background preloader

On a prouvé que 5 maladies répondent mieux au cannabis qu’aux médicaments prescrits

On a prouvé que 5 maladies répondent mieux au cannabis qu’aux médicaments prescrits
De Marco Torres Wake Up World , La raison pour laquelle le cannabis est si efficace médicalement est directement liée à sa capacité à interagir avec des récepteurs dans le corps qui inhibent l’inflammation et préviennent la maladie. Le cannabis le fait si bien, que peu de médicaments peuvent rivaliser avec son niveau d’efficacité qui ne provoque aucun effet secondaire. Il s’agit seulement de 5 maladies qui se sont révélées mieux répondre au cannabis qu’aux médicaments, cependant, il existe de nombreuses études menées aujourd’hui qui pourraient en révéler des dizaines d’autres. De nombreux chercheurs ont noté qu’il y avait des données « insuffisantes » depuis des décennies pour déterminer si fumer du cannabis était sûr ou efficace dans le traitement des symptômes de douleur et pour prévenir les maladies. Maintenant des décennies de propagande s’inversent car les scientifiques et le public sont exposés au véritable potentiel du cannabis et à sa capacité à soigner et prévenir les maladies.

http://www.sante-nutrition.org/on-prouve-5-maladies-repondent-mieux-au-cannabis-quaux-medicaments-prescrits/

Related:  Cannabis médicinalArticles & Etudes Cannabis Thérapeutique by w33daddictCannabis / ChanvreDrogue 2

« Charlotte’s Web » La Weed Qui a Fait Déménager Des Centaines De Parents D’enfants Épileptiques Dans Le Colorado Cette variété d’herbe a été élevée quasiment au rang de « miracle », tellement ses effets sur une petite fille atteinte d’épilepsie aiguë ont été incroyablement efficaces. Bien que les médecins mettent en garde contre l’automédication, le manque de recul et d’études sur cette variété, des centaines de familles d’enfants épileptiques sont venues s’installer dans le Colorado pour pouvoir en profiter légalement. Matt Figi qui câline sa fille Charlotte de 7 ans qui est atteinte du syndrome de dravet, une forme grave d’épilepsie. Elle pouvait avoir jusqu’à 300 crises par semaine.

CANNABIS ET SANTE - JJ the BEAR, l'indien sort de sa réserve ! Les points douloureux de la fibromyalgie S’il existe différentes théories qui tentent d’en expliquer les causes, tous les spécialistes s’accordent à dire qu’il s’agit d’une maladie d’origine organique, avec des causes physiques reconnues, même si à l’heure actuelle, il n’existe aucun marqueur clinique permettant de poser un diagnostic et que le diagnostic repose uniquement sur les manifestations cliniques décrites par les patients. Ces théories vont d’un dérèglement des systèmes de neurotransmission (principalement la dopamine et la sérotonine), jusqu’à un dysfonctionnement des mécanismes physiologiques liés à la régulation du stress (ce que l’on appelle en jargon médical, l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien). D’autres théories expliquent que les symptômes sont dus à une altération du système immunitaire. L’étude en question, réalisée à l’Institut Municipal d’Investigació Mèdica de Barcelone, a été publiée dans la revue scientifique gratuite PLoS One (

Découverte d'un cannabis non-euphorisant Des scientifiques israéliens viennet de mettre au point une forme cannabis non euphorisant, baptisé "Raphaël", comme l'ange. Ce végétal pourrait être utilisé à des fins thérapeutiques. Des scientifiques israéliens ont développé un cannabis sans les effets addictifs de la forme originelle mais qui aurait "la même odeur, ainsi que la forme et le goût de la plante originale", selon un responsable de l'unité à l'origine de ce développement. Ce nouveau cannabis permettrait de faire disparaître l’effet d’accoutumance, la sensation de faim et la sensation euphorique.

Pourquoi les fumeurs de joint ont-ils toujours faim ? Nombreux sont les fumeurs de joints à avoir éprouvé une grosse dalle après avoir consommé. Pourquoi ? L’énigme, sérieuse, est remontée jusqu’aux scientifiques de l’université Yale, qui ont étudié les cerveaux de souris exposées aux cannabinoïdes. Les résultats ont été publiés dans la revue Nature. Pour faire simple, les neurones POMC (pro opiomélanocortine, rien à voir avec POMC – POMV) sont d’ordinaire chargés d’informer l’organisme du niveau de satiété. Elle remplace 40 médicaments par du jus de cannabis cru Résultats choquants : une femme remplace 40 médicaments par du jus de cannabis cru Même si les résultats peuvent ne pas être choquants pour tout le monde, beaucoup de gens sur la planète commencent tout juste à prendre conscience des avantages médicinaux que peut offrir le cannabis. Une étude récente menée par l’Institut de Psychiatrie Moléculaire à l’Université de Bonn en Allemagne vient de découvrir que le système cannabinoïde du cerveau déclenche la libération d’antioxydants qui agissent comme un mécanisme de nettoyage. Ce processus est connu pour éliminer les cellules endommagées et améliorer l’efficacité des mitochondries. Les mitochondries sont les sources d’énergie qui alimentent les cellules. Cette étude a été publiée dans « The Philosophical Transactions of The Royal Society, B » (en Anglais.)(1).

CANNABIS MEDICAL - JJ the BEAR, l'indien sort de sa réserve ! Une carte d'identité permettant à son porteur l'utilisation de cannabis à but médical, Californie. Le cannabis médical a fait l'objet de législations dans plusieurs États américains à partir des années 1990. En Californie, la Proposition 215, baptisée Compassionate Use Act, est approuvée par les électeurs de l'État aux élections de novembre 1996, entérinant la légalisation du cannabis médical le jour suivant. La nouvelle loi californienne, la première du genre aux États-Unis, dépénalise la possession, l'usage et la culture de cannabis pour les patients possédant une recommandation « écrite ou orale » de leur médecin. Parmi les conditions jugées éligibles par la loi sont listées arthrite, cachexie, cancer, douleurs chroniques, VIH ou sida, épilepsie, migraines et sclérose en plaques. La loi ne précise pas de limite sur les quantités que les patients éligibles peuvent posséder ou cultiver.

Les 6 principaux avantages du cannabis pour le syndrome de Tourette Le syndrome de Tourette est un trouble neuropsychiatrique héréditaire qui se manifeste chez l’enfant par des tics physiques et vocaux, comme les mouvements ou les discours (souvent mal acceptés par la société) saccadés répétitifs. Le cannabis peut aider à soulager divers symptômes du syndrome de Tourette, y compris à soulager l’anxiété et la fréquence des tics. Diminution de la fréquence des tics Le potentiel du cannabis pour limiter la fréquence des tics chez les patients atteints du syndrome de Tourette (ST) a suscité un intérêt considérable, et plusieurs articles ont été publiés à ce sujet.

L’huile de cannabis de Rick Simpson L’histoire de Rick Simpson: Rick Simpson Se décrivant lui-même comme étant un « homme ordinaire », Rick Simpson est né en 1949 au Canada, où il travaillait dans le milieu médical. Cannabis : préventif des lésions cérébrales ? Cannabis & THC : mauvais pour le cerveau ?Études sur le THC en questionRésultats de cette recherche sur le THCConditionnement du cerveau & THCUtilisation préventive et à long terme du THCUne étude remise en question Cannabis & cerveau La marijuana est une drogue récréative bien connue, mais pas que…; d’ailleurs des recherches scientifiques approfondies ont été menées sur les propriétés thérapeutiques de la marijuana dans la dernière décennie. De même, des constations de certains malades et médecins les suivant, sur l’amélioration des symptômes liés à certaines maladies, tendent à démontrer également, que le cannabis médical serait d’une aide précieuse pour les personnes souffrant de maladies chroniques, dont le cancer, mais également sur les troubles de stress post-traumatique, la lutte contre la douleur, l’insomnie, le manque d’appétit et d’autres symptômes plus ou moins graves et incommodants. Cannabis & THC : mauvais pour le cerveau ?

Dix choses que vous devez savoir pour comprendre le vrai potentiel du cannabis médicinal. Les personnes souffrant de douleurs chroniques, de dépression ou ayant des enfants atteints de graves problèmes de santé font, de la marijuana médicinale, leur principal allié pour tenter de mener une vie normale. C’est du moins possible là où l’usage thérapeutique du cannabis est légal. Dans des lieux plus restrictifs, la lutte pour accéder à un remède basé sur cette substance ne cesse pas, et ce, avec l’espoir que la stigmatisation sociale et les restrictions prennent fin. Lorsque l’on étudie ses bénéfices, les raisons ne manquent pas.

Canabis Médical : Encyclopédie sur le cannabis médical Cannabis médicinal vendu dans les pharmacies Néerlandais produit par Bedrocan Le chanvre est une plante utilisée par l’humanité depuis plus de 5000 ans, aussi bien pour ses propriétés alimentaires (huile, farine) que pour ses fibres (textiles). L’utilité thérapeutique du chanvre n’a été « redécouverte » qu’après près d’un siècle de prohibition et suite à des milliers de recherches scientifiques. Le cannabis médical (appelé aussi cannabis thérapeutique, marijuana médicale ou marijuana thérapeutique) désigne le Cannabis sativa (appellation botanique du Chanvre), et, par extension, l’ensemble des dizaines de phytocannabinoïdes destinés à un usage purement médical, généralement prescrits pour leurs vertus antiémétiques. Les feuilles et les fleurs séchées sont ce qui constitue la marijuana mais elles étaient aussi utilisées, avec les racines, dans la préparation de nombreux médicaments. Le meilleur médicament pour certains patients

Cannabis à des fins médicales : pourquoi pas en France ? Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a signé lundi 7 juillet une loi autorisant le cannabis à des fins médicales. Strictement encadrée, la distribution de cannabis ne pourra être autorisée que par des praticiens certifiés, et uniquement à des personnes souffrant de graves maladies, comme le cancer, le sida, la maladie de Lou Gehrig, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, des blessures de la moelle épinière ou encore l’épilepsie. New York est ainsi le 23e État américain à autoriser la marijuana médicale, la Californie ayant été le premier État à initier le mouvement, dès 1996. Les limites sont différentes d’un État à l’autre, certains allant jusqu’à permettre aux malades de posséder quelques plants.

Le cannabis contaminé-1ère Partie Les conséquences du marché illicite des drogues ont été discutées maintes et maintes fois. Les politiques prohibitionnistes en la matière provoquent de nombreuses conséquences négatives, parmi lesquelles la stigmatisation, l’impact sur la santé, la criminalisation, l’abus et les violations. Avec cette courte série d’articles, Sensi Seeds souhaite informer les lecteurs au sujet du cannabis contaminé et les possibilités de dépistage des contaminants. Pourquoi donc le cannabis est contaminé? Malheureusement ce n’est pas par accident mais afin d’augmenter son poids et par conséquence les revenus des vendeurs.

Related: