background preloader

Les conditions optimales d'une intégration réussie des TIC en classe

Les conditions optimales d'une intégration réussie des TIC en classe
Sur le site PhiloTR, site du département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières au Québec, on trouve un passionnant article qui reprend le texte intégral d'une étude publiée en juin 2011 par Guy Béliveau, lui-même enseignant dans ce département. L'étude de G. Béliveau consiste en une analyse des recherches menées principalement au Québec sur l'impact des TICE au collégial, avec des références à des recherches françaises et américaines. Pas de relation causale entre usage des TICE et résultats des élèves Dès les années 2000 en effet, la fédération des Cégeps du Québec entendait mesurer l'impact des TICE sur les résultats des étudiants. Les observations et enquêtes minutieuses se sont donc succédées pendant plusieurs années, aboutissant dès 2004 à la conclusion suivante : il n'y a pas de relation de cause à effet entre l'utilisation des TICE et la hausse des résultats scolaires. Faudrait-il alors remiser tous les équipements au placard ? Dans son texte, G.

http://cursus.edu/article/17798/les-conditions-optimales-une-integration-reussie/#.VA8zM9GI70M

Related:  Intégration et appropriation des TICENumérique à l'écolenumérique et enseignementchloestaps

Stratégies d'intégration des TICE dans les pratiques d'enseignement Dans une stratégie d'intégration des technologies dans les pratiques pédagogiques et les établissements, on essaie la plupart du temps de mener de front l'équipement, la formation des enseignants et les contenus d'intégration en classe. Mais cette synchronisation simpliste n'est parfois qu'une vue de l'esprit car en réalité plusieurs domaines s'interpénètrent et pour qu'un enseignant adopte l'utilisation des technologies en classe, il doit lui-même en saisir les enjeux au-delà d'une simple maîtrise de certains outils. TPaCK, modèle d'intégration réussie des Tice à l'enseignement D'habitude dans la formation des enseignants, on prend en considération trois domaines qui sont traités de manière indépendante : contenus, pédagogie et technologie. Au Québec, un modèle nommé TPaCK, acronyme anglais qui veut dire Technology, Pedagogy and Content Knowledge vise à articuler technologie, contenus disciplinaires, contexte et pédagogie. Voyez la présentation dynamique de ce modèle :

Top 5 et Flop 5 des pédagogies actives, ludiques et participatives Quels sont les avantages et inconvénients liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives ? Les pédagogies dites innovantes ont le vent en poupe. Pourtant, si la nécessité d’amorcer un virage pédagogique en entreprise est plus que nécessaire, beaucoup de freins et obstacles sont encore présents dans la plupart des organisations. Voici donc une proposition de top 5 – avantages et leviers – et de flop 5 – freins et inconvénients – liés aux pédagogies actives, ludiques et participatives : Découvrez les principaux avantages et inconvénients formulés par les entreprises à l’égard des pédagogies actives, ludiques et participatives.

Qu'est-ce que le connectivisme ? Les théories et les modèles de l'apprentissage se suivent et ne se ressemblent pas forcément; chacun présente une approche spécifique avec ses avantages et ses limites et on n'a pas toujours intérêt à adopter inconditionnellement l'une ou l'autre de ces approches. Le modèle transmissif où l'enseignant est le détenteur du savoir et s'évertue à le transmettre à un apprenant qui aspire à correspondre à un modèle a vu ses beaux jours décliner quoiqu'il soit encore appliqué dans des bastions réfractaires tels que certains espaces universitaires traditionnels (et les xMoocs). Le béhaviorisme, avec le balisage de l'apprentissage du plus simple au plus complexe avec force renforcements, positifs et/ou négatifs, des informations fournies juste à temps à l'apprenant et les remédiations pertinentes qui récupèrent tout retardataire vivra encore de très beaux jours et amènera des réussites ponctuelles satisfaisantes. Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l'apprentissage.

Internet fait place nette dans la pédagogie Le Monde.fr | | Par Emmanuel Jaffelin, agrégé de philosophie au lycée Lakanal (Sceaux), auteur d'un Petit éloge de la gentillesse (2011, Editions François Bourin) Difficile d'enseigner par les temps qui courent. Il faut dire que le temps court à la vitesse de l'électron.

Dossier compétences Le DNB actuel est une impasse tant pour les élèves que pour les enseignants. Ses partisans lui reconnaissent une seule qualité : celle de préparer aux conditions d’un examen… qui […] Lire l’Article → Dans un premier article, nous avons présenté l’expérimentation menée par l’Inspection générale et la Dgesco, qui consiste à utiliser un tableur pour automatiser la correction des dictées. Que signifie vraiment « intégrer les TIC » en pédagogie Posons-nous la question suivante : comment un enseignant qui désire intégrer les technologies à sa pédagogie doit-il procéder ou quelles sont les étapes successives et requises visant à l’intégration des TIC par un enseignant ? Il existe quelques modèles qui nous permettent de bien situer les enseignants à l’égard de l’usage des technologies. Un premier modèle expérientiel global est celui proposé par Morin (2010) dans le cadre de son article intitulé « Ma petite histoire d’intégration des TIC en pédagogie » de la revue Pédagogie Collégiale, VOL 23, Numéro 2 (hiver 2010). Vu sous l’angle d’une progression dans le temps, Morin (2010) nous propose une intégration des TIC en six temps très distincts : « En intégrant les TIC à ma pédagogie, je me suis vite rendu compte que la compétence dans le domaine ne se limite pas à la connaissance des outils technologiques.

Usages pédagogiques Voici quelques usages recensés par les enseignants :Lecture de livres numériques [ex. iBooks, collection Chocolapps]Création de livres numériques [ex. iBooks Author, Book Creator, CBB, …]Lecture de la presse [La Presse+, ex. quotidiens et hebdomadaires belges, presse internationale]L'info en direct [ex. fil d'info des quotidiens et chaînes télévisées]Dissections virtuelles [ex. Frog Dissection - Rat Dissection]Utilisation de tableaux périodiques animés [ex. Atomes]Utilisation de manuels scolaires numériques [ex. Sesamath, lelivrescolaire.fr]Utilisation d'exerciseurs, d'outils de révision pour les mathématiques, le français [ex. Apprentissage social? Alors voilà, cette semaine, nous traitons de la dimension sociale de l’apprentissage : Quel rôle joue notre environnement, notre entourage dans nos apprentissages ? J’avoue que j’ai un peu été désorientée par le « butinage » proposé et par les deux expressions proposées « Social Learning et « Apprentissage par les pairs ». Y-a-t-il une différence entre les deux termes ? En lisant les premiers liens, j’ai eu l’impression que le social learning ne parlait que d’apprentissage par le réseau…

Ressources informatiques et pédagogiques pour l'enseignant (TICE) WordPress c’est bien, avec les plugins, c’est mieux. Aujourd’hui, WordPress s’apparente à un bon choix de CMS pour éditer un site d’école. Cependant, même si ce système tend de plus en plus à être autosuffisant pour un site relativement « simple », il est encore nécessaire de recourir à l’ajout de plugins externes pour profiter de fonctions spécifiques. Je vous propose une sélection de plugins pour transformer WordPress en un véritable site d’école. Lire la suite Pour certains, l’apprentissage de la lecture est une étape ardue et il est intéressant de proposer des pistes de travail qui sortent des sentiers battus.

Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation Quels sont les principes de mémorisation utilisés dans les arts de la mémoire ? Comment mémoriser des quantités d’informations sans se tromper ? Quel rôle peuvent encore jouer les arts de la mémoire à l’ère numérique ? Ce sont quelques questions que je me pose depuis quelques années.

Related:  TICE et pédagogiedanpearlinnovcorinnecochin