background preloader

Portail:Révolution française

Portail:Révolution française
Autres articles sélectionnés au sein du portail de la Révolution française Related:  Révolution française et Première République

Institut d'Histoire de la Révolution française Prise de la Bastille Le siège et la reddition de la forteresse royale s'inscrivent dans une période de vide gouvernemental, de crise économique et de tensions politiques à la faveur de la réunion des états généraux et de leur proclamation par le Tiers état en Assemblée constituante. L'agitation du peuple parisien est à son comble à la suite du renvoi de Jacques Necker (annoncé le 12 juillet par le journaliste Camille Desmoulins) et du fait de la présence de troupes mercenaires aux abords de la ville. Si son importance est relative sur le plan militaire, l'événement est sans précédent par ses répercussions, par ses implications politiques et son retentissement symbolique. La Fête de la Fédération fut organisée à la même date l’année suivante, pour coïncider avec le premier anniversaire de l’évènement. Un faisceau de causes « C'était, dit un observateur, c'était un temps orageux, lourd, sombre, comme un songe agité et pénible, plein d'illusions, de trouble. — Jules Michelet, Histoire de la Révolution française

Les Guillotinés de la Révolution française Patronymes commençants par : ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZAutre Cocarde Révolutionnaire Accueil des Amis de Robespierre Paris Révolutionnaire Révolution française Prise de la Bastille le 14 juillet 1789 par Hoüel. Les guerres de la Révolution française, qui ont touché une large partie de l’Europe continentale, ont propagé les idées révolutionnaires et contribué à l'abolition de la société d'ordres en Europe occidentale, dans les « républiques sœurs » puis dans toute l'Europe. La Révolution française diffère des autres révolutions par ses exigences universalistes en ce qu'elle est destinée à bénéficier à toute l'humanité[1]. Dès son commencement, la portée universelle des idées de la Révolution française a été proclamée par ses partisans et l'ampleur de ses conséquences soulignée par ses détracteurs[2]. La Révolution est restée un objet de débats[3] ainsi qu'une référence controversée tout au long des deux siècles qui l'ont suivie, en France et dans le monde[4]. Chronologie et périodisation La France dans les années 1780 La société française Organisation des trois ordres de la féodalité. Résistance à la monarchie absolue et désir de réforme Été 1789

Révolution Française Louis XVII Biographie[modifier | modifier le code] Naissance et acte de baptême à Versailles[modifier | modifier le code] Avant le décès de son frère aîné, titré duc de Normandie, il a pour armes un écartelé de France et de gueules à deux léopards d'or, armés et lampassés d'azur qui est de Normandie[3]. Des rumeurs se sont répandues à la naissance de l'enfant, selon lesquelles il ne serait pas le fils de Louis XVI mais d'Axel de Fersen, gentilhomme suédois qui nourrissait un amour platonique pour la reine[4]. Une véritable coterie s'est en effet montée contre Marie-Antoinette dès son accession au trône : des pamphlets circulent, d'abord de courts textes pornographiques puis des libelles orduriers et cette rumeur de bâtardise fortifie les prétentions du comte de Provence puis du comte d'Artois qui peuvent se déclarer les légitimes successeurs de Louis XV[5]. Enfance[modifier | modifier le code] Vie au Temple[modifier | modifier le code] Mort[modifier | modifier le code] Roman[modifier | modifier le code]

Carmagnole-Liberté: Reconstitution Historique "Révolution Française" Louis Antoine Léon de Saint-Just (1767-1794), [homme politique français et révolutionnaire enflammé], L'esprit de la révolution et de la constitution de la France (1791) “ L’Europe marche à grands pas vers sa révolution, et tous les efforts du despotisme ne l,arrêteront point. Le destin, qui est l’esprit de la folie et de la sagesse, se fait place au travers des hommes et conduit tout à sa fin. La Révolution de France n’est point le coup d’un moment, elle a ses causes, sa suite et son terme : c’est ce que j’ai essayé de développer.” Par ces mots s’ouvre L’esprit de la révolution, rédigé par Saint-Just en 1791, commentaire critique et passionné des premières années de la Révolution et de son fabuleux travail législatif et constitutionnel. Les Fragments sur les institutions républicaines, rédigé deux années plus tard, [soit en 1793], est l’œuvre de Saint-Just, député à la Convention qui a fait voter la mort du roi. L’Éditeur.

Les patronymes des Guillotinés par ordre alphabétique Patronymes commençants par : ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZAutre Cocarde Révolutionnaire Marat, martyr de la Révolution Contexte historique Jean-Paul Marat est l’une des figures emblématiques de la Révolution dont il incarne l’ « extrême gauche ». Sa célèbre phrase « rien de superflu ne saurait appartenir légitimement, tandis que d’autres manquent du nécessaire » traduit le fond de sa pensée sociale. Dès 1789, Marat élabora un projet de monarchie constitutionnelle. Analyse de l'image Le 14 juillet 1793, au lendemain de la mort de Marat, Guirault, porte-parole de la section du Contrat social, demanda au peintre David d’immortaliser Marat : « O crime ! Interprétation Symbole de la passion de l’ami du peuple, cette composition de David (réalisée pour être exposée à la Convention ainsi que le portrait aujourd’hui disparu de Le Peletier de Saint-Fargeau) sacralise le martyre révolutionnaire. Offert par David le 14 novembre 1793 à la Convention, le tableau original fut exposé dans la salle d’assemblée avec celui de Le Peletier, de part et d’autre de la tribune du président.

SEHRI - documentaire Le site de l'association S.E.H.R.I. est le premier centre virtuel de documentation (archives, objets, listing) en ligne consacré à la période allant de la fin de l'Ancien-Régime au début de la Seconde Restauration. L'association a été créé en 2007 par Jérôme Croyet, Docteur en Histoire et Archiviste au AD de l'Ain dans le but de combler un manque cruel sur la période. En effet si le thème de la période Impériale a la faveur des français, celui de la Révolution comprend beaucoup moins d'intérêt pour le public alors même que les dernières recherches font toutes état d'une seule et même période, la Révolution et l'Empire ne peuvent être dissociés. Car la SEHRI, est bien une affaire et histoire d'amis et de passionnés. La SEHRI se décline en plusieurs outils internet : Les photos et documents qui forment les archives et les documents de la SEHRI sont mises en ligne dans un but patrimonial et scientifique.

Related: