background preloader

Pierre Corneille

Pierre Corneille
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Corneille Œuvres principales L'œuvre de Pierre Corneille est aussi marquée par la puissance d'un alexandrin rythmé qui donne de célèbres morceaux de bravoure (monologue de Don Diègue dans Le Cid, imprécations de Camille dans Horace) et la force de maximes à certaines paroles (« Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi », dernier vers du Cid - « Je suis maître de moi comme de l'univers », Cinna, V, 3 - « Dieu ne veut point d'un cœur où le monde domine » Polyeucte, I, 1). Biographie Une famille de récente bourgeoisie Le berceau de la famille Corneille est situé à Conches-en-Ouche où les Corneille sont agriculteurs et marchands tanneurs. Le plus lointain ancêtre retrouvé est Robert Corneille, arrière-grand-père du dramaturge, qui possède un atelier de tannerie établi en 1541. L'aîné de ses enfants, lui aussi nommé Pierre, devient en 1599 « Maître enquêteur des Eaux et Forêts du bailliage de Rouen »[5]. Une formation de juriste Œuvres Varia

Théâtre du Nord-Ouest Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Façade du Théâtre du Nord-Ouest La Folle de Chaillot de Jean Giraudoux mise en scène par Jean-Luc Jeener. Salle Laborey 2012. Photo Jules Pajot Histoire[modifier | modifier le code] Programmation[modifier | modifier le code] Le théâtre accueille chaque saison de nombreux comédiens, d'origine et d'expérience très variées : du sociétaire de la Comédie-Française à l'élève de cours de théâtre, tel le proche Conservatoire national supérieur d'art dramatique. Le théâtre a également pour mission essentielle de révéler au public de nouveaux auteurs. Dans les spectacles qu'il met en scène lui-même, Jean-Luc Jeener, le directeur du théâtre, pratique un "théâtre de l'incarnation" [5]. La particularité du Théâtre du Nord-Ouest réside dans la double alternance de sa programmation. Alternance de spectacles dans les deux salles : Alternance de deux saisons: Saisons "Intégrales"[modifier | modifier le code] Saisons à "Thème"[modifier | modifier le code]

Résumé de Mélite Résumé de Mélite Éraste, un riche parti, est amoureux de Mélite qui le repousse depuis deux ans. Il présente celle-ci à son ami Tircis, moins riche que lui et qui se défend bien d'aimer. Cependant Mélite et Tircis tombent sous le charme l'un de l'autre. Tircis écrit alors un faux sonnet qu’il lit à Éraste en lui laissant croire que les vers parlent des amours de celui-ci quant il s’agit bien des siennes propres. Philandre se laisse convaincre facilement et quitte Cloris pour Mélite sans regret. Lisis imagine pour aider Tircis de répandre la fausse nouvelle de la mort de celui-ci. C'est la nourrice qui rapporte à Éraste que Mélite et Tircis sont vivants.

Biographie Pierre Corneille L'Internaute > Dictionnaire > Noms Propres > Biographie > Pierre Corneille Pierre Corneille Né à Rouen (France) le 06/06/1606 ; Mort à Paris (France) le 01/10/1684 Grand dramaturge français du XVIIe siècle, Pierre Corneille s’est démarqué de ses contemporains par une œuvre théâtrale riche et particulièrement moderne. Vers une carrière d’avocat Pierre Corneille voit le jour le 6 juin 1606 au sein d’une noble famille. Ses premières pièces, nouvelle comédie Corneille rédige sa première œuvre dramatique, qu’il intitule Mélite, en 1629. En 1636, il jongle avec les genres dramatiques dans l’Illusion comique. Le mécénat de Richelieu Le succès de Corneille enfle de plus en plus dans la capitale française. Le Cid, début d’une querelle littéraire En 1637, Corneille présente le Cid, œuvre majeure de sa carrière et dont le succès retentit dans toute la France. Les grandes tragédies À partir de cette époque, Corneille met de côté ses traditionnelles comédies pour écrire de nombreuses tragédies.

Molière Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Molière Molière dans le rôle de César dans La Mort de Pompée, peint par Nicolas Mignard (1658). Collection Comédie-Française de Paris. L'inscription que l'on peut lire aujourd'hui sur une façade au 31 rue du Pont-Neuf sous un buste de Molière est erronée. Molière n'est pas né dans cette maison. Issu d'une famille de marchands parisiens (son père tient une boutique de tapissier qui vend mobilier, tissus et tapisseries à la haute bourgeoisie et à la riche aristocratie et il détient depuis 1631 la charge prestigieuse de « tapissier valet de chambre du Roi »), Jean-Baptiste Poquelin se consacre au théâtre à 21 ans après la rencontre de Madeleine et Joseph Béjart avec qui il fonde « l'Illustre Théâtre » ; il prend alors le pseudonyme de Molière. Molière demeure depuis le XVIIe siècle le plus joué et le plus lu des auteurs de comédies de la littérature française, chaque époque trouvant en lui des thématiques modernes. Biographie Famille Ses études

Biographie : espacefrançais.com Auteurs français ► XVIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Vie de Corneille Débuts littéraires Pierre Corneille est né à Rouen le 6 juin 1606, dans une famille de magistrats. Il fit ses études chez les jésuites, au collège de la ville, et se destina d’abord à une carrière d’avocat, projet qu’il abandonna très vite pour se consacrer au théâtre. Mélite (1629), sa première création, fut confiée aux acteurs qui fonderont plus tard le théâtre du Marais et rencontra à Paris un succès suffisant pour décider son auteur à embrasser la carrière dramatique, qu’il ne quittera plus jusqu’en 1674. Ses premières pièces furent essentiellement des comédies ; le genre, jugé secondaire, était alors en crise, et il contribua beaucoup à le réhabiliter. Querelle du Cid Le triomphe du Cid (1637) fit date dans la carrière de Corneille : alors que le succès public le consacrait avec éclat dans son métier de dramaturge, il dut affronter ce qu’on appelle « la querelle du Cid ». Succès et controverses Comédies Cinna

Jean Racine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Racine. Jean Racine Portrait de Racine Œuvres principales Jean Racine (La Ferté-Milon, 22 décembre 1639 - Paris, 21 avril 1699) est un dramaturge et poète français, considéré comme l'un des plus grands auteurs de tragédies de la période classique en France. Privilégiant les sujets grecs, Racine, cherchant à rivaliser avec Pierre Corneille, a néanmoins traité trois sujets romains, et un sujet moderne, Bajazet (1672), mais décalé dans l'espace puisque se déroulant dans l'Empire ottoman. L'économie des moyens (densité du propos avec un nombre restreint de mots pour toutes ses œuvres, utilisation du confident pour rendre plus naturelle l'expression des personnages), la rigueur de la construction (situation de crise menée à son acmé), la maîtrise de l'alexandrin et la profondeur de l'analyse psychologique font des œuvres de Jean Racine un modèle de la tragédie classique française. Biographie

Vie et Oeuvre de Corneille (1606 – 1684) Voici une petite biographie et une petite synthèse de l’œuvre de Pierre Corneille, dramaturge du XVIIe siècle. Plan de l’article : I-La vie de Corneille II-L’œuvre de Corneille III-La Querelle du Cid IV-A propos de la tragédie de CorneilleV-Bibliographie théâtrale I-La vie de Corneille : Pierre Corneille naît le 6 juin 1606 à Rouen. II-L’œuvre de Corneille : La carrière théâtrale de Corneille débute en 1629. En 1634, Corneille fait représenter Médée, sa première tragédie. En 1635, Corneille fait représenter une nouvelle comédie, l’Illusion Comique. En 1637, première représentation du Cid. En 1640, il se remet au théâtre, c’est la représentation d’Horace. En 1641, création de Cinna, tragédie mettant en scène le personnage d’Auguste. En 1644, il livre sa tragédie la plus violente et la plus sombre de toute son œuvre jusqu’alors, Rodogune. Tite et Bérénice voit le jour en 1670 alors que Racine produit sa propre Bérénice. Corneille fait représenter Suréna en 1674. III-La querelle du Cid : J'aime :

Paul Claudel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Claudel. Paul Claudel Photographie de l'écrivain le 14 mars 1927. Biographie[modifier | modifier le code] Paul Claudel est le fils de Louis-Prosper Claudel, un haut fonctionnaire de province, né à La Bresse dans les Vosges, et de Louise Athénaïse Cerveaux. Frère cadet de Louise Claudel et de la sculptrice Camille Claudel, il grandit à Villeneuve-sur-Fère. De 1882 à 1886, il vit à Paris avec sa mère et ses sœurs au 135bis, boulevard du Montparnasse, puis de 1886 à 1892 au 31, boulevard de Port-Royal[1]. Il fait ses études au lycée Louis-le-Grand où il obtient son baccalauréat de philosophie en 1885 et s’inscrit à l’École libre des sciences politiques pour y préparer une licence de droit[2]. Claudel, selon ses dires, baignait, comme tous les jeunes gens de son âge, dans « le bagne matérialiste[3] » du scientisme de l'époque. Il entre dans la carrière diplomatique en 1893. Famille[modifier | modifier le code] Théâtre

Pierre Corneille - Au 17ème Siècle Pierre Corneille naquit à Rouen le 6 juin 1606. Son père, Pierre Corneille, était avocat du Roi à la table de marbre de Normandie et maître particulier des eaux et forêts du Vicomté de Rouen. Sa mère, Marthe Le Pesant de Bois-Guilbert était également de noble famille. Ils eurent sept enfants et Pierre Corneille en était l'aîné, le cadet ayant vingt-trois ans de moins que lui. Pierre Corneille fut élevé chez les Jésuites de Rouen, et devint avocat, non par vocation mais surtout pour ne pas déplaire à son père. Corneille fut secrètement amoureux d'une grande dame de Rouen, appelé Madame du Pont, épouse d'un des maîtres des comptes de la ville. En 1628, il obtient les charges d'avocat du Roi aux sièges généraux de l'Amirauté et des eaux et forêts de la Normandie. En 1629, Corneille remit sa première pièce, la comédie " Mélite " à Mondory et sa troupe de comédiens de Rouen. En 1633, il fit imprimer sa première pièce, " Mélite ou les fausses lettres ".

Related: