background preloader

Les réfugiés climatiques trois fois plus nombreux que les réfugiés de guerre

Les réfugiés climatiques trois fois plus nombreux que les réfugiés de guerre
INFOGRAPHIE - Un rapport publié mercredi indique que 22 millions de personnes ont dû fuir leurs foyers pour des raisons climatiques en 2013. Le problème des réfugiés climatiques pourrait bien être le défi majeur du XXIème siècle. D'après le rapport annuel Global Estimates du Conseil norvégien pour les réfugiés publié mercredi, 22 millions de personnes ont dû abandonner leur domicile en 2013 à la suite d'une catastrophe naturelle, soit trois fois plus que de personnes déplacées à cause d'un conflit. Sur ces 22 millions, 31% ont été déplacées à cause de désastres hydrologiques (inondations) et 69% à cause de catastrophes météorologiques (tempêtes, ouragans, typhons). L'Asie, région du monde de loin la plus touchée Si aucune région du monde n'est épargnée, l'Asie reste de loin la plus touchée avec 19 millions de déplacés à cause d'inondations, de tempêtes ou de séismes. «Une tendance indubitablement liée au réchauffement climatique» Quelles solutions?

http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/17/01003-20140917ARTFIG00147-les-refugies-climatiques-trois-fois-plus-nombreux-que-les-refugies-de-guerre.php

Related:  Migrants climatiques : origines et conséquencesDifférentes dimensions de la question migratoireSciences - A Classer

Les Etats-Unis, eux aussi, ont leurs premiers réfugiés climatiques - Île de Jean Charles (États-Unis), reportage Encerclé par les marais, harassé par la chaleur suintante du mois d’août, il se remémore ses balades au cœur d’une forêt luxuriante et la floraison des figuiers et pommiers qui bordaient sa maison. Il déplore le spectacle tout en contraste qu’offre aujourd’hui sa terre natale : la brousse et la mousse espagnole, plante grise en forme de cheveux ruisselants jusqu’au sol, côtoient les arbres morts aux branches noires pointues, à l’allure calcinée. Albert Naquin, dit « White Buffalo », est le chef de la tribu indienne Biloxi-Chitimacha-Choctaw, arrivée sur l’île de Jean Charles, à l’extrême sud de la Louisiane, dans les années 1830. Albert Naquin

Quatre idées reçues sur les réfugiés climatiques. France TV info. Ils habitent loin, ils traversent les frontières, ils vont envahir les pays du Nord... A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, vendredi 5 juin, francetv info se penche sur la question des réfugiés climatiques et met à mal quatre idées reçues. 1Ils vivent dans les pays du Sud Horloge : un mystère vieux de 350 ans bientôt expliqué Attention, instant « Le saviez-vous ? » ! Saviez-vous que lorsque l’on place deux horloges côte à côte sur un même mur, leur mouvement mécanique se synchronise toujours ? Plus précisément, les pendules se mettent en « opposition de phase », c’est-à-dire que le balancier de l’une des deux horloges va de gauche à droite pendant que celui de l’autre horloge fera l’inverse. Ce phénomène, découvert par le physicien hollandais Christiaan Huygens en 1665 restait jusqu’à maintenant inexpliqué.

Pour un prix du carbone équitable et progressif LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Thomas Porcher (Economiste de l’énergie et auteur du livre "20 idées reçues sur l’énergie" (éd. De Boeck, juin 2015)), Thomas Stocker (Professeur de physique climatique à l’université de Berne (Suisse) et co-président du groupe « Sciences » du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)) et Raphaël-Homayoun Boroumand (Economiste de l’énergie et auteur du livre "20 idées reçues sur l’énergie" (éd. De Boeck, juin 2015))

Les migrations climatiques concernent aussi les pays riches. Luigi Jorio. Swissinfo.ch Inondations au sud-ouest de l’Angleterre. Février 2014. (Keystone) Le nouveau rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) pointe la question cruciale des «réfugiés climatiques».

Épigénétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un même œuf de tortue peut donner un mâle ou une femelle en fonction de la température. La détermination du sexe, l'utilisation des gènes codant soit pour l'un soit pour l'autre, dépend donc d'un phénomène épigénétique[1]. Financement - Les changements climatiques Mobilisation du capital — Le financement de la lutte contre les changements climatiques est l'un des aspects les plus importants des efforts déployés à l'échelle mondiale pour faire face au défi des changements climatiques. C'est un catalyseur essentiel des efforts menés dans les pays en développement pour renforcer leur capacité de résistance aux changements climatiques, limiter les émissions de gaz à effet de serre et soutenir le passage à un développement durable. Un financement effectué en temps voulu peut également renforcer la confiance entre pays et encourager des progrès dans les négociations en cours dans le contexte de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CNUCC).

Les réfugiés environnementaux. Hocine Zeghbib. Hommes & Migrations. 1Pour paraphraser une formule célèbre, on peut parier que “le xxie siècle sera environnemental ou ne sera pas”. Même si l’échec retentissant de la conférence de Copenhague de décembre 2009, échec prolongé par le peu de résultats obtenus à Cancun en 2010 et la timide avancée apportée par la conférence de Durban de décembre 2011, en a, pour l’heure, ajourné la naissance. Les controverses autour des expertises du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ont jeté le trouble sur la crédibilité des thèses du réchauffement climatique. 1 Voir Christel Cournil, Catherine Colard-Fabregoule (dir.), Changements climatiques et défis du droi (...) 2Les indices se multiplient pourtant et rendent chaque jour un peu plus défendables les thèses du dérèglement climatique. S’observent ainsi des changements aux conséquences directes ou indirectes dramatiques pour des millions de personnes partout dans le monde.

"Prodiges et vertiges de l'analogie" (Mais que lisent donc les sceptiques?) Note: 3/5. Dans "Prodiges et vertiges de l'analogie", Jacques Bouveresse prolonge la réflexion sur l'Affaire Sokal. Pour rappel, en 1996, Alan Sokal fit scandale en publiant un article intitulé "Transgressing the Boundaries: Towards a Transformative Hermeneutics of Quantum Gravity" dans la revue postmoderne "Social Text". Frontières. Numéro 1304, 2013. Hommes & Migrations. La réalité des frontières semble s’être inversée : alors que les Etats contrôlaient leurs frontières en les fermant de l’intérieur, le droit de sortie s’est généralisé mais le droit d’entrer ailleurs est devenu de plus en difficile pour les deux tiers de la population de la planète. Ces frontières sont multiples, ayant chacune leur logique, leur efficacité et leur périmètres : imaginaires, imaginées et mises en œuvre avec la chute du " rideau de fer ", dans le cadre de l’Europe de Schengen, contrôlée par Frontex, documentée par Eurodac. La logique des murs, des camps, des centres de rétention et des zones d’attente, concrétise la manière dont l’Autre est appréhendé dans les représentations et au quotidien. The reality of the borders seems to have been reversed: while States checked their borders by closing them from the inside, the right of exit became widespread but the right to enter somewhere else became harder and harder for two thirds of the population of the planet.

Prodiges et vertiges de l'analogie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Prodiges et vertiges de l'analogie est un ouvrage écrit par le philosophe français Jacques Bouveresse. Cet essai continue la critique du postmodernisme et du relativisme cognitif, amorcée dans l'ouvrage Impostures intellectuelles des physiciens Alan Sokal et Jean Bricmont. Dans Impostures intellectuelles, Sokal et Bricmont montraient qu'un nombre important de penseurs (philosophes, psychanalystes, certains sociologues) introduisaient de manière abusive des notions (mal comprises) mathématiques et physiques de haut niveau. Ceci avait pour effet de donner une apparence trompeuse de scientificité aux discours de ces penseurs (Argument d'autorité). Lors de la polémique qui avait suivi la parution de l’ouvrage, Bouveresse avait pris la défense de Sokal et Bricmont[1].

Des “réfugiés écologiques” à la protection des “déplacés environnementaux” éléments du débat juridique en France Texte intégral 1Le phénomène de déplacement environnemental est aujourd’hui largement relayé par les médias et apparaît ainsi, aux yeux du grand public, comme une réalité. S’il existe depuis les débuts de l’humanité, les dégradations de l’environnement que connaît le monde contemporain ont suscité une étude plus approfondie de ce phénomène. 1 “Norman Myers uses conservative assumptions and calculates that climate change could lead to as man (...) 2 François Gemenne, Géopolitique du changement climatique, Armand Colin, 2009, p. 82. 2La réalité et l’importance du phénomène sont certaines. Origine, destination et droits des migrants. Arte. 70 % des migrants intra-européens vont d’est en ouest, ce qui s’explique par les écarts entre les situations économique et sociale au sein de l’Europe. C’est eux qui poussent notamment les élites à se déplacer. Les meilleurs salaires à l’ouest incitent à partir.

[2010] Impostures intellectuelles L'affaire Sokal débuta en 1996 sous la forme d'un pastiche de la littérature scientifique postmoderne publié dans la revue Social Text . Sokal révéla ensuite la supercherie et publia, avec Jean Bricmont, un ouvrage intitulé Impostures intellectuelles (Odile Jacob, 1997). L'ouvrage provoqua une levée de boucliers en France, et seuls quelques auteurs, tel Michel del Castillo, se félicitèrent du dégonflement de baudruche qu'un tel ouvrage allait provoquer. Jacques Bouveresse publia en réponse aux attaques que subissaient Sokal et Bricmont (accusés de "totalitarisme" et d'obscurantisme) une défense en forme de pamphlet, Prodiges et vertiges de l'analogie (Raisons d'agir, 1999). Les auteurs dont parlent ces livres - Lacan, Derrida, Deleuze, Latour, Kristeva - sont pour certains lus, commentés de part et d'autre de l'Atlantique.

Related: