background preloader

Pétition 1 MILLION DE CLICS POUR SAUVER LA MÉDITERRANÉE

Pétition 1 MILLION DE CLICS POUR SAUVER LA MÉDITERRANÉE
L'Expédition MED 2010 / 2013 est une grande campagne scientifique et environnementale en Méditerranée, qui mobilise une équipe de chercheurs issus d'une dizaine de laboratoires universitaires européens. Inédit en France et en Europe, ce programme de recherche met en lumière un phénomène alarmant, la présence d'une pollution quasi invisible, susceptible de rentrer dans notre chaine alimentaire : les microfragments de plastiques. La première série d'analyses des échantillons réalisée par l'IFREMER et l'université de Liège, estiment qu'environ 250 MILLIARDS de microfragments de plastiques contaminent la Méditerranée en surface. La mer Méditerranée est-elle en train de devenir une "soupe de plastique" ingérée par les poissons et même le plancton, base de toute la chaîne alimentaire ? Commission des pétitions du Parlement Européen, Monsieur le président de l'Union Européenne, Madame la commissaire en charge des affaires maritime et de la pêche Related:  Déchets plastiquesRéférences francophones

Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord 562 042 lectures / 242 commentaires14 décembre 2007 ; révision : 30 mai 2014, 16 h 44 Déchets récupérés en septembre 2007© Oceanographic Research Vessel Alguita Dans le Nord-est du pacifique, entre la Californie et Hawaï, les déchets produits par les activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins vers un nouveau "continent"[1] boulimique dont la taille atteint près de 3,5 millions de km² ! En 1997, le capitaine Charles Moore a été le premier à découvrir cette zone improbable de l'océan Pacifique où les déchets plastiques flottants s'accumulent. Ainsi, selon Chris Parry, chef de programme d'éducation du public, de la California Coastal Commission de San Francisco, depuis plus de 50 ans, les déchets tourbillonneraient sous l'effet du gyre[2] subtropical du Pacifique Nord (North Pacific Gyre) et s'accumulent dans cette zone peu connue : peu de routes commerciales et peu de bateaux de pêches l'empruntent. Un "continent" de déchets mortels Sources Notes

MARSEILLE - 25.000 mégots ramassés sur des plages de Marseille en une seule journée MARSEILLE - Quelque 25.000 mégots de cigarettes ont été ramassés en une journée sur des plages de Marseille, a dénoncé lundi l'antenne de la Surfrider Foundation dans les Bouches-du-Rhône, en soulignant qu'un seul d'entre eux pollue 300 litres d'eau. L'action a été menée samedi sur les plages du Prado, de la Fausse Monnaie et du Prophète, ainsi que sur la Corniche Kennedy, par l'organisation de défense de l'environnement, épaulée par des bénévoles de l'association Unis-Cité et des salariés de la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca). "Ce nombre peut paraître hallucinant et pourtant il en restait encore sur les plages lorsqu'ils les ont quittées, probablement au moins autant", a souligné la Surfrider Foundation dans un communiqué, déplorant que les fumeurs, "à de rares exceptions près", aient continué d'enfouir leurs mégots dans le sable durant le ramassage, malgré des cendriers de plage distribués gratuitement par la mairie.

Préfecture maritime de la Méditerranée Pacifique, Greenpeace a découvert une île de déchets grande comme la France L'organisation écologiste Greenpeace a découvert, au milieu du Pacifique, une île de déchets, poussés par les courants et regroupés sur une surface grande comme la France entre Hawaï et la Californie. Modification : selon l'un de nos lecteurs assidus, la paternité de cette découverte ne revient pars à Greenpeace (voir en fin d'article). La découverte de cette île de déchets flottants d’un peu plus de 600 000 km2, illustre une nouvelle fois la pollution des océans qui, faute d'autorité compétente, qui est trop souvent négligée. En novembre 2006, lors d’une expédition dans le Pacifique, Greenpeace a découvert entre Hawaii et la Californie, une vaste plaque de déchets de plusieurs millions de tonnes, formant une île plus grande que la France juste à proximité de la plus grande réserve marine au monde. La plaque de déchet du Pacifique, est la manifestation d’un phénomène qui touche l’ensemble des océans de la planète, formant une des plus grande menace sur les écosystèmes marins.

Recyclage : que faire des panneaux photovoltaïques usagés ? > Solaire Par Gregory Spanoudakis, Président des Opérations Européennes de Canadian Solar, spécialiste mondial de l’énergie solaire. 3 800 tonnes… soit le poids de modules solaires remplacés dans l’UE pour la seule année 2008. Tous les deux ans ce chiffre double. Si ce taux de croissance reste constant, ce sont 300 000 tonnes de matériaux qui devront être recyclées d’ici 2030 ! Si les modules renferment des matériaux précieux comme l’aluminium ou le silicium des cellules, d’autres tels que le tellure de cadmium menacent à la fois l’homme et l’environnement. Les modules photovoltaïques ont une durée de vie relativement longue, entre 20 et 30 ans d’utilisation. Les premiers panneaux photovoltaïques sont arrivés en fin de vie en Allemagne alors qu’en France, cela devrait être progressivement le cas dans les années à venir. En Europe, l’Allemagne, a une responsabilité importante car - et cela n’est pas négligeable – elle est l’un plus gros producteurs de photovoltaïque au sein de l’UE.

Mer Méditerranée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mer Méditerranée (prononcé [me.di.tɛ.ʁa.ne]) est une mer intercontinentale presque entièrement fermée, située entre l’Europe, l’Afrique et l’Asie et qui s’étend sur une superficie d’environ 2,5 millions de kilomètres carrés. Son ouverture vers l’océan Atlantique par le détroit de Gibraltar est large de 14 kilomètres. Elle doit son nom au fait qu’elle est littéralement une « mer au milieu des terres », en latin mare medi terra[1]. Durant l’Antiquité, la Méditerranée était une importante voie de transports maritimes permettant l’échange commercial et culturel entre les peuples émergents de la région — les cultures de la Mésopotamie, de l’Égypte, perse, phénicienne, carthaginoise, berbère, grecque et romaine. Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme de Méditerranée vient du latin mediterraneus qui veut dire « au milieu des terres », sous-entendu « du monde connu » (medius pour milieu et terra pour terre). Relief de la mer Méditerranée

L’expédition 7e continent confirme : l’océan est une soupe de plastique L'expédition 7e continent souhaitait rapporter des preuves visuelles de la pollution au plastique des océans, en voici une. Il n'existe pas à proprement parler de continent de plastique, mais les gyres accumulent et dégradent les macrodéchets. On peut observer dix macrodéchets défiler toutes les heures, sur seulement 150 m de long. © Soizic Lardeux, OSL L’expédition 7e continent confirme : l’océan est une soupe de plastique - 5 Photos On estime que 26 millions de tonnes de plastique, soit un dixième de la production totale, finissent dans les océans. Souvent témoin de ce type de pollution, l’explorateur Patrick Deixonne a souhaité alerter le grand public, en lui rapportant des preuves que l’Homme impacte l’environnement même à des milliers de kilomètres de ses terres. Durant l'expédition 7e continent, le voilier s’est rendu dans la zone d'accumulation est du gyre nord-pacifique. Patrick Deixonne : C’était ma grande préoccupation, oui ! Qu’en est-il de la pêche avec les filets Manta ?

Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord 844 752 lectures / 268 commentaires14 décembre 2007 ; révision : 30 mai 2014, 16 h 44 Déchets micro-plastiques sur une plage des Landes, en 2015 (France)© Christophe Magdelaine / www.notre-planete.info - Licence : Tous droits réservés Dans le Nord-est du pacifique, entre la Californie et Hawaï, les déchets produits par les activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins vers un nouveau "continent"[1] boulimique dont la taille atteint près de 3,5 millions de km² ! Historique et explications sur ce phénomène qui touche désormais tous les océans du globe. En 1997, le capitaine Charles Moore a été le premier à découvrir cette zone improbable de l'océan Pacifique où les déchets plastiques flottants s'accumulent. Le plastique : principal constituant du "continent" de déchets Jusqu'alors les débris flottants étaient détruits par les micro-organismes mais cela n'est plus le cas avec l'arrivée du fameux plastique. Un "continent" de déchets mortels Notes

SENAT 12/06/13 Débat sur la pollution en Méditerranée Débat sur la pollution en Méditerranée M. le président. - L'ordre du jour appelle le débat sur la pollution en Méditerranée : état et perspectives à l'horizon 2030. M. Bruno Sido, président de l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) . - Merci au président du Sénat pour ce débat qui fait suite au rapport de M. Courteau, adopté par l'office. Je me réjouis que la réforme constitutionnelle nous permette de nous faire entendre une nouvelle fois, après le débat sur la politique européenne de l'espace, autour du rapport de Mme Procaccia. présidence de M. M. A ces menaces telluriques, il faut ajouter les plateformes pétrolières vétustes et les rejets d'hydrocarbures par les bateaux. Avec le réchauffement climatique, les courants risquent de se modifier et le phytoplancton de disparaître. J'ai été frappé de la diversité et de la richesse des études sur la Méditerranée mais j'ai constaté qu'elles étaient cloisonnées et relativement mal coordonnées. M.

Une "soupe" de particules de plastique envahit les Grands Lacs d'Amérique du Nord Le gâchis alimentaire mondial, sommes-nous tous coupables ? Selon l'Ademe, 5,3 millions de tonnes de denrées alimentaires seraient jetées chaque année en France. La majeur partie d'entre elles pourrait être compostée. © jbloom, Flickr, cc by nc sa 2.0 Le gâchis alimentaire mondial, sommes-nous tous coupables ? - 2 Photos Les fêtes à peine terminées, il pourrait être intéressant de dresser un bilan de la nourriture qui a été achetée, consommée… ou mise au rebut. Nos mauvaises habitudes de consommation seraient en cause. Des rayons pleins à toute heure du jour En France, les quelque mille hypermarchés élimineraient environ 850 millions d’euros de nourriture par an, un chiffre six fois supérieur au budget annuel des Restos du cœur. Environ 15 % des bananes produites en Équateur sont jetées sur place pour des raisons esthétiques ou économiques. Une autre pratique de la grande distribution est également mise en cause : les rayons doivent toujours être pleins, y compris celui proposant les pains et les viennoiseries. Et dans le monde ? Sur le même sujet

Related: