background preloader

Le traité transatlantique (TAFTA) expliqué en quelques minutes

Le traité transatlantique (TAFTA) expliqué en quelques minutes

L'impossible projet de magasin d'articles frais En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous permettre de partager du contenu via les boutons de partage de réseaux sociaux,pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et pour nous permettre de mesurer l'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies Francetv.fr plus NewslettersConfidentialité L'impossible projet de magasin d'articles frais Un couple de commerçants rennais veut créer un grand magasin indépendant de produits frais. Francetv info Mis à jour le , publié le Thomas et Dominique Duffy ont un rêve : ouvrir un grand magasin indépendant de produits frais et locaux. Un lobbying intense de la grande distribution Quand les Duffy trouvent un entrepôt à l'abandon, là encore c'est un échec : "On nous refuse cet emplacement parce qu'il est situé sur les flux automobiles. Le JT Grand Soir 3 du jeudi 18 février 2016 L'intégrale Les autres sujets du JT JT Permanent Regardez le JT Permanent

Loi Renseignement : la boîte à outils pour apprendre à protéger votre vie privée, en chiffrant vos données et communications - ZDNet Nous sommes le soir du mardi 5 mai, et c’est un jour funeste pour la démocratie. La France s’était autoproclamée « pays des Lumières » parce qu’il y a 250 ans notre pays éclairait l’Europe et le monde grâce aux travaux philosophiques et politiques de Montesquieu, qui prônait la séparation des pouvoirs, et de Voltaire et Rousseau. À dater d'aujourd’hui, jour du vote en première lecture du projet de loi sur le renseignement, à cause d'une classe politicienne d’une grande médiocrité, s'enclenche un processus au terme duquel le peuple français va probablement devoir subir une loi dangereuse, qui pourrait s’avérer extrêmement liberticide si elle tombait entre de mauvaises mains, par exemple celles de l’extrême droite. Dès lors, à titre préventif et sans préjuger de l'avenir, il me semble important d’apprendre à protéger sa vie privée. Une boîte à outils pour protéger votre vie privée Anonymat sur Internet Chiffrement des données Chiffrement des e-mails et authentification des correspondants

Ne vivons plus comme des esclaves ! - A la Une Avignon | OGM : "On n'est pas à l'abri d'un scandale sous-jacent" Ce samedi, la députée européenne (EELV), Michèle Rivasi, membre de la commission "environnement et santé" sera présente à la manifestation organisée à Avignon par l'association Foll'Avoine "Faites sans OGM" (lire ci-contre). Elle interviendra dans la matinée lors d'une conférence sur la législation en matière d'OGM, ce qui est autorisé de ce qui ne l'est, de la récente décision de renationaliser la procédure d'autorisation de la culture OGM... Elle défendra sa position sur l'étiquetage obligatoire des produits comme le lait, les oeufs et la viande et évoquera également la polémique actuelle sur le glyphosate, substance active de l'herbicide Round up --commercialisé par Monsanto-- "reconnu comme potentiellement cancérigène par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) mais pas pour l'Agence européenne de sécurité des aliments, donc il y a un gros souci", juge-t-elle. Le retour des Verts au gouvernement, "une erreur et un gâchis" Faites sans OGM : des stands avec les associations locales

Las aventuras de Mister Coo Ne laissons pas les entreprises dicter l'info. Stop Directive Secret des Affaires #Tradesecrets Bientôt, les journalistes et leurs sources pourraient être attaqués en justice par les entreprises s’ils révèlent ce que ces mêmes entreprises veulent garder secret. A moins que nous ne réagissions pour défendre le travail d’enquête des journalistes et, par ricochet, l’information éclairée du citoyen. Sous couvert de lutte contre l’espionnage industriel, le législateur européen prépare une nouvelle arme de dissuasion massive contre le journalisme, le "secret des affaires", dont la définition autorise ni plus ni moins une censure inédite en Europe. Avec la directive qui sera bientôt discutée au Parlement, toute entreprise pourra arbitrairement décider si une information ayant pour elle une valeur économique pourra ou non être divulguée. Notre métier consistant à révéler des informations d’intérêt public, il nous sera désormais impossible de vous informer sur des pans entiers de la vie économique, sociale et politique de nos pays. Signez la pétition et partagez la vidéo.

"Sonata" de Nadia Micault Une chorégraphie animée sur la "Sonate pour violoncelle seul" de György Ligeti. Dans un univers imaginaire et musical, une jeune femme se fuit, se perd et fait l'expérience de ses propres limites. Petit à petit, elle se laisse apprivoiser pour mieux se recomposer. Festivals et prix :Courts métrages hors compétition, Festival international du film d'animation d'Annecy, 2013. Nadia Micault est née avec un stylo à la main et de l’imagination plein la tête.Bien assez vite, Nadia vient vivre à Paris poursuivre des études d’Art. >> Court-Circuit Le Résilient Description : Le Résilient est une alternative concrète pour un avenir durable, un espace de vie zéro déchet et solidaire d'environ 200 m2 et divisé en deux parties : D'un côté, une épicerie de produits locaux et bio directement issus des producteurs et vendus uniquement en vrac (sans emballages) pour réduire les déchets à la source et limiter ainsi leur impact sur l'environnement.Le vrac permet d'éviter les coûts marketing liés aux emballages (environ 15 à 20% du prix) et de choisir la quantité voulue (prix avantageux et moins de gaspillage alimentaire). Chaque client pourra ramener ses contenants ou s'en procurer sur place. De l'autre côté nous trouverons :- un espace bar/café zéro déchet proposant smoothies, jus, thés/cafés, alcools (vins et bières), et ponctuellement, des plats simples composés avec les légumes du mini-potager (voir plus bas) et lorsqu'il y aura des invendus du côté magasin. Tout mon projet appellera à la résilience et au zéro déchet.

Texte intégral de la Constitution du 4 octobre 1958 en vigueur Version PDF Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789| Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946| Charte de l'environnement de 2004| Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu'ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu'aux droits et devoirs définis dans la Charte de l'environnement de 2004. En vertu de ces principes et de celui de la libre détermination des peuples, la République offre aux territoires d'outre-mer qui manifestent la volonté d'y adhérer des institutions nouvelles fondées sur l'idéal commun de liberté, d'égalité et de fraternité et conçues en vue de leur évolution démocratique. La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Titre premier - DE LA SOUVERAINETÉ| La langue de la République est le français. L'hymne national est « La Marseillaise ».

Coton OGM : le Burkina Faso demande réparation à Monsanto Le Burkina Faso demande réparation à Monsanto. Depuis que les sociétés cotonnières ont adopté ses semences Bollgard II, une variété génétiquement modifiée pour lutter contre le ver du coton, le coton burkinabè a perdu un de ses principaux atouts : la longueur de sa fibre, le premier critère de qualité du coton, parce qu’une longue soie facilite la fabrication du fil. Dès 2012, la baisse de qualité du coton transgénique burkinabè s’est fait sentir… dans les revenus perçus par les sociétés cotonnières. Le coton burkinabè était décoté par rapport aux autres cotons ouest-africains sur le marché mondial. Mais difficile pour les sociétés cotonnières burkinabè de renoncer du jour au lendemain aux semences de coton BT. Un préjudice financier Monsanto s’était en outre engagé à retravailler ses semences, mais visiblement sans succès à ce jour. Sur le même sujet

Envoyé spécial. Perturbateurs endocriniens : des cocktails parfois explosifs Au supermarché, les perturbateurs endocriniens sont présents dans tous les rayons. "Envoyé spécial" s'est arrêté devant les produits de cosmétique et d'hygiène et s'est d'abord penché sur la composition d'un shampoing : il contient de la benzophénone 4, un filtre solaire fortement soupçonné d'agir en perturbateur endocrinien qui, ici, est destiné à protéger les cheveux colorés des rayons UV. La benzophénone est aussi utilisée dans les après-shampoings, les gels douche et les vernis à ongles, particulièrement pointés du doigt. Le plus désolant, c'est que souvent, un vernis à ongles contient plusieurs perturbateurs endocriniens. Sur l'étiquette de celui-ci sont mentionnés de la benzophénone 1, mais aussi du triphényl phosphate, une double couche qui peut se révéler explosive. Un extrait de "Perturbateurs endocriniens, nos vies empoisonnées", une enquête de Sophie Roland, Vincent Kelner et Sylvie Millet diffusée dans "Envoyé spécial" le 7 avril.

Nucléaire : la France n'est pas prête à faire face à un accident comme celui de Fukushima, estime l'Anccli A l'occasion des 5 ans de la catastrophe de Fukushima et des 30 ans de celle de Tchernobyl, l'Association nationale des comités et commissions locales d'information (Anccli) a présenté le 5 avril deux rapports sur les plans d'urgence nucléaire en France. Selon ces travaux, la France n'est pas prête à affronter un accident nucléaire majeur. L'Anccli formule de nombreuses recommandations. Elle appelle notamment à revoir en profondeur les plans particuliers d'intervention (PPI) autour des sites nucléaires. Premier pays nucléaire d'Europe avec 126 sites sensibles dont 58 réacteurs produisant de l'électricité dans 19 centrales, la France est-elle prête à faire face à un accident majeur du type de celui qui s'est produit à Fukushima il y a cinq ans ? C'est la question que s'est posée l'Association nationale des comités et commissions locales d'information (Anccli), qui associe des représentants des 36 commissions locales d'information (CLI) créées autour des sites nucléaires.

2 ans à l’Environnement : 8/20, Mme Royal Et si c’était le conseil de classe du deuxième trimestre ? L’élève Royal susciterait l’intérêt des professeurs, sans doute. Voyons : L’abandon du barrage de Sivens Le projet prévoyait de créer une retenue d’eau de plus de 40 hectares sur le Tescou (Tarn) destinée à l’irrigation des grandes cultures alentour. Le plastique n’est plus fantastique Au rayon des bonnes nouvelles, on trouve l’interdiction du sac plastique à usage unique pour tous les commerçants dès le 1er juillet 2016, qu’ils soient gratuits ou payants. Vannerie avec des sacs plastique. Pas de fracturation hydraulique en France C’est la position officielle du gouvernement : la fracturation hydraulique est et restera interdite en France. Mobilisée contre les pesticides Le Roundup, produit phare de Monsanto, retiré des rayons, la pratique de l’épandage aérien rendue plus difficile, et la fin des phytosanitaires dans les espaces verts… Ségolène Royal soutient la lutte contre les pesticides. La biodiversité passe son tour

ouest-france Selon vous, nous ne savons pas ce que nous mangeons. Il suffit pourtant de regarder les étiquettes... Non, tout n'est pas écrit. Et quand c'est écrit, c'est souvent incompréhensible pour le consommateur : E150, E110, E112... Même pour moi, il est difficile de savoir ce que l'on retrouve vraiment dans un produit préparé. Il y a une infinité de matières premières, d'additifs... et cela bouge sans arrêt. Non... Ce sont ces petits points noirs que l'on trouve dans les glaces, par exemple. Pourquoi ? Il y en a très peu. On trafique donc les produits en toute légalité ? Oui, cela commence par l'utilisation massive d'additifs : pour épaissir, conserver, colorer, baisser les calories, faire croustiller... Il existe plus de 300 additifs autorisés. A priori non. Quel intérêt de recourir à ces substances ? C'est parfois esthétique, mais cela permet surtout de baisser les coûts. C'est-à-dire ? Quand vous « gonflez » du jambon, pour que l'eau reste à l'intérieur, on injecte des texturants. Légal ?

Related: