background preloader

Mooc Lyon1 & UCL - Accueil

Mooc Lyon1 & UCL - Accueil
Vous n’avez rien à perdre, chacun a tout à y gagner ! Chacun de vous est invité à partager son expérience en déposant des petites séquences d’une situation d’enseignement filmée, afin d’essayer de constituer un « conservatoire de ces micro-gestes du métier », que l’ont pourrait qualifier de plus ou moins opérants. Une mutualisation qui devrait enrichir l’analyse de la pratique enseignante. Dans un regard bienveillant permettant à tous de s’enrichir du collectif. nous vous invitons à partager vos expériences professionnelle, afin de réaliser un conservatoire des micro-gestes professionnels opérants. Ces témoignages nous permettront de rentrer dans une nouvelle erre en formation, celle du partage collaboratif au sein même de l’Université. Un défi vous est lancé ! Enseigner est un métier qui s’apprend, dans les geste et micro-gestes professionnels. Je vous ai ouvert mon travail, …à votre tour de partager vos expériences en apportant vos témoignages enregistrés !

Le guide de mise en œuvre du numérique éducatif Numérique, leviers d’apprentissage et littératie Les réseaux numériques constituent aujourd’hui le principal vecteur de diffusion des savoirs. Ces compétences sont aujourd’hui désignées par les chercheurs en sciences de l’information et de la communication par les termes de littératie ou de translittératie, c’est-à-dire l’ensemble des compétences (lecture, écriture, navigation, organisation) permettant à un individu d’évoluer de façon critique et créative, autonome et socialisée dans l’environnement médiatique contemporain. Le numérique ne se limite donc pas aux questions de matériel, d’équipement et d’infrastructure, c’est avant tout une démarche pédagogique d’ensemble qui redéfinit les temps et les lieux d’apprentissage et qui s’appuie sur l’ensemble de l’équipe pédagogique. Objectif du guide Guide au format PDF (pour écran) Ce guide est là pour aider les équipes pédagogiques à conduire des actions cohérentes pour la mise en oeuvre du numérique dans leur établissement. Quatre jalons

Quel enseignement à l’ère numérique Lorsqu’on s’interroge sur l’apprentissage des étudiants à l’université il est fréquent d’y associer des réflexions sur la motivation de ces derniers et sur les conditions qui favorisent leur engagement dans les tâches d’apprentissage. Dans un contexte en pleine mutation où apparaissent des outils technologiques de plus en plus accessibles, il nous semble nécessaire de nous interroger sur leurs usages pédagogiques et sur les éventuelles craintes qu’ils soulèvent. En effet, il est de plus en plus fréquent de voir se multiplier des activités sur des ordinateurs portables pendant les cours. Les réseaux sociaux ont également pris une large place dans les comportements de nos jeunes. Face à ces étudiants hyper-connectés, on ne sait plus trop comment s’y prendre pour enseigner. Ainsi le site UCL-Mons a pris le parti d’équiper deux locaux de chaises à roulettes, de tableaux blancs sur tous les murs, d’un tableau blanc interactif et de multi-écrans de télévision.

Informatique dure, informatique molle L’informatique a d’abord révolutionné notre façon de travailler, puis notre façon de nous amuser, de communiquer et maintenant notre façon d’apprendre. Dans cette phrase, il est très réducteur de parler de l’informatique au singulier. Entre bureautique, jeux vidéo, programmation, communication, réseaux sociaux, infographie, MOOC… ses visages sont multiples et variés. Je les ai côtoyés avec des points de vue différents : comme enseignant, en tant qu’auteur et développeur, formateur, administrateur de réseau, responsable de service informatique. L’informatique dure, c’est celle qui normalise les procédures, automatise les tâches, trace les activités, augmente la productivité. L’informatique molle, c’est celle qui évolue sans cesse, de la communication, des loisirs, des réseaux sociaux, de la publication accessible à tous, des rencontres et contacts en tous genres, de l’improvisation et de la diversité. Et dans l’enseignement, quelle informatique voulons-nous ?

Numérique : L'enseignant ingénieur et les ressources L'autonomie de l'enseignant (loi d'orientation de 1989) puis la liberté pédagogique (loi d'orientation de 2005) sont les deux noms d'un pilier essentiel du métier. Malheureusement des lectures divergentes de cette reconnaissance officielle d'une "liberté" qui est en débat depuis la révolution française (Condorcet 5 mémoires sur l'instruction publique) amène à de nombreuses incompréhension de cette profession. Nous nous contenterons ici de montrer qu'elle est une nécessité absolue dès lors que les technologies, récentes ou anciennes, prennent une place de plus en plus importante dans la salle de classe. La preuve en est l'idée que le manuel scolaire était à l'origine un manuel de l'enseignant destiné à formater l'action de celui-ci, sorte de livre de catéchisme pédagogique et didactique. De quoi parle-t-on quand on parle d'ingénierie : de conception, de réalisation, de mise en oeuvre et d'évaluation. Bruno Devauchelle Les chroniques de Bruno Devauchelle

Différencier avec le numérique ? La différenciation est à la mode ? Le numérique est-il la nouvelle clé pour faire avancer le système éducatif sur de nouveaux chemins éducatifs qui prennent davantage en compte les personnes ? Les scientifiques qui se penchent sur la sociologie de l'école montrent pourtant que c'est d'abord l'individualisme qui émerge avant le souci de la différenciation. A l'instar de Robert Ballion qui dès les années 1980 le mettait en évidence (stock 1990), les consommateurs d'école sont devenus de plus en plus nombreux. Plusieurs chercheurs ont mis en évidence le fait qu'à la persistance des inégalités de trajectoire scolaire s'ajoutait désormais un individualisme de compétition, de concurrence. L'individualisme, porté par le numérique, l'informatique, serait-il le creuset de la différenciation ? Dans l'histoire de l'informatisation de l'enseignement scolaire, on a vu progressivement monter une vague qui appelait de ses voeux qu'il y ait un appareil par élève. Bruno Devauchelle

Quelle formation continue pour les enseignants ? Le Café pédagogique a déjà évoqué la Journée mondiale des enseignants qui s’est tenue à l’Unesco le 6 octobre 2014 et les débats autour du numérique qui s’y sont menés. En parallèle, s’est tenue un atelier concernant le « Développement professionnel continu des enseignants » animé par Luc Ria, de l’Institut Français d’Education. Cet atelier a permis la confrontation d’expériences variées dans le monde sur cette question et de fructueux échanges. Les débats ont notamment porté sur ce que recouvre l’expression de l’Unesco : « Développement professionnel continu ». Il est apparu au plus grand nombre qu’il était nécessaire de développer des recherches plus importantes notamment sur la question des gestes professionnels adéquats. La nécessité de choix politiques clairs et donc financiers dans le domaine de la formation continue des personnels est apparue indispensable, mais nécessite de réaffirmer un certain nombre de principes. Jean-Louis Auduc

Catherine BECCHETTI BIZOT : Quelle feuille de route pour la Direction du Numérique Educatif « Il faut laisser pousser, laisser germer, s’épanouir ces expériences …puis architecturer tout ça pour que tout le monde en profite. » " La qualité des enseignants fait la richesse de la pédagogie en France. … ce sont des gens de très haut niveau .. qui sont des intellectuels et qui sont tout à fait capables de réfléchir sur leurs pratiques.. " affirme Catherine BECCHETTI BIZOT, directrice du Numérique pour l’Education au Ministère de l’Education Nationale dans le long entretien qu’elle a bien voulu nous accorder pour Educavox, et dont je publie aujourd’hui la dernière partie. Comment détecter les initiatives de ces personnels enseignants comme Sophie GUICHARD qui crée des centaines de vidéos de mathématiques pour ses élèves, ou bien d’autres collègues, expérimentant dans leurs classes des pratiques originales et innovantes pour mieux faire réussir leurs élèves ? Cela donne confiance et doit permettre d’oser. Le discours est nouveau dans l’Institution ! Claude TRAN

FORMATION À DISTANCE : RÉALITÉ OU MIRAGE? SEPTEMBRE 2013, volume 4, numéro 3 Marcelle Parr, Conseillère recherche et développement, SOFAD Dans un contexte où le développement des compétences et l’apprentissage sous toutes ses formes prennent place au cœur des activités quotidiennes et productives, la nécessité de se former juste en temps et de façon autonome propulse à l’avant-scène les dispositifs de formation à distance (FAD). Des vocables se sont installés dans le paysage de la formation : e-learning, classe virtuelle, blended learning, mobile learning, synchrone, asynchrone... Ce tour de piste sur la formation à distance est apparu nécessaire pour éclaircir les principaux concepts qui s’y rattachent et s’en faire une représentation plus juste, que l’on souhaite développer des activités de FAD ou qu’on la pratique déjà. Des caractéristiques Voici la définition que propose le Comité de liaison interordre en formation à distance (CLIFAD, 2012) [1] : Une formation à distance possède les caractéristiques suivantes : Références

Huit scénarios extrêmes pour imaginer comment nous travaillerons demain En 2011, pour son exercice de prospective annuel « Questions numériques », la Fing avait décidé de s'intéresser aux « ruptures ». Collectivement, sur la base de scénarios décrivant les discontinuités, bifurcations ou basculements qui pourraient venir prochainement changer la donne dans un secteur, pour une catégorie d'acteurs, sur un marché, nous avions cherché comment anticiper ces ruptures et leurs conséquences, pour en faire des opportunités. De nombreux scénarios prenaient pour thème le monde du travail, l'activité économique et les changements pour les individus. Qu'est-ce que le numérique change au travail ? En partant de ces axes, et en exploitant les tendances numériques observées dans la veille, ces fameux « signaux faibles », l'équipe Digiwork a fait émerger une vingtaine de scénarios extrêmes. Suite à un vote en ligne, 8 scénarios ont été sélectionnés et retravaillés par les membres de la communauté le 24 avril 2013. L'individu au travail Le CDI n'est plus la norme.

Horizon Report Europe - 2014 Schools Edition - JRC Science Hub Abstract: The NMC Horizon Project from the New Media Consortium is a long-term investigation launched in 2002 that identifies and describes emerging technologies likely to have a large impact over the coming five years in education around the globe. The NMC Horizon Report Europe: 2014 Schools Edition, the first of its kind for Europe, examines six key trends, six significant challenges and six important developments in educational technology that are very likely to impact educational change processes in European schools over the next five years (2014-2018). The topics within each section were carefully selected by the Horizon Project Europe Expert Panel, a body of 53 experts in European education, technology, and other fields. Authors Authors: JOHNSON Larry, ADAMS BECKER Samantha, ESTRADA Victoria, FREEMAN Alex, KAMPYLIS Panagiotis, VUORIKARI Riina, PUNIE Yves Type Type: EUR - Scientific and Technical Research Reports Appears in Collections Appears in Collections: Publisher Publisher:

Clair2015 - Page d'accueil L'Agence nationale des Usages des TICE - Apprendre avec la vidéo par Amaël Arguel * Les moyens de diffusion de vidéos en milieu scolaire se sont multipliés dès le début des années 2000. En plus des téléviseurs, les salles de classe ont reçu de nombreux équipements qui offrent la possibilité de diffuser des films : ordinateurs, vidéoprojecteurs, tablettes digitales, tableau interactif, lecteur de media et connexion à internet, etc. Les contenus dynamiques (films ou animations) qu'il est ainsi possible de présenter sont des documents complexes qui possèdent certaines spécificités par rapport aux supports classiques que sont les livres et les manuels. Bien utilisée, la vidéo s'avère être un outil pédagogique très puissant pour faciliter certains types d'apprentissages. Les vidéos : pour quoi faire ? De plus en plus souvent, des vidéos sont utilisées à des fins pédagogiques. La vidéo : un outil puissant mais difficile à utiliser Attention au rythme des vidéos La segmentation des vidéos Segmenter les vidéos, oui mais comment ? date de publication : 24/09/2014

Related: