background preloader

Portail:Sciences de la Terre et de l'Univers

Portail:Sciences de la Terre et de l'Univers
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigationSauter à la recherche Les sciences de la Terre (aussi appelées géosciences) désignent l'ensemble des sciences dont les études sont relatives à la planète Terre. Elles se décomposent en divers groupes de sciences, chacun étant relatif à l'une des quatre « sphères » composant la Terre : l'atmosphère, l'hydrosphère, la lithosphère et la biosphère. Alliant travail de terrain, expérimentation et théorisation, les sciences de la Terre ont pour principal objectif de décrire et d'expliquer le fonctionnement des différentes enveloppes terrestres et de caractériser leurs interactions mutuelles. Les sciences de l'Univers regroupent les différentes sciences traitant de l'Univers, de ses propriétés et de ses objets. Les sciences de la Terre et de l'Univers sont nées de la nécessité pour l'Homme de comprendre le fonctionnement de son environnement et de déterminer ses origines. Aller plus loin Sous-portails Portails connexes Related:  RandomSciences de la Terre et de l'UniversA Classer

afsi | Association Française du Son à l'Image Chroniques vers l'infini. 2 et 3 Chroniques vers l'infini 2. Regards sur le futur Jean-Paul Baquiast 09/06/2011 NB. ce texte reprend sous une autre forme certains des points précédemment présentés. Nous pensons qu'il s'agit d'un nécessaire effort de pédagogie. David Deutsch fonde l'ensemble de sa philosophie des sciences sur le postulat, donnant son titre à l'ouvrage, que les bonnes théories peuvent entraîner un progrès illimité des connaissances, autrement dit un progrès infini. Ceci le conduit à défendre le concept d'infini, aussi bien en mathématique qu'en physique. Pour David Deutsch, le finitisme, comme l'instrumentalisme, caractérise un projet destiné à nous empêcher de comprendre les entités qui sont hors de notre portée du moment. Nous ne sommes pas là confrontés à un débat purement technique. Les connaissances qui apporteront des solutions pour demain et qui, avant cela même, créeront par leurs erreurs relatives des problèmes qu'elles devront s'attacher à résoudre, nous sont encore inconnues.

Portail:Astronomie Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Portails : Sciences de la Terre et de l'Univers > Astronomie, Astronautique (cosmologie, exoplanètes, géodésie et géophysique ; système solaire : Lune, Mars, Jupiter, Saturne, Planètes mineures et comètes) QU'EST-CE QUE L'UNIVERS ? - La Fabuleuse Histoire de la Science La Fabuleuse Histoire de la Science : Qu'est-ce que l’Univers ?, est le premier documentaire (0h50) de cette série en six épisodes, qui explique comment la science a façonné nos vies, en commençant par l'étude de l'Univers, du Cosmos infini et ses inombrables questions sans réponses. Pendant des millions d’années, l’espace est resté hors de portée des hommes, cloués au sol sur leur planète. Comme tout objet inaccessible, il fait rêver et donne lieu à de nombreuses interprétations. Des millénaires durant, on a d’ailleurs cru que le ciel était la résidence des dieux, reposant dans la béatitude éternelle. L'Univers est l'ensemble de tous les astres, formes de vie, éléments et plus généralement la matière qui compose le vivant en nous et autour de nous. L'Univers est, par définition, le contenant de tout ce qui existe, tout ce que l'intelligence humaine peut percevoir par ses sens et sa technologie, à son échelle. - Les 6 épisodes de la série : - Voir aussi :

Entretiens Hitchcock - Truffaut En avril 1962, François Truffaut adresse une longue lettre à Alfred Hitchcock : "Cher monsieur Hitchcock... Au cours de mes discussions avec des journalistes étrangers et surtout à New York, je me suis rendu compte que l'on se fait souvent une idée un peu superficielle de votre travail. D'autre part, la propagande que nous avons faite aux Cahiers du cinéma était excellente pour la France, mais inadéquate pour l'Amérique, car trop intellectuelle. A Los Angeles, Hitchcock achève son 48ème film, Les oiseaux. En travaillant il y a quelques années sur les archives de Truffaut pour les besoins d'un film du Carrosse, on a retrouvé une boïte. Plan du site Accueil » Plan du site L’histoire de l’astronomie De l'antiquité au moyen-âge Le mouvement apparent des planètes Les débuts de l'astronomie L'astronomie en Mésopotamie L'astronomie de l'Egypte ancienne L'astronomie grecque L'astronomie musulmane La révolution scientifique Nicolas Copernic et l’héliocentrisme Tycho Brahe et l’immuabilité des cieux Les trois lois de Johannes Kepler Galilée et la lunette astronomique Isaac Newton et la gravitation universelle La mécanique céleste La naissance de l'astrophysique Les ondes lumineuses L'analyse spectrale : température et composition chimique L'analyse spectrale : effet Doppler et autres mesures L'astrophysique : la classification des étoiles L'astrophysique : la source d'énergie des étoiles L'astrophysique moderne Lunettes et télescopes La haute résolution angulaire Des lunettes aux télescopes extrêmement grands La radioastronomie L’observatoire ALMA L'astronomie dans les autres longueurs d'onde Les missions spatiales La mission infrarouge Herschel Les points de Lagrange

Découverte d’un quasar lointain - Espace «Ce quasar est capital pour sonder l’Univers jeune. C’est un objet très rare qui devrait nous aider à comprendre comment les trous noirs supermassifs se sont formés quelques centaines de millions d’années après le Big Bang, » a déclaré Stephen Warren, le responsable de l’équipe qui a mené cette étude publiée jeudi 29 juin par la revue Nature. Depuis la Terre les quasars ont l’apparence d’étoiles, d’où leur nom de "radiosource quasi stellaire", mais ils possèdent une très forte luminosité, sans rapport avec leur taille modeste. Les astronomes supposent que cette lumière est dégagée par la matière qui tombe dans un trou noir supermassif. Ce quasar observé, baptisé ULAS J1120+0641, est observé tel qu’il était seulement 770 millions d’années après le Big Bang. Parmi les objets suffisamment brillants pour être étudiés en détail, c’est de loin le plus lointain. « Il nous a fallu cinq ans pour trouver cet objet», explique Bram Venemans, un des auteurs de cette étude.

L'Univers Et Ses Mystères La série « L'Univers et ses Mystères » comprend une multitude de documentaires sur l'univers et l'astronomie et est d'une très grande qualité en plus d'être dotée d'une énorme richesse en contenu et autres. Ainsi, depuis que l'homme s'aventurait dans l'espace pour la première fois il y a plus de cinquante ans, la découverte spatiale n'a cessé de progresser sans arrêt depuis ces tout débuts. En effet, cela particulièrement grâce aux prodigieuses évolutions scientifiques et technologiques dans ce domaine de l'astronomie en général qui est continuellement en changement.C'est pourquoi vous allez découvrir à chacun des épisodes un documentaire passionnant, et vous partirez dans un voyage unique au coeur de notre univers ! En plus, vous retrouverez des animations en 3D stupéfiantes, des photos cosmiques et des interviews d'experts réputés qui rendront votre excursion dès plus captivante !

Justice et force (Pascal). Explication de texte Lire le texte en repérant les concepts clés et les principales articulations Quel est le thème du texte ? Quelles sont les notions du programmes concernées par le texte et quel est le questionnement explicitement ou implicitement auquel le texte invite ? Quelle est la thèse de l'auteur ? Ces éléments vous serviront pour rédiger l'introduction et organiser votre explication. Pistes de réflexion Dans l'état de droit, sur quelles forces légales s'appuie la justice? Le judiciaire A quelle condition l'exercice de ces forces est-il légitime? légal/légitime Quelques lectures pour approfondir Expliquer le texte suivant : Justice, force. Pascal La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Un exemple d'explication Un commentaire rédigé

Univers observable Représentation à l'échelle logarithmique de l'univers observable avec, au centre, le Système solaire, et au fur et à mesure qu'on s'éloigne du centre, les étoiles proches, le bras de Persée, la Voie lactée, les galaxies proches, le réseau des structures à grande échelle, le fond diffus cosmologique et, à la périphérie, le plasma invisible du Big Bang. L'Univers observable est un terme utilisé en cosmologie pour décrire la partie visible de notre Univers. Par définition, c'est une boule dont la limite est située à l'horizon cosmologique, et dont la Terre constitue le centre. C'est donc une notion relative, et d'autres observateurs situés ailleurs dans l'Univers n'auront pas la même boule observable (mais son rayon sera le même). Les objets les plus éloignés de l'Univers observable sont également les plus jeunes et les plus proches du Big Bang, car ce sont ceux dont la lumière a mis le plus de temps à parvenir à l'observateur. Forme[modifier | modifier le code] Avec et non de (en) P.

Astronomie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’astronomie (Grec ancien ἀστρονομία [astronomia], « la loi des astres »)[1] est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, ainsi que leurs propriétés physiques et chimiques. Avec plus de 7 000 ans d’Histoire, les origines de l’astronomie remontent au-delà de l’Antiquité dans les pratiques religieuses préhistoriques. L’astronomie est l’une des rares sciences où les amateurs jouent encore un rôle actif. Elle est pratiquée à titre de loisir par un large public d’astronomes amateurs. Historique[modifier | modifier le code] Sur tous les continents et depuis la haute antiquité, l'observation du ciel a une grande importance (Codex Duran). L'astronomie est considérée comme la plus ancienne des sciences[2]. Antiquité[modifier | modifier le code] À ses débuts, l'astronomie consiste simplement en l'observation et en la prédiction du mouvement des objets célestes visibles à l'œil nu. Stonehenge

Site de l' Association Ultime Liberté Bienvenue à tous sur le site de l' association "Ultime Liberté" Invitation à un débat public à Nantes organisé par l'association Ultime Liberté - Antenne de Nantes avec la participation de Monsieur le Député François de Rugy sur le thème : Fin de vie ; choix de la personne de confiance ; rédaction des directives anticipées. Le Jeudi 24 avril 2014 – de 18h à 22h - Ancienne gare de l'Etat – salle F – étage 3 5 place de la gare de l'Etat 44000 Nantes bus C5 – arrêt Gare de l'Etat A cette occasion vous pouvez aussi télécharger un formulaire de Directives Anticipées et de désignation de vos personnes de confiance Vient de paraître, écrit par François Galichet, membre du C.A. d' Ultime Liberté et animateur de l' Antenne de Grenoble. Sur la 4éme de couverture : "Que signifie « mourir »? Édition : Première édition Éditeur : Presses universitaires de Strasbourg Support : Livre broché Nb de pages : 184 ISBN-10 2868205062 ISBN-13 9782868205063 Actualité Média du 28 mars : Décès d'une personne engagée.

Cosmologie La cosmologie est la branche de l'astrophysique qui étudie l'Univers en tant que système physique. Introduction Depuis le XVIIIe siècle, la cosmologie (La cosmologie est la branche de l'astrophysique qui étudie l'Univers en tant que système physique.) s'est émancipée de la métaphysique et de la théologie : la distinction entre cosmologie scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.), l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale....) de cet article, et cosmologie religieuse est abordée dans le paragraphe suivant. Les autres paragraphes traitent de l'angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts apparentés.) moderne de la cosmologie scientifique.

Céphéide Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une céphéide est une étoile variable, géante ou supergéante jaune, de 4 à 15 fois plus massive que le Soleil et de 100 à 30 000 fois plus lumineuse, dont l'éclat varie de 0,1 à 2 magnitudes selon une période bien définie, comprise entre 1 et 135 jours, d'où elle tire son nom d'étoile variable. Elles ont été nommées d'après le prototype de l'étoile δ de la constellation de Céphée. L'étoile polaire est une Céphéide (du moins jusqu'en 1994 où il est apparu que son éclat était devenu stable sans qu'une explication ait pu être trouvée à ce changement - voir Alpha Ursae Minoris). Histoire[modifier | modifier le code] Henrietta Leavitt, dans les années 1910 1920, à l'université Harvard, classe les céphéides des nuages de Magellan. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Rôle dans le calcul des distances[modifier | modifier le code] 5 × log10d = MV + a × log10P – b × ( MV – MI ) + c ( a ; b ; c ) = ( 3,34 ; 2,45 ; 7,52 )[1], ↑ (en) G.

Related: