background preloader

Jon Rafman

Jon Rafman

http://9-eyes.com/

Related:  art with googleGoogle MapsLe tour du jour en 80 mondes : créations à partir de Street ViewÉvolutionaltern

Google inscrit les données aux Beaux-Arts Le Data-Art : ou comment utiliser des données comme matière première pour des projets artistiques. À l'image des expériences souvent réussies menées par le Creative Lab, ou la Google Data Arts Team, qui cherche à s'imposer sur le sujet. Avec, du côté de Google, quelques arrières pensées marketing, comme l'a montré l'une de ses récentes opérations de com'. Des données chiffrées utilisées comme matériel artistique. Ça s’appelle du Data-Art. 10 lieux magnifiques à découvrir sur Google Street View Pour découvrir des lieux magiques, rien de tel que Google Street View. La fonctionnalité intégrée à Google Maps permet de suivre les rues, mais aussi les chemins et plus encore, pour découvrir le monde. Si vous connaissez par cœur les rues de votre ville, n’hésitez pas à voyager !

Eclats d’Amérique (chronique d’un voyage virtuel) Eclats d’Amérique (chronique d’un voyage virtuel)Olivier Hodasava (sortie le 15 mars 2014) « J’ai poursuivi ma virée en ville. Dans Broadway Street, pour la première fois de ma vie, je suis entré dans une boutique de prêteur sur gage – c’était un tout petit établissement collé à un atelier de cordonnier ; c’est peut-être parce que c’était petit que j’ai osé rentrer. J’avais peur qu’à peine la porte passée on m’assaille de questions : qu’est-ce que je voulais refourguer ou encore acheter ?

L’encyclopédie des vieux robots du futur est en ligne… impressionnant ! Aaaah, je suis ravi d’avoir déniché ce site intitulé « The Old Robots » ! Comme son nom l’indique, ce site regroupe des rêves d’ingénieurs, des rêves de designers, des rêves de ce futur où les robots allaient être nos amis et nos compagnons. Ainsi, tous ces rêves nés jadis dans la science-fiction ont tenté de prendre vie dans les années 70-80 et avaient un but… que ce soit pour jouer, apprendre, se divertir, nous aider. À l’époque, le concepteur de ce site internet était jeune, il n’avait pas vraiment d’ordinateur et pourtant les robots le fascinait… Voici donc sa galerie, sa collection, sa passion, enfin exposée à l’heure d’internet. Hommage à ma génération qui croyait dur comme fer qu’en l’an 2000 nous aurions robots et voitures volantes, téléporteurs et sabres laser. J’encourage cependant encore les gens à rêver à de nouvelles idées pour la science et la technologie, pour tenter d’aller vers leurs rêves de futur de quand ils étaient jeunes.

Pourquoi la non-violence est la force la plus puissante dont dispose l'humanité? - Zango Media Articles Publié le 11 janvier 2015 | par Thibault G. Depuis quelque temps déjà, on peut entendre ici et là que « l’action non-violente ne fonctionne plus », qu’elle « ne suffit plus » face à la violence subtile des gouvernants, verbale de certain médias ou physique de la part des forces de l’ordre ou de certains ignorants. De telles remarques me forcent à croire que se développe une méconnaissance ou une connaissance erronée de ce qu’est la non-violence. Je me suis donc penché sur les bouquins pour essayer d’en extraire l’essence et de formuler une définition qui, sinon exhaustive, rappellera à chacun la grandeur, la force et la portée de ce concept.

Net-Art collection #1 : Google Map Depuis la seconde moitié des années 1990, des artistes utilisent le web comme un matériau à part entière. Sites internet, moteur de recherche, réseaux sociaux ou mondes virtuels : ils détournent les outils que nous utilisons quotidiennement sur internet pour questionner nos usages et nos représentation du réel. Silicon Maniacs vous propose une revue non-exhaustive de ces hacking artistiques, en commençant aujourd’hui par Google Map, Google Earth et Google Street View. La cartographie n’a jamais été une opération neutre et objective. Les cartes offrent une certaine représentation de la réalité. Un point de vue sur un territoire donnée à partir duquel de nombreux artistes se sont interrogés.

Rencontre avec un "Google Trekker", qui travaille pour Street View : "On ne tient pas le coup plus de trois heures" - ICT actualité - Data News.be Chargé d'un sac à dos débordant de caméras, Federico, qui est originaire de Milan, parcourt l'Europe depuis un an pour immortaliser les endroits inaccessibles aux voitures Google. De quels endroits s'agit-il surtout? "Ici en Toscane, j'écume surtout les vignobles, les oliveraies et les centres de villes et de villages fermés à la circulation : des endroits souvent uniquement accessibles à pied. Il y en a énormément dans cette région". Je ne saurais pas par où commencer.

RANDOM STREET VIEW  - Stéphane Degoutin, Gwenola Wagon Random Street View s’inspire du projet Random GPS où l’utilisateur d’un véhicule navigue au hasard des données GPS tirées au sort par un programme. Random Street View est une maquette sous forme de repérage permanent pour un projet d'installation vidéo interactive où l’on navigue en temps réel dans l'interface Street View. A chaque changement de vue tirée au sort dans Street View, Random Street View déclenche un changement de destination à travers le monde. Le fondu enchainé entre deux séquences donne l’impression qu’elles proviennent toutes d’un même voyage. Random Street View est un moyen de s’en remettre au hasard pour voyager afin de s’émanciper des habitudes d’exploration amenant l’utilisateur à revisiter les mêmes pays, les mêmes villes, les mêmes rues et les mêmes monuments.

Eduquer au XXIe siècle Entre 1900 et 2011, tout a changé pour les écoliers qui vivent à présent dans le virtuel et dans une société multiculturelle, analyse Michel Serres. Il faut aider l'école à prendre la mesure de cette nouvelle ère. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michel Serres, de l'Académie française Avant d'enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, au moins faut-il le connaître.

Related:  .. des choses insolitesbanques d'imagesGEEK CULTURE240_IMADGEartPerso diversPhotographyginettedelafosseHUMOURrandomBlogs et sites insolitesEntertainmentPhotographersTrucs géniaux !OWNI