background preloader

Vidéo : Quand design et fonctionnalités se rencontrent - Europe en images

Vidéo : Quand design et fonctionnalités se rencontrent - Europe en images
Vidéo : La conception des produits doit répondre à la fois aux besoins des consommateurs, mais aussi aux exigences commerciales d'une marque. Offrir seulement les fonctionnalités pour une application du produit ne suffit plus, les consommateurs souhaitent désormais pouvoir réutiliser leurs achats. C'est particulièrement vrai dans le secteurs des produits durables pour les enfants. Une table à langer se transforme ainsi en commode pour l'entrée de l'appartement. Du 11 au 14 septembre s'est tenu, à Cologne (Allemagne), le plus grand salon des produits pour enfants. Kind+Jugend 2014 a vu passer dans ses allées plus de 20 000 visiteurs du monde entier. Les autres actualités L'Union Européenne et les matches truqués 06.08.2014|4'29|Sports et Loisirs|42 vues Dans le monde des sports collectifs, des matches sont truqués. Les ambitions de la présidence italienne 06.08.2014|2'16|Institutions|13 vues Comme c'est la règle, tous les six mois, la présidence de l'Union Européenne a changé de mains. Related:  TSTMG Mercatiquequestion 2 influence ou réponse

Nouveau design Schweppes signé Extrême Paris A la suite d'une compétition, Extrême Paris a été choisie par Orangina Schweppes pour réaliser les nouveaux packagings de la gamme Schweppes. La marque, créatrice du marché des soft drinks, se décline dans une dizaine de variétés. Afin d'être en adéquation avec la plateforme de communication "Glamour et Unexpected" de la marque, incarnée par Uma Thurman, l'agence a travaillé des codes graphiques permettant de renforcer le positionnement premium tout en gardant son côté accessible. L'objectif étant d'avoir une gamme qui émerge en linéaire et gagne fortement en impact. Extrême Paris a travaillé deux leviers majeurs : l'identité de la marque et celle du packaging. Par ailleurs, la dimension propriétaire des fruits a été renforcée, les saveurs autour de l'identité fédérées et la structure allégée préservant ainsi la perception sophistiquée des recettes.

"L'Institut de recherches", le conte de fée marketing de Lego Tout commence presque comme dans un conte de fée. Il était une fois, Charlotte Benjamin, une fillette de 7 ans. Charlotte aimait beaucoup les Lego, mais elle ne s'y retrouvait pas totalement. A tel point qu'elle décida le 25 janvier 2014 d'adresser une lettre à la marque danoise, pour expliquer à quel point chez Lego les personnages féminins sont ennuyeux. Moi Charlotte Benjamin, 7 ans "J'adore les Lego mais je n'aime pas le fait qu'il y ait plus de Lego garçons et presque aucun Lego filles. Résultat, un buzz immédiat et planétaire qui entraîna deux jours plus tard une réaction officielle de Lego. Hasard ou coïncidence, au moment même où Charlotte Benjamin s'exprimait sur ce que devrait être la future stratégie marketing de Lego, la marque planchait sur un kit de construction sélectionné dans le cadre du programme Lego Idées, où les fans de Lego sont invités à participer à la conception des produits à venir. Ce kit, baptisé "l'Institut de recherches" vient de sortir.

Diaporama | L'hypertesting renouvelle la relation client Laisser les clients tester les produits avant de les acheter et les soumettre ainsi à l'épreuve de la réalité, telle est la tendance mise en avant par le dernier cahier de tendances IfopTrends Marques S, et dont notre magazine Marketing s'est fait l'écho cet été (article publié dans le n°177, juin-août 2014). Les consommateurs apprécient ce service et les marques relèvent le défi en faisant preuve d'imagination. Elles créent des outils digitaux perfectionnés, qui reproduisent les conditions du réel, voire les amplifient. Elles organisent des événements qui mettent en scène produits et services. En parallèle, les marques transforment les vendeurs en coachs ou consultants capables de délivrer un conseil de haut niveau, quitte à enrichir leur formation initiale. Les enseignes, à l'heure du développement de la vente en ligne, ont plus que jamais besoin d'enchanter le parcours du client, et l'hypertesting est un bon moyen de créer du trafic vers le point de vente.

Définition Le paiement sans contact en magasin : comment ça marche 1 – Facile et pratique Basé sur la technologie "Near Field Communication*" (NFC), ce dispositif permet de régler les achats d'un petit montant en approchant simplement sa carte bancaire ou son Smartphone** (de 3 à 4 cm) du terminal de paiement. Et cela sans composer son code confidentiel. Un bip signale la fin de l'opération et le terminal sort automatiquement un reçu validant l'achat, comme un paiement traditionnel. Cela n'est faisable que si le client comme le commerçant sont équipés de cette technologie. Votre CB est-elle concernée : il suffit de vérifier qu'un petit logo en forme d'ondes radio wifi est apposé à côté de la puce de votre carte. Pour quels montants : cela ne fonctionne qu'avec de petits montants jusqu'à 20 euros. Les avantages : plus de monnaie à chercher pour acheter sa baguette de pain ou son journal, plus de code confidentiel à taper à l'abri des regards indiscrets, et des files d'attente réduites grâce à une rapidité d'encaissement. * Communication en champ proche.

Les entreprises convoitent les futurs spécialistes du «big data» Recevez nos newsletters : HEC, Essec, Polytechnique, Telecom ParisTech: depuis plusieurs mois, les grandes écoles multiplient les formations au «big data». Un phénomène suivi de près par les grandes entreprises. Jonathan Bibas, 21 ans, sort de Telecom ParisTech, l’une des premières écoles d’ingénieurs à avoir lancé en septembre 2013 une formation en big data («mégadonnées», en bon français). Les grandes entreprises ne sont pas insensibles à ces compétences, et convoitent ces futurs experts capables de dénicher des pépites dans la jungle des mégadonnées. Depuis plusieurs mois, elles se sont mises au diapason. Banques et assurances recrutent Surnommées «le pétrole du XXIe siècle», les données personnelles sont une mine d’or pour les entreprises. L’assureur AXA dit «suivre de très près les étudiants» de ces nouvelles formations. Avant de recruter, les entreprises doivent aussi passer par une révolution interne. » Trouvez la formation qui révélera vos talents

Ces astuces marketing vont devenir des cas d'école En Chine, Décathlon invente un nouveau sport(40 millions de vues sur le Net) Une nouvelle pub ? Banal. Un nouveau sport, c'est mieux. Pour pousser sa ligne de fitness Domyos en Chine, Décathlon a inventé le Tai-Chip-Hop, mélange de tai-chi et de hip-hop. Sous forme de dix vidéos qui montrent les gestes clés, la campagne lancée sur le réseau social local Weibo en juin 2013 a connu un succès musclé : en sept semaines, elle a enregistré 40 millions de vues, le nombre de «fans» de la marque a gonflé de 94%, des compétitions de TaiChip-Hop ont fleuri dans tout le pays et, dans les magasins, les ventes de Domyos ont explosé de 80% ! Biodegr'AD conçoit des Pubs au sol(50% moins cher que l'affichage) Pour chaque paire de chaussures vendue, Faguo plante un arbre (280.000 arbres déjà plantés) Vicompte A. se met au "social strip-tease"(300.000 tweets en 48 heures) En Asie, Avène révolutionne le selfie(600.000 nouvelles clientes par an) Decollogne invente les minidoses de farine(50.000 euros investis)

Comment le big data peut aider les banques à reconquérir leurs clients Près de 42 milliards de dollars. Ce devrait être le poids, en 2018, du marché mondial des technologies et services liés au "big data", un montant qui représente une croissance annuelle de 26,4% en moyenne, selon une étude publiée le 15 septembre par le cabinet IDC. Mais qu'est-ce donc que le big data ? Dans quel but ? Avec Internet, les clients ont pris l'avantage dans la relation bancaire S'il est un secteur au sein duquel le big data pourrait faire merveille, c'est bien celui de la banque. Ensuite, les banques sont aujourd'hui à un tournant dans leurs relations avec leurs clients. "Avec l'usage d'Internet, la communication entre les banques et leurs clients s'est complètement inversée. explique Philippe Bessis, consultant au sein du groupe d'informatique HP, qui s'exprimait dans le cadre d'une conférence sur le big data organisée par le magazine Point Banque, le 18 septembre. Un taux de bancarisation de 98% en France Le big data, une énorme capacité de calcul

IONIS BRAND Culture Marionnaud ajoute Paris à son nom La réouverture du flagship de Marionnaud en novembre dernier donnait le ton (lire notre article à ce sujet). Et c'était Paris et le luxe à la française qui furent choisis alors comme stratégie de marque. Aujourd'hui, la marque enseigne ajoute donc officiellement Paris à son nom. Un site dédié à cet anniversaire propose la palette classique d'opérations d'engagement (jeu concours, tutoriels etc.). Enfin, Marionnaud participera pour la première fois cette année à La Parisienne. Points de repères Avec plus de 1000 magasins en Europe, Marionnaud est un leader de la distribution sélective de parfums et cosmétiques.

Bonbons Haribo : une success story tout en douceur C'est la bonbonnière la mieux protégée de France. Un gardien, un tourniquet qui bloque l'entrée, un code sécurisé et l'interdiction absolue de visiter l'usine. Ce n'est pas Charlie et la chocolaterie, mais presque. Ce coffre-fort situé à Marseille, dans le secteur industriel des Arnavaux, c'est celui de l'allemand Haribo, qui y a installé ses quartiers voilà bientôt cinquante ans. Son trésor ? LE GOÛT DU SECRET. UN OURS EN OR. Là, premier coup d'accélérateur : Riegel conçoit une figurine de gomme gélifiée en forme d'ours dansant. Après l'innovation, le marketing est en effet le second pilier de la société allemande. TOUJOURS DANS LE GIRON FAMILIAL. «Lorsque je propose un investissement à la maison mère, j'ai toujours en tête que l'argent que je demande appartient à la personne à qui je le réclame, confie Jean-Philippe André. Si la marque est aujourd'hui mondialement connue, il faudra attendre les années 1960 pour que Haribo mette un pied hors d'Allemagne. À LA CONQUÊTE DU MONDE. 1920.

4 leviers pour réussir son lancement de produit Parmi 12 000 nouveautés mises en ventes ces dernières années en Europe, seules sept ont été de réelles réussites. Voici comment. 76% des nouveaux produits de grande consommation vendus ne dépassent pas le cap de la première année, selon Nielsen. Deux nouveaux produits sur trois n'atteignent même pas le seuil des 10 000 unités vendues. Des échecs qui ne sont pourtant pas une fatalité, assure Nielsen, qui a identifié les (rares) produits à avoir réussi leur percée ces dernières années, tout en trouvant les points communs expliquant leur réussite. Deux nouveaux produits sur trois n'atteignent même pas le seuil des 10 000 unités vendues Seuls sept produits sur les 12 000 lancés dans quatre pays européens (voir méthodologie) entre 2011 et 2013 ont répondu à ces trois critères et ont donc été élus "innovation hors normes" par Nielsen. Méthodologie Le Nielsen Breakthrough Innovation Report s'appuie sur l'observation réelle de lancements à succès depuis 2011. A propos de Nielsen

Related: