background preloader

Explosions nucléaires il y a des milliers d'années

Explosions nucléaires il y a des milliers d'années
Mohenjo-Daro explosions nucléaires il y a des milliers d'années villes antiquse décimées par bombe nucléaire Explosions nucléaires, il y a des milliers d'années ! Nous avons été éduqués à concevoir une Histoire de l'humanité une et évolutive; dans cette conception, on pense que notre civilisation est l'aboutissement de progrès depuis des temps archaïques où l'Homme utilisait encore des outils rudimentaires de pierre. On nous parle de certaines grandes civilisations anciennes, comme l'Egypte des pharaon, dont il convient de rappeler que la population était celle des coptes, aujourd'hui chrétiens persécutés, et non pas la population d'arabes musulmans arriérés qu'on y trouve de nos jours. On nous dit que la plus ancienne écriture est celle de Sumer, mais ça dérange énormément lorsqu'on découvre des écritures bien plus anciennes, dont Glozel en France, ou encore celle de la civilisation dite de Fontainebleau, toujours en France, pour ne citer que deux cas, territoralement proches ! Related:  Mohenjo-DaroHistoire - Questionnement - A ClasserAsieQuestionnement

Mohenjo-Daro Note utilisateur: Détails Catégorie : Archéologie Écrit par Sam Porter Affichages : 10323 Ce site constitue un véritable mystère, affirment les archéologues, qui auraient juré, avant la découverte de Mohenjo-Daro, qu’aucune véritable civilisation n’avait pu exister dans la vallée de l’Indus, au Pakistan, il y a environ 4 500 ans. En 1921, des fouilles débutèrent à Harappa. Il faut imaginer un peuple qui a vécu sur un immense territoire. Le caractère le plus stupéfiant des villes harappéennes est la complexité de leur urbanisme. A proximité, des bains publics avaient été construits. Ce peuple était apparemment épris d’ordre et d’hygiène. Les chercheurs sont parvenus jusqu’ici à identifier environ 400 pictogrammes et à découvrir qu’ils s’écrivaient de droite à gauche. Plan détaillé de Mohenjo-Daro. Parallèlement à ce problème, des squelettes portent la trace de blessures à l’arme blanche. Plus récemment, une théorie assez révolutionnaire a été énoncée.

Hunab Ku; le papillon galactique Hunab Ku était une divinité Maya inhabituelle, un dieu-créateur unique suprême des Mayas du Yucatán (une tentative évidente de se concentrer sur un concept commun de divinité). Son nom signifie "un" (hun) "état d'être" (ab) "dieu" (ku). Hunab Ku était le dieu créateur des Mayas qui rétablit le monde après les trois déluges qui se déversèrent de la bouche du serpent du ciel. Hunab K'u a clignoté comme l'éclair! La déesse maya Grande Renaissance de l'Homme Cosmique "Avez-vous ressenti l'appel intérieur profond de la vérité cachée? Hommes Hunbatz, un chaman maya, m'a demandé de partager cette prophétie maya antique et une simple initiation solaire. Ce qui suit, paraphrasé à partir d'un texte sacré maya, appartient aux initiés du monde entier qui cherchent solaire Initiation: Yaxk'in Joy Aluna (Aluna Joy Yaxk'in travaille avec les enseignements cosmiques et traditionnelles des Mayas. Temple de KukulkanTemple de Kukulkan (serpent) Shri Mataji Nirmala DeviPhiladelphie, Etats-Unis - 15 octobre 1993

Mohenjo Daro Some of the skeletons found at Mohenjo Daro May 08, 2013 Some have suggested ancient technology glassified these Indus Valley ruins but electricity is a more plausible explanation. Mesopotamia and the Fertile Crescent region are thought to be the “birthplace” of civilization and the central focus for human culture dating back to the beginning of recorded history. There are many ways to date ancient artifacts and there are just as many ways to interpret the results from those techniques. There is one intriguing aspect to Mohenjo-Daro that sets it apart from most ancient ruins. The oldest myths of the Hindu religion, itself one of the oldest religions in the world, speak of gods flying in vehicles composed of dazzling light and intricately carved platforms called vimanas, that waged war with one another using energy beams of incredible power. There are many speculations about what the vimanas were or what the Iron Thunderbolt might have been. Stephen Smith

Page de garde d'ARTivision Civilisations Precolombiennes - Azteques, Incas, Mayas Découvrez l'Histoire fascinante de ces grandes civilisations précolombiennes qui ont dominé d'immenses territoires sur le continent américain avant l'arrivée des conquistadores espagnols. Les Aztèques au Mexique, les Mayas au Guatemala et les Incas au Pérou, des civilisations qui ont bâti des temples fabuleux que les touristes du monde entier viennent aujourd"hui visiter. Les Aztèques Dans la vallée de Mexico, Les Aztèques vont créer depuis leur capitale Tenochtitlan un puissant empire qui dominera le Mexique et l'Amérique Centrale, jusqu'à l'arrivée des Conquistadors espagnols, menés par Hernan Cortés. Les Incas En à peine deux siècles, les Incas vont imposer à partir de Cuzco, la domination de l'Empire du Soleil, qui s'étendra sur une immense partie de la Cordillère des Andes. Les Mayas C'est dans le sud du Mexique, au Guatemala et au Honduras, que la civilisation Maya va développer ses Cités Etats, Tikal, Palenque du roi Pakal, Uxmal, Copan... dominées par leurs pyramides grandioses.

mohenjo-daro Ce site constitue un véritable mystère, affirment les archéologues, qui auraient juré, avant la découverte de Mohenjo-Daro, qu’aucune véritable civilisation n’avait pu exister dans la vallée de l’Indus, au Pakistan, il y a environ 4 500 ans. Depuis 1921, une succession de découvertes dont la cité d'Harappa puis celle de Mohenjo-Daro ont prouvé l'existence d'une culture jusqu'alors inconnue. La civilisation de la vallée de l'Indus a inventé une écriture à ce jour indéchiffrée et a manifestement marqué la culture indienne. Mais, le plus grand mystère reste l'abandon de ces cités et la disparition de cette civilisation. La civilisation de la vallée de l'Indus En 1921, des fouilles débutèrent à Harappa. En 1922, un archéologue indien qui cherchait les vestiges d'un ancien temple bouddhiste mis au jour à 640 km d'Harappa les ruines d'une civilisation protohistorique. Mais qui était cette civilisation restée si longtemps dans l'ombre ? En effet, nous n'avons retrouvé ni temples, ni palais.

Cités englouties Depuis toujours, les civilisations se sont développées sur le littoral. Nos premiers ancêtres, n'en doutons pas, étaient des marins. La fameuse Atlantide elle-même était un empire maritime, que la montée des eaux a submergé dès la fin du dernier âge glaciaire. Il y a dix ou douze mille ans, en effet, le niveau des mers s'est mis à monter rapidement : 130 mètres en l'espace de quelques millénaires. Bien sûr, cette montée n'a pas été régulière. Au fil des siècles, ceux du bord de mer ont dû maintes fois renoncer à leur terre ancestrale avalée par la mer salée. L'auteur confond Ys au large de Douarnenez dans le Finistère avec une autre cité engloutie dans le golfe du Morbihan... "On peut y ajouter la fameuse et opulente cité de Dorestad en Hollande, qui disparut sous les flots en l'an 864 de notre ère, ou bien Vinéta sur la Baltique, qui fut fondée en 950 et submergée par un raz de marée en l'an 1100. Ornée d'une pyramide tronquée, la cité d'Ys était la seconde capitale des Tuatha.

Mohenjo-Daro Note utilisateur: Détails Catégorie : Archéologie Écrit par Sam Porter Affichages : 27731 Ce site constitue un véritable mystère, affirment les archéologues, qui auraient juré, avant la découverte de Mohenjo-Daro, qu’aucune véritable civilisation n’avait pu exister dans la vallée de l’Indus, au Pakistan, il y a environ 4 500 ans. En 1921, des fouilles débutèrent à Harappa. Il faut imaginer un peuple qui a vécu sur un immense territoire. Le caractère le plus stupéfiant des villes harappéennes est la complexité de leur urbanisme. A proximité, des bains publics avaient été construits. Ce peuple était apparemment épris d’ordre et d’hygiène. Les chercheurs sont parvenus jusqu’ici à identifier environ 400 pictogrammes et à découvrir qu’ils s’écrivaient de droite à gauche. Plan détaillé de Mohenjo-Daro. Parallèlement à ce problème, des squelettes portent la trace de blessures à l’arme blanche. Plus récemment, une théorie assez révolutionnaire a été énoncée.

aéronefs aux indes De la présence d'aéronefs dans les textes traditionnels indiens "On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard." (Paroles de l' ECCLESIATE chap.1 vers.11.) Cette citation semble parfaitement s'appliquer au contenu des textes sanscrits de l'Inde décrivant des faits à peine croyables. En effet l'Académie internationale de recherche de Sanscrit de Mysore ville de l'état du karnätaka en Inde a publié, en huit chapitres, un rapport intitulé "VYMAANIDASHAASTRA AERONAUTICS" signé Maharishi Bharadwaaja traduit en anglais en 1979 et imprimé par MGR Josyer Mysore directeur de cette Académie, en Inde et dérivé d'un manuscrit datant de plusieurs millénaires qui décrivait déjà à cette époque, l'art de fabriquer divers types d'aéroplanes destinés à "voyager confortablement dans le ciel et aussi à établir des liens avec tout l'univers pour le bien-être de toute l'humanité." Mais il y a encore mieux: Fin de citation.

Nan Madol Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] Quoi qu'il en soit, les recherches archéologiques montrent que Nan Madol fut le lieu d'une activité humaine dès le premier ou le IIe siècle de notre ère. Au VIIIe siècle ou IXe siècle, la construction des îlots commence, mais l'architecture mégalitique n'a probablement pas commencé avant le XIIe siècle ou le début du XIIIe siècle. De la tradition orale, peu de choses peuvent être vérifiées sur la construction des mégalithes. Organisation de la cité[modifier | modifier le code] Carte du centre de Nan Madol Selon les données archéologiques, Nan Madol a été un lieu de résidence pour la noblesse et d'activités funéraires présidées par des prêtres. La population de Nan Madol ne devait probablement pas dépasser 1 000 personnes, même si elle a pu doubler occasionnellement. Madol Powe, le secteur mortuaire, comprend 58 îles dans la zone nord de Nan Madol. Approvisionnements[modifier | modifier le code]

Related: