background preloader

Conférence de François Dubet

Conférence de François Dubet

http://www.dailymotion.com/video/xzci1c

Related:  theatre d'improvisationDecrochageM2Décrochage:constat et pistes pour agirDécrochage scolaire

Décrochage : Ce que dit la recherche L'Ecole peut-elle quelque chose contre le décrochage ? Trois études récentes apportent des éclairages nouveaux sur les mécanismes du décrochage. Elles montrent clairement du doigt les responsabilités de l'Ecole. ERS - Les établissements de réinsertion scolaire Les établissements de réinsertion scolaire (ERS) accueillent des collégiens perturbateurs dont le comportement nuit au bon fonctionnement de la classe et de l’établissement. Les ERS proposent, pour un an au moins, une scolarité aménagée avec, le plus souvent, un hébergement en internat dans des locaux annexes permettant une prise en charge suivie de l'élève. En 2012-2013 il existe 16 ERS. Vidéo : Les établissements de réinsertion scolaire

Bibliographie sur le décrochage scolaire Sur le Net : Fabrice ROUILLAT, « Les raccrocheurs » (documentaire), Coproduction : Camp de Base/Cap Canal, 60 min, 2008. Autour de ce documentaire, Philippe Meirieu accueille Gilgert Longhi, proviseur et auteur de « Décrocheurs d’école », Christine Maurel, parent d’élève décrocheur, Naïma Benjamin, professeur, Ugo, ancien « décrocheur » et Pierre Souchaud, critique d’art. Pourquoi certains élèves « décrochent » du système scolaire traditionnel ? Est-il possible de « raccrocher » ?

Présentation du coffret 1 | Le décrochage scolaire, un enjeu éducatif devenu central Le décrochage scolaire est devenu un enjeu central des politiques éducatives, tant nationales qu’européennes. Au-delà des querelles de chiffres (entre 120 000 et 170 000 par an suivant les modes de recensement), il recouvre des réalités humaines complexes. Ecole : on "décroche" de plus en plus depuis 15 ans Ainsi, le taux de scolarisation des 15-19 ans a chuté de 5 points, passant de 89% d’une classe d’âge à 84% en 15 ans. Et les 20-29 ans ne font guère mieux, puisqu’ils sont 20% à être scolarisés en 2010 contre… 19% en 1995. "La baisse française de scolarisation est d’autant plus inquiétante que, sur la même période, celle-ci a augmenté de plus de 10 points en moyenne dans les pays de l’OCDE", souligne Eric Charbonnier, expert à la direction éducation de l’Organisation. Un échec scolaire qui explose Comment expliquer ce constat ?

Miser sur le plaisir pour lutter contre le décrochage scolaire La journaliste Rachel Gaulin s'est rendue à Thurso rencontrer les élèves qui participents au programme « Bouffée d'oxygène ». Le programme « Bouffée d'oxygène » redonne à des adolescents de la Petite-Nation le goût de l'école. Grâce à des animateurs de vie étudiante, l'école secondaire Sainte-Famille a réussi à lutter contre l'absentéisme et à augmenter la persévérance des élèves.

Infographie : l'essentiel des mesures pour vaincre le décrochage scolaire Infographie : l’essentiel des mesures Découvrez l'infographie interactive Le décrochage scolaire : enjeux et diagnostic Le décrochage : de quoi parle t-on ? Pourquoi considérer le décrochage scolaire comme un problème Poser aujourd’hui cette question pourrait être considéré comme une provocation. En effet, le décrochage scolaire est devenu en quelques années seulement la principale désignation des problèmes du système éducatif en France. Il semble résumer l’ensemble des manquements de l’école à ses missions. Médias et responsables politiques utilisent de plus en plus le terme « décrocheurs » pour désigner tout à la fois des victimes de l’échec scolaire, des jeunes désocialisés, de futurs chômeurs ou délinquants, voire de possibles terroristes.

Décrochages scolaires Décrochage scolaire, démotivation, exclusion de l’école et problèmes de comportement sont devenus des sujets de préoccupation majeurs dans nos pays européens. Cet ouvrage met en tension les dernières recherches sur le décrochage scolaire tout en bousculant les idées reçues et les représentations collectives selon lesquelles le phénomène prend essentiellement racine dans la défaillance familiale ou des carences personnelles. Tout en abordant ces facteurs, l’auteur envisage aussi le problème sous l’angle de l’effet établissement et de la violence scolaire, thèmes jusque là peu abordés. Au-delà de toute simplification réductrice, ce livre présente une typologie des jeunes à risque de décrochage scolaire en France à partir de recherches qualitative et quantitative. Cet ouvrage propose une approche multidisciplinaire et internationale, permettant ainsi d’avoir une vision plus fine et une meilleure compréhension du phénomène.

«Les décrocheurs ne sont jamais vraiment rentrés dans l’école» «Trois catégories voient aujourd’hui leurs chances d’accéder au bac décliner: les enfants d’employés de service, d’ouvriers non qualifiés et d’inactifs.» Hier, Jean-Paul Delahaye, Directeur général de l’enseignement scolaire, qui présentait le bac 2013, l’a placé sous le signe des inégalités persistantes à l’école. Le sociologue Pierre Merle explique l’échec d’un système produisant une cohorte de non-diplômés qui, sans bac et avec tout au plus le brevet, seront condamnés au chômage et à la précarité. (Photo DR) En quoi l’école française est-elle inégalitaire ? L'ultime banque de catégories d'improvisation Voici la liste et la définition des catégories expérimentales utilisées par la L.I.M. et la L.I.M.O.N.A.D.E. Les catégories expérimentales ont pour objectif le développement des nombreuses pistes que peut emprunter l’écriture théâtrale spontanée et des différentes forces qui sommeillent chez l’improvisateur en tant qu’auteur, interprète et metteur en scène. Pour de plus amples informations veillez contacter François Gagné Responsable de l’expérimentation (514) 526-7618 Accessoire imposé Un accessoire donné est imposé aux équipes et elles doivent obligatoirement en tenir compte pour l’écriture de l’improvisation. L’accessoire doit être utilisé dans son sens propre à moins d’un avis contraire du maître de jeu. A la manière de… C’est une catégorie classique utilisée à la L.N.I. et ailleurs mais que la L.I.M. emploie également.

Réseaux Formation Qualification Emploi (FOQUALE) L'abandon scolaire est un facteur important d'exclusion sociale et professionnelle. Chaque année, au niveau national, selon la direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), 140 000 jeunes en moyenne quittent le système éducatif sans avoir obtenu un diplôme classé au niveau IV ou V de la nomenclature interministérielle. Conformément au souhait exprimé par le Président de la République, il convient de réduire ce nombre de moitié avant la fin du quinquennat. Cet objectif correspond aux engagements pris par la France au niveau européen dans le cadre de la stratégie « Europe 2020 » (Références aux communications européennes du 31 janvier 2011). Ainsi, il faut agir en amont, afin d'éviter les ruptures et les situations d'échec qui peuvent être propices au décrochage scolaire. L'ensemble de la communauté éducative doit être mobilisée sur cet objectif.

Décrochage : C. Blaya : "Il n’existe pas un seul type de décrocheur" Tout a-t-il été essayé en terme de décrochage ? "La responsabilité du décrochage scolaire est souvent attribuée à des problèmes de déficience parentale. Parfois également elle se naturalise dans un vision du jeune paresseux... Ces deux visions sont pour nous autant de simplismes qui dédouanent le milieu scolaire de toute influence dans la construction de ce décrochage", écrit Catherine Blaya, professeur à l'Université de Bourgogne et co-fondatrice de l'Observatoire européen de la violence scolaire. Alors encore un livre qui accuse l'école ? L'ouvrage de Catherine Blaya, "Décrochages scolaires" au pluriel, est bien plus fin et précis que cela.

Related: