background preloader

La science au quotidien

La science au quotidien
Partons d'une chose que tout le monde connaît: la lumière. La lumière, comme on l'a souvent vu dans cette rubrique, est une onde électromagnétique, c'est-à-dire de l'énergie électrique et magnétique qui se propage dans l'espace, un peu comme une vague à la surface de l'eau. Quand une charge électrique est accélérée ou change de direction (si on «brasse» un électron, par exemple), cela dérange le champ électromagnétique en un point de l'Univers et crée ainsi une «vague électromagnétique» - à la manière d'un caillou qui, jeté à l'eau, en dérange la surface. De la même façon, on croit que l'accélération de toute masse aurait un effet un peu similaire, en créant des ondes gravitationnelles. Celles-ci seraient une alternance de compression et d'étirement de l'espace-temps. Cependant, on n'a encore jamais observé d'ondes gravitationnelles, parce que même quand un objet extrêmement massif accélère très rapidement, elles demeurent infinitésimalement faibles. Invraissemblances Des extrêmes

http://www.lapresse.ca/le-soleil/vivre-ici/la-science-au-quotidien/201409/20/01-4802116-ondes-ou-particules.php

Related:  ParticulesPhysique quantiqueregisroumiguieresMagnétisme, Ondes - Articles

Les grandes leçons d’un petit boson LE MONDE | • Mis à jour le | Par Etienne Klein (Directeur de recherches au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et professeur à l'Ecole centrale de Paris) Née il y a à peine un siècle, la physique des particules nous transporte, tels des touristes déroutés et hagards, en des mondes étranges où nos intuitions perdent leurs marques. Elle constitue aujourd'hui une activité à la fois ambitieuse et discrète, imposante et mal connue: alors qu'elle délivre des résultats fascinants et mobilise des instruments dont la taille suffit à impressionner, elle fait rarement parler d'elle. Elle constitue pourtant une discipline frontière : dans son expression théorique, elle fait appel à des concepts mathématiques très élaborés, fort éloignés des mathématiques lycéennes. Dans son versant expérimental, elle se situe toujours à la limite des possibilités technologiques.

Théorie des quanta Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La théorie des quanta est le nom donné à une théorie physique qui tente de modéliser le comportement de l'énergie à très petite échelle à l'aide des quanta (pluriel du terme latin quantum), quantités discontinues. Son introduction a bousculé plusieurs idées reçues en physique de l'époque, au début du XXe siècle. Le boson de Higgs, porte ouverte sur une nouvelle physique Mais plus ils en apprennent au sujet du boson, plus il ressemble au portrait esquissé pour la première fois voici tout juste 50 ans. Et moins les scientifiques ont de chances d'expliquer les questions laissées en suspens par le «Modèle standard» qui définit actuellement les lois de la physique: matière noire, énergie sombre, gravité, etc. Insaisissable, car extrêmement instable, le boson de Higgs est considéré comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière, la particule élémentaire qui donne leur masse à de nombreuses autres. Son existence avait été postulée pour la première fois en 1964 par Peter Higgs, François Englert et Robert Brout, aujourd'hui décédé.

17/10/12 La NASA écoute « le chant de la Terre » Que peut-on entendre dans l’espace ? Deux satellites envoyés initialement par la NASA en août dernier pour étudier des orages géomagnétiques ont enregistré un phénomène appelé « l’effet chorus » en lien avec le champ magnétique terrestre. Des sons extraordinaires à écouter dans cette vidéo. Aucun son ne peut se propager dans le vide de l'espace. Ondes scalaires (1) Ondes scalaires (1) Nota Bene: la science officielle ne reconnaît pas l'existence des ondes scalaires. Je me permet un petit résumé des diverses informations que j'ai pu avoir à propos des ondes scalaires.

Spin (propriété quantique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le spin est, en physique quantique, une des propriétés des particules, au même titre que la masse ou la charge électrique. Comme d'autres observables quantiques, sa mesure donne des valeurs discrètes et est soumise au principe d'incertitude. C'est la seule observable quantique qui ne présente pas d'équivalent classique, contrairement, par exemple, à la position, l'impulsion ou l'énergie d'une particule. Historique[modifier | modifier le code] Ondes qui perturbent les cellules humaines Incidences des rayonnements électromagnétiques sur la santé Rayonnements radiofréquence et électromagnétique (I) Quel risque sanitaire encourons-nous à vivre trop près d'une ligne à haute tension, d'un pylône de télécommunications ou à trop utiliser notre ordinateur, à regarder de trop près un écran cathodique ou à utiliser trop souvent notre GSM ? Ce sont des questions que les gens se posent parfois, mais souvent en sous-entendant et sans rien connaître du sujet qu'il y a un risque de "radiation" à installer un pylône d'émission à proximité de leur habitation, sans penser que leurs appareils domestiques sont parfois plus néfastes ! Mais rassurez-vous, en général le risque est très faible voire insignifiant pour la santé tant que les distances de sécurité sont respectées.

Liste de particules Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article est une liste de particules en physique des particules, incluant les particules élémentaires actuellement connues et hypothétiques, ainsi que les particules composites qui peuvent être construites à partir d'elles. Particules élémentaires[modifier | modifier le code] Une particule élémentaire est une particule ne possédant aucune structure interne mesurable, c’est-à-dire qu'elle n'est pas composée d'autres particules. Il s'agit des objets fondamentaux de la théorie quantique des champs. Ondes scalaires (2) Ondes scalaires (2) Ondes scalaires: rupteurs atomiques? En fait que je parle de déstabiliser la liaison nucléïque, je ne parle pas de destruction de la liaison, qui est collée par intéraction forte, plus solide que les énergies mises sen jeu par les ondes scalaires. Je parle plutôt d'ajouter ou soustraire de l'énergie à cette liaison, capable d'exciter ou désexciter un atome, et pourquoi pas brouiller la liaison qui existe entre le noyau et les électrons en orbite, rendant les électrons plus mobiles ou moins mobiles, en les liant plus fortement au noyau (puisque les ondes scalaires sont sensées être des ondes de potentiel gravitique et des engendreurs de champ magnétique et électrique par interférence mutuelle).

Related: