background preloader

Et si les Réseaux Sociaux d’Entreprise fonctionnaient un jour ?

Et si les Réseaux Sociaux d’Entreprise fonctionnaient un jour ?
Outils révolutionnaires cherchent utilisateurs ! Le raisonnement à l’origine du lancement des Réseaux Sociaux d’Entreprise (ou RSE) est séduisant. De manière somme toute caricaturale, il peut se résumer ainsi : dans un contexte de complexité croissante des organisations et du développement massif du mode projet, un RSE doit permettre de gagner en efficacité et de stimuler l’innovation en fluidifiant la transmission d’information et en dépassant les cloisonnements organisationnels ou hiérarchiques. Toutes les démarches menées jusqu’à présent pour favoriser la capitalisation, développer la productivité et impliquer les salariés pourraient ainsi être mises au placard : le réseau social d’entreprise serait en effet la "recette miracle" qui permettrait la nécessaire transformation de l’organisation. La révolution n’a en fait jamais eu lieu, ou dans de très rares cas de figure : seuls 10% des déploiements de RSE lancés dans le monde sont réussis (Gartner Group – 2013). Related:  liens du cours

5 Tendances Finance en 2014 | Blog b-pack Solution e-achats / Purchase to PayBlog b-pack Solution e-achats / Purchase to Pay Après cette période de fête, il est désormais temps de faire un bilan de 2013 avant de se tourner vers cette nouvelle année. D’après le rapport « Deloitte’s 2013 Q3 CFO Signals », un nombre important d’entreprises se sont concentrés sur la réévaluation et l’adaptation de leurs stratégies, ainsi que sur la réduction des coûts. Le même rapport indique également que les directeurs financiers passent le plus de temps dans leur rôle de « stratège ». C’est tendance vont elles se confirmer en 2014 ? Après avoir évoquer les 5 Tendances Achats de 2014, jetons un oeil à quelques tendances liés au monde de la finance que nous pourrions voir dans l’année à venir ! 1 – L’évolution du rôle de la technologie dans la finance La technologie continue de prendre une place de plus en plus importante dû au besoin grandissants d’informations liés aux besoins de visibilité et de gestion des risques. 2 – Un besoin grandissant de visibilité 3 – Collaboration entre Finance et Achats

Les réseaux sociaux bouleversent les organisations Publié le 28/11/2012 Attention, cet article a été publié le 28/11/2012. Ce dispositif d'archives vous donne accès à l'ensemble des publications du site FocusRH. Assurez-vous de lire les dernières dépèches et dossiers publiés en utilisant notre moteur de recherche Le 27 novembre dernier, Salesforce, spécialiste du cloud computing en entreprise, organisait une rencontre autour du thème : « Management : réinventer l’entreprise à l’heure des réseaux sociaux ». Réseaux sociaux, cloud et mobilité sont trois forces puissantes avec lesquelles les entreprises doivent dorénavant composer. Source d’information Pour Alexandre Ricard, PDG du groupe Pernod-Ricard, « il est fondamental d’accompagner le changement, en prenant conscience que le collectif et la diversité sont nettement plus puissants que l’individu ». Confiance et transparence Une vraie révolution managériale ? Pauline Marceillac

Visualiser et Explorer vos données avec PowerView |BI-365 PowerView, la Datavisualisation en Libre-Service. Power View permet de créer des tableaux, graphiques et cartes interactifs. Il permet la création intuitive de rapports ad-hoc pour les utilisateurs professionnels comme les analystes de données, les décideurs et les travailleurs de l’information. • Créer des tdashboards « en libre-service » très facilement. • Analyse pertinentes grâce aux filtres et interactions dynamiques entre les graphiques • Partage et Publication sur Office 365 On-Line • Accès depuis un mobile ou un simple navigateur en toute sécurité Pour concrétiser cela, vous trouverez ci-dessous une vidéo de présentation. Cette série sur Power BI sera prochainement enrichie avec la présentation de Power Map, logiciel de datavisualisation 3D géospatiale.

Les Réseaux sociaux d’entreprise – RSE - outils collaboratifs pour encourager l’intelligence collective Salesforce Chatter, BlueKiwi, Jive SBS, Yammer, SocialText, IBM Lotus Connections, SeeMy ou encore Jamespot… la liste des RSE est longue. Ces réseaux sociaux d’entreprise ne sont pas comme la plupart des réseaux communautaires que vous connaissez et utilisez. A l’instar de Facebook, Twitter, Pinterest, ces RSE sont des open space virtuels où le partage de données et la discussion sont au cœur du concept. RSE, pour recréer le lien dans l’entreprise En l’espace de quatre ans, les réseaux sociaux sont devenus des supports naturels de partage de l’information. Le RSE est un Facebook interne dont l’accès est contrôlé. Le RSE est pour l’entreprise un nouvel outil de partage de l’info beaucoup plus dynamique que l’email. Le pouvoir social du RSE : une inter connectivité en temps réel… ou différé. Pouvoir communiquer directement, instantanément ou en différé avec une ou plusieurs personnes de son projet est le vrai début de l’interactivité, principal objectif du web 2.0.

OpenRefine Surmontez trois obstacles à la performance avec les Réseaux Sociaux d'Entreprise Temps de lecture estimé: 6 minutes Mes recherches m’ont conduit à des perspectives intéressantes sur la façon dont les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) peuvent améliorer les performances dans les organisations. Les travaux d’Etienne Wenger sur les communautés de pratique suggèrent que plusieurs problèmes liés au business peuvent être surmontés grâce à l’utilisation efficace du RSE. Obstacle 1: Rapidité de l’économie du savoir L’économie, la concurrence, les besoins des clients, l’innovation, etc, se déplacent trop vite pour la manière dont la plupart des organisations sont structurées. « La connaissance n’est pas statique. Les RSE permettent que les conversations en cours et la création de ressource soient en constante évolution et suivent un rythme permettant de garder le lien avec les clients, la concurrence et l’environnement économique en mutation. Obstacle 2: Formation traditionnelle, Communications et Gestion des Connaissances situées en dehors des bureaux Et vous ?

La BI, c’est vraiment pour tous les métiers. Mais peu encore dans les faits Le terme « Big Data » en viendrait presque à faire oublier un domaine lui déjà mature : le décisionnel ou Business Intelligence. Ce marché pesait 13,8 milliards de dollars en 2013 pour les éditeurs de logiciels, quand celui du Big Data (et pas seulement sur la partie logicielle) devrait atteindre 8,9 milliards en 2014. Et selon une étude de JEMM Vision (réalisée pour SAP auprès de 62 responsables de BI d’entreprises et administrations françaises), la BI a encore de beaux jours devant elles. Ne serait-ce que parce que sa marge de développement reste importante. La BI, encore souvent une chasse gardée « La BI est aujourd’hui l’un des leviers du développement de l’activité des entreprises ; 84% des personnes interrogées estiment ainsi qu’elle est un élément essentiel du succès de leur organisation ». Les outils décisionnels sont perçus comme « un élément stratégique des organisations françaises ». Le décisionnel de demain ?

Les réseaux sociaux, levier de la performance des entreprises françaises Pourtant, l’entreprise, en particulier la PME, semble hermétique à cette révolution. Une étude récente nous apprend que seulement 14 % des sociétés de moins de 50 salariés (plus de 95 % des entreprises françaises) sont présentes sur les réseaux sociaux (2). Ceci alors que la moitié des PME françaises n’ont toujours pas de site internet (3). Si l’on met en regard de ces chiffres le fait que 73 % du web français n’est jamais mis à jour (4), on peine à comprendre que les PME tardent à utiliser les réseaux sociaux, grâce auxquels il n’a jamais été aussi simple et rapide de publier une information. En période de crise économique, la visibilité sur internet et la capacité d’y trouver de nouveaux relais pour faire des affaires devient un enjeu crucial de compétitivité. 1) Amélioration de la productivité Lorsque le monde des affaires sera interconnecté, c’est par les réseaux sociaux B2B que se feront les mises en concurrence sur les appels d’offres. 2) Accélération de la dématérialisation

24 Outils pour espionner la concurrence en toute légalité Qui n’a jamais souhaité savoir ce qu’il se passait dans les entreprises concurrentes? Même avant de vous lancer sur un marché dont vous n’êtes pas sûr du potentiel, il sera toujours utile d’utiliser une série d’outils afin de voir comment se positionne l’éventuelle concurrence. De nombreux outils en ligne peuvent devenir de redoutable alliés afin d’aller beaucoup plus loin dans votre défrichage. Que cela soit dans l‘analyse de mots clés, la recherche de niches, ou l’évaluation de trafic, vous trouverez certainement un outil que vous ne connaissiez pas encore dans la liste qui suit. Je vous propose de découvrir une compilation de services et d’outils afin d’analyser (ou espionner) cette concurrence en utilisant des services disponibles en ligne, et ceci, en toute légalité. 1. 2. 4. 5. 6. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. fiez où en était le concurrent il y a 1 an ou 2. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24.

Mesurer la performance d’un RSE par @ClaudeSuper #e20 01net. le 28/11/12 à 09h10 Depuis les premières expériences d’espaces collaboratifs et de mise en œuvre de solutions de partage des connaissances, la question revient telle une vieille rengaine : comment mesurer leur performance ? Dans une logique financière caractérisée, notamment, par le fameux ROI (retour sur investissement), il est primordial de pouvoir exprimer en bénéfices chiffrés les apports des outils et des pratiques. Sortir de la logique strictement financière La pratique sociale et collaborative en entreprise oblige à s’émanciper d’un carcan mis en place par les financiers. Pour comprendre et mesurer les apports des réseaux sociaux d’entreprise et des espaces collaboratifs à la performance humaine et économique de l’organisation, il faut imaginer de nouveaux indicateurs pertinents. Les questions que l’on doit se poser sont : - quelle est la valeur (du point de vue métier) d’une discussion, d’un avis, d’une recommandation, d’une contribution, etc. ? Décider des objectifs - etc.

my ERP l'application tout en un avec Le cloud pro d'Orange Vous venez de créer votre entreprise et vous êtes perdu dans les démarches administratives. Vous n’avez qu’une hâte : vous concentrer sur votre activité professionnelle. Vous avez l’impression que la gestion de votre entreprise vous prend trop de temps et vous avez besoin de vous consacrer à ce qui vous rapporte du chiffre d’affaires ? Orange est fière d’annoncer aujourd’hui son partenariat avec myERP.com, un des leaders mondial d’applications de gestion d’entreprise dans le cloud. myERP rejoint « Le cloud pro », le bouquet d'applications en ligne d'Orange à destination des professionnels. Orange devient ainsi le premier partenaire de myERP sur le marché français à distribuer cette application tout-en-un qui permet aux professionnels de gérer simplement leur entreprise (ventes, facturation, comptabilité, stock, projets …). myERP : parce que réussir est le but de toute entreprise! Avec myERP, Je tape le nom d’un contact et je retrouve automatiquement sa fiche :

Observatoire réseaux sociaux 2013 - IFOP

Related: