background preloader

Differenciation-csdn

Differenciation-csdn
Related:  organisation d'une classePour les enseignants

3 mythes sur le cerveau qui influencent possiblement votre façon d’enseigner Sébastien Wart, publié le 10 janvier 2014 Le fait de mieux comprendre le cerveau aide-t-il à mieux éduquer? C’est la question à laquelle tentent de répondre certains chercheurs, dont Steve Masson, professeur en neuroéducation à l’Université du Québec à Montréal. La neuroéducation est une nouvelle science qui se veut une approche complémentaire aux recherches déjà existantes en éducation. Les recherches sur le cerveau permettent de mieux comprendre le lien entre celui-ci et l’apprentissage. - Premièrement, apprendre modifie les connexions dans le cerveau. - Deuxièmement, la structure et la configuration du cerveau influencent notre façon d’apprendre. - Troisièmement, la façon d’enseigner influence les changements cérébraux qui découlent de l’apprentissage. Pour influencer positivement le développement du cerveau, il est important d’en comprendre le fonctionnement. 1) On n’exploite que 10 % de notre cerveau. 2) Certains élèves utilisent plus le côté gauche ou le côté droit du cerveau.

Le statut de l'erreur Quel statut donner à l’erreur ? L’erreur peut être considérée comme une faute dans un modèle d’apprentissage dit transmissif. Une faute mise à la charge de l’étudiant qui ne se serait pas assez investi, motivé et qui n’aurait pas mis en œuvre toutes ses compétences. L’erreur peut être considérée comme un disfonctionnement dont l’origine serait une mauvaise adaptation de l’enseignant ou des contenus de la formation au niveau des étudiants. L’erreur peut également servir d’indicateurs des processus intellectuels en jeu lors d’un apprentissage. L’enseignant peut avoir ce rôle : il doit situer les erreurs dans leur diversité afin de déterminer les modalités de l’intervention didactique à mettre en œuvre. Pour nous aider, Jean Pierre Astolfi nous propose, à cet effet, une typologie des erreurs en fonction de leurs origines. Typologie des erreurs. L’erreur peut relever de la compréhension des consignes. L’erreur peut résulter d’un mauvais décodage des règles du contrat didactique.

Échanges linguistiques et culturels: Enseigner à l'étranger Vous rêvez de pouvoir partir enseigner dans une autre école à l’étranger ? Partez enseigner en France et DOM-TOM Éducation internationale offre l’opportunité aux enseignants québécois du primaire et du secondaire (écoles publiques et privées) de partir enseigner dans une école en France ou DOM-TOM, pendant 1 an, tout en gardant leurs avantages. Des conditions facilitantes, clé en main ! Les enseignants jumelés garde leur poste au Québec, et conserve leur salaire et avantages sociaux durant leur expérience en France. Pour faciliter le séjour, les participants n’ont pas à payer de logement, ni de Enrichissement professionnel Les échanges d’enseignants permettent d’explorer un autre système éducatif, de nouvelles approches pédagogiques avec des retombées directes sur les enseignants, les élèves et les écoles du Québec. Les enseignants participants vivent une immersion française complète au cours de laquelle ils pourront découvrir la France et l’Europe.

Bibliothèque virtuelle Des outils d’évaluation formative des stratégies de lecture pour le secondaire Comment enseigner la lecture à des jeunes de 12-14 ans, voire de 15 ou 17 ans, et comment évaluer leur niveau de compétence? Lire la suite » Les dictées innovantes: impact sur l’orthographe grammaticale des élèves Loin d’être des dictées traditionnelles, la dictée 0 faute et la phrase dictée développent des connaissances grammaticales explicites chez les élèves... Lire la suite » Apprendre à lire avec les sons plutôt que les lettres Il semblerait que la méthode qui enseigne aux enfants à lire en utilisant les sons plutôt que les lettres aurait un impact positif sur la littératie... Lire la suite » Définir la qualité des interactions lors de la lecture à voix haute Albert Einstein a déjà dit : « Si vous voulez que vos enfants soient intelligents, lisez-leur des contes. Lire la suite » Liste orthographique : tri de mots à l’aide d’une interface Web Lire la suite » Lire la suite » Lire la suite » Lire la suite » SMS décryptés

Régime pédagogique de l'éducation préscolaire, de l'enseignement primaire et de l'enseignement secondaire Régime pédagogique de l'éducation préscolaire, de l'enseignement primaire et de l'enseignement secondaire Loi sur l'instruction publique (chapitre I-13.3, a. 447) 1. D. 651-2000, a. 1. 2. Les services d'enseignement primaire ont pour but de permettre le développement intégral de l'élève et son insertion dans la société par des apprentissages fondamentaux qui contribueront au développement progressif de son autonomie et qui lui permettront d'accéder aux savoirs proposés à l'enseignement secondaire. Les services d'enseignement secondaire ont pour but de poursuivre le développement intégral de l'élève, de favoriser son insertion sociale et de faciliter son orientation personnelle et professionnelle. D. 651-2000, a. 2. 3. D. 651-2000, a. 3. 4. 1° de soutien qui visent à assurer à l'élève des conditions propices d'apprentissage; 5° (paragraphe abrogé). D. 651-2000, a. 4; D. 865-2001, a. 1. 5. 1° de promotion de la participation de l'élève à la vie éducative; 6° de psychologie; 7° de psychoéducation; 6.

Les 4 piliers de l’apprentissage d’après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique. Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Mais l’attention peut être sélective. Quelles conséquences pour l’enseignement ? 2. Stanislas Dehaene écrit : 3. 4.

La différenciation pédagogique Webémission 1 – Notions essentielles Webémission 2 Capuchon à l'école - cycle 3, mathématique,français,exercices,affichage Invitation présentateur(trice)s / Table d'échanges techno-pédagogiques en FAD Une série de quatre audioconférences, sans frais, permettra à un(e) intervenant(e)s par rencontre de présenter en introduction d'une dizaine de minutes, de manière informelle, différents projets ou différentes conceptions de la formation à distance. Chaque site participant présent sera ensuite invité à réagir. * Un appel pour ces sites participants sera effectué ultérieurement. * Nous vous invitons à nous confirmer votre intérêt à venir partager vos expériences. - Le jeudi 20 novembre 2014 sous le thèmeEncadrement et MOOC: paradoxe ou réel potentiel ? - Le jeudi 5 février 2015 sous le thème L'apport des jeux sérieux pour la formation à distance - Le jeudi 5 mars 2015 sous le thème L'apprentissage mobile et son impact sur la formation à distance Un compte rendu des réunions sera ensuite préparé et présenté aux participant(e)s pour approbation. N'hésitez surtout pas à nous rejoindre si des informations complémentaires s'avéraient requises. Salutations cordiales,

Loi sur l'instruction publique chapitre I-13.3 Loi sur l'instruction publique Droit à l'éducation scolaire. 1. Elle a aussi droit, dans le cadre des programmes offerts par la commission scolaire, aux autres services éducatifs, complémentaires et particuliers, prévus par la présente loi et le régime pédagogique visé au premier alinéa ainsi qu'aux services éducatifs prévus par le régime pédagogique applicable à la formation professionnelle établi par le gouvernement en vertu de l'article 448. L'âge d'admissibilité à l'éducation préscolaire est fixé à 5 ans à la date déterminée dans le régime pédagogique; l'âge d'admissibilité à l'enseignement primaire est fixé à 6 ans à la même date. 1988, c. 84, a. 1; 1997, c. 96, a. 1; 2004, c. 31, a. 71. Services éducatifs aux adultes. 2. 1988, c. 84, a. 2; 1997, c. 96, a. 2. 3. 1988, c. 84, a. 3; 1997, c. 96, a. 3; 2004, c. 31, a. 71. 4. L'exercice de ce droit ne permet pas d'exiger le transport lorsque le transport requis pour cet élève excède ce qui est prévu par la commission scolaire.

Eduthèque, à quoi ça sert ? Le portail éduthèque est ouvert depuis novembre 2013. Mis en place dans le cadre du service public du numérique éducatif, il permet à chaque enseignant d’accéder, via ses identifiants académiques, à des ressources pédagogiques proposées par des établissements publics à caractère culturel et scientifique avec lesquels le Ministère a conclu un partenariat : le Louvre, l’INA, le CNRS, Antigone-en-ligne, Edugéo, la BnF… S’agit-il d’un énième « machin », technocratique, pyramidal et inutile ? Ou bien d’un réel service susceptible d’aider les enseignants, et les élèves, dans les pratiques quotidiennes de classe ? Delphine Regnard : explorer avec éduthèque En quelques mots pouvez-vous expliquer ce qu’est éduthèque aux enseignants qui ne le connaîtraient pas encore ? Le portail vise à faciliter l’usage de ressources numériques par les enseignants. Quels sont les partenaires d’ores et déjà présents sur le portail ? Eduthèque existe depuis quelques mois : quels sont les retours que vous en avez ?

Les dispositifs | La différenciation pédagogique Dans une perspective de différenciation, les éléments pouvant en faire l’objet sont : les contenus (ce que l’élève apprend), les productions (comment l’élève montre ce qu’il a appris), les structures (l’environnement dans lequel se font les apprentissages et l’évaluation) et les processus (comment se font les apprentissages et l’évaluation). Ces éléments sont généralement interreliés et dans tous les cas impliquent une variation dans le soutien accordé aux élèves. On peut difficilement intervenir par rapport à un d’entre eux sans toucher aux autres. Différencier les contenus (Ce que l’élève apprend) Certains élèves peuvent apprendre, comprendre et faire certaines choses pendant que d’autres apprennent, comprennent et font d’autres choses. misterapple.net Différencier les structures (L’environnement dans lequel se font les apprentissages et l’évaluation) Différencier les processus (Les moyens avec lesquels se font les apprentissages et l’évaluation)

La classe de Mallory - Ressources pour le CM

Related: