background preloader

Fiche méthode 6ème : Comment apprendre une leçon ? - Collège Public de la Pévèle / ORCHIES

Fiche méthode 6ème : Comment apprendre une leçon ? - Collège Public de la Pévèle / ORCHIES
1) Se placer dans une ambiance calme et rester concentré sur la leçon ; 2) Lire plusieurs fois la leçon du cahier (à haute voix si possible) ; 3) Bien repérer les mots importants, les dates, les nombres, les définitions. Les mots difficiles peuvent être écrits 10 fois sur un brouillon ; 4) Apprendre les titres et le plan du cours (I, Ia, Ib, Ic, II, IIa, IIb, IIc, ...) car cela permet de structurer sa pensée ; 5) Fermer le cahier et redire à haute voix la première phrase puis vérifier dans le cahier. Faire ainsi pour chaque phrase de leçon. 6) Cahier fermé, réciter l’introduction puis vérifier. Faire ainsi pour chaque partie du cours. 7) Cahier fermé, réciter toute la leçon y compris le titre et les titres des différentes parties. 8) Si l’on peut se faire interroger par quelqu’un : soit lui réciter le cours, soit répondre à ses questions. 9) Relire les exercices faits en classe ou des passages du manuel étudiés. 10) Ne pas négliger les cartes ni les schémas remplis sur le cahier.

http://www.college-pevele.fr/spip/spip.php?article241

Related:  Methodes et outils pour apprendreapprentissageFormation`néodocs 0825

Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation Quels sont les principes de mémorisation utilisés dans les arts de la mémoire ? Comment mémoriser des quantités d’informations sans se tromper ? Quel rôle peuvent encore jouer les arts de la mémoire à l’ère numérique ? Ce sont quelques questions que je me pose depuis quelques années. Et sur lesquelles je voudrais échanger avec vous au cours d’une nouvelle série d’articles. Les arts de la mémoire ont connu une longue éclipse avant d’être remis à l’honneur par les livres de Dame Frances Yates. « Le vrai secret de la mémoire, c’est d’apprendre plusieurs fois la même information » A l’occasion du lancement de Mémorable, la nouvelle application du Monde, le neurologue Bernard Croisile était notre invité lors d’un tchat, jeudi 23 mai. Chef du service de neuropsychologie de l’hôpital neurologique de Lyon, il est l’auteur de Tout sur la mémoire (éd. Odile Jacob, 2009). De combien de « types » de mémoires disposons-nous (à court terme, moyen-long terme) ? Bernard Croisile : Il y a plusieurs stocks : la mémoire des souvenirs personnels, dite « la mémoire épisodique » ; la mémoire des savoirs ou mémoire sémantique ; et la mémoire procédurale, c’est-à-dire les gestes.

Les 7 clés de la mémoire Comment retenir ? Comment mémoriser son cours en vue des examens ? Comment retenir des listes de chiffres ou de noms ? Au-delà des techniques mnémotechniques – que j’aborderai dans d’autres billets – il y a quelques principes à pratiquer d’urgence pour favoriser une bonne mémoire. J’en ai illustré 7 sur cette carte heuristique. Ils ne feront pas de vous des champions de la mémoire. 5 stratégies de mémorisation plus efficaces que la relecture simple Dans le livre Mets-toi ça dans la tête, Brown, Roediger et McDaniel expliquent que la simple relecture pour apprendre et réviser des cours ou leçons a plusieurs arguments décisifs en sa défaveur : elle prend beaucoup de temps (faire des lectures répétées à intervalles courts est coûteuse en temps et produit des effets négligeables sur les apprentissages);elle ne produit pas de mémoire à long terme (la relecture et la répétition ne fonctionnent pas pour un apprentissage durable. En revanche, il est pertinent de relire un texte si un temps suffisant s’est écoulé depuis la première lecture. Le seul contexte dans-lequel des relectures peuvent être efficace est dans le cas de relectures espacées dans le temps et régulièrement réactivées.) Toutes ces stratégies d’apprentissage préconisées par les sciences cognitives ont en commun de : -s’entraîner à se remémorer les nouveaux apprentissages grâce à une auto évaluation

Trois petites activités sur la mémoire « Ils n'apprennent pas! » Dans le palmarès des phrases les plus prononcées autour des machines à café des salles des professeurs, celle-ci figure clairement en bonne place. Repartons déjà du bon pieds sur le verbe « apprendre ». Il est bien large et n'exprime en général pas bien la pensée de son auteur dans cette situation. Enseigner plus explicitement : Pourquoi ? Qui ? Quand ? Quoi ? Où Télécharger tout le dossier (PDF - 20 pages - 2,1 Mo) Enseigner de manière plus explicite pour répondre à quels problèmes ? (Réponse de Patrick Rayou en 28 min 30) "La personne A se mésentend avec la personne B parce que la personne A est dans une logique parfaitement claire et cohérente pour elle, la personne B est dans une autre logique. Elles parlent d'un objet commun mais appréhendé de manière différente. La difficulté est d'accéder à la logique de l'autre."

Etudier efficacement : réviser à long terme Comment réviser à long terme ? Etre certain de ne rien oublier pour les examens ? De pouvoir me souvenir de ce que j’ai étudié dans deux ans ? La théorie des répétitions espacées nous permet de mémoriser à long terme. Accompagner la mise en œuvre de la compétence-clé « apprendre à apprendre » Ce guide, réalisé par le Greta du Velay, est la porte d’entrée aux différentes réflexions et aux outils réalisés dans le cadre de l’action innovante transnationale 2A2 Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie. Le référentiel européen de la compétence clé Apprendre à apprendre est analysé et rendu opérationnel dans une pratique de formation. Des ressources pour former et des indicateurs pour l’évaluation sont proposés. Une grille de positionnement de l’apprenant est également disponible. Enfin, six étapes d’un parcours d’apprentissage sont analysées pour permettre aux formateurs d’accompagner au mieux et à chaque instant, le développement de la capacité d’apprendre. Ce travail s’inscrit dans l’action innovante transnationale 2A2 « Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie », soutenue par le Fonds social européen et coordonnée par le Greta du Velay.

Related: