background preloader

Sapeur-pompier

Sapeur-pompier
Description métier Le sapeur-pompier intervient sur des sinistres et des accidents variés. Dans tous les cas, le maniement du matériel d’incendie est évidemment de rigueur, de même que les gestes des premiers soins, sur place ou en ambulance. Les missions des pompiers, difficiles et pénibles, présentent des risques importants. À Paris et dans les départements limitrophes (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis) ainsi qu'à Marseille, les pompiers sont des militaires. Les pompiers militaires travaillent soit pour la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP, dépendant de l'armée de terre), soit pour le Bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM, dépendant de la Marine nationale). Parmi les pompiers civils, on distingue les professionnels et les volontaires, de loin les plus nombreux. Qu'ils soient professionnels ou militaires, les sapeurs-pompiers sont astreints à un service de 24h ou de 48h d’affilée pour pouvoir intervenir à tout moment. Évolutions Salaires Related:  noemiecavalierSapeur-Pompier

Ville de Sartrouville: Les pompiers pendant la seconde guerre mondiale Témoignage : 27 Mai 1944 – J’avais 20 ans – Le temps était magnifique - C’était la veille de la Pentecôte… mais c’était aussi la guerre… tout l’après midi, avec mon père et tous les camarades, nous avions évacué les victimes (morts, et blessés), des carcasses des wagons du train sur lequel les bombes étaient tombées… nous avions aussi travaillé dans les ruines des immeubles des cafés Bonin et des Sports détruits, sous lesquelles des gens étaient ensevelis…La journée n’était hélas pas terminée. Vers 20 heures, nouvelle alerte, entre autres drames, un immeuble de 4 étages avenue Carnot a été touché et complètement anéanti. Les habitants enfouis sous les décombres – Toute la nuit, nous travaillerons dans la poussière, la chaleur mais surtout les cris… sans matériel, simplement des barres à mine et des pics… toute la nuit les gens nous appelleront… nous n’avons rien pu faire, au matin, ce fut le silence … Maurice Grégoire ancien pompier de Sartrouville.

Onicep sapeur pompier De la prise en charge des accidentés de la route à la lutte contre les incendies, en passant par les interventions auprès de particuliers, à domicile ou sur l'espace public, le sapeur-pompier est sur de nombreux fronts. Son champ d'action ne cesse d'ailleurs de s'étendre : il n'est pas rare de voir un pompier lutter contre une pollution d'origine chimique. Évacuer les personnes en danger, installer un périmètre de sécurité autour d'un accident, administrer les premiers soins aux blessés : pas de routine puisque chaque intervention est différente. Et le rythme est trépidant, en particulier dans les grandes villes où l'on enregistre parfois des appels très rapprochés. Plus qu'un métier, il faut parler de vocation, qui exige don de soi, altruisme, sens du devoir et des responsabilités.

Devenir sapeur-pompier volontaire - SPV Principales conditions d'engagement Ces conditions d'engagement vous sont données à titre indicatif et sont susceptibles d'évoluer. La loi du 20 juillet 2011 relative à l’engagement des SPV et son cadre juridique définit «l’engagement citoyen en qualité de sapeur-pompier volontaire comme une activité reposant sur le volontariat et le bénévolat, exercée dans des conditions qui lui sont propres». Cet engagement citoyen est librement consenti et ouvert à tous. Cependant, il est régi par quelques conditions, précisées par le décret relatif aux SPV : Loi n° 2011-851 du 20 juillet 2011 relative à l'engagement des sapeurs-pompiers volontaires et à son cadre juridique : www.legifrance.gouv.fr Obligations relatives à l'engagement sapeur-pompier Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de cinq ans, tacitement reconduite, en principe au grade de sapeur. Le renouvellement de l'engagement est subordonné à la vérification périodique des conditions d'aptitude physique et médicale.

En quoi le métier de pompier reflète t-il l'évolution... Formation des sapeurs pompiers volontaires | Permettre à des salariés de suivre la formation initiale ou de perfectionnement de sapeur-pompier avec paiement éventuel de vacations horaires. Permettre à des salariés exerçant des fonctions de sapeur-pompier volontaire de pouvoir s'absenter de leur poste de travail : pour se former et se perfectionner ;pour participer à des opérations de secours d'urgence et d'évacuation de victimes d'accidents, de catastrophes et de sinistres ou de protection des personnes, des biens et de l'environnement. Toutes les personnes qui ont la qualité de sapeurs-pompiers volontaires (SPV) en tant que : Salariés d'employeur privé ou public ;Travailleurs indépendants ;Membres des professions libérales ;Travailleurs non-salariés. Toute entreprise, quels que soient sa taille, son activité et son statut (privé et publique) ou travaille le SPV. Aucune condition d'ancienneté dans l'entreprise n'est exigée. Pour devenir SPV il faut : Retour sur le poste de travail.

Devenir sapeur-pompier militaire Crée par Napoléon 1er le 18 septembre 1811, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) assure la sécurité des civils de Paris et sa petite couronne dans trois domaines d’action : le secours à la personne, le risque technologique urbain et la lutte contre le feu. Considérée comme le plus grand corps de sapeurs-pompiers d’Europe, les 8500 hommes et femme de la brigade font face à des dangers propres à leur territoire : la capitale française, et principalement aux risques technologiques urbains. Quelques chiffres - 8.500 militaires : dont 70% des jeunes recrues sont issues de province - Protège son territoire grâce à ses 74 centres de secours (CS), 2 centres de secours nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC) ainsi que 3 centres nautiques. - 3 groupements d’incendie et de secours (GIS), 1 groupement d’appuis et de secours (GAS), 1 groupement de soutiens et de secours (GSS) et 1 groupement de formation-instruction et Les sapeursde secours (GFIS). Recrutement En savoir plus

Questions poser chez les pompiers TPE ( developpé) La communication chez les pompiers et bah... ça se saurait si c'était spécial SP... t'as jamais entendu quand t'étais gamin: "ici escadron Charli, répondez Bravo!" et ouais... les pilotes de chasses, les pilotes civils utilisent aussi cet alphabet! et puis pour tout te dire... on l'appel l'alphabet OACI, ou encore alphabet international ou encore alpahet OTAN parce qu'il est utilisé dans une multitude de services et métiers et dans le monde entier! et pour finir, cet alphabet à un but bien précis: il est utilisé pour faire passer des messages à la radio, et normalement c'est tout! alors qu'entre "india" et "juliette"... faut le vouloir pour confondre. donc non ça n'a rien avoir avec le "spécial pompier", ce serait plutot du "special radio"... sinon pour revenir au sujet, les initiales me semblent pas être le plus interessant, tout le monde en utilise, c'est juste pour rendre les échanges moins saoulant. bye

Jeunes sapeurs-pompiers JSP Le Rassemblement technique national des Jeunes sapeurs-pompiers (JSP) se déroule tous les deux ans sous l’égide de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF). Comme pour les manifestations sportives parrainées, les candidats à l’organisation doivent se manifester auprès des services fédéraux. Ce rassemblement réunit environ de nombreuses équipes de 10 jeunes, mixtes ou non, qui s’affrontent sur une manœuvre d’établissement de tuyaux, une manœuvre de premiers secours en équipe, un questionnaire sur la formation et un challenge ludique nommé "André Sibué" dont la création est laissée libre pour chaque organisateur. À chaque édition peuvent se présenter des équipes étrangères afin de cultiver les échanges entre les différents pays. L’édition 2014 s'est déroulée en Lozère les 5 juillet 2014. Consulter : RTN 2014 (photos, classement, vidéos) Télécharger : Règlement du rassemblement techniques national (pdf) Consulter : Calendrier de la saison sportive fédérale 2014

2013 / Sécurité civile / Statistiques / Publications Au 31 décembre 2013, on dénombrait 244 900 sapeurs-pompiers en France, dont : 40 200 professionnels (16%) ; 192 300 sapeurs-pompiers volontaires (78%) ; 12 400 militaires (5%). Les femmes représentent 14% des sapeurs-pompiers civils. Le service de santé et de secours médical constitue 5% des effectifs. Les personnels administratifs, techniques et spécialisés sont au nombre de 11 300. Les jeunes sapeurs-pompiers et cadets sont au nombre de 27 400. En 2012, les sapeurs-pompiers ont effectué 4 295 200 interventions (1% de plus qu'en 2012) : 281 900 incendies (-8%) ; 270 000 accidents de circulation (-2%) ; 3 221 800 secours à victime - aides à personne (+2%) ; 53 700 risques technologiques (+1%) ; 468 200 opérations diverses (-2%). Statistiques des sapeurs-pompiers volontaires en France

Brigade de sapeurs-pompiers de Paris

Related: