background preloader

 Achats alimentaires en ligne : les tendances US 2013 de la shopper experience / ms 10/05/13

 Achats alimentaires en ligne : les tendances US 2013 de la shopper experience / ms 10/05/13
Related:  Le comportement d'achat du client

Troc.com, l’occasion d’une nouvelle expérience | CarrefourUncombatpourlaliberte.fr – carrefour un combat pour la liberte, Carrefour groupe, strategie, histoire, historique, drive, logo, actualite, distribution, MDD, mdd, enseigne, greve carrefour, leclerc Les magasins Troc.com proposent une nouvelle expérience de consommation, inédite dans le monde de l’occasion, en rénovant leur concept. Annoncés en 2011, les premiers résultats sont probants… L’aventure se poursuit donc dans l’ensemble des magasins du réseau. La mutation du marché de l’occasionLe marché de l’occasion et des dépôt-vente a été stable pendant très longtemps. Avec l’arrivée d’internet et la forte demande de concept cash, ce marché a procédé à une mutation en profondeur, lui permettant de devenir aujourd’hui incontournable pour une large partie de la population. La clarté et la visibilitéEn magasin, l’attitude des clients est motivée par d’autres facteurs que le prix. L’heure du premier bilanD’abord implanté dans le magasin pilote de Toulon dès 2012, le concept y a fait ses preuves. A propos de Troc.comTroc.com, anciennement Troc de l’Ile, est le premier réseau européen de dépôt vente et d’achat cash de particulier à particulier.

Le « showrooming » et le « pretailing » redéfinissent le processus d’achat! | Sylvie Bédard - La vie 2 Depuis environ dix ans, les ventes en ligne n’ont cessé de croître et l’offre aussi. Nous achetons tout en ligne ou presque. Oui, plusieurs gammes de produits souffrent un peu de l’intangibilité du Web, mais l’avenir pourrait bien changer ce fait. En effet, acheter des chaussures en ligne ou même des vêtements apparaissait improbable et pourtant même avant le Web, Sears vendait par catalogue des vêtements et des chaussures. Comment ont-ils réussi ce tour de force? Simplement en permettant le contact avec le vêtement soit par le biais de leur magasin ou par le biais d’un achat sans risque autorisant les retours sans questionnements. Showrooming une opportunité pour les magasins traditionnels! Une amie, très en moyen et aussi chasseuse d’aubaines (appuyant ici sur le fait qu’il ne faut pas croire que ce sont des clients sans valeur qui pratique le showrooming), m’a avoué sans gêne faire la même chose. Que dire du « Pretailing » maintenant? Que conclure sur ces nouvelles façons d’acheter?

Les tendances marketing 2014 | Logoeuvre Blog L’été est bien derrière nous, voilà le temps des premières pluies qui nous font inévitablement penser à l’hiver. Mais arrivent aussi les fêtes de fin d’années qui nous propulsent directement en 2014 ! Qui dit 2014, dit : « Évaluation des résultats et l’analyse des nouvelles tendances ». Différents rapports et études nous permettent de faire le bilan de la dernière ligne droite de l’année 2013 et les prévisions 2014. Les réseaux sociaux 2013 a été marqué par la révolution des réseaux sociaux comme moyen d’atteinte directe du public cible. Le client et les réseaux sociaux Utiliser les réseaux sociaux pour le service client ? Le « Marketing de contenu », un nouveau règne Le Marketing de contenu va continuer à croître durant cette nouvelle année. L’image Compte tenu du nombre d’informations que les consommateurs reçoivent tous les jours, il est essentiel d’offrir un contenu aussi attractif qu’intéressant ! Profil Instagram de McDonalds avec plus 60’000 likes ! La vidéo, nouvelle révolution 2014

Google finds the silver lining to showrooming As the number of smartphone-toting shoppers has increased, so too has the specter of showrooming. No retailer wants to think a competitor, especially a virtual retailer without the overhead of a brick-and-mortar location, has effectively set up shop in their store. But up to now, it hasn't been clear just how big a deal showrooming really is. It turns out it's huge. According to a new study from the Google Shopper Council, a group of shopper marketing experts, 84 percent of mobile shoppers use their phones to assist them in their shopping while in physical stores. The council's new report, "Mobile In-Store Research: How in-store shoppers are using mobile devices," said the single largest task for devices in store, as reported by 82 percent of respondents, was using mobile search to find information about products. Story continues below... What's more, the Google report said that web surfing on a mobile device wasn't just used for expensive or "high consideration" purchases.

La valeur ajoutée de la différenciation Et oui, tout le monde peut vous vendre des lunettes, un ballon de foot, une assurance voiture, un paquet de chewing-gum, un lecteur MP3, une veste d’hiver ou un café double crème. Qu’est-ce qui fera donc qu’un client viendra chez vous plutôt que chez votre concurrent, juste de l’autre côté de la rue ? Le prix ? Le prix peut être un facteur de choix, mais pas uniquement. Il y a donc d’autres pistes à explorer. abonnement pour l’envoi par la Poste de produits d’entretien sur lunettes ou verres de contact à intervalles réguliers,réglages des lunettes,assurances pour casse de lunettesproposition pour prolongation de garantie à la fin de la période officielle de garantie (ceci se fait par un envoi postal 1-2 mois avant la fin de la garantie) … Ces prestations supplémentaires, c’est offrir du confort au client. Chacun de ces contacts représente en fait une possibilité pour le vendeur de montrer au client ce qu’il sait faire et ce qu’il peut faire pour lui. WordPress: J'aime chargement…

Consommation: "On cède sur l'accessoire pour conserver l'essentiel" En quoi la consommation des Français a-t-elle changé? C'est le rapport même à la consommation, à mon sens, qui s'est le plus transformé, avec l'émergence d'un phénomène spectaculaire: l'essor de la consommation collaborative. Les pratiques comme le recours au marché de l'occasion, les achats groupés ou encore l'emprunt sont anciennes, mais leur ampleur, elle, est tout à fait nouvelle. Pour quelles raisons se sont-elles à ce point répandues? L'explication tient à la fois à des facteurs économiques, technologiques et sociétaux. 80 % des ménages disent ressentir une dégradation de leur niveau de vie. A quoi le notez-vous? Les consommateurs aspirent à davantage de sens, ils ont envie de se montrer plus responsables dans leur façon d'acheter, par rapport à l'environnement, notamment; ils sont plus sensibles qu'avant à la lutte contre le gaspillage. Mais il ne faut pas se faire d'illusion : les consommateurs restent égocentrés. Non. Il faut être prudent.

Le marketing 3.0, qu'est ce que c'est? En vue de ma présentation pour la keynote du salon Time2marketing Lyon le 30 octobre, j’ai commencé ma petite enquête bibliographique sur le marketing 3.0 la thématique du salon. Pour ce fair, j’ai acheté Marketing 3.0 écrit en 2010 par Philip Kotler, un pape du marketing ayant écrit entre autre Marketing Management constamment réédité , et Hemrawan Kartaja et Iwan Setiawan, 2 consultants en marketing indonésiens. Le propos de marketing 3.0 est de constater l’avènement d’une nouvelle forme de marketing, plus humaine, poussée par les tendances suivantes: La participation et la collaboration sur les réseaux sociaux, etc. Ainsi, fort de constat, les auteurs définissent le marketing 3.0 comme un marketing centré sur les valeurs, là où le marketing 1.0 était centré sur le produit, et le 2.0 était centré sur le client (voir le tableau ci-dessous qui résume les différents éléments de comparaison). Et vous qu’en pensez-vous?

Double-Digit Ecommerce Growth Story Continues in Western Europe Several recent studies indicate that online B2C sales are climbing steadily in Europe, despite economic headwinds and much belt-tightening on the part of consumers. The latest in a series of reports to make this point is the “European Online Retail Forecast 2012 to 2017” from Forrester Research. According to Forrester, European online sales in key markets—Sweden, the Netherlands, Italy, Spain, France, Germany and the UK—will rise an average of 12% annually between 2012 and 2017, to reach €170 billion ($217 billion) at the end of the forecast period. eMarketer, which published new forecasts for digital sales in January 2013, also has confidence in the medium-term future of regional ecommerce, anticipating that annual B2C ecommerce sales in Western Europe will reach $438.31 billion by 2016. It’s undeniable that expansion will be slower in northern European nations where digital buying is already well established, including in the UK.

BENCHMARK/ MARKETING ASPIRATIONNEL La Marine de Singapour a pour objectif le recrutement des diplômés de grandes écoles. Pour ce faire, il ont envoyé un mailling à 6 000 diplômés ayant obtenu un A. Ce courrier est un parfait exemple de marketing aspirationnel qui en plus permet la mise en avant d’informations à propos du métier d’Officier. via Consommer à l’heure de la crise Pourquoi avoir consacré un livre aux pratiques des consommateurs?L’idée de départ de cet ouvrage collectif était d’observer, à travers une série d’enquêtes de terrain et de réflexions sociologiques, ethnologiques et économiques, quels effets la crise de 2008 a pu avoir sur le pouvoir d’achat des Français et comment ces derniers se sont organisés pour vivre dans un contexte de crise. étonnamment, notre premier constat a été de voir que l’impact de la crise sur la consommation ne s’est pas fait ressentir immédiatement, de façon évidente. Je me souviens avoir interviewé, en 2009, un directeur des Centres E. C’est quoi, pour vous, être un consommateur malin? celui-ci a, pendant longtemps, été pris pour un idiot ou un être passif face au marketing, en réalité, il n’en est rien. Vous évoquez, dans votre livre, la montée des dépenses contraintes mais aussi leur évolution : qu’est-ce qui grève aujourd’hui le budget des consommateurs? Peut-on parler d’un déclin des classes moyennes mondiales?

Le levelling : nouvelle tendance des programmes de fidélisation Outre de fidéliser ses clients, les programmes de fidélisation tendraient à obtenir l'engagement de leurs clients et à les rendre prescripteurs. C'est du moins les conclusions d'une étude* réalisée par Vertone, cabinet de conseil en stratégie et management expert en Marketing Client. Si pour environ 60% des acteurs étudiés, l'objectif principal du programme de fidélité est commercial et porte sur le développement du chiffre d'affaires, l'étude révèle en effet l'émergence d'un nouvel objectif des programmes de fidélisation : le développement de l'engagement des clients vis-à-vis de la marque sur leur site Internet et les réseaux sociaux. Et l'étude de prendre pour exemple, Shoebacca, un acteur américain de la vente de chaussures et d'accessoires en ligne qui récompense ses clients qui postent des commentaires sur les produits ou participent à des jeux concours organisés par la marque. Cette pratique, dé-corrélée du chiffre d'affaires, a même un nom: le levelling !

Europe - New Media Trend Watch Regions European online sales in key markets (Sweden, the Netherlands, Italy, Spain, France, Germany and the UK will rise an average of 12% annually between 2012 and 2017, to reach €170 billion ($217 billion) at the end of the forecast period, according to a report by Forrester Research entitled ‘European Online Retail Forecast 2012 to 2017'. eMarketer, which published new forecasts for digital sales in January 2013, also has confidence in the medium-term future of regional ecommerce, anticipating that annual B2C ecommerce sales in Western Europe will reach $438.31 billion by 2016. B2C eCommerce sales in Western Europe, 2011-2016: - 2011: $250.48 billion (+16.5% change) - 2012: $292.96 billion (+17.0%) - 2013: $333.61 billion (+13.9%) - 2014: $371.85 billion (+11.5%) - 2015: $407.29 billion (+9.5%) - 2016: $438.31 billion (+7.6%) It's undeniable that expansion will be slower in northern European nations where digital buying is already well established, including in the UK. Mobile commerce

Related: