background preloader

Moderne Saint Phalle, la preuve par cinq

Moderne Saint Phalle, la preuve par cinq
L'immense artiste des Nanas monumentales avait tout compris à son époque «J’ai eu la chance de rencontrer l’art parce que j’avais, sur le plan psychologique, tout ce qu’il faut pour devenir une terroriste. Au lieu de cela j’ai utilisé le fusil pour une bonne cause, celle de l’art»: voilà comment se définissait Niki de Saint Phalle, née Catherine Marie-Agnès fille d’une bonne famille bourgeoise de Neuilly. L’inceste paternel, une profonde dépression et des électrochocs la murent dans un profond mal-être que seule la découverte de l’art décadenasse. Dès lors, elle ne cesse de créer pour se purger. Les tirs à la carabine, les Nanas monumentales, sa correspondance illustrée ou encore son Jardin des Tarots, son chef d’œuvre orchestré avec l’aide de son amoureux Jean Tinguely, sont autant de pièces du puzzle Saint Phalle. 1.La mode, la mode, la mode À vingt ans à peine, mariée au poète Harry Mathews, elle gagne sa vie entre Paris et New York comme mannequin. 2.Pop Niki 3.Féministe enragée Related:  HDA : Niki St Phalle, féministe et politique

Niki de Saint Phalle Niki de Saint Phalle, née Catherine Marie-Agnès Fal de Saint-Phalle, à Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, le 29 octobre 1930 et morte à La Jolla, comté de San Diego, Californie (États-Unis) le 21 mai 2002, est une plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films franco-américaine. Niki de Saint Phalle a d'abord été mannequin, puis mère de famille avant d'aborder l'art en autodidacte. Elle n'a suivi aucun enseignement artistique académique, mais s'est nourrie d'abondants échanges artistiques avec ses aînés et contemporains. S'inspirant de plusieurs courants, art brut, art outsider, elle a commencé à peindre en 1952. Jouant de sa beauté, de son talent à porter les toilettes les plus étranges, l'artiste a très vite attiré l'attention des médias sur elle et du même coup sur le couple qu'elle forme avec son compagnon devenu ensuite son époux, Jean Tinguely[1]. Elle a défendu la postérité de son compagnon en œuvrant pour l'ouverture du musée Tinguely à Bâle. Si Niki a réussi

Niki de Saint Phalle, l'autodidacte engagée - Archives vidéo et radio Ina.fr Performance // MEAT: A Theatrical Microcosm of Berlin Article and images by Linus Ignatius in Berlin; Friday, Apr. 11, 2014 I am standing on the corner of Kurfürstendamm and Albrecht-Achilles-Straße, kicking the ground. I have just left MEAT, a conceptual theater piece installed in the Schaubühne studios, directed by Swedish artist Thomas Bo Nilsson. Inside the installation – which runs twenty-four hours a day, for ten days straight – a microcosm of Berlin continues to throng, complete with its own economy and social infrastructure. You receive a four-hour wristband and enter the installation. Behind the curtain sixty performers populate an ant farm of disparate, stylized spaces. Throughout my stay I become increasingly enmeshed in the meandering plot of the show: falling in with a band of drag queens and picking sides in their gossip wars; investigating the disappearance of a beloved member of the community; and, of course, chasing around my Italian rentboy. The door opens and he emerges, looking the same but somehow different.

sans titre Cette série d’œuvres fait écho à une longue tradition iconographique qui jalonne toute l’Histoire de l’Art en peinture comme en sculpture, des fresques de Pompéi à l’Art contemporain. Que voit-on ? Chacune de ces œuvres montre un groupe de trois femmes dénudées, sous trois points de vue différents, comme si le spectateur pouvait embrasser du regard le corps d’une seule et même femme (les trois corps étant d’ailleurs souvent unis par un gracieux enlacement, formant une sorte de ronde). Qui sont ces femmes ? Il s’agit des Trois Grâces, sujet mythologique qui inspirera de nombreux artistes. Que symbolisent-elles ? Euphrosyne est la joie poussée à son sommet, autrement dit l’allégresse. Thalie incarne l’abondance, qui peut aussi se traduire par la fertilité. Aglaé est la beauté dans ce qu’elle a de plus éblouissant, la splendeur. Ensemble, les Grâces (en grec : charités) personnifient ainsi le don de la Vie Francis PICABIA, Les Trois Grâces, 1924-1927 Marino MARINI, Le Sacre du Printemps, 1973

Journal in Progress movie Journal, In Progress is the accumulation of a Polaroid self-portrait made everyday from January 1994 through January 2009. Together the unassuming and approachable images present a narrative time line measuring growth, change and regression. Individually, they address issues of the body and identity in a direct and non-glamorous way. The 4” x 4” Polaroids are arranged chronologically in vertical strips of 17 equaling the subject’s height of 5’6”. Together the images depict universal experience; their raw, personal and sometimes frivolous nature demythologizes the self with humor and vulnerability. Journal has been shown in its entirety and in segments. In 2010, the entire project was made into a movie, 15 years in 15 minutes.

Les combats de Niki de Saint Phalle | RMN - Grand Palais Les combats de Niki de Saint Phalle Si cette dimension est restée pendant longtemps peu commentée, l’œuvre de Niki de Saint Phalle s’est très tôt ouverte à un commentaire politique et engagé. De même que le travail de certains Nouveaux Réalistes fait écho à l’histoire politique contemporaine, les Tirs de Niki sont en lien avec la violence de l’époque. Plus direct encore, en 1962, son Autel O.A.S. est un triptyque doré dont le panneau central est occupé par une chauve-souris hurlante et dont les symboles religieux s’accompagnent de bébés décharnés et de revolvers. Si l’artiste évoque malicieusement son autel comme une Œuvre d’Art Sacrée, le titre ne manque pas d’évoquer l’Organisation Armée Secrète qui défend par la violence la présence française en Algérie. Cette même année, Niki traite de la crise des missiles de Cuba dans le tableau-tir King Kong dans lequel le monstre gigantesque s’approche d’une ville bombardée suivi par les figures de Castro, Lincoln, De Gaulle, Washington, Kennedy et Khrouchtchev.

Il y a un Rembrandt dans mon placard Après quinze ans de silence, Patrick Vialaneix a décidé de se rendre. Le 19 mars, il a raconté son histoire à un avocat de Marmande (Lot-et-Garonne), qui n’a pas voulu le croire. Patrick lui a montré les photos, et l’avocat a dû admettre qu’il disait vrai. Les gendarmes, à leur tour, se sont montrés sceptiques. Pendant six heures, Patrick leur a conté sa vie. Jusqu’à minuit. Patrick est ensuite retourné voir son psychiatre pour lui révéler ce qu’il a toujours tu : la cause profonde de ses angoisses. Patrick nous reçoit dans sa maison, au cœur de la forêt des Landes. Nous nous installons dans le jardin. Patrick a 13 ans. « Quelque chose s’est passé avec l’enfant, dit-il. Le soir du 13 juillet, veille de fête nationale, il retourne au musée dans l’intention de s’y laisser enfermer. A la fermeture du musée, vers 19 heures, le conservateur monte passer des coups de fil dans son bureau. Le vol du musée de Draguignan fait la une de la presse régionale. Vrai Rembrandt ou pâle imitation ?

Niki de Saint Phalle, 3e Les Nouveaux réalistes, objet d'étude, histoire des arts Niki De Saint Phalle (1930-2002)« un lieu où rêver, un jardin de joie et d’imagination » L'aile bleue est La Nuit et le Cosmos. Des figurines féminines dansent dans le ciel bleu-nuit et s'accrochent aux étoiles. Les fenêtres et portes de la grotte sont des grilles incrustées de miroirs et de verreries.Les Tirs, performances durant lesquelles des spectateurs sont invités à tirer à la carabine sur des poches de couleur, éclaboussant ainsi des assemblages de plâtre, la rendent célèbre. Elle intègre alors le cercle des nouveaux réalistes, jouant le rôle de médiatrice entre les avant-gardes française et américaine. L'article de Wikipé et contestation, 1968objet d'étudehistoire des arts Le Nouveau réalisme Le terme de Nouveau Réalisme a été forgé par Pierre Restany (critique d'art qui soutiendra activement cette nouvelle forme de création) à l’occasion d’une première exposition collective en mai 1960. Niki de Saint PhalleSes oeuvres

Related: