background preloader

Dix conseils pour bien gérer les relations parents-enseignants

Dix conseils pour bien gérer les relations parents-enseignants
"L’école n’apparaît plus comme l’élément structurant d’un futur réussi quand ceux qui sont exclus précocement comme ceux qui ont mené leurs études jusqu’au bout se trouvent discriminés dans l’accès à l’emploi". Dans cette situation, comment recevoir les parents d'élèves ? Jean-Louis Auduc, ancien directeur d'IUFM, analyse toutes les situations et donne des conseils concrets. Une fiche à ne pas égarer alors que les premières réunions parents - enseignants s'annoncent... Des parents angoissés pour le futur Nous sommes aujourd’hui dans une situation où aucun parent n’est assuré que son enfant vivra dans le futur mieux que lui. Cette perspective était un élément fondateur d’un projet collectif, d’une confiance dans l’école. Les parents sont souvent plus désemparés que démissionnaires. Nous sommes passés : - d’une société fondée sur des PROMESSES matérielles dans lesquelles l’école jouait un rôle clé en délivrant des diplômes reconnus sur le marché du travail a) Qui a provoqué le rendez-vous ?

Comprendre, apprendre, mémoriser La médecine a fait d’énormes progrès quand les médecins ont essayé de comprendre le fonctionnement du corps humain. La pédagogie ne pourrait-elle pas faire des progrès en essayant de comprendre le fonctionnement du cerveau ? La première partie de cet ouvrage expose quelques données de base à propos du fonctionnement neuronal et propose quelques règles de méthodologie élémentaire qui en découlent. La seconde partie approfondit quelques domaines spécifiques comme la perception, les représentations, le langage, la lecture, la numération, la motivation… en s’appuyant aussi sur des données de la recherche en neurosciences. Les neurosciences ne sont peut-être pas, actuellement, à la base de grandes révélations, mais elles permettent de sélectionner les pratiques les plus pertinentes parce qu’elles correspondent mieux aux processus utilisés pour comprendre, apprendre et mémoriser (et notamment de percevoir la différence entre ces trois phénomènes). Presse Ortho Magazine 1 août 2014 13 février 2015

Comment mieux communiquer avec les parents ? Benjamin Chemouny Un rap­port par­le­men­taire du 9 juillet 2014 fait état de ten­sions de « plus en plus visibles » entre parents et professeurs. Comment expliquez-vous que le dia­logue soit devenu si « compliqué » ? Avant 1989 et la loi Jospin , le dia­logue n'était pas consi­déré comme néces­saire. C'était à cha­cun son rôle : d'un côté, les pro­fes­seurs ensei­gnaient et, d'un autre, les familles éduquaient à la mai­son. Depuis vingt ans, les choses ont changé. Les ensei­gnants sous-estiment-ils le dia­logue avec les parents ? Certains ensei­gnants sont méfiants vis-à-vis des parents. Que préconisez-vous pour amé­lio­rer les choses ? Ne sur­tout pas négli­ger la pré­pa­ra­tion de la réunion de ren­trée. Références du livre "Communiquer avec les parents pour la réus­site des élèves", de Benjamin Chemouny, à paraître le 25/09/2014 aux éditions Retz. Dans quel cadre les recevoir ? Il est pos­sible de le faire lors d'un ate­lier d'arts plas­tiques ou d'un pro­jet de ludo­thèque par exemple.

De quelques principes de justice dans les rapports entre les parents et l'École Info Conférence de Pierre Périer (janv. 2014) sociologue et enseignant chercheur à l'université de Rennes. Il nous invite à penser globalement la relation École-Famille dans l'intérêt des enfants et des jeunes qui rencontrent des difficultés scolaires ou qui posent des difficultés à l'institution 1) Pierre Périer interroge l'audibilité des voix des parents de milieux populaires ou issu de l'immigration pourtant nécessaire en termes de reconnaissance et de légitimité de place dans l'institution scolaire. (2'40) 2) Mise en perspective socio-historique et politique des relations entre les parents et l'École. Dans quels termes la question de ces relations se pose-t-elle aux professionnels, aux parents et au politique ? player1 3) Partenariat ? player2 4) Les logiques de familles à distance de l'école Dans cette partie Pierre Périer commente une vidéo d'entretien avec Catherine Troptard. player3 5) Principes pour l'action : la reconnaissance et les principes de justice (9'30)

Anxiété et pleine conscience : la pratique en classe Depuis les dernières années, une nouvelle vague d’interventions psychosociales connaît un essor important dans le domaine de la recherche scientifique. En effet, les approches basées sur la pleine conscience sont de plus en plus populaires et plusieurs recherches s’attardent à évaluer l’efficacité de ces techniques dans la diminution de l’anxiété auprès de diverses populations. Aussi, ces pratiques sont de plus en plus utilisées en contexte scolaire. par Cynthia Lamarre & Diane Marcotte Dans cet article, nous définissons ces pratiques et leurs influences sur la santé mentale des jeunes ainsi que sur leur réussite scolaire et nous explorons la possibilité de les intégrer en milieu scolaire. Il est connu que les troubles de santé mentale, dont l’anxiété, affectent la réussite scolaire des élèves. Compte tenu des conséquences de l’anxiété sur le fonctionnement scolaire des élèves, il est primordial d’intervenir afin de réduire et de prévenir cet état psychologique. Références

Les devoirs scolaires : que dit la recherche ? Quelles sont les stratégies gagnantes ? Quel apport des technologies Du primaire à la fin du secondaire, c’est parfois plus de 2000 heures que l’enfant passera assis à faire ses devoirs à la maison. Peu d’aspects de l’éducation concernent autant l’école et les familles que les devoirs scolaires dont l’efficacité et l’utilité font débat depuis longtemps. Les devoirs scolaires : ce qu’en dit la recherche, stratégies gagnantes et apport des technologies (Éditions Grand Duc), a pour but d’apporter des réponses aux questions que l’on se pose sur les devoirs scolaires, à travers une synthèse exhaustive des principaux résultats de recherche sur la question (plus de 300 études analysées). Lancement du livre le 30 avril 2015 Pour en savoir davantage, communiquez avec Thierry KARSENTI : Thierry KARSENTI, Ph.D.ProfesseurTitulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducationUniversité de Montréal514-343-2457thierry.karsenti@umontreal.ca lu : 204 fois

Les entretiens individuels enseignant-parent(s) : un dispositif institutionnalisé Les relations entre enseignant(s)-parent(s) se concrétisent la plupart du temps par une invitation de l’enseignant à un rendez-vous individualisé dans le but d’informer et échanger avec le(s) parent(s) sur le comportement d’élève et les apprentissages scolaires de leur enfant. Souvent vécu comme source de situations anxiogènes par les parents les moins prédisposés à se rendre à l’école, cette invitation peut avoir pour réponse : une chaise vide. Cette attitude d’évitement s’explique généralement par un sentiment d’incompétence au niveau de la maîtrise de la langue et des codes scolaires conduisant certains à penser que leur seule présence à l’école serait préjudiciable à leur enfant. Culpabilité et honte sont des sentiments qui rendent difficile l’initiative de la rencontre avec l’école. Enjeux et finalités de l’entretien individuel (9’) Nous remercions vivement les parents qui ont accepté d'être filmés dans un moment si personnel. player1 player2 player3 player4 Et l’année prochaine ? player5

Des recettes de jus de fruits et de légumes frais Des recettes de jus de fruits et de légumes frais Des jus de légumes au principal Carottes-cannelle: 2 cannelle, une pincée de muscade, quelques tiges de fenouil. Mon Pastis Végétal: 2 concombres, écorce et tiges de fenouil, une gousse d’ail, un peu de jus de citron, une pincée de sel, poivre moulu. Sur le mode du Jus de la Voie du Milieu proposé ci-dessus, les jus de légumes frais peuvent être ajoutés en fin de cuisson (ou après cuisson) dans un potage classique. Des jus de fruits au principal Des Smoothies Punch Soleil du Matin: moulinez avec le cône broyeur une banane pelée et sans fils avec 2 cuill.c. de coco râpée et 1 cuill.s. de noisettes ou graines de tournesol. Le cas des agrumes Les peaux d'agrumes rendraient le jus si amer qu'il en serait inbuvable. Procédure pour tailler à vif les agrumes

Pour en finir (encore) avec les devoirs En 2012, la Fondation ATD-Quart monde, la FCPE, l’ICEM, le Syndicat de l’Inspection de l’éducation nationale, l’Afev, appuyés par de nombreux chercheurs, lancent une campagne nationale pour réclamer l’abolition (enfin) réelle et définitive des devoirs à la maison (LIEN). Outre que ceux-ci sont interdits par la loi depuis 1956, le motif invoqué consiste à dire qu’ils ont pour effet d’aggraver les inégalités sociales. Un argument difficilement contestable (ceux qui le défendent savent de quoi ils parlent). Et, qui plus est, incontournable. Rédhibitoire, en tant qu’il contredit l’objectif prioritaire assigné à l’école par la nation qui la finance en même temps qu’elle définit sa fonction et ses règles. Or, que reste-t-il aujourd’hui de cette revendication? Devant ce nouvel échec, la première question qui vient à l’esprit est celle de savoir qui au juste incite (ou contraint) tant d’enseignants de l’école élémentaire et du collège à persister dans cette pratique néfaste. J'aime :

Related: