background preloader

8 troubles à ne pas confondre avec le TDAH (déficit de l'attention et/ou hyperactivité)

8 troubles à ne pas confondre avec le TDAH (déficit de l'attention et/ou hyperactivité)
Plusieurs autres troubles peuvent avoir des symptômes en commun avec le TDAH. En voici quelques uns, selon le DSM-5 (1). Les enfants et adolescents présentant un trouble oppositionnel avec provocation peuvent résister à des tâches à l'école ou au travail qui exigent une application par refus de se conformer aux exigences des autres. Leur comportement est caractérisé par la négativité, l'hostilité et la défiance. Ces symptômes doivent être différenciés de l'aversion de l'école ou de tâches exigeantes mentalement en raison de la difficulté à maintenir un effort mental, l'oubli des consignes, ou l'impulsivité chez les enfants atteints du TDAH. Le trouble de dérégulation de l'humeur explosive Le trouble de dérégulation de l'humeur explosive est caractérisé par une irritabilité omniprésente et une intolérance à la frustration, mais l'impulsivité et l'inattention ne sont pas des caractéristiques essentielles. Le trouble explosif intermittent Le trouble d'apprentissage spécifique Related:  tdah

Suffit-il (vraiment) de les faire bouger ? T.D.A.H. Et si ces quatre lettres n’étaient pas qu’un synonyme de difficultés ? Se pourrait-il qu’elles octroient plutôt un atout, une carte cachée au jeu de ceux qui les portent ? La D Diane Dulude, psychologue et auteure du livre , refuse d’aborder la question sous l’angle « du handicap ». « On cible ces enfants comme différents, et différents en termes de handicap, ou de déficit… Il faut d’abord commencer par renverser la façon de les voir. » La psychologue illustre la situation ainsi : un enfant avec un TDAH a des « frontières interpersonnelles très souples ». Ainsi, s’il y a un bruit à gauche, il s’y attardera, même si ses copains ont tous les yeux rivés à droite. Cependant, cette façon de voir le monde constamment sous un angle différent peut faire de lui un être original, unique. Le défi des enfants atteints d’un TDAH serait d’apprendre à travailler avec leur personnalité, pour profiter de cet avantage. Là encore, une meilleure compréhension de soi-même peut être bénéfique.

Clinique FOCUS Foire aux questions - Bureau des intervenants - Alternative ou complément au Ritalin développement psychologie enfant hyperactif aide développement Vous trouverez dans cette section les réponses aux interrogations le plus souvent soulevées relativement à l'utilisation des différents outils d'Attentix par les intervenants. Évidemment, si vous avez des questions supplémentaires, n'hésitez pas à nous écrire pour nous en faire part. La réponse pourrait bien s'avérer intéressante pour plus d'un. Voici donc les principales questions soulevées par l'utilisation des outils Attentix : À quoi sert Attentix pour un intervenant qui travaille auprès des enfants ? Attentix vise le développement de compétences d'attention et d'autocontrôle. Qui travaille avec les outils d'Attentix ? Il existe actuellement deux champs spécifiques de travail pour Attentix. Sur quelles théories reposent les outils d'Attentix ? Attentix se base sur le concept du développement des compétences à partir de diverses branches de la psychologie cognitive et comportementale. Peut-on se former à l'utilisation des outils d'Attentix ?

TDAH - Guide à l'attention du personnel scolaire GuIDE sur LE TroubLE DéICITAIrE DE L’ATTEnTIon AvEC HyPErACTIvITéà L’InTEnTIon Du PErsonnEL sCoLAIrE symptômesd’InAttentIon •Estfacilementdistrait,ne pête pa atteti axdtail, lie de che,pae et d’e actiit e ate. •Adeladifcultéàse ccete  e eleche,   l’itelctelq’ li palediectemet. •Selassed’unetâche apè qelqe miteelemet,  mi q’elleit agale. ccete p gaieet mee  ie e tâche,  aimile qelqeche de ea (p. ex.diclt  temie  ede de dei, gae de jet ceaie l’accmpliemet detâche  d’actiit). •Nesemblepasécouter lq’ ’adee  li. •Rêvasse,estfacilement c et ge letemet. •Adeladifcultéàtraiter l’imati aec atatde apidit et de pciiqe le ate eat dmême âge. •Adeladifcultéàsuivreles diectie et  e appelele tie qtidiee,le cige et le dtail. place.

Canaliser un enfant hyperactif Juin 2007 Votre enfant vous en fait voir de toutes les couleurs et relèguerait Bart Simpson au rang d'enfant modèle ? Prenez garde à ne pas vous laisser influencer par la mode des enfants hyperactifs. Il s'agit d'un trouble neurocomportemental qui touche, selon les études, de 1.7% à 17% des enfants. En sus des traitements médicamenteux et alimentaires, l'enfant diagnostiqué hyperactif a surtout besoin d'une éducation, d'une discipline et d'un soutien psychologique de la part de ses parents et du personnel éducatif. En effet, il faut savoir que l'hyperactivité peut être aggravée par des attitudes éducatives inadaptées. » En premier lieu, ne pas culpabiliser. » Positiver l'image de l'enfant. Etre prévisible » Son emploi du temps doit être parfaitement organisé, ainsi que celui de toute la maison. » Donner l'exemple. Des consignes simples et claires » Une chose à la fois ! Récompensez-le et responsabilisez-le, c'est bon pour la confiance

TDAH : Gestion du comportement dans le quotidien Plein de vie. Ce qui est sûr, c’est qu’avec un enfant TDAH, les parents n’ont pas le temps de s’ennuyer. Je vais commencer par donner des exemples mais je ne veux pas m’étendre non plus pour ne pas donner une « mauvaise image » d’eux. Ce sont généralement des enfants certes fatigants, exaspérants par moment, à surveiller comme l’eau sur le feu… mais tellement attachants, qui ont tellement bon fond, tellement « câlin » et « je t’aime », tellement plein d’amour, que je voudrais surtout que personne ne perde de vue cet aspect là qui permet de compenser (et de supporter aussi) les moments plus compliqués. Exemple d’un matin avant le départ à l’école : Ça y est, il est debout. Un grand bonjour avec un grand câlin, il se colle contre vous et vous dit d‘une voix très fier : « T‘as vu, j‘ai pas fait de bruit ». Il a fini de déjeuner et monte se préparer pour aller à l‘école. Il est habillé : ouf ! Son père fulmine dans la salle de bain. Voilà votre journée a commencé sur les chapeaux de roue.

Tests - Bilans Grilles d'évaluation des symptômes du TDA/H cliquez sur les liens pour consulter les pdf Pour tous - Trousse d'évaluation du TDA/H par la Canadian ADHD Ressource Alliance (CADDRA) : Consulter la trousse. - Cotation de la Clinical Global Impressions – Severity (CGI-S) et de la Clinical Global Impressions – Improvement (CGI-I) : Voir les échelles Enfants - Questionnaires de Conners : Questionnaires - Evaluation par les parents: Voir la grille d'évaluation - Echelle d'impulsivité fonctionnelle et dysfonctionnelle : Voir la grille d'évaluation - Questionnaire Test SNAP IV: Explications du test et grille d'évaluation - Cotation de l’Attention-Deficit with Hyperactivity Rating Scale IV (ADHD-RS) : Voir la grille d'évaluation - Strengths and Weaknessness of ADHD-symptoms and Normal-Behavior (SWAN) scale : Voir la grille d'évaluation - TDA/H : Critères diagnostiques : Voir Adultes - DIVA 2.0 entretien diagnostique pour le TDA/H chez l'adulte : cliquez ici - Auto-évaluation : Voir le questionnaire Sommeil

Bouger permet aux enfants hyperactifs (TDAH) d'être alertes et de se concentrer Les enfants avec et sans le TDAH restaient assis relativement tranquilles alors qu'ils regardaient le film Star Wars en même temps qu'ils coloriaient avec un logiciel de dessin. Mais tous les enfants devenaient plus actifs quand ils devaient retenir des lettres, des chiffres et des formes générées par ordinateur pour accomplir une tâche. Les enfants ayant le TDAH devenaient significativement plus actifs que les autres, bougeant leurs mains et leurs pieds et pivotant sur leurs chaises. Selon l'auteur, les enfants ayant le TDAH ont besoin de bouger plus pour maintenir le niveau requis de vigilance quand ils exécutent des tâches exigeantes pour la mémoire de travail, un type de mémoire à court terme (1). Les mouvements des enfants sont comparables à la tendance des adultes à bouger sur leur chaise pour demeurer alertes durant de longues réunions. (2) Menée par la psychologue Jackie Andrade de l'Université de Plymouth. Psychomédia avec source:Eurekalert Voyez également:

Le programme TDAH - La Marée Au printemps 2011, deux séries de trois conférences sur le Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH) ont été offertes à la population de Charlevoix. La Marée a mené à terme ce projet en collaboration avec l’Association Québécoise des Troubles d’Apprentissage (AQETA). Animées par Madame Lyne Guillemette de l’AQETA et par le Dr Gaétan Dallaire, experts dans le domaine, ces conférences ont abordé tous les aspects du TDAH. Voici le contenu qui a été présenté lors des trois conférences : Conférence #1 La première conférence abordait les thèmes tels que : qu’est-ce que le TDAH? Conférence #2 La deuxième conférence traitait de la médication et des types de médicaments. Conférence #3 La dernière conférence était principalement basée sur l’encadrement, les attitudes des parents, les approches facilitantes, les techniques d’interventions, les endroits où trouver de l’aide et du support et finalement comment utiliser son propre coffre à outils.

TDAH Ressources - Editorial - 5.5.2014 Le Trouble Déficit de l’Attention / Hyperactivité affecte aujourd’hui un enfant sur vingt, des enquêtes épidémiologiques le montrent partout dans le monde. C’est la principale cause de consultation en psychiatrie à cet âge. Beaucoup plus de personnes encore sont touchées car le TDA/H ne disparait pas à l’adolescence, ni à l’âge adulte ; quand l’enfant grandit certains symptômes s’atténuent ou bien disparaissent, mais d’autres difficultés émergent. Une aide efficace et suffisante doit donc être apportée à un grand nombre patients et à leurs familles. Mais un retard important persiste en France et les moyens manquent de façon criante : manque de lieux assez nombreux pour diagnostiquer et soigner dans un délai raisonnable, manque de mesures appropriées dans les établissements scolaires pour adapter les pratiques pédagogiques aux besoins spécifiques de ces enfants, manque de soutien à la recherche pour faire avancer les connaissances. TDA/H Ressources est transparente. Dr François Bange

tdah-adulte 6 - Mauvaise estime desoi, confiance etaffirmation de soi ► Le TDA/H dégrade souvent les 3 niveaux d'assurance suivants : - L'estime de soi : Savoir accepter ses forces et ses faiblesses (et notamment les symptômes TDA/H).- La confiance en soi : Savoir que l'on possède les ressources nécessaires pour faire face aux situations- L'affirmation de soi : Oser exprimer ses idées, sentiments et besoins pour s'épanouir avec les autres. ► Une enfance pleine de remontrances ou d'humiliations ainsi qu'un début de vie d'adulte remplie d'échecs entrainent souvent un sentiment d'infériorité. ► Pour certains heureusement, des parents ou des enseignants plus compréhensifs ou plus affectueux dans leur jeune âge, ont pu atténuer ce sentiment, puis encourager et guider l'enfant vers son potentiel.Pour certains une bonne intelligence cérébrale ou émotionnelle les a aidés à trouver une voie adaptée àleur trouble sans en souffrir. 7 - Sentiment de ne pass'accomplir comprendre rapidement les choses.

article intéressant dans la mesure ou le "TDAH" devient une notion "fourre-tout", l'enfant un peu remuant, celui qui regarde par la fenêtre au lieu d'écouter la maîtresse...tout est bon pour "diagnostiquer" un TDAH (diagnostic souvent réalisé par des personnes qui n'ont pas les compétences pour le poser d'ailleurs), le problème étant alors "l'étiquetage" de l'enfant tout au long de son parcours scolaire ; ce diagnostic pose également un problème en terme de traitement : bien souvent l'enfant et ses parents se voient proposer le fameux traitement par Ritaline, or ce médicament n'est pas dénué d'effets secondaires de plus il apparait qu'en réalité très peu d'enfants souffre de TDAH... by taveau_groupe1_psy Mar 23

Related: