Dans un contexte de soins-études, l’enfant à l’hôpital développe une identité « d’enfant malade » qui se caractérise par une réduction forte des opportunités de contact physique avec l’entourage familial, par une organisation quotidienne accordant la priorité aux soins sur toutes les autres activités, notamment l’apprentissage, par une liberté de mouvement limitée. En effet, les entrées et sorties sont régulées dans les structures hospitalières selon des dispositions similaires à celles de règlements d’internat. L’espace dans lequel l’enfant et l’adolescent malades évoluent présente ainsi une certaine forme de réclusion. 1 La sociologie des usages a montré la complexité des différentes formes d’appropriation des technolo (...) 2 SEGPA : Section d’enseignement général et professionnel adapté. 3 Les chiffres correspondent au nombre d’entretiens effectués. 5Cette recherche qualitative repose sur des observations et 60 entretiens semi-directifs dont 5 entretiens-tests.

L’enseignement du français aux arabophones A travers le présent travail, je vais essayer de répondre à une question que je trouve très importante lors de l’enseignement d’une langue étrangère. Elle peut être présentée comme suit : « Comment aider un apprenant à produire un son appartenant à une langue étrangère d’une manière, je ne dis pas correcte, mais acceptable ? ». J’utilise dans cette question le mot « aider » et non pas « enseigner » parce qu’il s’agit ici de la production de l’apprenant, celui qui doit commettre un effort pour améliorer sa prononciation. La tâche de l’enseignant consiste à l’aider à atteindre cette fin. On peut, peut – être, se demander pourquoi donne – t – on tant d’importance à la façon dont les apprenants prononcent la langue étrangère, appelée la langue – cible. A – Les habitudes articulatoires : La langue française est une langue à anticipation vocalique, alors que la langue arabe est une langue à anticipation consonantique. B – La production des sons Que s’est – il passé dans ce cas ? Fiche ( 1 )

LES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DANS L'ÉDUCATION DES ÉLÈVES QUI ONT DES INCAPACITÉS INTELLECTUELLES : RÔLE DES PERCEPTIONS, DE LA FORMATION ET DU NIVEAU DE QUALIFICATION DES ENSEIGNANTS EN ADAPTATION SCOLAIRE | Hajer Chalghoumi Hajer Chalghoumi, Jean-Claude Kalubi et Sylvie Rocque Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont considérées comme une piste de solution prometteuse pour l’enseignement et l’apprentissage chez les élèves présentant des incapacités intellectuelles. Toutefois, plusieurs indices mettent en évidence lafaible utilisation de ces technologies dans l’enseignement. Parmi les facteurs qui expliquentcette faiblesse, il faut mentionner le niveau de formation et de qualification des enseignants,de même que leurs perceptions des conditions particulières d’utilisation des TIC. Le présentarticle sera basé sur une recension des écrits. Il soulève des questions sur les savoirs desenseignants en matière de TIC adaptées aux réalités des élèves ayant une déficience. Professeureagrégée, Université de Montréal, Adresse courriel :Sylvie.Rocque@UMontreal.ca Aux États-Unis, Derer et al. (1996) se sont penchés sur l’utilisation des aides techniques par des élèves présentant

Ebooks libres et gratuits Pour une intégration réussie des TIC à l’école | Érudit | Revue des sciences de l'éducation v28 n2 2002, p. 325-343  Introduction L’entrée des technologies de l’information et de la communication (TIC) [1] dans le système scolaire suscite diverses réactions allant de l’enthousiasme à l’inquiétude (Tardif et Mukamurera, 1999 ; Salomon, 2000). En effet, tout en ayant une attitude positive face aux TIC, les enseignants n’en font qu’une utilisation pédagogique limitée. Par exemple, selon Galagan (1999, cité dans Rogers, 2000), seulement 20 % des enseignants américains se sentent suffisamment à l’aise avec les technologies de l’information pour s’en servir en classe. Malgré leur intérêt, les enseignants hésitent à utiliser les TIC dans le cadre de leur travail parce qu’ils ne peuvent facilement s’approprier les nouveautés pédagogiques et technologiques tout en continuant à assurer l’ensemble de leurs fonctions (Lachance, 1999). Recension des écrits Cette étude s’insère dans le courant de recherche qui analyse l’influence des chefs d’établissement scolaire sur l’intégration réussie des innovations. Résultats

Scénarisation pédagogique, 2e partie : le séquençage Si la définition de l’objectif pédagogique doit être pensée de façon globale par les pédagogues et mobiliser leur réflexion en amont de la conception du dispositif de formation, il leur est aussi nécessaire de compléter leur analyse avant d’aller plus avant dans le processus de conception. Sans qu’il y ait lieu à ce stade de fixer dans le détail les contenus, le concepteur pédagogique fixe tout d’abord les thèmes sur lesquels porte la formation puis les niveaux (séquences, activités, ateliers,..) pour lesquels il veille à déterminer les objectifs d’apprentissage. L’ensemble de ce travail constitue le séquençage. L’analyse des thèmes de la formation, un travail collaboratif Cette analyse se fait le plus souvent de façon collaborative entre le concepteur pédagogique et des experts de la matière afin d’assurer la cohérence de l’ensemble de la formation. À cette occasion, une première homogénéisation sur les modèles pédagogiques à envisager peut être établie.

Related: