background preloader

Analyser et comparer des empreintes digitales avec Verifinger

Analyser et comparer des empreintes digitales avec Verifinger
1- Présentation : Verifinger est un logiciel qui permet d’analyser une empreinte digitale et de comparer deux empreintes digitales. Ce logiciel est distribué gratuitement sur internet : 2- Objectifs pédagogiques : Illustrations des thèmes : MPS : Sciences et investigation policière Classe concernée : 2nde - Enseignement d'exploration 3- Mode d'emploi : Base de données (empreintes digitales) : Le paramétrage du logiciel (chargement de la base) est expliqué dans cet article. "xxx" désigne le numéro de la personne (attention, chaque image doit être anonyme et ne pas comporter le nom de la personne) "yy" désigne le numéro du doigt (de l'auriculaire gauche à l'auriculaire droit) : "z" désigne le numéro du scan (un même doigt a pu être scanné plusieurs fois). Interface du logiciel : Utilisation du logiciel : Pour procéder à l'identification d'empreintes, il faut commencer par sélectionner le mode Identify. Related:  police scientifiquePARTIE 1 Diversité et unité des êtres humainsMPS

TPE: La Police scientifique - LA POLICE SCIENTIFIQUE Caryotype et gène MPS SCIENCE ET INVESTIGATION POLICIÈRE Jeudi, 02 Décembre 2010 06:53 Administrateur Dans le cadre de la MPS SCIENCE ET INVESTIGATION POLICIÈRE, vous pouvez scanner des empreintes avec scanner et ensuite vérifier avec efinger. On peut faire de même avec des empreintes faciales ou de pas ( il faut faire un essai ). efinger est une application de comparaison de deux empreintes digitales. L’algorithme de comparaison IMAGE MAPPING, effectue quant à lui une rotation de l’image squelettisée et la compare avec celles de la base de données. La méthode QUAD TREE segmente l’image en 4 parties et compare ces parties à celles des empreintes de la base de données. Reconnaissance d'empreintes L’algorithme de reconnaissance d’empreintes digitales Prétraitements des images Filtrage des images (Segmentation) Squelettisation de l'empreinte Extraction des minuties Comparaison des empreintes (base de données d'empreintes). L'article complet : Il y a aussi Verifinger.

Techniques de révélation des traces papillaires - Police Scientifique Les procédés de révélation Les traces papillaires sont présentes sur une multitude de supports, on peut citer notamment le bois, le papier ou même la peau. Pour révéler ces traces papillaires, la police scientifique a développé des méthodes de détection variées. Voici quelques procédés qu’il faut sélectionner en fonction de paramètres tels que : l’ancienneté de la trace, le type et l’état du support ou encore la recherche postérieure d’ADN. • L’épiscopie coaxiale Cette méthode optique non destructrice peut être utilisée sur des surfaces lisses et réfléchissantes. • Les vapeurs de cyanoacrylate Ce procédé de révélation peut être utilisé sur des surfaces lisses et sèches. • La suspension de microparticules ou « Small particule Reagent (SPR) » Le SPR est une sorte de « saupoudrage mouillé » qui permet la révélation des traces sur des supports lisses qui ont été mouillés ou passés sous l’eau. • Les poudres colorées Technique de révélation bon marché, facile et rapide à mettre en œuvre.

Les empreintes digitales De plus en plus on parle d’empreinte digitale, comme système de sécurité, d’identification, mais aussi dans les films. Mais qu’est ce qu’exactement une empreinte et quelles sont ces applications. Une empreinte digitale est le dessin formé par les lignes de la peau des doigts, des paumes des mains, des orteils ou de la plante des pieds (les dermoglyphes). Une empreinte digitale est habituellement le dépôt de substances eccrines laissées par le contact du doigt avec une surface. Elle peut toutefois également être causée par des substances présentes sur la surface, comme des pigments ou d’autres substances colorées ou malléables (empreinte en relief). Une contamination du doigt par des substances sébacées est également possible. Le caractère quasi-unique d’une empreinte digitale en fait un outil biométrique très utilisé pour l’identification des individus en médecine légale et pour la police scientifique. Les empreintes digitales ont complété l’analyse de l’anthropométrie. Historique

Les cellules immunitaires et les organes lymphoïdes I) Les cellules de la réponse immunitaire innée 1) Les phagocytes a) Le monocyteb) Le macrophagec) La cellule dendritiqued) Les polynucléaires ou granulocytes2) Le cellule NK3) Le mastocyte4) Les cellules résidentesII) Les cellules de la réponse immunitaire adaptative 1) Le lymphocyte B2) Le lymphocyte TIII) Cellules à l’interface entre les deux systèmes 1) La cellule NKT2) Le lymphocyte T γ-δIV) Les organes et tissus lymphoïdes 1) Organes lymphoïdes primaires a) La moelle osseuseb) Le thymus2) Organes lymphoïdes secondaires a) Les ganglions lymphatiquesb) La ratec) Les amygdalesd) Les plaques de Peyer Les cellules immunitaires sont caractérisées par les clusters de différenciation qui sont des protéines exprimées à leur surface. Elles sont caractérisées par seulement certains d’entre eux procurant aux clusters la propriété d’être de réels marqueurs diagnostiques utilisés pour l’identification de ces cellules. I) Les cellules de la réponse immunitaire innée 1) Les phagocytes b) Le thymus

TP_anthropo_physique_Delos.pdf TPE Premiere S: Identité digitale II- Les empreintes digitales en application Les empreintes digitales sont particulièrement utiles (et utilisées) dans le domaine policier. La caractéristique de diversité des empreintes digitales est-elle exploitée au mieux pour la reconnaissance de l'individu ? 1) Différentes méthodes de relevé Les empreintes digitales que l'on laisse sur tout ce que l'on touche sont dues aux glandes sudoripares présentes sur le bout de nos doigts. Ces empreintes sont toutefois plus ou moins visibles. Mais le plus souvent les empreintes sont difficiles à voir à l'œil nu, un équipement spécial est donc requis pour pouvoir les révéler, constitué de poudres, de substances chimiques, d'éclairages spécifiques et de différents outils. Certaines techniques peuvent s'avérer destructrices si elles sont utilisées dans une situation non appropriée, c'est d'ailleurs pour cela que des photographies doivent être prises à chaque étape de la révélation, avant tout autre traitement. a) L'éclairage b) Les surfaces lisses

Tp/td n°3 bio: Apport des empreintes digitales. - Site mps 2011 De plus en plus on parle d’empreinte digitale, comme système de sécurité, d’identification, mais aussi dans les films. Mais qu’est ce qu’exactement une empreinte et quelles sont ces applications. Elle peut être causée par des substances présentes sur la surface, comme des pigments ou d’autres substances colorées ou malléables (empreinte en relief). Historique La première utilisation des empreintes digitales comme moyen d’identification remonte à 1877 aux Indes où le britannique William Herschel eu l’idée de les utiliser pour éviter que les bénéficiaires de pension de l’armée ne la touchent plusieurs fois. Biométrie L’utilisation de l’empreinte digitale comme moyen d’identification d’une personne n’est pas nouvelle. Le recours à l’empreinte digitale compte pour plus du tiers du marché des procédés biométriques. La qualité d’image de l’empreinte digitale peut varier selon que la peau du doigt est sale, trop humide ou trop sèche, huileuse ou affligée d’une coupure.

acétabulaire relation nucléocytoplasmique Attendre le chargement complet de la page avant de lancer les animations. Version anglaise Présentation L’acétabulaire de Méditerranée est une algue Chlorophycée unicellulaire que l’on rencontre facilement dès les premiers mètres de profondeur en zone rocheuse bien éclairée. Sa croissance débute par une cellule minuscule qui se ramifie et forme des rhizoïdes au niveau d’un rocher (c’est là que se situera le noyau) et s’étire verticalement pour constituer une hampe. Bientôt, lorsque la hampe atteint sa taille maximale (5 cm pour l’espèce Acetabularia acetabulum) un véritable chapeau constitué par des sacs remplis d’éléments reproducteurs coiffera cette hampe. A la fin de l’été, le chapeau se séparera, les éléments reproducteurs se disperseront et après une fécondation, ils donneront naissance à de nouveaux individus. Schéma en plein écran Expérience 1 Une Acétabulaire ayant atteint sa taille maximale est sectionnée en 2 portions Expérience 2 3 espèces : Voici 3 espèces : Shéma en plein écran

Les Cellules du Sang Tôt ou tard ce site ne serà plus accessible.Son contenu èst disponible à la nouvelle adresse www.funsci.it où son activité aura une suite. Par Daniela Tagliasacchi et Giorgio Carboni, avril 1997 Illustrations de Michele Pirazzini Merci à Pasquale Chieco pour son aide à la réalisation des photos Traduction française de Raynald Adams, juillet 2005 Que sont les cellules sanguines ? A quoi ressemblent-elles ? Quelles sont leurs fonctions ? Le sang est constitué de cellules spéciales en suspension dans un liquide appelé plasma. Le sang exécute de nombreuses fonctions importantes. Le sérum dépourvu de cellules, ou plasma, peut être obtenu au moyen de la centrifugation. On observe dans le sang des cellules spéciales réparties entre érythrocytes et leucocytes. ERYTHROCYTES (globules rouges) Dans les globules rouges des mammifères, l'absence de noyau libère de l'espace pour l'hémoglobine, et la forme biconcave de ces cellules accroît le rapport entre la surface et le volume cytoplasmique. P.R.

Related: