background preloader

Intelligence, poisson, capacités infinies: Cinq idées reçues sur la mémoire

Intelligence, poisson, capacités infinies: Cinq idées reçues sur la mémoire
Related:  La MémoireIntelligence

MÉMOIRE: Ils la manipulent avec la lumière MÉMOIRE: Ils la manipulent avec la lumière Actualité publiée hier Neuron Des mécanismes de la mémoire épisodique mieux décryptés, par cette équipe californienne, à partir d’une technique d’optogénétique mise au point à Stanford. Ce n’est pas la première tentative par optogénétique pour manipuler la mémoire, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology étaient déjà parvenus à modifier des traces mnésiques dans le cerveau de souris. Le Dr Brian Wiltgen et ses collègues de l'UC Davis expliquent qu’au cours de la récupération de la mémoire, les cellules de l'hippocampe se connectent à des cellules du cortex cérébral. Les chercheurs ont préalablement formé les souris en les plaçant dans une cage où elles recevaient un léger choc électrique afin de les conditionner à une réaction de peur. 1. 2. ils parviennent à éteindre les cellules nerveuses spécifiques dans l'hippocampe, 3. et montrent enfin que les souris se sont affranchies de leurs souvenirs désagréables. Lire aussi : Neuro

Comment l’intelligence évolue avec l’âge | PassionSanté.be Dernière mise à jour: août 2015 | 5784 visites news Certaines capacités cérébrales culminent à un âge jeune, alors que d’autres s’améliorent au fil de l’existence. Comme l’explique en substance Le Figaro, « ce qu’on appelle l’intelligence est en réalité le résultat de nombreuses facultés mentales superposées, et elles n’évoluent pas comme un tout, avec une courbe croissante, un pic, puis un déclin. Des psychologues américains (Massachusetts Institute of Technology) ont exploré cela en analysant les données de tests (QI, mémoire, langage…) réalisés par quelque 50.000 personnes âgées de 10 à 89 ans, en tenant compte de toutes les capacités nécessaires à la résolution des exercices, avec un champ qui couvre autant l’arithmétique que la perception des émotions. Plusieurs observations se dégagent. • L’intelligence fluide. • L’intelligence cristallisée. • L’intelligence émotionnelle. D’autres facultés ne relèvent pas de ces catégories. Articles associés Rubriques associées

La Mémoire Comment conserver sa mémoire ? Europe 1 Could not load plugins: File not found TéléchargerS'abonner au podcast S'abonner au podcast : "Santé et bien-être" Vous pouvez vous abonnez au téléchargement périodique d'un fichier audio ou vidéo. Si vous choississez Itunes, cliquez simplement sur le lien suivant, le logiciel iTunes prend en charge toutes les opérations d'abonnement. > S'abonner avec iTunesSi vous optez pour un autre logiciel, copier-coller le lien suivant dans votre logiciel et suivez les indications de celui-ci pour procéder à l'abonnement. Il est indispensable d'entretenir son cerveau en le stimulant pour conserver une bonne mémoire.

Apprendre Vite et Bien | Lecture Rapide, Mémoire et Mind Map pour Apprendre Vite et Bien Comment notre cerveau apprend-il Satanée mémoire ! Parce que vous ne savez toujours pas quel est le temps de cuisson d’un œuf à la coque, vous décidez de l’apprendre une bonne fois pour toutes en consultant Internet. Cette simple décision va provoquer dans votre cerveau un enchaînement de processus complexes… Pendant la recherche de l’information, votre cerveau carbure déjà à plein régime et active plusieurs zones distinctes de façon simultanée : le lobe occipital, situé au-dessus de la nuque, vous permet de visualiser le contour et l’orientation des lettres qui composent le mot ; il travaille de concert avec le gyrus angulaire, via le cortex occipito-temporal situé sur les côtés de la tête au-dessus de l’oreille. Alors que la page des résultats Google s’affiche, d’autres parties de votre cerveau se mettent en marche : le cortex cingulaire antérieur, situé dans la partie médiane de votre crâne, ainsi que le lobe frontal, deux zones responsables de la prise de décision et des raisonnements complexes. Les trois mémoires

la mémoire La mémoire assure plusieurs fonctions : capter, encoder, conserver et restituer les stimulations et les informations que nous percevons. Elle siége dans le lobe temporal (aussi responsable de l’audition et du goût). La mémoire a de grandes capacités mais n’est pas illimitée. Il s’agit donc de sélectionner l’information pertinente. La durée d’un souvenir dépend de la manière dont il nous est parvenu ⇒ la fixation des apprentissages dépend de la manière dont ils ont été captés Deux types de mémoire : Le dysfonctionnement de la mémoire : l’oubli L'oubli intervient parce que notre cerveau est organisé pour éliminer tout ce qui pourrait l'encombrer inutilement ou lorsque l'information n'a pas subi le traitement approprié. L’organisation de l’informationest donc essentielle dans le succès du rappel : les chances de retrouver un souvenir, dans l'immense bibliothèque qu'est la mémoire, dépendent de la qualité avec laquelle on a étiqueté et rangé les informations.

Comment faire pour améliorer sa mémoire ? Europe 1 TéléchargerS'abonner au podcast S'abonner au podcast : "Le généraliste" Vous pouvez vous abonnez au téléchargement périodique d'un fichier audio ou vidéo. Si vous choississez Itunes, cliquez simplement sur le lien suivant, le logiciel iTunes prend en charge toutes les opérations d'abonnement. > S'abonner avec iTunesSi vous optez pour un autre logiciel, copier-coller le lien suivant dans votre logiciel et suivez les indications de celui-ci pour procéder à l'abonnement. Dimanche aura lieu la journée mondiale contre la maladie d'Alzheimer.

L'observatoire donne la parole aux acteurs de la mémoire Le jeudi 18 septembre 2014 - C’est « la pluralité de la mémoire » qui caractérise l’individu : la mémoire a long terme, la mémoire à court terme, la mémoire épisodique, la mémoire sémantique, la mémoire procédurale, la mémoire de travail et même les « fausses mémoires » (dues à l’imagination, la généralisation ou encore l’implantation d’informations erronées). Le Pr. JAFFARD explique que « l’hippocampe est la structure clé qui supporte notre mémoire ». On constate notamment ce phénomène chez un cas où le patient a tout oublié de son passé : son propre nom, son épouse, ses enfants et son travail. « Ces amnésies se traduisent par une perte soudaine de l’identité personnelle. Comment peut-on préserver les mémoires ? Les travaux des chercheurs montrent que le déclin cognitif se déclenche 17 ans (en moyenne) avant le diagnostic de la maladie d'Alzheimer. Le Pr. Le numérique peut-il permettre de conserver la mémoire ? Programme de Jeudi 18 septembre : La Journée des scolaires A télécharger :

Cerveau : comment aider un enfant à trouver le sens du calcul CERVEAU. Pour certains enfants, le calcul avec des nombres simples n’est pas évident. Mais ce handicap peut être surmonté après 2 mois d’un entraînement régulier, comme le confirment pour la première fois des images du cerveau prises par des chercheurs de l’université de Stanford en Californie. L’équipe a d’abord constaté que les enfants entre 7 et 9 ans ayant des difficultés à faire des additions présentent une suractivation des zones corticales habituellement recrutées lors de calculs simples. Cela pouvait initialement s’expliquer par une anomalie congénitale, un autre mode de fonctionnement cérébral, ou une capacité plus faible de ces régions à effectuer ce type d’opération mentale. Un logiciel d'entraînement au calcul Les enfants ont alors suivi un entraînement au calcul pendant deux mois avec un logiciel interactif sur tablette du type de celui mis au point par une équipe de l’Inserm appelé "La course au nombre". Par Pierre Kaldy

Mémoire Dossier réalisé en collaboration avec le Pr. Francis Eustache, Directeur de l'unité Inserm-EPHE-UCBN U1077 "Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine" – Octobre 2014 La mémoire repose sur cinq systèmes de mémoire © Inserm, G. Cette représentation de neuro-imagerie est un exemple de la technique dite de recalage interindividuel guidé par les sillons (DIffeomorphic Sulcal-based COrtical ou DISCO). La mémoire se compose de cinq systèmes de mémoire impliquant des réseaux neuronaux distincts bien qu’interconnectés : La mémoire de travail (à court terme) est au cœur du réseau. Cet ensemble complexe est indispensable à l’identité, à l’expression, au savoir, aux connaissances, à la réflexion et même à la projection de chacun dans le futur. La mémoire de travail La mémoire de travail (ou mémoire à court terme) est en fait la mémoire du présent. 7, le nombre magique Le chiffre 7 serait le "nombre magique" de la mémoire de travail. La mémoire sémantique La mémoire épisodique

Related: