background preloader

Communication non violente avec Marshall Rosenberg en français.6

Communication non violente avec Marshall Rosenberg en français.6
Related:  CNV - Communication non violanteÉducation Paix

Définition de la communication non violente (CNV) La Communication non violente (CNV) est une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres. Il s’agit d’un outil de communication, principalement verbal, qui peut servir à la résolution de conflits entre deux personnes ou au sein de groupes. La pratique de la Communication non violente permettrait également d’être en meilleure relation avec soi-même, de mieux comprendre ses besoins profonds et de prendre en charge, de manière autonome et responsable, les divers aspects de sa propre vie. Il ne s’agit donc pas d’une thérapie, mais elle peut avoir des retombées thérapeutiques intéressantes. Les concepts et les techniques de la Communication non violente ont été mis au point, au milieu des années 1960, par Marshall B. Historique On compte aujourd’hui environ 300 formateurs certifiés et des milliers de praticiens de Communication non violente un peu partout dans le monde.

Daniel Tammet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Daniel Tammet en mars 2011. Œuvres principales Daniel Tammet, né Daniel Paul Corney le à Londres, est un écrivain et polyglotte anglais atteint du syndrome d'Asperger. Le 14 mars 2004, il récite les 22 514 premières décimales de Pi en 5 heures, 9 minutes et 24 secondes. Biographie[modifier | modifier le code] Daniel Tammet est l'aîné d'une fratrie de 9 enfants et vit une enfance très modeste dans le sud de l'Angleterre. Les nombres vont l'aider d'abord à surmonter les épreuves qu'il rencontre à cause de sa différence –rejet des autres, incompréhension du monde qui l'entoure et des règles sociales, hyper-sensibilité au bruit–, comme il le dit lui-même à propos des nombres : « ils me calment et me rassurent. Le , au Musée de l'histoire des Sciences d'Oxford, il récite en 5 heures, 9 minutes et 24 secondes 22 514 décimales de Pi, apprises les 3 mois précédant l'événement. Daniel Tammet, écrivain[modifier | modifier le code]

Parents : Pourquoi faut-il reconnaître sa toxicité à l'oeuvre dans sa relation à l'enfant ? | EVOLUTE Conseil (et comment aider les parents à sortir de leur toxicité ?) « C’est en vivant avec des adultes épanouis que les enfants deviennent à leur tour des adultes épanouis, pas en se faisant bourrer leur petite tête de principes moraux par des hypocrites bien intentionnés mais inconscients. » Lee Lozowick. A la fin de mon article sur les parents aux comportements toxiques* que j’écrivais en mai dernier, je précisais : « Pour que tous les membres d’une famille apprennent peu à peu à vivre ensemble dans le respect et l’amour, il leur faut ne plus avoir le besoin de se manipuler les uns les autres sous le prétexte qu’il est douloureux de reconnaître ses maladresses. » Après avoir lu cet article sur la toxicité à l’œuvre chez certains parents, un homme de 50 ans m’a écrit : On sait en effet aujourd’hui que les enfants victimes d’abus courent environ deux fois plus de risques que les autres de souffrir de comportements pathologiques à l’âge adulte. Le mécanisme de la mauvaise foi du parent toxique : Notes :

En quoi l'autre est-il semblable & différent ? Problématique: En quoi l'autre est-il semblable et différent ? I. Identités. 1°) Nous faisons partie de l'espèce humaine. Et à ce titre, génétiquement parlant, nous sommes identiques. 2°) Les races humaines existent-elles ? C'est surtout au 19eme siècle que certains auteurs ont analysé les différentes races humaines, comme le baron Arthur de Gobineau qui distinguera 3 races : la blanche, la jaune, la noire et sera à l'origine du mythe de la race aryenne, qui inspirera Hitler, dans son Essai sur l'inégalité des races humaines. Aujourd'hui, malgré les polémiques (=les désaccords) qui peuvent exister selon les pays, les biologistes tendent à rejeter le concept de "race", qui n'est pas valide pour étudier les populations. 3°) Les hommes naissent libres et égaux en droit. Cette égalité des droits humains a été renforcée par la déclaration universelle des droits de l'homme, par l'Assemblée Générale des Nations Unies, en 1948. 4°) La standardisation des modes de vie. 5°) Des nations au nationalismes.

à propos des parents aux comportements toxiques, qui sont-ils ? | EVOLUTE Conseil Faut-il rester soumis à ceux qui ne nous respectent pas ? Quel avantage y a-t-il à être attentif à la toxicité de ses parents ? « Plus le niveau spirituel de l’éducateur est pauvre, plus sa morale est incolore, plus grand sera le nombre des injonctions et interdictions qu’il imposera aux enfants, non pas par souci de leur bien, mais pour sa propre tranquillité et son propre confort. » Janus Korczak(1) « C’est notre propre exemple qui apprend à l’enfant à mépriser tout ce qui est faible. » Janus Korczak Elle estimait aussi que c’était le plus souvent « de bonne foi » qu’un parent obligeait son enfant à agir, qu’il le punissait « pour son bien », et que le simple fait que nos parents nous aient donné la vie et qu’ils aient eu leurs lots de peines et de soucis, justifiait à lui seul notre devoir de reconnaissance et de respect à leur égard. Alors, devons-nous obligatoirement aimer et respecter nos parents ? Est-ce que le fait de faire « ce que l’on peut, comme on le peut » mérite le respect ?

30 propositions pour encourager les enfants efficacement Complimenter consiste à dire une formule d’appréciation positive sur un fait, une action accomplie, passée ou sur un état, sur la personne. Par exemple, affirmer qu’un dessin est joli,qu’un enfant est un bon garçon/ une bonne fille car il/ elle a fini son assiette,qu’un enfant est beau. On peut féliciter gratuitement, énoncer un compliment à la va-vite, à l’envolée, en jetant un coup d’œil rapide au dessin que l’enfant nous tend fièrement, parfois même sans le penser. Le compliment n’engage pas la discussion, peut avoir un côté enfermant, l’enfant se voit coller une étiquette. Certains psychologues mettent même en garde contre les compliments contre-productifs. Les enfants peuvent même devenir dépendants des compliments, ne plus être capables d’agir sans compliment de la part d’un tiers, ils en oublient leur motivation intrinsèque (voir cet article à propos de la motivation intrinsèque). Les enfants attendent des félicitations mais pas seulement. L’encouragement efficace implique donc :

Les 4 clés de la communication non violente (CNV) Selon son instigateur et créateur, Marshall Rosenberg, « La Communication Non Violente, c’est la combinaison d’un langage, d’une façon de penser, d’un savoir-faire en communication et de moyens d’influence qui servent mon désir de faire trois choses : me libérer du conditionnement culturel qui est en discordance avec la manière dont je veux vivre ma vie ;acquérir le pouvoir de me mettre en lien avec moi-même et autrui d’une façon qui me permette de donner naturellement à partir de mon cœur ;acquérir le pouvoir de créer des structures qui soutiennent cette façon de donner. » (via) Retrouvez la suite de cette vidéo ici (merci à Cedric Eulliot pour son excellent travail de traduction). Marshall Rosenberg a construit la communication non violente (CNV) sur 4 bases : O comme Observation Observez mais ne faites pas de jugement de valeur et ne généralisez pas. A éviter : » Tu es tout le temps en retard/désagréable/triste ». Préférez plutôt : « Nous avions rendez-vous à 18H. S comme Sentiment

Eduquer à la tolérance : 10 idées Idées Publié le 19 novembre 2015 / par Véronique / 7 min. La tolérance, ça s’apprend ! Voici 10 activités amusantes et éducatives à faire avec les enfants pour leur apprendre à comprendre la diversité et l’accepter en faisant preuve de tolérance au quotidien. Avec de la pâte à modeler : l’arc en ciel des diversités L’idée : tous les humains sont fait des mêmes « matériaux » auxquels on ajoute des « couleurs ». Prenez une pâte à modeler de couleur naturelle. Nos pâtes à modeler coup-de-cœur : Pâte à modeler grasse / la Patarev / La soyeuse / La nuage Avec des œufs : on est tous pareils à l’intérieur L’idée : même si notre coquille est différente, à l’intérieur nous sommes tous pareils. Prenez des œufs et installez-les sur un support pour les stabiliser (par exemple : un carton à œufs).Mettez à disposition de l’enfant de la peinture et demandez-lui de décorer les œufs. Nos peintures coup-de-cœur : la peinture à doigts Avec des poupées et des jeux de rôle : développer l’empathie A propos de l'auteur

Mieux communiquer grâce à la Communication Non Violente | Formation coachplanet Les origines de la communication non violente, aussi appelée CNV La Communication Non Violente aussi appelée : CNV, a été créée par Marshall Rosenberg, psychiatre et psychothérapeute américain. La communication non violente a aussi trouvée un porte parole en la personne de Thomas d’Assembourg, ancien avocat, devenu maintenant écrivain. Marshall est le créateur le penseur de la CNV. Le but de la Communication Non violente / CNV est donc de clairement mieux communiquer Comment la Communication Non Violente permet-elle concrètement de mieux communiquer ? – l’adversité : « Tu m’as dis ça, je te réponds ça. » vous savez le ping pong, les joutes verbales, ou au final, on ne sait même plus pourquoi nous avons commencé à nous prendre la tête. – le jugement rapide – la critique – la manipulation – le déni de responsabilité – l’exigence, l’autorité radicale (impliquant de ne pas laisser de choix à son interlocuteur) et la mauvaise foi, ce qui fait qu’on final, il y à deux perdants. Les faux-amis

Psychologie Positive L’empathie désigne la capacité de se mettre à la place d’autrui, de se représenter ce qu’il ressent et/ou pense. Ressentir – Penser : ce sont là les deux facettes essentielles de l’empathie, l’une émotionnelle, l’autre cognitive. Certains auteurs en rajoutent une autre, la dimension comportementale. C’est une réaction généralement automatique et non intentionnelle. Il s’agit de la capacité de se représenter les états mentaux d’autrui. les psychanalystes parlent de « mentalisation » et les cognitivistes de « théorie de l’esprit ». Tous les spécialistes n’intègrent pas cette troisième facette dans le concept d’empathie. L’empathie constitue un socle essentiel sur lequel reposent nos relations sociales quotidiennes. Parmi les divers courants psychologiques, c’est la psychologie humaniste qui a été la plus attentive au concept d’empathie. Par Jacques Lecomte (1) Favre D. (2007). (2) Rogers C. (1968). (3) Rizzolatti G. et Sinigaglia C. (2008). Crédit photos : deanm1974© Fotolia

« Cessez d’être gentils, soyez vrais !  Thomas d’Ansembourg | « Thérapie énergétique, Soin REIKI (humains, animaux-maîtres), Sophrologie, Massage reikilibrant dos et pieds ou rééquilibrer son féminin masculin Bonjour, bonjour, Et oui il est important d’arrêter d’être gentil, et de commencer à être vrai. Vrai avec vous-même, vrai avec les autres. Dans notre société, empreinte de judéo-christianisme, on nous a éduqué, souvent inconsciemment, à ‘ne pas faire mal à l’autre’. Mais qu’est ce que ‘ne pas faire mal à l’autre’ quand on n’écoute pas ses propres besoins….? Je m’explique. On comprend aisément que si l’enfant n’effectue pas telle ou telle tâche, il n’est pas gentil ou pas aimable ou….bref, un amour conditionné. Je voudrais vous emmener vers cette ouverture de conscience, loin du judéo-christianisme, qui demande ce que VOUS SOUHAITEZ,VOUS. Je vais prendre un exemple. Etre vrai c’est s’écouter. Etre gentil c’est faire plaisir à l’autre, abonder dans son sens. Lorsque vous ne voulez pas ‘froisser l’autre, c’est vous même que vous chiffonnez’ ;) on est en mode tissu ! Osez vous écouter et être vous-même ! chez les autres comme vous le constatez. Un autre exemple. Des questions ? J'aime :

Comment gérer créativement nos pensées négatives ? - Aimer pour vivre en Paix Toutes les pensées dites « négatives » qui nous traversent ont un message à nous transmettre. Ce message permettra d’avancer vers la compréhension de nous-mêmes et l’acceptation de notre authenticité. Se désespérer ou lutter contre nos pensées « négatives » renforce les énergies néfastes de ces pensées. Accepter ses pensées « négatives », permettre un terrain intérieur de paix entre celles-ci et nous-mêmes, nous permet d’une part d’inviter la paix, d’autre part d’apprivoiser nos pensées « négatives ». En me demandant ce qui peut nourrir mes pensées « négatives », je m’autorise à ressentir les émotions /sentiments dus à ces pensées, je chemine vers une plus grande compréhension de moi-même. Les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises. En choisissant des pensées qui nous énergisent, qui manifestent l’acceptation de notre authenticité/originalité, et qui nous libèrent des limites des codes, préjugés, du prêt-à-penser…, nous pouvons gérer consciemment nos émotions, nos sentiments, nos passions.

La communication bienveillante: pour un monde meilleur - ImprovYourself Est-il possible de s’exprimer librement sans rentrer en conflit avec les autres? Dans cet article, vous découvrirez comment développer une communication bienveillante. Il s’agit d’un processus mis au point par Marshall Rosenberg intitulé Communication Non Violente. Dans la préface de son livre «Les mots sont des fenêtres, Introduction à la communication non violente», le petit-fils de GANDHI, Arun GANDHI, écrit: « Nous ne pouvons changer le monde que si nous changeons nous même, et cela commence par notre langage et notre façon de communiquer. N’était ce pas son grand-père qui disait : «Soit le changement que tu veux voir dans le monde». Pourquoi tant de haine et d’incompréhension? Ne pas être dans une communication bienveillante peut générer de nombreux conflits, incompréhensions, quiproquos, agressions et j’en passe. Dans le schéma ci-dessous, j’ai pris un contexte qui parlera au plus grand nombre : une situation conflictuelle avec un supérieur hiérarchique. 1. 2. 3. 4.

Related: