background preloader

Les 50 Plus Beaux Lieux Abandonnés Dans Le Monde

Les 50 Plus Beaux Lieux Abandonnés Dans Le Monde
Ces véritables ruines offrent un aperçu inquiétant d’un monde sans humains. Leurs murs sombres inspirent ainsi à la fois un sentiment d’émerveillement mais aussi de solitude profonde. - Publicité - Tous ces lieux dans lesquels Dame Nature a repris ses droits recèlent probablement bien des mystères et nous vous proposons de les découvrir au fil des ces images immortalisées pour l’eternité. 1. Le Christ des abysses à San Fruttuoso en Italie Guido Galletti a construit cette statue du Christ en 1954 et l’a placé dans l’eau à une profondeur de 17 metres. 2. Via: photography.nationalgeographic.com 3. Via: reddit.com 4. Via: photoree.com Retrouvez les 46 autres magnifiques lieux abandonnés dans les pages suivantes ! Related:  #Culture | @thomaswdesignMisceallenous

Où danser la salsa à Paris ? 1/2 < Précédent Suivant > Envie d’un peu de « calor » ? Que diriez-vous de vous déhancher lors d’une soirée salsa ? Musique salsa, cours de danse, salsa cubaine, salsa portoricaine, bachata… Tout un programme pour passer une soirée survoltée. Le Bonbon vous présente ses bons plans pour danser la salsa à Paris. La Pachanga La Pachanga est devenue un peu la référence du bar latino. Planning des cours ici. La Pachanga 8, rue Vandamme 75014 Paris Barrio Latino Saviez-vous que le Barrio Latino a été construit par Mr Gustave Eiffel lui-même ? Planning des cours ici. Barrio Latino 46, rue du Faubourg Saint-Antoine 75012 Paris Khao Suay Ne vous méprenez pas par son nom aux sonorités plus asiatiques que latinos, Khao Suay est un des plus réputés clubs de salsa de la capitale, mais seulement certains soirs.

Ronquières Festival 2014: le bilan | Budget: 35€ à 70€ | Programmation Organisation Ambiance Qualité/prix | On reviendra ! - quelques remarques: agrandir le site, revoir la gestion et agrandir les parkings, créer une affiche moins calme pour le dimanche - Après avoir passé le weekend du 2 et 3 août sur le site du Ronquières Festival, il est maintenant venu l’heure du bilan. Pour seulement sa 3ème édition, le Ronquières Festival a accueilli quelques 30 000 personnes durant le weekend du 2 et 3 août 2014. C’était la première fois que l’on se rendait à ce festival et à vrai dire, ça a été une chouette découverte. Par contre, on a détesté passer environ 1h dans les bouchons à l’entrée du parking bondé du site, pour ensuite attendre de nouveau 1h dans la file d’attente afin de recevoir ce si précieux sésame qu’est le bracelet d’entrée du festivalier. Le samedi, on était venus pour Yodelice, Julien Doré et Puggy. Birdpen Avant Julien Doré se produisait Birdpen, le groupe anglais de David Penney, le chanteur et guitariste d’Archive.

Elle a décidé de regarder ses larmes au microscope. Ce qu'elle a découvert est tout à fait troublant... Un jour, Rose-Lynn Fisher se demandait si ses larmes de douleur avaient un aspect différent par rapport à ses larmes de joie, et elle a commencé à les analyser de près sous un microscope. Elle a étudié 100 larmes différentes et a constaté que les larmes de base (celles que notre corps produisent pour lubrifier nos yeux) sont radicalement différentes des larmes qui se produisent lorsque nous sommes en train de couper des oignons. Pareillement les larmes qui viennent suite à un fou rire sont complètement différentes des larmes de tristesse. Comme une goutte d’eau de mer, chaque larme minuscule porte un microcosme de l’expérience humaine. Son projet est appelé La topographie des larmes. Larmes de fou rire Larmes de changement Larmes de chagrin Larmes provoquées par des oignons Il existerait en fait trois grands types de larmes: de base, réflexes et psychiques (déclenchée par des émotions). Larmes de bases (pour humidifier l’oeil) Larmes de soulagement Larmes d’espoir Larmes d’exaltation

Les photos incroyables des explorateurs du Château de Noisy Publié le 07/01/2014 Le château de Noisy, bien qu'abandonné depuis vingt ans, continue de recevoir des dizaines de visiteurs d'un genre très spécial: les explorateurs urbains. Il s'agit d'amateurs de lieux abandonnés (usines, hôpitaux, hôtels...) pour qui le frisson de l'interdit se mêle au plaisir esthétique. Le château de Noisy fait l'objet d'une demande de démolition de la part du propriétaire. Trois pétitions, réunissant 4.000 signatures, s'opposent à cette démolition. Ce château récent (il date du début du 20ème siècle) alimente les fantasmes et suscite la curiosité des explorateurs urbains. Le site Residues.net est passé par le château de Noisy et a expliqué sa démarche de la sorte: "Perdez-vous dans la belle forêt des Ardennes belges. "Presque pornographique" Olivier (prénom d'emprunt), un explorateur du château, a expliqué pourquoi il appréciait l'endroit: "J'aime bien le site mais plus pour ce qu'il y a autour que le château en lui-même. "Il a raison de raser le château" 1. 2. 3.

Paris : des lieux en ruine à découvrir Le site britannique Atlas Obscura propose à ses lecteurs un tourisme qui sort des sentiers battus. L’idée est originale et presque underground : visiter les ruines mythiques et historiques de la capitale française. Petit florilège des ruines parisiennes à découvrir. 1. Les catacombes Les catacombes sont sûrement les “ruines parisiennes” les plus connues à ce jour. L’empire de la mort, entre ossements humains et de rongeurs, est accessible aux visiteurs à Denfert-Rochereau. Le site officiel des catacombes 2. The little belt comme l’appellent nos amis anglo-saxons est un ancien chemin de fer qui fait le tour de Paris. Ces rails à l’abandon sont devenus un haut lieu de la culture underground parisienne, comme on aime la nommer. L’association de sauvegarde de la Petite Ceinture 3. Anciennement, voire antiquement, les thermes étaient des bains gallo-romains, construits aux alentours du IIIe siècle. 4. Elles sont à peu près aussi vieilles que les thermes de Cluny. 5.

La maison de la Pataphonie Bonjour les râleurs et les râleuses ! Aujourd’hui, je vous propose de visiter la Maison de la Pataphonie de Dinant en Belgique. Mais qu’est-ce que c’est ? La visite est menée par les Pataphons dans les différentes contrés de la Pataphonie ! Commençons le voyage dans le pays de la métalodie ! Dans ce pays, toute la musique est faite à partir d’objet métallique ! Continuons notre chemin en xylomanie, contré pleine d’instruments en bois ! Notre voyage se poursuit en Aqualubie, un monde aquatique particulièrement agréable ! Nous continuons notre voyage dans la Lithosphère ! Certaines notes sont reliées à des objets qui sont actionnés par des petits marteaux ! Et nous terminons notre voyage par un détour en Philaphonie ! Un voyage que j’ai adoré faire !! Voici une petite vidéo qui parle de cette maison et de certains musiciens qui y ont contribué ! Connaissiez-vous cette maison ? J'aime : J'aime chargement…

Cannabis, l’étude choc : la déplaisante vérité sur les effets de la consommation récurrente de pétards Atlantico : Une étude (conduite sur 20 ans) sur les effets de la consommation à long terme du cannabis a été récemment publiée par le Professor Wayne Hall, conseiller sur ces questions à l'OMS. Les résultats publiés révèlent notamment que le cannabis serait très addictif, provoquerait des problèmes de santé mentales et ouvrirait la porte à des drogues dures. Ne contredisent-ils pas ainsi l'argument selon lequel la consommation de cannabis serait inoffensive ? Qu'en est-il dans les faits ? Alain Morel : Nous n’avons pas tous les éléments méthodologiques de l’étude du Pr Wayne Hall, mais, au-delà des leurs formulations "choc" trop simplistes, les conclusions que vous rapportez ne font que confirmer ce que l’on sait déjà : une consommation intensive de cannabis qui commence tôt à l’adolescence et se prolonge des années augmente tous les risques de ce produit. Quels sont les effets (physiologiques, psychologiques et psychiques) d'une consommation prolongée et à long terme du cannabis ?

Top 30 restaurants insolites et originaux à Paris Marre du traditionnel "oeuf mayo / entrecôte / crème brulée" ? Après les restos insolites dans le monde, les restaurants insolites en France, découvrez de nouvelles expériences au restaurant, mais sur Paris cette fois. Topito à la rescousse avec une sélection de restaurants insolites qui régaleront les papilles et les yeux. Même s'ils se terminent tous de la même manière que les resto tradi : l'addition. Blue Elephant Oui, il existe bien une "jungle" en plein 11ème, une forêt de bambou à côté de Bastille. Et en banlieue de Paris Le Repère des PiratesUn diner spectacle sur le thème de la piraterie du XVIIIème siècle, avec une cascade de plus de 6 mètres de haut, un bateau pirate, un espace bar façon "Port Royal", des animaux exotiques, des pirates grandeurs nature, des trésors, etc...Prix : Environ 28 € à la carteAdresse : 79 avenue de Lattre de Tassigny - 94440 Villecresnes

Paris vs Londres, le choc des titans urbains "The Urban Head-to-Head : London Vs. Paris" est le dernier projet de la designeuse londonienne Ally Biring en collaboration avec HouseTrip. Cette infographie originale compare la culture de Paris et de Londres, deux villes européennes mythiques. Ally Biring pose la question de savoir qui gagne entre les deux et c’est sûrement une question que vous vous êtes déjà posée. J'aime : J'aime chargement… Air Type Keyboardless Device La start-up basée au Texas AirType veut imaginer le clavier du futur en proposant un accessoire compatible Bluetooth pouvant faire de n’importe quelle surface un clavier grace à deux poignées captant les mouvements des doigts. Un projet à l’état du prototype prometteur et qui nous offre une alternative intéressante à nos changements de supports constants.

Pyjama party au cinéma du BHV Sortez vos plus beaux pyjamas du placard ! Du 30 juin au 12 juillet, le BHV transforme l’Observatoire de son dernier étage en cinéma éphémère, mais pas que ! Dans une ambiance tamisée, 20 lits douillets seront disposés pour une projection des plus moelleuses. Les États-Unis et l’Asie sont imbattables en matière de cinémas de luxe, mais la palme du concept-ciné le plus cool revient au BHV. Les places seront gratuites mais il n’y aura que 20 privilégiés par projection. En cas d’oubli (voulu ou non) de votre pyj’, pas de panique, le BHV vous en prête un ! Invitations pour 2 à 4 personnes à gagner prochainement sur le site du BHV Du 30 juin au 12 juillet Pyjama party au BHV 36 rue de la Verrerie Paris 4eSite internet du BHV

MARIA MARINENKO, NATURE AND NOISE FOR ‘SOUND FORM WAVE’ Ukrainian designer Anna Marinenko has drawn a symbolic and visual connection between noise and nature for ‘sound form wave’. while studying outdoor vistas, Marinenko observed the aesthetic similarity between the oscillating heights of mountains, trees and skylines and the waveforms of music. She has composed a series of graphic expressions which compare the two otherwise disparate images side-by-side, matching them together into a single picture. Reflections of forested areas into rivers and cityscapes mirrored in the water are linked to the undulating linear illustrations of the highs and lows of sound; ocean ripples moving away from a speed boat, tall strands of grass, clouds and boats also correlate to the musical patterns. J'aime : J'aime chargement…

Langue des signes française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir LSF. La langue des signes française (LSF) est la langue des signes utilisée par les sourds francophones et leurs proches ainsi que certains malentendants pour communiquer et par des entendants. La LSF est une langue à part entière et un des piliers de l’identité de la culture sourde. La LSF est signée par 100 000 à 200 000 personnes sourdes[1] en France. Histoire[modifier | modifier le code] Pendant longtemps, les sourds, isolés, n’ont pu enrichir leurs langues signées et ont dû se contenter d’une gestuelle simpliste ; de ce fait, ne disposant pas d’une langue élaborée, ils passaient parfois pour simples d'esprit. L’abbé Charles Michel de l’Épée fut, en 1760, le premier entendant connu à s’intéresser aux modes de communication des « sourds-muets » en observant un couple de jumelles sourdes communiquer entre elles par gestes ; il découvre l’existence d’une langue des signes.

Related: