background preloader

Archives Canada-France

Archives Canada-France
Cette base de données contient la description et la reproduction de documents d’archives concernant la Nouvelle-France conservés aux Archives nationales d’Outre-Mer (Aix-en-Provence), aux Archives nationales – site de Paris, aux Archives départementales de la Charente-Maritime (La Rochelle), de la Gironde (Bordeaux) et des Pyrénées-Atlantiques (Pau), à Bibliothèque et Archives Canada (Ottawa) et à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (Québec). En constante évolution, cette base de données sera ultérieurement enrichie des apports des Archives départementales du Calvados et de la Seine-Maritime. La Nouvelle-France, colonie française en Amérique du Nord, est considérée dans ses limites géographiques étendues (Canada, Acadie, Terre-Neuve, région des Grands Lacs et Louisiane) et durant toute sa période d’existence, du début du XVIe siècle jusqu’au traité de Paris en 1763. Certains documents dépassent cette période car ils concernent l’histoire de la population après cette date.

Des saisons en Nouvelle-France Appropriation du territoire Autel portatif, non-daté TadoussacNorth Coast Historic Society Mosquito Lake dans Henry Youle Hind, Explorations in the Interior of the Labrador, 1863 Musée de la civilisation, bibliothèque du Séminaire de Québec, 709.2 Marangouins Par tout le Canada, les Français donnent aux moustiques le nom de marangouins, mot emprunté à la langue sauvage : ces insectes sont en nombre si prodigieux dans les bois qui avoisinent le fort Saint-Jean qu'on le surnommerait avec plus d'à-propos le fort aux marangouins. Cousins Les cousins sont innombrables, ici; ils nous attaquent au sortir de la maison, et ils sont encore plus incommodes dans les bois. Moucherons Les moucherons sont plus nombreux que nous ne l'aurions désiré. Mouches La présence de la mouche commune ou mouche de maison, n'est observée dans ce pays que depuis environ cent cinquante ans, suivant ce que m'ont assuré plusieurs personnes, tant ici qu'à Québec. Travels into North America Pehr Kalm (1716-1779) R. Samuel C. J.D.

Belgica - Bibliotheque numerique de la Bibliotheque royale de Belgique : accueil Du nouveau sur Belgica Plusieurs documents des Imprimés anciens et précieux sont sur Belgica depuis peu, intégralement numérisés. Tout d’abord, deux rarissimes livres du XVIe siècle imprimés à Anvers en 1579 et 1590 : une traduction française de Tiel Uilenspiegel, de 1579, et une histoire de saint Georges en néerlandais, de 1590. Ce sont les seuls exemplaires connus de ces deux éditions anversoises. En outre, sept livres de botanique ont été numérisés intégralement : un herbier du XVe siècle imprimé à Louvain en 1486, celui de Leonhard Fuchs, qui un des plus beaux traités de botanique du XVIe siècle, les herbiers d’Otto Brunfels, et les travaux novateurs de Rembert Dodoens et Carolus Clusius, deux naturalistes des anciens Pays-Bas.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec Un vitrail du manoir de Jacques Cartier dort à Sherbrooke | François Gougeon | Sherbrooke Dans le cadre des recherches qu'il a entreprises en vue de la publication en 2015 d'un livre historique sur le140e anniversaire du Séminaire de Sherbrooke, où est discrètement exposée la pièce rare, Denis Beaulieu a pu corriger une fausse information véhiculée depuis 1883 : le vitrail en question a effectivement garni la principale fenêtre du manoir jadis propriété de Jacques Cartier et maintenant transformée en musée, mais environ un siècle après sa mort, survenue le 1er septembre 1557. Cette méprise vient de l'époque ou l'ancien maire de Sherbrooke et colonisateur des Cantons-de-l'Est Jérôme-Adolphe Chicoyne, à qui M. Beaulieu vient de consacrer une biographie, avait réussi grâce à des liens tissés en France à se faire remettre le vitrail en 1883, alors décroché du manoir que Jacques Cartier a habité avec sa femme près de Saint-Malo au milieu du 16e siècle. Aucun doute Cependant, malgré la correction historique, ce vitrail est loin d'être dépourvu d'intérêt.

AllCensusRecords.com Canada's first census was initiated by Intendant Jean Talon in 1666 in New France (present day Quebec). The census counted the colony's 3,215 inhabitants and recorded their age, sex, marital status and occupation. Before 1871 (Canada's first national census) there were 98 colonial and regional censuses. The first national census of Canada was taken in 1871. The Census Act of May 12, 1870 stated that census-taking was to take place no later than 1 May. Census returns contain the official enumeration of the Canadian population. For each census, the records are arranged by province or territory, then divided into districts. What you Need to Know About Canadian Census Records Prior to the first Dominion Census in 1871, census enumerations were conducted in different areas in various years.

Related: