background preloader

Liste des distributions Linux

Liste des distributions Linux
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article recense par ordre alphabétique un certain nombre de distributions GNU/Linux. Principales distributions[modifier | modifier le code] Les distributions majeures[modifier | modifier le code] Il n'existe pas à proprement parler de distributions « majeures », mais certaines distributions sortent plus particulièrement du lot par leur ancienneté ou leur rôle fondamental. Debian distribution non commerciale régie par le contrat social Debian. Red Hat Enterprise Linux distribution commerciale qui a créé RPM, un gestionnaire de paquets sous licence GPL utilisé également par d'autres distributions. Slackware une des plus anciennes distributions encore en développement. SuSE Linux développée aujourd'hui en deux versions dont SuSE Linux Enterprise pour les besoins d'entreprise (avec de nombreuses certifications matérielles et logicielles). Arch Linux Des distributions communautaires et grand-public[modifier | modifier le code] openSUSE Mandriva Linux Related:  Systeme Linux

Linux From Scratch Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir LFS. Linux From Scratch (Linux à partir de zéro, souvent abrégé en LFS), est un projet lancé par Gerard Beekmans qui permet de construire sa propre distribution Linux à partir des sources des logiciels et de comprendre le fonctionnement interne d'un système GNU/Linux. En fait, le projet Linux From Scratch est un document (livre) relatant les diverses étapes pour créer un système Linux. Le projet en publie régulièrement des versions stables. Le principe en tant que tel est très simple. Le résultat est un système très rapide, optimisé et entièrement personnalisé[réf. nécessaire] qui répond aux besoins de l'utilisateur.

Distribution Linux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une distribution Linux, appelée aussi distribution GNU/Linux pour faire référence aux logiciels du projet GNU, est un ensemble cohérent de logiciels, la plupart étant logiciels libres, assemblés autour du noyau Linux. Définition[modifier | modifier le code] GNU/Linux et l'immense majorité des logiciels contenus dans une distribution sont libres, mais libre ne veut pas dire gratuit, même si les logiciels libres sont généralement distribués gratuitement. Ainsi, lorsque l'on achète une distribution GNU/Linux, le prix payé est celui du média, de la documentation incluse et du travail effectué pour assembler les logiciels en un tout cohérent. Historique[modifier | modifier le code] Arbre des distributions GNU/Linux La première distribution apparue en 1992 était assemblée sur quelques dizaines de disquettes. En 1992, Linux (version 0.96) est pleinement fonctionnel. Architecture logicielle d'une distribution[modifier | modifier le code]

exigences_minimales Cette page vous permettra de savoir si votre ordinateur est assez puissant pour Ubuntu. Certaines des spécifications matérielles mentionnées ci-dessous sont des estimations. Vous pourriez être capable de faire fonctionner avec succès Ubuntu dans un ordinateur ayant des performances en-dessous de ce que nous recommandons. Avec les versions récentes d' Ubuntu dotées par défaut d' Unity les ressources en RAM doivent être vues à la hausse ! Installation pour poste de travail (Ubuntu, Kubuntu) Vous aurez aussi besoin de : lecteur/graveur de CD-ROM/DVD-ROM (pour procéder à l'installation à l'aide d'un CD-ROM d'installation) OU d'un port USB (pour procéder à l'installation à l'aide d'une clé USB d'installation) d'une carte de son un accès à Internet (filaire ou sans fil) est vivement recommandé Ubuntu et Kubuntu s'installent et fonctionnent dans des ordinateurs dotés de processeurs PC-Compatible 32 bits et 64 bits (Intel et AMD indifféremment). Installation pour serveurs (Ubuntu Server, CLI)

Bash : une importante faille de sécurité affecte Linux, Unix et OS X Le Bash, shell le plus couramment utilisé dans les distributions Linux et sous Unix, est victime d’une importante faille de sécurité qui peut être exploitée à distance. Si elle peut avoir la même portée que la fameuse brèche HeartBleed, elle n’en a pour autant pas la même dangerosité, et des correctifs ont déjà été déployés. Qu’est-ce que le Bash ? Signifiant « Bourne-Again shell », il est une évolution du premier Bourne Shell, auquel il apporte des améliorations. Il est le shell par défaut d’un grand nombre de systèmes, c’est-à-dire l’interface par laquelle on peut piloter diverses opérations par des lignes de commande. C’est cette importante présence dans l’univers de l’open source qui rend la nouvelle faille dangereuse. S’il y a de fortes chances pour qu’une immense majorité de serveurs soit concernée par cette faille, elle reste moins dangereuse que HeartBleed. En cas de faille présente, le shell affichera coup sur coup « shellshock » et « completed ». Vincent Hermann

Mini blog de Mon Look Linux Voici le dixième numéro de l’année des Nouvelles du projet Debian, la lettre d’information de la communauté Debian. Publication de Debian 7.0 Wheezy Vingt-sept mois après la publication de Debian 6.0 Squeeze, une nouvelle version stable du système d’exploitation Debian, Debian 7.0 Wheezy a été publiée le 4 mai 2013 Cette version apporte aux utilisateurs, entre autres améliorations, la prise en charge multiarchitecture, divers outils pour déployer des « nuages » privés, un installateur amélioré dont l’un des points forts est l’accessibilité avec la prise en charge de la synthèse vocale, et un ensemble élargi de codecs multimédia. Quoi de neuf dans Debian Wheezy ? Michael Prokop a lancé le mouvement #newinwheezy ayant pour but de présenter aux utilisateurs et aux développeurs les paquets qui ont fait leur apparition dans Debian avec Wheezy. Vidéos des DebConf 11 et 12 IRILL, parrain de Debian pour les vidéos de DebConf, a publié toutes les vidéos des DebConf 11 et 12. Debian au-delà du nuage

faites des graffitis avec votre station Linux!Linuxgraphic | …faites des graffitis avec votre station Linux! Downloads Here you will find links to VirtualBox binaries and its source code. VirtualBox binaries ¶ By downloading, you agree to the terms and conditions of the respective license. If you're looking for the latest VirtualBox 5.2 packages, see VirtualBox 5.2 builds. VirtualBox 6.0.6 platform packages ¶ The binaries are released under the terms of the GPL version 2. See the changelog for what has changed. You might want to compare the checksums to verify the integrity of downloaded packages. SHA256 checksums, MD5 checksums Note: After upgrading VirtualBox it is recommended to upgrade the guest additions as well. VirtualBox 6.0.6 Oracle VM VirtualBox Extension Pack ¶ All supported platforms Support for USB 2.0 and USB 3.0 devices, VirtualBox RDP, disk encryption, NVMe and PXE boot for Intel cards. VirtualBox 6.0.6 Software Developer Kit (SDK) ¶ All platforms User Manual ¶ The VirtualBox User Manual is included in the VirtualBox packages above. User Manual (HTML version) VirtualBox older builds ¶

VirtualBoxes - Free VirtualBox® Images | Ready-to-use virtual machines for open-source operating systems Digging deeper with Gentoo Linux Formations Linux LPI - Formations Linux et préparation aux certifications Linux LPI unetbootin Unetbootin (abréviation de Universal Netboot Installer) est un programme très simple, utilisable depuis Windows ou Ubuntu, permettant notamment : d'installer Ubuntu sans passer par un CD : soit en passant par une clé-USB, soit en passant par un support contenant l'image ISO. Pour éviter d'effacer des données par erreur, n'hésitez pas à poser vos questions sur ce forum. Attention, Unetbootin génère des live-usb avec un menu "maison", vous n'avez alors pas accès aux options de réglages linguistiques et clavier du menu du live-cd, entre autres. Impossible d'utiliser unetbootin avec un système 100% UEFI, afin d'utiliser un live USB, il faut faire sa clé USB bootable avec l'utilitaire Rufus sous Windows ! Idem que depuis Windows, sauf : l'installation d'Unetbootin (voir ci-dessus) votre support USB est généralement noté /dev/sdb le disque dur est généralement noté / ou /dev/sda Pour être certain de la destination, tapez la commande 'mount' dans le terminal, ceci affichera les noms des volumes.

Accueil

Related: