background preloader

Pierre Corneille

Pierre Corneille
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Corneille Œuvres principales L'œuvre de Pierre Corneille est aussi marquée par la puissance d'un alexandrin rythmé qui donne de célèbres morceaux de bravoure (monologue de Don Diègue dans Le Cid, imprécations de Camille dans Horace) et la force de maximes à certaines paroles (« Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi », dernier vers du Cid - « Je suis maître de moi comme de l'univers », Cinna, V, 3 - « Dieu ne veut point d'un cœur où le monde domine » Polyeucte, I, 1). Biographie Une famille de récente bourgeoisie Le berceau de la famille Corneille est situé à Conches-en-Ouche où les Corneille sont agriculteurs et marchands tanneurs. Le plus lointain ancêtre retrouvé est Robert Corneille, arrière-grand-père du dramaturge, qui possède un atelier de tannerie établi en 1541. L'aîné de ses enfants, lui aussi nommé Pierre, devient en 1599 « Maître enquêteur des Eaux et Forêts du bailliage de Rouen »[5]. Une formation de juriste Œuvres Varia Related:  Théâtre France 17ème siècle

Cinna (Corneille) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Cinna. Cinna (ou la Clémence d’Auguste) est une tragédie de Pierre Corneille créée au Théâtre du Marais en 1641 et publiée en 1643 chez Toussaint Quinet. Située à l'époque de la Rome antique, l'action témoigne de préoccupations plus contemporaines, et développe une méditation sur la mise au pas de la noblesse sous le règne de Louis XIII et le gouvernement de Richelieu. Hanté par la question de la grâce, Corneille ne cesse de se demander comment mettre fin à la spirale de la violence. Octave-César Auguste, Empereur de Rome.Livie, Impératrice.Cinna, fils d'une fille de Pompée, chef de la conjuration contre Auguste.Maxime, Autre Chef de la conjuration.Émilie, fille de C. L’empereur Auguste a jadis fait exécuter Toranius, le père de la jeune Émilie qu’il considère désormais comme sa fille. Or Maxime aime Émilie. Mais Euphorbe, prétendument au nom de Maxime, vient tout révéler à Auguste, atterré. Dilemme cornélien

Résumé de Mélite Résumé de Mélite Éraste, un riche parti, est amoureux de Mélite qui le repousse depuis deux ans. Il présente celle-ci à son ami Tircis, moins riche que lui et qui se défend bien d'aimer. Cependant Mélite et Tircis tombent sous le charme l'un de l'autre. Tircis écrit alors un faux sonnet qu’il lit à Éraste en lui laissant croire que les vers parlent des amours de celui-ci quant il s’agit bien des siennes propres. Philandre se laisse convaincre facilement et quitte Cloris pour Mélite sans regret. Lisis imagine pour aider Tircis de répandre la fausse nouvelle de la mort de celui-ci. C'est la nourrice qui rapporte à Éraste que Mélite et Tircis sont vivants.

CESAR - Calendrier Electronique des Spectacles sous l'Ancien Régime Accéder à la base de données Accéder à la banque d'images CESAR est fond sur la coopration active de ses membres. La base de donnes et la banque d'images peuvent tre loisir consultes. suggrer l'ajout ou la modification de donnes;participer aux dbats et poser des questions sur le forum de CESAR;recevoir rgulirement des informations sur les nouvelles orientations prises par CESAR. L'inscription est gratuite: pour ce faire, veuillez cliquer sur 'Inscription' ci-dessous. Si vous êtes déjà inscrit(e), accédez à la base et cliquez sur 'Authentification'. Enter the database Enter the imagebank CESAR is conceived as a genuinely collective enterprise. You may consult the database and the imagebank without formality. you can suggest additions or modifications to the data; you can join in debates and raise queries on the CESAR Forum; you will receive details of new developments on CESAR at intervals. Registration is free: click now on Registration below.

Biographie : espacefrançais.com Auteurs français ► XVIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Vie de Corneille Débuts littéraires Pierre Corneille est né à Rouen le 6 juin 1606, dans une famille de magistrats. Il fit ses études chez les jésuites, au collège de la ville, et se destina d’abord à une carrière d’avocat, projet qu’il abandonna très vite pour se consacrer au théâtre. Mélite (1629), sa première création, fut confiée aux acteurs qui fonderont plus tard le théâtre du Marais et rencontra à Paris un succès suffisant pour décider son auteur à embrasser la carrière dramatique, qu’il ne quittera plus jusqu’en 1674. Ses premières pièces furent essentiellement des comédies ; le genre, jugé secondaire, était alors en crise, et il contribua beaucoup à le réhabiliter. Querelle du Cid Le triomphe du Cid (1637) fit date dans la carrière de Corneille : alors que le succès public le consacrait avec éclat dans son métier de dramaturge, il dut affronter ce qu’on appelle « la querelle du Cid ». Succès et controverses Comédies Cinna

Phèdre (Racine) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Phèdre. Personnages Résumé Acte I (5 scènes) Hippolyte, fils de Thésée, annonce à son confident Théramène son intention de quitter Trézène pour fuir sa belle-mère Phèdre qu'il n'aime pas et surtout pour fuir son amour pour Aricie, sœur des Pallantides, un clan ennemi. Acte II (6 scènes) Hippolyte propose à Aricie de lui rendre le trône d'Attique, laissé vacant par la mort de Thésée, et lui avoue son amour. Acte III (6 scènes) Thésée, qui n’est pas mort, arrive à Trézène et s’étonne de recevoir un accueil si froid : Hippolyte, qui envisage d’avouer à Thésée son amour pour Aricie, évite sa belle-mère ; Phèdre est submergée par la culpabilité. Acte IV (6 scènes) Acte V (7 scènes) Hippolyte part après avoir promis à Aricie de l’épouser hors de la ville. Contexte historique Sources Dans la préface de 1677, Racine évoque ses sources, et principalement le poète grec Euripide (484-406 av. Réception Citations Postérité Annexes

Vie et Oeuvre de Corneille (1606 – 1684) Voici une petite biographie et une petite synthèse de l’œuvre de Pierre Corneille, dramaturge du XVIIe siècle. Plan de l’article : I-La vie de Corneille II-L’œuvre de Corneille III-La Querelle du Cid IV-A propos de la tragédie de CorneilleV-Bibliographie théâtrale I-La vie de Corneille : Pierre Corneille naît le 6 juin 1606 à Rouen. II-L’œuvre de Corneille : La carrière théâtrale de Corneille débute en 1629. En 1634, Corneille fait représenter Médée, sa première tragédie. En 1635, Corneille fait représenter une nouvelle comédie, l’Illusion Comique. En 1637, première représentation du Cid. En 1640, il se remet au théâtre, c’est la représentation d’Horace. En 1641, création de Cinna, tragédie mettant en scène le personnage d’Auguste. En 1644, il livre sa tragédie la plus violente et la plus sombre de toute son œuvre jusqu’alors, Rodogune. Tite et Bérénice voit le jour en 1670 alors que Racine produit sa propre Bérénice. Corneille fait représenter Suréna en 1674. III-La querelle du Cid : J'aime :

Jean Racine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Racine. Jean Racine Portrait de Racine Œuvres principales Jean Racine (La Ferté-Milon, 22 décembre 1639 - Paris, 21 avril 1699) est un dramaturge et poète français, considéré comme l'un des plus grands auteurs de tragédies de la période classique en France. Privilégiant les sujets grecs, Racine, cherchant à rivaliser avec Pierre Corneille, a néanmoins traité trois sujets romains, et un sujet moderne, Bajazet (1672), mais décalé dans l'espace puisque se déroulant dans l'Empire ottoman. L'économie des moyens (densité du propos avec un nombre restreint de mots pour toutes ses œuvres, utilisation du confident pour rendre plus naturelle l'expression des personnages), la rigueur de la construction (situation de crise menée à son acmé), la maîtrise de l'alexandrin et la profondeur de l'analyse psychologique font des œuvres de Jean Racine un modèle de la tragédie classique française. Biographie

Pierre Corneille - Au 17ème Siècle Pierre Corneille naquit à Rouen le 6 juin 1606. Son père, Pierre Corneille, était avocat du Roi à la table de marbre de Normandie et maître particulier des eaux et forêts du Vicomté de Rouen. Sa mère, Marthe Le Pesant de Bois-Guilbert était également de noble famille. Ils eurent sept enfants et Pierre Corneille en était l'aîné, le cadet ayant vingt-trois ans de moins que lui. Pierre Corneille fut élevé chez les Jésuites de Rouen, et devint avocat, non par vocation mais surtout pour ne pas déplaire à son père. Corneille fut secrètement amoureux d'une grande dame de Rouen, appelé Madame du Pont, épouse d'un des maîtres des comptes de la ville. En 1628, il obtient les charges d'avocat du Roi aux sièges généraux de l'Amirauté et des eaux et forêts de la Normandie. En 1629, Corneille remit sa première pièce, la comédie " Mélite " à Mondory et sa troupe de comédiens de Rouen. En 1633, il fit imprimer sa première pièce, " Mélite ou les fausses lettres ".

Le Cid (Corneille) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Le Cid. Le Cid est une pièce de théâtre tragi-comique[1] en vers (alexandrins essentiellement) de Pierre Corneille dont la première représentation eut lieu le 5 janvier 1637 au théâtre du Marais[2]. Selon une tradition peu convaincante[3] rapportée par l'historien du théâtre Pierre-François Godard de Beauchamps, un conseiller à la Cour des Comtes de Rouen Rodrigue de Chalon, issu d'une famille espagnole, aurait initié Corneille à la langue et la littérature espagnoles et lui aurait suggéré la lecture d'une pièce de théâtre de Guillèn de Castro Las Mocedades del Cid (Les Enfances du Cid) parue en 1631 et qui aurait inspiré le dramaturge français. Les personnages Don Rodrigue (Rodrigue) : fils de Don Diègue et amant[5] de Chimène. Arbre représentant les différentes relations entre les personnages du Cid Résumé Don Diègue et le comte de Gomès projettent d’unir leurs enfants Rodrigue et Chimène, qui s'aiment. Acte I

Related: