background preloader

Comment le Qatar s'est "offert" Nicolas Sarkozy

Comment le Qatar s'est "offert" Nicolas Sarkozy
Le 14 juillet 2008, à la veille d’un sommet de l’Union pour la Méditerranée, Nicolas Sarkozy invite à sa tribune pour le défilé militaire, le carré des dictateurs de la Méditerranée : Bachar al-Assad, le Tunisien Zine El-Abidine Ben Ali, l’Egyptien Hosni Moubarak et l’émir al-Thani du Qatar. A l’époque, Bachar est traité en paria par la communauté internationale pour l’implication présumée de son régime dans l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri. Ce milliardaire a été en 2005 la cible d’un attentat-suicide commis par une camionnette contenant une charge explosive de 1 800 kilos. Les services de renseignement syriens sont vite montrés du doigt. Deux ans plus tard, lors de la passation du pouvoir entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, c’est la question du Liban qui domine les échanges en matière de politique étrangère, expliquent Vanessa et Ratignier et Pierre Péan dans leur livre, Une France sous influence*. Sarkozy fera la sourde oreille.

http://www.marianne.net/Comment-le-Qatar-s-est-offert-Nicolas-Sarkozy_a240982.html

Related:  Référence de Livres & Livres à dispositionfilou_internationalPRESIDENCE SARKÖZY - UMP/LR (les républicains)Affaires politiques

L’HISTOIRE OCCULTÉE DES PALESTINIENS, 1947-1953 Sandrine Mansour Merien Voici la couverture d’un nouveau livre sur l’histoire de la Palestine durant la période de la Nakba basée sur des histoires d’archives familiales. C’est un document important que fait découvrir notre amie Sandrine Mansour Merien dans son premier livre publie tout récemment . L’auteur Née d’un père palestinien et d’une mère française, Sandrine Mansour Merien est docteur en histoire (thèse auprès de Henri Laurens) et chercheur au CRHIA (centre de recherches en histoire internationale et atlantique) à l’université de Nantes Contenu

bilan de la pétition Libérez le caricaturiste Iranien Hadi Heydari Cette cyberaction est maintenant terminée Mise en ligne du 18/11/2015 au 19/04/2016 Arrestation du caricaturiste Iranien Hadi Heydari pour avoir publié un dessin en solidarité avec les victimes des attentats de Paris. Bilan de la cyberaction : Présentation de la cyberaction : Chez les Sárközy le patriotisme (judéo-américain) avant tout Il y a quelques jours, Jeune nation révélait ( les incroyables propos tenus par Nicolas Sárközy lors d’une réunion publique à Boulogne-Billancourt. En parlant d’Israël et du prétendu « droit à la sécurité » de l’État criminel, il affirmait « c’est le combat de ma vie ». Désormais, nous apprenons qu’en plus de compter des rappeurs (son fils Pierre ‘DJ Mosey’ Sárközy), des gens impliqués dans de multiples scandales politico-financiers (Nicolas Sárközy himself), des financiers internationaux (Guillaume Sárközy-Mallah, vice-président du Mouvement des entreprises de France (MEF, dit Medef) et haut dirigeant de Malakoff-Médéric et Olivier Sárközy, codirecteur de la direction financière de l’américain Carlyle notamment), la famille de l’ancien président de leur République compte désormais un futur officier de l’armée… américaine. Grèce, Hongrie, Italie, France, États-Unis : le patriotisme n’a pas la même valeur chez les tous les peuples et certains peuvent en changer au gré de leurs errances.

« La défiance à l'égard de la vie politique atteint des sommets inégalés » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Jean-Baptiste de Montvalon Directeur général délégué d'Ipsos, Brice Teinturier commente les principaux résultats de la deuxième vague de l'enquête annuelle « Fractures françaises » ; un sondage Ipsos-Steria pour Le Monde, France Inter, la Fondation Jean Jaurès et le Cevipof, réalisé par internet du 8 au 14 janvier, auprès de 1 005 personnes. Quels sont les principaux enseignements de votre sondage sur les « fractures françaises » ? Il y a d'abord des confirmations. Par exemple, sur la demande d'ordre et d'autorité, toujours très élevée. Sur la défiance également, à l'égard d'autrui et du monde extérieur mais aussi du système politique et médiatique.

Choc ou dialogue des civilisations: un livre visionnaire ! En observant la géopolitique mondiale ces temps-ci, particulièrement au Moyen-Orient, mais aussi en Ukraine, je me souviens de ce livre que j’ai publié au tout début des années 2000, écrit par René LENOIR: C’est quand même incroyable de voir comment les puissants de ce monde méprisent les peuples, méprisent le droit international, répandent leur propagande qui dresse les peuples les uns contre les autres, et tout ça pour le pouvoir et le fric !… René LENOIR a été secrétaire d’Etat à l’action sociale; il a mené de nombreuses missions internationales et a vécu plus de 20 ans en pays islamiques; il savait de quoi il parlait, et critiquait les thèses de Huntington qui ont poussé les néoconservateurs américains vers le chaos dans lequel ils nous ont conduits.

StreetPress lance StreetVox, un média-réseau pour la présidentielle Le média pure player d’Ile-de-France veut riposter aux polémiques souvent lancées en ligne par l’extrême droite. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Alexandre Piquard « Nous ne pouvions pas laisser passer la présidentielle de 2017 sans participer… » Johan Weisz-Myara, fondateur de StreetPress, explique aussi simplement que cela pourquoi son média pure player, consacré aux jeunes urbains d’Ile-de-France, lance lundi 9 janvier Streetvox, un projet politique participatif. Il se veut à la fois média et réseau : il promet de donner la parole à des non-journalistes en publiant des « vox », courts témoignages ou coups de gueule, en vidéo ou en texte, sur les réseaux sociaux. « Sur le Web, la fachosphère est forte et bien présente sur Facebook, YouTube ou Twitter, précise M. Weisz-Myara.

Nicolas Sárközy : Israël « c’est le combat de ma vie » L’ancien président de leur République Nicolas Sárközy se produisait lors d’une réunion publique à Boulogne-Billancourt mardi. À la toute fin de son intervention, deux questions ont été posées par le public. La première concernait les islamistes partis de France pour rejoindre les égorgeurs de l’État islamique (ÉI) au Levant, les mesures qu’il comptait prendre contre eux et contre les pays qui financent les groupes terroristes comme l’Arabie séoudite et le Qatar. Ces chiffres du second tour que vous ne verrez nulle part Selon les dernières estimations Ipsos dont nous disposons, la droite serait majoritaire dans 65 à 69 départements, la gauche conserverait de 31 et 36 départements et le Front national n'en gagne aucun. Lus tel quel, ces résultats nous donnent un podium sur lequel la droite peut arborer la médaille d’or, le PS faire bonne figure avec l’argent et le FN se contenter du bronze. Oui mais… Reprenons les résultats, en usant d'un autre outil de mesure : les bulletins engrangés par chaque formation politique (selon les chiffres du ministère de l'Intérieur disponible ce lundi 30 mars à 1h00 du matin). L’UMP-UDI est bien sur la plus haute marche avec 6 942 575 voix (en additionnant les suffrages de l’UMP, de l’UDI et des candidats estampillés « Union de la droite »). En revanche, le PS, associé aux candidats étiquetés « Union de la gauche » (ce qui signifie qu'il y a dans leurs rangs au moins un PS), avec 4 607 021 voix, est talonné de près par le Front national qui, lui, affiche 4 108 404 voix.

Israël et le 11-Septembre : le livre papier en pré-vente Chateaubriand, la philosophe Simone Weil et l’historien Henri Guillemin sont toujours d’actualité. Illustration. Sur le thème de « l’histoire officielle », et de la nécessité de remettre parfois celle-ci en question, le scientifique Joël de Rosnay avait joliment taclé les journalistes de France Info et de Rue89 lors d’un débat enregistré en 2010. Interrogé par David Abiker à propos de la « fonction tribunicienne » du site Agoravox et de la propension de ses contributeurs à débattre du 11-Septembre, l’éminent défricheur d’idées a souligné (de 43’30 à 46’) la faiblesse contemporaine du « journalisme d’investigation » et valorisé -à la grande surprise de la chroniqueuse caricaturale de Rue89- la notion de « conspirationnisme », rappelant (sans parler spécifiquement du 11-Septembre) que les « conspirations politiques » existaient.

« Hoax » : l’instit qui apprend à ses élèves à devenir des détectives du Web Sur la vidéo du youtubeur Hygiène mentale (voir ci-dessous, à partir de 5 min 29), les enfants ont les yeux cachés derrière des masques rigolos en papier journal. Au tableau, la maîtresse leur montre une photo : on semble voir des supporters se battre dans les tribunes d’un stade. A leurs côtés, un homme en slip brandit une pelle. « Alors, qu’est-ce que vous pensez de cette image ?

Son égo l'empêche de réaliser combien il est ridicule aux yeux des autres chefs d'Etat by quikoo2013 Mar 18

Related: